20
Mar
2017

C’est aussi ça le parrainage de ruches !

Au-delà du soutien même que vous apportez aux apiculteurs du réseau Un toit pour les abeilles, par le biais du parrainage de ruches, vous permettez la multiplication d’actions concrètes pour la sauvegarde des abeilles.
Le parrainage permet, outre le financement partiel de l’outil de travail de l’apiculteur et l’achat du miel, de donner ponctuellement des « coups de pouces » aux apiculteurs du réseau !

Cette année encore nous avons pu, grâce à vous, intensifier nos aides aux apiculteurs pour les soutenir dans le développement de leur activité.
C’est ainsi, que vous avez notamment permis à Eric, votre apiculteur du Rucher de Saint Just, au nord de l’Oise, d’acquérir un lève ruches…

« Je vous remercie beaucoup, ainsi qu’Un toit pour les abeilles pour cette aide financière qui me permettra d’acquérir le lève ruche. Cet outil m’aidera énormément pour l’entretien et les différentes interventions sur les ruches sans perturber les abeilles. Je vous renouvelle mes remerciements. Eric ».
Nous avons en outre communiqué sur le projet de développement du rucher de Wilfrid, votre apiculteur du Marais Vernier en Normandie. Et là aussi, beaucoup de parrains ont participé spontanément à la cagnotte mise en place, pour rendre possible ce beau projet ! Wilfrid, a en effet décidé de passer professionnel avec 200 ruches. Cette cagnotte lui permettra notamment de lancer les investissements liés au développement de son rucher avec les achats :

  • d’un extracteur 39 cadres pour remplacer son petit extracteur,
  • d’un désoperculateur qui soulagera grandement son travail. Cela lui évitera de passer des journées entières dans la miellerie à désoperculer les cadres au couteau
  • d’une pompe à miel avec son bac de pompage qui lui permettra de diriger le miel vers les tonnelets ou les fûts
  • d’une doseuse à miel pour remplacer le remplissage manuel des pots

Bref, un véritable « bon en avant » rendu possible grâce à vous et Un toit pour les abeilles !

Enfin, et plus triste, vos parrainages nous permettent de soutenir les réinvestissements nécessaires sur certains ruchers après des « coups durs » souvent liés à la Nature !
Cette année nous avons pu aider, entre autres, Stéphane, votre apiculteur du Rucher du Vexin, très durement touché par les tempêtes de tout début d’année 2017.

Pascale, votre apicultrice vendéenne a également vu 24 de ses ruches totalement décimées suite à l’attaque d’un animal.

Pour quelques autres, c’est la mauvaise météo qui aura été à l’origine de fortes mortalités (supérieures à la moyenne nationale de 30%) et que nous avons aidé pour relancer l’activité au sein de leur cheptel.

Sarah, votre apicultrice vosgienne, Philippe au rucher d’Entraigues (proche d’Avignon), Jérôme et Céline au Rucher du Golfe de Royans dans le Parc Naturel Régional du Vercors. Mais aussi Pascal votre apiculteur de Checy dans le Loiret, ou encore Chantal et Yves au rucher de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire et Frédéric et Evelyne au Rucher du Médoc…

Sans vous, tout ceci nous serait impossible. Vous nous permettez concrètement d’agir pour la sauvegarde des abeilles et de soutenir activement la filière apicole au sein de notre réseau.
Et toujours aussi important pour nous, tous vos messages d’espoir et de réconfort que vous nous adressez ainsi qu’à vos apiculteurs tout au long de l’année…

Vous donnez du souffle à l’action environnementale menée par un toit pour les abeilles et plus que jamais, nous vous en remercions.

Nous vous remettons quelques liens d’actions concrètes mises en place « pour sauver les abeilles »… Et merci encore pour tout !

Folies Royales : Une Gamme de Cosmétiques Bio et Engagée
Le rucher de Fouras (apiculture d’autrefois)
Récolte d’essaims « sauvages »
Des Fleurs Dans la Vallée
Accueil sur les ruchers

et pleins d’autres actions encore à découvrir ici

06
Mar
2017

Mars… Le réveil des colonies

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Le réveil des colonies ne devrait plus tarder à présent. Mais il fait encore un peu froid dehors. Alors les abeilles restent blotties, bien au chaud, dans la ruche en attendant des températures un peu plus clémentes.
En cette première semaine de mars, les prévisions météorologiques annoncent des températures encore basses, ne permettant pas un réveil actif des colonies. Les prévisions pour cette première semaine de mars annoncent une moyenne l’après-midi de 9 ou 10°C sur la grande majorité du territoire. Les abeilles, elles ont besoin de températures avoisinant les 12 ou 13°C pour commencer à sortir.

Les prochaines semaines devraient voir les températures se réchauffer sur toute la France, et avec elles la reprise d’activité des abeilles.
Il va être grand temps, pour les abeilles, cloisonnées tout l’hiver de repartir dans la nature, à la recherche des premiers nectars et pollens de printemps pour venir étoffer des réserves bien diminuées durant l’hivernage.
Dès que le ciel est suffisamment dégagé et que les températures le permettent, il n’est pas rare de voir quelques abeilles, parties en éclaireuses à la recherche de ressources proches de la ruche. Elles s’en retourneront prévenir leurs acolytes par le biais d’une « danse en huit » particulière aux abeilles et qui permet de situer l’emplacement des fleurs ou plantes mellifères repérées.

Zoom sur …
La Reine
Avec le retour des quelques nectars et pollens dans la ruche, la Reine va également pouvoir intensifier la ponte. Ce sont en effet avec ces mêmes ressources que les larves seront nourries. A l’aube du printemps, la Reine accélère son rythme de ponte, avec près de 1000 œufs pondus par jour. En pleine activité elle pourra pondre jusque 2000 œufs par jour.
Voici à gauche, une photo de Reine en train de pondre, et à droite une photo d’œufs et de larves abeilles.

De son côté, l’apiculteur …
Nous y sommes… L’apiculteur va pouvoir très bientôt ouvrir les ruches. Un moment stressant pour les « bergers des abeilles » qui ont vécu dans le doute tout l’hiver. Il y a eu, ici où là quelques indices évocateurs, permettant de savoir comment se portent les ruches. Le poids par exemple, mais aussi et plus tristement les cadavres d’abeilles retrouvés au pied de certaines ruches. Mais rien d’autre. Les apiculteurs n’ont pas pu ouvrir les ruches durant l’hivernage de peur de mettre en péril les colonies. C’est cette fin mars, que l’ouverture des ruches va nous en dire davantage sur le pourcentage de mortalité des abeilles et surtout sur la santé des colonies de printemps.

Nota Bene

Avec la ponte de la Reine, le varroa reprend son activité. Il s’agit d’un acarien parasite de 1.5mm à peine, originaire d’Asie, et qui fait grand mal à nos colonies d’abeilles. Le Varroa vient en effet se greffer sur les abeilles, les larves et les nymphes qu’il pique pour en boire le sang. Les femelles varroa profitent de la reprise de la ponte par la Reine abeille, pour pondre à leur tour directement dans les cellules occupées par des larves d’abeilles. Il est donc particulièrement difficile de s’attaquer à ce parasite destructeur.

Le Saviez – vous ?
La reine ne quittera la ruche qu’une seule fois. Vierge, elle s’envolera pour ce que l’on nomme communément le « Vol Nuptial », durant lequel elle sera fécondée par plusieurs mâles qui mourront après fécondation. Cette dernière, une fois sa spermathèque bien remplie, s’en retournera à la ruche pour ne plus jamais la quitter (sauf contrainte ou chassée par une nouvelle Reine).

Un peu de poésie … La citation du mois !
« Abeilles sans Reine, ruche perdue » Proverbe russe

14
Fév
2017

Réveil des colonies …

Ça y est, nous y sommes…

Nous arrivons à la mi-février période stratégique où l’on assiste au « Réveil des colonies ». C’est une période de tous les enjeux pour les apiculteurs qui vont pouvoir démarrer très bientôt les premières visites des ruchers après la pause hivernale.

C’est un moment crucial et stressant qui va littéralement donner le ton pour le début de la nouvelle saison.
C’est notamment à cette période que les apiculteurs vont avoir une idée claire de leurs pertes d’essaims (en moyenne 30% en France depuis quelques années déjà).
Déjà durant l’hiver, les quelques abeilles mortes au pied de la ruche sont annonciatrices d’une ruche décimée ou mal en point…

C’est donc une période importante durant laquelle les apiculteurs vont devoir reconstituer leurs cheptels pour les prochaines récoltes et donc durant laquelle les installations de nouvelles ruches ont une véritable importance.

C’est le moment clé où vous pouvez agir concrètement pour la sauvegarde des abeilles et le soutien à la filière apicole en participant au développement de nouveaux essaims…

Alors n’hésitez pas à vous lancer et à parrainer votre ruche, directement sur notre site www.untoitpourlesabeilles.fr

Découvrez tous nos apiculteurs en cliquant sur la carte ci-dessous :

Encore MERCI pour votre engagement et votre soutien !

09
Fév
2017

Gazette des abeilles n° 1

Chères marraines, chers parrains,

Nous sommes ravis de vous présenter votre première gazette.
Notre volonté : Partager avec vous nos actions grâce au soutien qui est le vôtre, renforcer le lien entre
parrains et apiculteurs et  vous informer de l’actualité majeure concernant les abeilles.

Certains d’entre vous l’ont peut être reçue dans leur colis de miel en Novembre dernier.
Pour les autres, vous y découvrirez le bilan 2016, les nouveaux apiculteurs, un origami…
Nous préparons déjà l’édition numéro 2.

Cliquez sur la Gazette pour l’ouvrir
Bonne lecture !
30
Jan
2017

Bienvenue à nos nouveaux apiculteurs

Le monde apicole vit des années difficiles, c’est un fait. Nous avons abandonné l’idée de retrouver l’abondance et les colonies fortes des années 90. Cette saison nous avons récolté à peine 9000 tonnes de miel en France contre 35000 dans les années 90. Plus grave encore, nos pertes  annuelles en colonies dépassent les 30% avec une tendance à la hausse. Nous atteignons même 50% d’essaims décimés sur certaines zones.

L’accumulation de facteurs aggravants : pesticides, attaques parasitaires, frelon asiatique, dérèglements climatiques, viennent peser défavorablement sur la balance.

Malgré cela, nous continuons à soutenir et aider les apiculteurs professionnels et amateurs par le biais du parrainage. Grâce aux soutiens de nombreux parrains partout en France et en Belgique, nous poursuivons l’action et finançons l’installation de nouvelles ruches sur les cheptels des apiculteurs de notre réseau.

Déjà plus de 40 apiculteurs  sont soutenus par le biais du parrainage que nous proposons. Et grâce à vous, cette année nous allons pouvoir intégrer encore de nouveaux apiculteurs.

En 2016 souvenez vous, nous avons accueilli 6 nouveaux apiculteurs, dont 3 femmes et 3 hommes ! une belle parité…

Isabelle dans le Morbihan, Benjamin en Corse, Eric dans l’Oise, Aude dans les Hautes Alpes, Baptiste en Auvergne Rhône Alpes et Justine en Nord Pas de Calais, Normandie

En ce début d’année 2017 nous avons le plaisir d’intégrer déjà 3 nouveaux apiculteurs qui proposent des ruches en parrainage et qui ont besoin de votre engagement…

Alban GORE, du côté de Carcassonne

Manuel VIGNERON à Brive La Gaillarde, en Corèze

Et Patrick FAVER à Aix en Provence, dans le Lubéron

Nous espérons que nos 3 apiculteurs obtiendront le soutien de nombreux parrains et que nous pourrons aider tout prochainement d’autres apiculteurs encore…

Plus que jamais l’apiculture est un métier passionnant, réalisé par des passionnés et des amoureux des abeilles…

Notre réseau grandit un peu plus chaque jour grâce à vous et nous espérons que nous pourrons participer au développement de milliers d’autres colonies partout en France !

Cliquez sur la carte pour découvrir tous nos apiculteurs et parrainez vos abeilles…

09
Jan
2017

Bilan apicole 2016

Voici quelques nouvelles de vos apiculteurs vendéens Claude et Pascale qui vous dressent le bilan régional et national de cette saison 2016 qui s’achève… Au niveau national…

 » L’hiver 2015/2016 a été particulièrement doux, suivi d’un printemps très pluvieux puis un été très sec et chaud. Ajoutons à cela une pression de plus en plus forte des pesticides, avec des frelons asiatiques en recrudescence à l’automne, et nous nous retrouvons dans une situation désastreuse.
La récolte de miel la plus faible au niveau national jamais enregistrée. A peine 9000 tonnes de miel récoltées en France en 2016 alors que les français en consomment plus de 40 000 tonnes chaque année.
7 français sur 10 consomment du miel !
Alors attention aux contrefaçons de plus en plus présentes sur le marché national. Vérifiez toujours l’origine des produits que vous consommez. Plus de 10% du miel consommé en France serait du « faux miel » (ajout d’eau, de sirop, de sucre ou encore d’autres ingrédients…).

Nous espérons une meilleure année apicole en 2017. Après avoir vécu coup sur coup deux années noires, il devient particulièrement difficile d’accomplir notre métier au quotidien…
Nous vous remercions d’autant plus pour vos parrainages et vos nombreux soutiens dans ces moments difficiles que nous traversons. « 

Au niveau régional…

 » En cette période hivernale nous commençons à préparer notre prochaine saison.
Au programme : réparer les ruches, cirer les cadres, nettoyer les hausses et trappes à pollen etc…
C’est aussi le temps de la réflexion sur les projets à venir :
Faire du miel avec de nouveaux ruchers, récolter du pollen, élever des reines… Il va falloir réfléchir aux priorités de cette nouvelle saison apicole.
Dès que nous aurons un créneau météo favorable, nous irons vérifier l’état des provisions des abeilles. Une colonie d’abeilles consomme 1 à 2 kilos de miel par mois pendant l’hiver. Il ne faut pas qu’elle manque de nourriture, avant l’arrivée des beaux jours.
C’est aussi la période des réunions, bientôt nous allons avoir l’Assemblée Générale de notre Syndicat (en Vendée), moment important de rencontre et d’échanges entre apiculteurs.
Certes on ne peut pas agir sur le climat, espérons juste que l’année 2017 soit plus clémente pour nos abeilles.

Vous souhaitant une heureuse année 2017 !

Pascale et Claude »

16
Déc
2016

Merci pour toutes vos photos…

Vos photos de pots de miel en situation au pied du sapin ou dans votre cuisine, votre salon etc… continuent d’affluer tous les jours sur les réseaux sociaux…

Quelle joie de voir toutes ces belles images en provenance de toute la France ainsi regroupées. Une communauté unie autour d’un sujet central, celui de la préservation des abeilles et le soutien à la filière apicole.

Nous arrivons bientôt au terme de la campagne d’envoi des pots de miel aux parrains… Encore quelques colis vont partir la semaine prochaine, juste avant les fêtes.

C’est le moment pour nous de vous redire combien nous sommes heureux de faire partie, avec vous tous, de cette belle aventure solidaire…

Un grand merci à vous pour tous les messages chaleureux que nous avons reçu et transmis aux apiculteurs du réseau.

Nous vous souhaitons à toutes et tous de Mielleuses Fêtes de fin d’année et vous faisons plein de Bzzz !

08
Déc
2016

Encore pleins de nouvelles photos…

Nous avons reçu cette semaine encore pleins de nouvelles photos de pots de miel des parrains avec le #vivelesabeilles et notre petite mascotte « Abeille » en origami…
N’oubliez pas de nous partager vos photos sur les réseaux sociaux… Et pour ceux qui attendent encore le fruit du travail de leurs abeilles, encore un peu de patience… Tous nos apiculteurs sont à pied d’œuvre pour vous envoyer vos petits colis pour les fêtes !

Merci à tous pour vos superbes photos et pour vos précieux soutiens !

Facebook : www.facebook.com/untoitpourlesabeilles

Twitter : twitter.com/1tpla

Instagram : www.instagram.com/untoitpourlesabeilles

* Ces livraisons des pots de miel concernent les parrainages payés entre le 15/01 et le 14/08.

05
Déc
2016

Vos premières photos…

Nous commençons à recevoir chaque jour des photos de vos pots de miel avec le hashtag #vivelesabeilles

Merci à vous !

Quel bonheur…

Les colis continuent à arriver chaque jour chez nos parrains…
Encore pleins de pots sont prévus en départ cette semaine, alors surveillez vos boites aux lettres ça arrive et surtout, surtout… partagez nous des photos de vos pots de miel au pied du sapin ou sur la table de la cuisine accompagné de la petite origami « abeille » avec le hashtag #vivelesabeilles !
Bref partagez nous un peu du bonheur de recevoir le miel de vos petites protégées et de l’apiculteur que vous soutenez 😉

Nous on adore…

28
Nov
2016

Surveillez vos boites aux lettres… Vos pots de Miel arrivent

Chères marraines, chers parrains d’abeilles…

Vous allez tout prochainement recevoir vos pots de miel « cadeaux des abeilles » pour vous remercier de votre soutien… Vous êtes de plus en plus nombreux à vous engager chaque année à nos côtés et à donner de l’ampleur à l’action environnementale que nous menons. Grâce à vous ce sont des milliers de ruches qui ont été installées partout en France chez les apiculteurs du réseau.

Cette saison tableau recolte et import miel2016 marque le triste record de la pire année apicole jamais connue de mémoire d’apiculteur en France. Nous avons récolté moins de 10 000 tonnes de miel au niveau national. Au delà de la faible récolte c’est la santé des colonies qui nous inquiète. Elles ont été fragilisées par une météo capricieuse venue s’ajouter aux nombreux ennemis des abeilles : pesticides, varroas, frelons asiatiques…

La sortie d’hivernage nous éclairera sur le développement de ces essaims fragilisés. Nous espérons qu’ils se relèveront du froid.

 

Vos soutiens fidèles et nombreux nous ont permis de préserver les colonies et surtout de soutenir les apiculteurs de notre réseau durement touchés par cette saison noire…

Un immense merci donc pour tous vos messages d’encouragements et pour votre combat de tous les jours à nos côtés. Merci également pour votre compréhension concernant la livraison des pots de miel légèrement décalée. Nous suivons le rythme des abeilles et bien entendu, pour faire face à l’hiver, ces dernières ont puisé les quelques nectars et pollens encore présents dans la nature pendant quelques jours sur l’arrière saison… Les voilà à présent en hivernage et vos apiculteurs sont en train de préparer vos colis.

Vous allez ainsi recevoir tout prochainement dans vos boites aux lettres le fruit du travail de vos précieuses butineuses. C’est un moment important pour nous et vos apiculteurs car il marque la relation étroite qui nous lie… Nous aimons à cette période recevoir vos photos et vos messages plein de sympathie !

Alors n’hésitez pas à nous partager les photos de vos pots de miel avec le #vivelesabeilles sur les réseaux sociaux (dont nous vous remettons les liens ci-dessous). Vous pouvez également nous les envoyer par mail bien entendu sur parrains@untoitpourlesabeilles.fr .

N’hésitez pas à profiter de vos pots de miel pour « passer le relai » autour de vous en faisant gouter le miel, en parlant autour de vous de l’enjeu autour de la disparition des abeilles et « essaimez » à votre tour, pour que la famille Un toit pour les abeilles, puisse s’agrandir encore…

Et puisque les fêtes arrivent à grands pas, nous tenions à vous souhaiter, un peu en avance, de très belles fêtes de fin d’année à tous… Plein de bonheur pour vous et vos familles et une saison apicole 2017 plus belle espérons-le !

Encart Noel 2016

Facebook : www.facebook.com/untoitpourlesabeilles

Twitter : twitter.com/1tpla

Instagram : www.instagram.com/untoitpourlesabeilles

* Ces livraisons des pots de miel concernent les parrainages payés entre le 15/01 et le 14/08.

 

09
Nov
2016

Un toit pour les abeilles vous remercie

Vous avez été très nombreux à rejoindre la grande famille Un toit pour les abeilles suite au reportage diffusé au Journal Télévisé de France 2 samedi 5 novembre dernier.

Nous n’imaginions pas un tel élan possible. Et pourtant vous avez été nombreux à vous engager à nos côtés et à rejoindre les milliers de parrains fidèles qui soutiennent déjà notre démarche environnementale.

Grâce à vous, nous allons pouvoir amplifier le soutien apporté aux apiculteurs de notre réseau et développer de nouvelles colonies d’abeilles, essentielles à l’humanité.

Nous souhaitions prendre le temps de vous dire MERCI.

Merci aux parrains fidèles engagés aux côtés d’Un toit pour les abeilles depuis plusieurs années déjà. Merci également à toutes celles et tous ceux qui ont décidé de rejoindre la grande Famille Un toit pour les abeilles en parrainant des ruches.

Et pour tous ceux d’entre vous  qui nous ont découvert au travers du reportage France 2, nous souhaitions nous présenter en quelques lignes…

Un toit pour les abeilles, c’est avant tout, une petite équipe convaincue, qu’à l’instar de la Légende du Colibri, c’est « en faisant sa part » qu’on contribue à l’évolution positive du monde…

Chacun peut ainsi, faire un geste concret, en fonction de ses aptitudes et ses moyens pour sauver les abeilles, en parrainant tout ou partie d’une ruche.

Dans l’ordre en partant de la gauche : Flavie, Karima, Zakia, Régis, Olivier et Michel…

photo equipeUn toit pour les abeilles, c’est aussi plein d’autres actions visant à soutenir la filière apicole et préserver les sentinelles de notre environnement. Et parmi elles :

Et pleins d’autres actions  et projets concrets que nous vous proposons de découvrir au travers ce lien : www.untoitpourlesabeilles.fr/ca-bosse-dur-abeilles.html

Et puisqu’on ne le dit jamais assez « Un grand merci » à tous pour votre soutien et votre engagement solidaire pour les abeilles !

logo_untoit_couleur_fr

 

29
Sep
2016

Immersion au Rucher des Cours Doux

Dimanche 25 septembre dernier, vous avez été très nombreux, parrains ou  amoureux des abeilles à vous rendre sur le Domaine de Féricy, au Rucher des Cours Doux chez votre apiculteur d’Ile de France, Alain LEVIONNOIS.

Au programme de ce dimanche :

Une matinée consacrée à l’explication du métier d’apiculteur et du rôle essentiel joué par les abeilles.

Un moment d’échange convivial sur l’activité apicole et sur les menaces qui pèsent sur les abeilles. Les participants ont pu visionner l’activité de la colonie au travers d’une ruche pédagogique. Ils ont aussi pu profiter des expositions disponibles sur place.

Pour ceux qui ont souhaité rester l’après midi pour la visite du rucher et l’ouverture de ruches, nous avions proposé à chacun de venir avec un plat sucré ou salé ou encore un dessert à partager tous ensemble. Les quelques photos qui suivent vous donneront l’eau à la bouche ! Une belle table garnie , grâce à la gentillesse et la bonne humeur de tous. Un grand merci à vous tous pour avoir rendu ce moment Unique !

Une fois rassasiés, les participants ont pu se rendre en petits groupes au plus près des ruches, pour découvrir le monde passionnant des abeilles ! Ils ont pu découvrir les colonies en pleine activité et comprendre surtout comment fonctionne une colonie d’abeilles… Les différents rôles qu’elles occupent au sein de la ruche… Une belle organisation ou chacune a un rôle bien défini !

Les enfants présents ont pu profiter d’un atelier quizz et d’un atelier bougie !

Alain et Marie Noëlle son épouse, ont beaucoup apprécié cette journée avec les parrains et ont souhaité vous partager ces quelques mots  :

« Ça a été un immense plaisir de rencontrer de nouvelles personnes très à l’écoute de ce que nous faisons. Nous avons aussi beaucoup apprécié de revoir certains parrains que nous avions eu le plaisir de rencontrer l’année dernière déjà.

Un vrai moment de plaisir et d’échanges. »

Comme nous aimons à le répéter, cette journée de découverte est le trait d’union qui existe entre le parrain qui soutient l’apiculteur et les abeilles qui sont soutenues par le biais du parrainage. Elle concrétise l’engagement de chacun à la cause que nous défendons chez Un toit pour les abeilles

Nous vous proposons de revivre cette journée en image avec quelques photos partagées par vos apiculteurs.

Encore merci à toutes les personnes venues rendre visite à Alain et ses abeilles !

 

28
Sep
2016

Renald, notre nouvel apiculteur normand !

Nous vous présentons Renald, notre nouvel apiculteur en Normandie !

dscf9233Renald, paysan bio depuis plus d’une dizaine d’années et ancien éleveur laitier a décidé de se diversifier dans l’apiculture biologique en 2012 (certification Ecocert).
Amoureux de la nature depuis son enfance, Renald a pour éthique le respect de l’environnement et une démarche respectueuse de l’homme et des générations futures.

Il élève lui-même ses reines et ses essaims, ayant suivi une formation spécifique d’élevage.
Ses ruches sont des dadants comportant chacune 10 cadres, elles sont fabriquées en pin douglas provenant de la forêt voisine, la peinture de protection des ruches dite Suédoise est faite par ses soins, avec de la farine, de l’huile de lin et de l’ocre.

Il cultive ses terres et plante sur plusieurs dizaines d’hectares les fleurs qui permettront à ses abeilles de s’épanouir.
Les miels produits par Renald n’ont subi aucune transformation (non chauffés), ne contiennent aucun additif.
Ils gardent ainsi toutes leurs propriétés gustatives et bienfaits pour la santé.

Son objectif est d’atteindre 250 ruches pour vivre de l’apiculture.

Il a décidé de rejoindre le réseau d’apiculteurs Un toit pour les abeilles, et vous propose de parrainer ses ruches !

Entreprises comme particuliers vous pouvez participer au développement du Rucher de Renald et participer à la grande aventure qu’il vous propose.

Nous vous partageons les premières photos de ses ruches peintes…

Et il a même une carte de visite, réalisée par ses soins 😉 Un vrai professionnel !

IMG_0938Souhaitons la Bienvenue à Renald !

28
Sep
2016

La première récolte de notre apiculteur Corse !

Voici quelques mots et photos partagés par votre apiculteur Corse, Benjamin…

 » Voilà qui est fait! Mon miel est récolté et décante tranquillement dans son maturateur. L’aboutissement d’une année de travail! Et bien que la récolte soit un peu maigre, cela reste un moment de bonheur et de satisfaction.

Comme je vous l’avais expliqué dans mon précédent message, j’ai donc mis en place mes « chasses abeilles » sur mes ruches la veille de la récolte. Cela s’est avéré plutôt positif. Lorsque je suis allé récupérer les hausses le lendemain, seulement quelques abeilles étaient restées sur les cadres.

La récolte s’est donc faite en douceur et sans aucun stress pour les abeilles, ni pour l’apiculteur ! Une fois toutes les hausses chargées dans mon véhicule, direction la miellerie pour extraire le fameux nectar. La première étape consiste à désoperculer les cadres, c’est à dire enlever la pellicule de cire qui recouvre les alvéoles à l’aide d’un couteau ou d’une griffe.

Une fois les cadres désoperculés, on les met dans une machine appelée extracteur, qui est un fut en inox, avec un tambour qui tourne sur lui même. C’est donc la force centrifuge qui permet au miel d’être extrait des cadres.

On récupère le miel et on le verse dans un maturateur (fut métallique) en le filtrant à l’aide d’un tamis, pour retenir des restes de cires ou autres impuretés. S’en suit une période de maturation qui varie selon la consistance du miel (d’une semaine à un mois), où les derniers résidus de cire remonteront à la surface, formant une sorte de mousse que l’on écume. Ensuite, c’est la mise en pot, l’étiquetage et l’expédition à nos chers parrains concernés par la Campagne d’automne !

Les cadres qui sortent de l’extracteur sont encore collant de miel, et il est important de les laisser dehors avant de les stocker. Les abeilles se feront un plaisir de le récupérer jusqu’à la dernière goutte. C’est impressionnant comme en une dizaine de minutes, des milliers d’abeilles arrivent de toutes parts et s’agglutinent sur les cadres collant pour récupérer les restes de miel. Trop occupées à « lécher » le nectar, elles sont totalement inoffensives et je me suis amusé à m’approcher très près pour faire quelques clichés à quelques centimètres!

Voilà, je joins donc à ce message quelques photos pour illustrer et mieux comprendre.

A bientôt et merci pour votre aide !

Benjamin »

27
Sep
2016

Journée à la miellerie Alphonse : entre abeilles et moulin

Avec grand plaisir, Jérôme et Céline ont reçu une vingtaine de leurs parrains samedi 17 septembre dernier.

Comme c’était également les journées du patrimoine, les parrains ont pu découvrir à la fois les abeilles et leur moulin à eaux, patrimoine industriel du XVII ème siècle.

Après la découverte d’une ruche en pleine activité à l’abri sous une tente de protection, ils ont dégusté ensemble quelques miels du Vercors et pâtes à tartiner gourmandes…

Une journée intense!

05
Sep
2016

Saison apicole 2016 : Une Annus Horribilis

Comme vous le savez, après une année de répit en 2015, la saison 2016 s’oriente  vers une année noire… La pire pour un grand nombre d’apiculteurs dont ceux que vous soutenez au travers d’Un toit pour les abeilles.

Certains sont déjà en train d’engager des démarches pour déclarer la calamité apicole… Bref une annus horribilis pour les apiculteurs.

Les abeilles n’ont pas suffisamment récolté  et ont dû puiser sur leurs réserves. Les essaims se portent mal… En France, un apiculteur qui ne renouvelle pas ses colonies est voué à cesser son activité en quelques années à peine. Chaque année 30% des colonies disparaissent du fait de l’addition de nombreux facteurs (pesticides, infections parasitaires, prédateurs comme le frelon asiatique et dérèglement climatique ayant un impact direct sur les conditions météos…)! Cette année ce taux devrait être porté à 50%, peut-être davantage encore.

Nous vous partageons ci-dessous quelques bilans dressés par nos apiculteurs en cette fin de saison apicole 2016…

Sarah Holtzmann – Le Rucher la Reine des Vosges (Moussey – 88) :

Sarah » Chers parrains, Le soleil est bien là, enfin…
Il y a quelques semaines encore je me plaignais des conditions météos déplorables qui empêchaient nos abeilles de quitter la ruche. Trop de pluie !
A présent que le soleil est là, il fait beaucoup trop chaud… On est passé de la pluie à un état de quasi canicule.
Les abeilles ventilent et vont à l’eau mais il n’y a pas suffisamment de nectar pour produire du miel. L’extracteur de la Miellerie n’a pas encore tourné.
Les champs s’assèchent trop vite. Il reste encore un peu de reine des près, balsamine et ronces mais les floraisons sont timides et surtout éphémères.
Je crois que de mémoire d’apiculteur je n’ai jamais vécu une si piètre année.
Pire encore que 2014 avec ses 10 000 tonnes de miel récolté au niveau national contre 17 000 en moyenne. Le Syndicat apicole des Vosges a d’ores et déjà demandé la reconnaissance du statut de « calamité apicole » auprès de l’État.
Malgré ce tableau un peu noir, je reste optimiste. Les abeilles ont tenu le coup et ont repris des forces.  » le 28/07/16

Chantal JACQUOT et Yves ROBERT – Le Rucher de Sennecey (Sennecey le Grand – 71) :

chantal et yves » Chers parrains, voici quelques lignes pour vous présenter le bilan apicole de cette saison 2016…

La météo printanière, extrêmement maussade, a amplifié l’essaimage, et lessivé toutes les fleurs de fin de printemps dont l’acacia. La fécondation des jeunes reines a été aussi perturbée par ce très mauvais temps. Or une colonie ou un essaim sans reine bien fécondée est condamnée. Le taux de réussite des essaims s’en est ressenti ainsi que les pertes par défaut de remplacement de la reine.

Il y a eu un laps de temps encore jamais enregistré entre la fin des floraisons printanières précoces et les floraisons d’été ; ce qui a entrainé la réduction de population dans les colonies. Celles-ci sont arrivées en été avec des effectifs trop restreints pour la production de miel à récolter par l’apiculteur. Notre volume de récolte par ruche est le tiers de celui de l’an dernier. Notre cheptel est en diminution.

Les effets sur l’environnement des activités humaines ont atteint une capacité de perturbation impressionnante. Nous avons beaucoup de travail pour convaincre de rétablir un équilibre naturel aujourd’hui rompu par une emprise écologique non maitrisée. «  le 5/09/16

David et Karine DEVERGNE – Le Rucher du Lac de Ribou (Cholet – 49) :

David » La saison va bientôt s’achever. Le Châtaignier est passé et n’a pas énormément miellé cette année. De même nous arrivons au terme des floraisons de ronces, qui sont en fleurs en ce moment. Je ne crois pas que le tournesol nous apportera beaucoup de miellée supplémentaire. Non pas que je sois pessimiste mais l’an dernier, le tournesol n’avait pas beaucoup miellé.
Je n’ai pas encore terminé toutes les récoltes mais je peux vous l’annoncer par avance, cette année aura été pour moi la pire saison apicole depuis 5 ans.
Un seul facteur aura déséquilibré l’ensemble de mes colonies : la météo.
Trop de pluie, pas assez de soleil… les abeilles sont restées enfermées dans les ruches. Les reines ont été mal fécondées ou trop tardivement. Les colonies ont dû puiser dans les réserves.  »  le 15/07/16

Voici quelques exemples de bilans apicoles qui reflètent la tendance générale de cette année apicole au niveau national. Tous les apiculteurs ont été touchés et vont devoir essayer de rebondir face à une nouvelle année noire, après 2014.

Plus que jamais nous avons besoin de vous !

Un toit pour les abeilles permet de reconstituer et développer les cheptels des apiculteurs. Aujourd’hui Un toit pour les abeilles ce sont plus de 2200 ruches installées sur les ruchers de nos 40 apiculteurs partout en France ou sur les sites des entreprises. Nous comptons plus de 15000 parrains particuliers et près de 750 entreprises marraines engagées à nos côtés.

Un toit pour les abeilles permet concrètement, grâce au soutien de ses parrains de financer une partie de l’outil de travail de l’apiculteur, sa ruche, et d’acheter le miel récolté à un prix moyen permettant à l’apiculteur de vivre décemment de son métier ancestral et artisanal. Le parrain reçoit en contrepartie de son engagement des nouvelles régulières ainsi que les photos de sa ruche. Il peut en outre venir rencontrer son apiculteur lors des journées portes ouvertes que nous organisons chaque année. Ces immersions au rucher sont le trait d’union qui existe entre le parrain, l’apiculteur et les abeilles. Elles concrétisent l’engagement des parrains.

Les parrains reçoivent enfin en remerciement de leur soutien des pots de miel personnalisés (avec le nom du parrain ou le logo de l’entreprise par exemple).

Encore merci à toutes celles et ceux qui soutiennent activement l’action d’Un toit pour les abeilles au travers du parrainage…

Et la bienvenue à toutes celles et ceux qui souhaitent nous rejoindre…

UnToitPourLesAbeilles.fr : parrainez une ruche pour sauver les abeilles !

18
Juil
2016

Journée Découverte au rucher du Pian Médoc

Dimanche 17 juillet dernier, Frédéric et Évelyne WIELEZYNSKI ont eu le plaisir d’accueillir au Rucher du Pian Médoc quelques parrains venus les rencontrer et découvrir les ruches qu’ils parrainent.

Les parrains comme les apiculteurs ont pu profiter d’une météo ensoleillée pour aller aux abords des ruches et rendre visite aux abeilles.

Au programme de cette journée conviviale :

– Accueil avec petite collation (jus de fruit et pain d’épices)
– Présentation du fonctionnement du rucher, les différentes interventions durant l’année, la miellerie, les ruches
– Ouverture d’une ruche pour présentation « de l’intérieur »
– Départ vers un autre rucher en forêt
– Petite marche apéritive pour aller au rucher
– Apéritif offert avec dégustation d’Hydromel puis pique-nique (déjeuner préparé par chaque participant) près du rucher en forêt.

Bref, un très beau moment d’échanges et de partage au milieu des ruches…

Évelyne et Frédéric ont été ravis de rencontrer leurs parrains et remercient toutes celles et ceux, venus en famille leur rendre visite. Cette journée de découverte est le trait d’union qui existe entre le parrain qui soutient l’apiculteur et les abeilles qui sont soutenues par le biais du parrainage. Elle concrétise l’engagement de chacun à la cause que nous défendons chez Un toit pour les abeilles

Nous vous proposons de revivre cette journée en image avec quelques photos partagées par nos apiculteurs bordelais.

11
Juil
2016

Visite de la Ruche BLACKFOX

Un très bon moment passé « Les deux pieds dans la Nature » avec l’entreprise BLACKFOX, parrain d’Un toit pour les abeilles, venue voir sa ruche et rencontrer ses apiculteurs, Karine et David DEVERGNE, au Rucher du Lac de Ribou !

 

 

11
Juil
2016

Animation Leroy Merlin Mantes Buchelay

Une belle journée découverte autour du monde merveilleux et impressionnant des abeilles s’est tenue le 22 juin dernier sur le site du Leroy Merlin de Mantes Buchelay.

Un beau moment d’échanges avec Isabelle la Châtelaine, apicultrice en charge de la gestion des quatre ruches de Leroy Merlin Mantes Buchelay, avec la participation des salariés du site et de leurs familles…

L’ensemble des participants, enfants comme adultes? ont témoigné un réel intérêt, marqué de curiosité pour les abeilles.

Nous vous proposons de revivre en photos cette journée d’animation entreprise, avec au programme :

  • Découverte du rucher avec les collaborateurs et leurs familles.
  • Les premières questions : à quoi sert un enfumoir ? (couper la communication des abeilles), comment reconnait-on les mâles ? (« ils sont gros, poilus, trapus avec des yeux de mouche, ils coulent des heures heureuses de pachas oisifs, s’adonnent à de menus travaux pas fatigants,  de vrais fainéants » : éclat de rire général !)
  • Découverte de la nurserie avec des bébés filles et des bébés garçons. Visite de cadres avec du miel, du pollen etc…
  • Démonstration d’une pose de hausses sur une ruche
  • Questionnaire humoristique autour des abeilles
  • Atelier de fabrication de bougie en cire : les adultes font la file d’attente pour en avoir une, voire deux bougies, comme les enfants !
  • Mise à disposition de fascicules sur le conservatoire de l’abeille noire : peut-on vivre sans les abeilles, feuilles de dessins et abeilles à découper sur papier cartonné, badges et autocollants « j’aime l’abeille ».
  • Bande dessinée pour les enfants de ce qu’ils ont vu sur la ruche.

Un très bon moment passé avec les salariés du site et leurs familles, dans la bonne humeur mais tout en gardant à l’esprit le rôle essentiel de pollinisatrice de l’abeille et les dangers auxquels elle doit faire face.

Merci à Leroy Merlin Mantes Buchelay pour l’organisation de cet événement et un grand merci à Isabelle la Châtelaine, notre apicultrice pour sa pédagogie et sa bonne humeur légendaire !

quizz abeille suite quizz abeille

Rédaction : Isabelle La Chatelaine

04
Juil
2016

Quelques inquiétudes au Rucher

Nous vous partageons les quelques inquiétudes de Pascal, notre apiculteur de Chécy, qui reflètent malheureusement très bien la conjoncture apicole du moment :

5849873_pluie-matin « Chers parrains,

Hier (dimanche 3 juillet 2016) j’ai passé mon après-midi à faire le tour des ruches. Je suis passé de désillusion en désillusion. La situation est très difficile. Les réserves abondantes laissées aux abeilles ont été consommées en quelques jours à peine. Les colonies ont déjà consommé les ¾ des réserves et le soleil quant à lui tarde à revenir.
Ce confinement trop long les rend même agressives. Elles attendent désespérément le soleil pour sortir des ruches. Elles en ont besoin !

Souvenez-vous, je vous avais évoqué lors de précédentes nouvelles, avoir placé des hausses, il y a quelques semaines pour récolter du Colza. Et bien impossible de les récupérer car il s’en est suivi 10 jours de pluies « non-stop ». Je n’allais pas ouvrir et mettre en péril mes colonies pour récupérer des hausses de miel ! Et ma visite d’hier m’a conforté, car je me suis aperçu que les abeilles ont commencé à désoperculer les hausses pour récupérer le miel et le consommer. Elles puisent sur leurs dernières réserves en ce moment…

La météo nous annonce deux très belles journées jeudi et vendredi avec des températures avoisinant les 32°. Voilà qui devrait leur donner un peu de souffle… Mais je ne me réjouis pas trop vite, car cette même météo annonce des orages samedi et dimanche prochain.
Et dire qu’on annonçait une belle année de récolte. Les conditions climatiques ont tout remis en cause.

J’en discute beaucoup autour de moi avec des apiculteurs et pour les plus anciens, ils me racontent que ce phénomène de très mauvaise météo s’est produit la dernière fois il y a 25 ans !
Plus de 40 % des ruches ont essaimé entre fin avril et le 15 mai, bizarrement juste avant cette saison chaotique ! Elles avaient senti ou pressenti que le temps allait fortement se dégrader. Les abeilles paraissent plus fiables que les prévisions de météo France ! Nous devrions plus observer la nature.

Sans alerte ou pessimisme, la récolte 2016 devrait être très réduite.

Je vous donnerai des nouvelles très prochainement. Merci à tous pour votre soutien
Pascal »

 

30
Mai
2016

Visite au Rucher de Bernard, Apiculteur en Charente

Vendredi 27 mai dernier nous avons pu profiter d’une belle journée ensoleillée (qui l’eut cru ! ) pour nous rendre, avec une vingtaine de salariés de Courvoisier, et leur famille, sur le Rucher de Vaux Rouillac.

Au menu de la journée :

Un pique nique, improvisé dans l’exploitation apicole, avec des plats et des desserts « faits maison » concoctés par chacun. Un véritable moment de dégustation, d’échange et de discussions autour des abeilles et du métier d’apiculteur.

Notre apiculteur charentais, Bernard Breuil a évoqué durant le déjeuner les difficultés rencontrées autour de son métier…

Il a rappelé le rôle essentiel joué par l’abeille et les dangers auxquels elle doit faire face.

Michel Saunier était également présent. Michel est l’agriculteur sur les terres duquel les ruches sont installées et qui fait partie du projet des fleurs pour les abeilles. 12 hectares de jachères et essentiellement du sainfoin sont à disposition des abeilles grâce au financement des parrains…

Après le déjeuner, petit tour du propriétaire avec une visite de son exploitation et de son très joli potager. Présentation également des différentes machines (extracteur, cuves etc…)

Nous nous sommes ensuite tous dirigés vers le rucher où les salariés, vêtus de vareuses de protection sont allés rencontrer leurs abeilles : Les Butineuses de Courvoisier.

Les ruches étaient particulièrement populeuses et en bonne santé. Un réel plaisir pour nous tous de voir de plus près les petites protégées de Courvoisier. Les salariés ont pu voir les Reines, mais aussi des larves d’abeilles et des ouvrières en pleine activité.

Nous vous proposons de retracer en image cette journée et remercions l’ensemble des salariés de Courvoisier, qui participent activement à la sauvegarde des abeilles en parrainant des ruches et qui ont concrétisé leur engagement en venant rencontrer leur apiculteur et leurs abeilles.

01
Avr
2016

Bienvenue aux nouveaux apiculteurs Un toit pour les abeilles

Cette année (fin d’année 2015 et tout début 2016) aura été particulièrement intense pour Un toit pour les abeilles. Grâce à votre soutien, nous avons pu intégrer six nouveaux apiculteurs, passionnés et amoureux des abeilles que nous soutenons au travers du parrainage de ruches.

Parmi nos nouveaux apiculteurs, trois femmes, et trois hommes !

Une belle parité…

Justine, Aude et Isabelle mais aussi Eric, Baptiste et Benjamin ont intégré notre réseau d’apiculteurs et ont ouvert leurs ruchers aux parrainages.

Pour découvrir leur portrait n’hésitez pas à cliquer sur ce lien :

http://www.untoitpourlesabeilles.fr/decouvrez-apiculteurs.html

Pour accéder au portrait de l’apiculteur ou à la présentation du Rucher il vous suffit de cliquer sur son nom ou sa région.

La famille Un toit pour les abeilles s’agrandit donc, avec un réseau qui s’étoffe encore et qui devrait très bientôt atteindre 50 apiculteurs partout en France. C’est aussi pour nous, l’opportunité de proposer aux parrains de parrainer des ruches sur des Régions sur lesquelles jusqu’alors nous n’étions pas présent :

La Corse, La Bretagne, ou encore la Région Lyonnaise.

La prochaine étape sera d’intégrer un nouvel apiculteur, ou une nouvelle apicultrice du côté de Lille. Et nous projetons également d’intégrer un nouveau partenaire en Région Parisienne, où les ruchers des apiculteurs adhérents se remplissent particulièrement et où nous allons pouvoir accompagner un nouvel apiculteur.

Si vous êtes vous-même apiculteur en région Lilloise ou en Ile de France, ou si vous en connaissez, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous souhaitons une nouvelle fois la bienvenue à nos six apiculteurs et leur souhaitons une longue Vie avec vous, parrains, et avec Un toit pour les abeilles !

Nouveaux apis2016

 

22
Juil
2015

Journées Portes Ouvertes

Durant l’été, les apiculteurs Un Toit Pour Les Abeilles vous ouvrent leurs portes et vous accueillent dans leurs ruchers, partout en France.

L’occasion de rencontrer votre apiculteur, comprendre la passion qui l’anime et rendre visite à vos abeilles. C’est un véritable moment d’échange à la fois simple et convivial entre le parrain et l’apiculteur, plongés dans l’univers des abeilles…

Déjà certains apiculteurs Un Toit Pour Les Abeilles vous ont reçu sur leur rucher:

Visite en Alsace chez Thierry COLIN, apiculteur au Rucher de Wintershouse

    

Visite en Vendée à Triaize Chez Claude Poirot et Pascale Leroy-Aillerie

    

Portes ouvertes en Gironde chez Evelyne et Frédéric Wielezynski

    

Rencontre en Bourgogne Chez Chantal Jacquot et Yves Robert

   

Véronique DESMAZURE, salariée de l’une de nos entreprises marraines, Actuelles Communication résume très bien cette journée de visite :

« Une superbe idée. Nous avons passé un moment très agréable à rencontrer les apiculteurs qui s’occupent de « nos » abeilles au sens large. Au delà du fait que nous étions déjà convaincus par la démarche, nous avons appris plein de choses passionnantes sur les abeilles et l’organisation très complexe des colonies. Nous avons ouvert la ruche Actuelles Communication et avons découvert « Notre Reine », les bourdons etc…

L’approche est en totale adéquation avec la vision de notre entreprise. Nos apiculteurs, outre le temps qu’ils ont su nous donner, nous ont partagé avec passion leur beau métier. Les visites sont réellement très intéressantes à faire car cela donne encore plus de relief à notre action .

On comprend d’autant plus l’importance du parrainage de ruches pour les apiculteurs que nous soutenons et pour les colonies d’abeilles que nous permettons de développer !

Notre ruche était en parfaite santé, la colonie particulièrement bien développée…Bref tout va bien pour la Ruche Actuelles Communication. Merci à nos apiculteurs pour ce beau moment. »

D’autres visites sont prévues très prochainement. N’hésitez pas à consulter l’Agenda des journées Portes Ouvertes des Apiculteurs un Toit Pour Les Abeilles via le lien ci-dessous :

http://www.untoitpourlesabeilles.fr/portes-ouvertes/

Les visites sont ouvertes à tous, entreprises et particuliers, parrains ou simples amoureux des abeilles.

La page est mise à jour régulièrement avec de nouvelles visites…

Soyez au rendez-vous, inscrivez-vous et venez nombreux visiter vos abeilles !

 

09
Oct
2013

La société OPCALIA a reçu dans ses locaux son apiculteur Alain Levionnois

Entre midi et deux, les salariés ont eu droit à un petit cours d’apiculture et à un petit pot de miel.

Un détour qui leur a permis, on l’espère ! de bien démarrer leur après-midi 🙂

04
Oct
2013

Plus de 250 personnes ont répondu présent

C’est au tour de la région parisienne. Le rucher du Cours Doux en Seine et Marne a ouvert ses portes fin Septembre 2013. Exposition, démonstration, dégustation, … tout y était.

 

 

 

13
Août
2013

Les portes ouvertes se poursuivent au mois d’Août

Sarah et Gregoire ont eux aussi, joué le jeu !

Ca tombe bien ! le risque de se faire piquer à cette période de l’année est faible. Eh oui, les abeilles ont autre chose à penser pendant les jours de beau temps, elles travaillent !

Les participants à cette journée ont donc pu visiter les ruches en toute sérénité.

 

13
Août
2013

Comment mieux connaître nos amies les abeilles ?

Evelyne et Frederic WIELEZYNSKI et Thierry Colin, apiculteurs engagés et investis ont ouvert les portes de leur ruchers au mois de Juillet.

Un toit pour les Abeilles a convié tous les parrains à cet événement mais pas seulement ! L’idée est d’accueillir gratuitement petits et grands curieux de la nature et d’aller à la découverte des abeilles. Qui sait ? cela suscitera peut-être de nouvelles vocations…

Une chose est sûre, leur enthousiasme est porteur d’un bel espoir d’avenir pour ce métier en voie de disparition.

 

 

12
Août
2013

Prochaines journées de visites des ruches.

Que vous soyez déjà parrain ou pas encore inscrit, nous vous invitons à passer une journée avec nous, pour découvrir les abeilles et le métier d’apiculteur.

Nous vous accueillerons gratuitement, accompagné de votre famille ou de vos amis pour une journée en compagnie des abeilles.

Dates et lieux des prochaines journées :

– 08 septembre Eric vous accueille à Hauville (27)

– 21 septembre : Sébastien vous accueille à Charron (17)

– 14 septembre : Laurent et Anne-Marie vous accueille à La Chapelle Agnon (63)

– 29 Septembre Alain vous accueille àFéricy (77)

Pour vous inscrire : inscription aux rencontre avec les apiculteurs.

Pour vous inscrire : inscription aux rencontre avec les apiculteurs.

07
Août
2013

Brother France loge des Abeilles

Cet été en région parisienne, Un toit pour les Abeilles a installé des ruches pour Brother France. Désormais, à travers les fenêtres des bureaux de l’entreprise, les salariés peuvent observer des ruches au bord de l’eau.

Cette inauguration était l’occasion pour le personnel, sensible au sujet des abeilles en voie d’extinction, d’approcher ces dernières et de partager un moment privilégié avec leur apiculteur Eric Catel.

Afin de permettre à chacun de participer activement à la sauvegarde de la biodiversité, un atelier de fabrication de bougie à la cire a été réalisé par nos soins. Nous avons clos la journée par la distribution aux participants, de sachets de graines mellifères. Eric a pris un grand plaisir à parler de son métier passionnant autour d’un bon pot de miel. À déguster sans modération.

Une opération qui a suscité une belle mobilisation pour cette journée !

 

24
Juin
2013

Philippe ouvre ses portes

Chaque année les apiculteurs du réseau « Un Toit Pour Les Abeilles » vous accueillent pour des journées de découverte auprès des ruches. Samedi dernier, l’apiculteur Philippe a reçu un groupe dans son exploitation située dans les Alpes Maritimes au nord de Nice. Au programme, visite des ruches, initiation à l’apiculture, découverte de la vie des abeilles et bien entendu dégustation des produits de la ruche.

Ces journées sont ouvertes à tous, que vous soyez déjà parrain ou non. Pour découvrir les prochaines dates proches de votre domicile, consulter la liste des « journées découverte« .

Merci à Martine de l’hôtel Marriot Cap D’ail, pour ses photos et sa participation à cette journée.

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles