20
Mar
2017

C’est aussi ça le parrainage de ruches !

Au-delà du soutien même que vous apportez aux apiculteurs du réseau Un toit pour les abeilles, par le biais du parrainage de ruches, vous permettez la multiplication d’actions concrètes pour la sauvegarde des abeilles.
Le parrainage permet, outre le financement partiel de l’outil de travail de l’apiculteur et l’achat du miel, de donner ponctuellement des « coups de pouces » aux apiculteurs du réseau !

Cette année encore nous avons pu, grâce à vous, intensifier nos aides aux apiculteurs pour les soutenir dans le développement de leur activité.
C’est ainsi, que vous avez notamment permis à Eric, votre apiculteur du Rucher de Saint Just, au nord de l’Oise, d’acquérir un lève ruches…

« Je vous remercie beaucoup, ainsi qu’Un toit pour les abeilles pour cette aide financière qui me permettra d’acquérir le lève ruche. Cet outil m’aidera énormément pour l’entretien et les différentes interventions sur les ruches sans perturber les abeilles. Je vous renouvelle mes remerciements. Eric ».
Nous avons en outre communiqué sur le projet de développement du rucher de Wilfrid, votre apiculteur du Marais Vernier en Normandie. Et là aussi, beaucoup de parrains ont participé spontanément à la cagnotte mise en place, pour rendre possible ce beau projet ! Wilfrid, a en effet décidé de passer professionnel avec 200 ruches. Cette cagnotte lui permettra notamment de lancer les investissements liés au développement de son rucher avec les achats :

  • d’un extracteur 39 cadres pour remplacer son petit extracteur,
  • d’un désoperculateur qui soulagera grandement son travail. Cela lui évitera de passer des journées entières dans la miellerie à désoperculer les cadres au couteau
  • d’une pompe à miel avec son bac de pompage qui lui permettra de diriger le miel vers les tonnelets ou les fûts
  • d’une doseuse à miel pour remplacer le remplissage manuel des pots

Bref, un véritable « bon en avant » rendu possible grâce à vous et Un toit pour les abeilles !

Enfin, et plus triste, vos parrainages nous permettent de soutenir les réinvestissements nécessaires sur certains ruchers après des « coups durs » souvent liés à la Nature !
Cette année nous avons pu aider, entre autres, Stéphane, votre apiculteur du Rucher du Vexin, très durement touché par les tempêtes de tout début d’année 2017.

Pascale, votre apicultrice vendéenne a également vu 24 de ses ruches totalement décimées suite à l’attaque d’un animal.

Pour quelques autres, c’est la mauvaise météo qui aura été à l’origine de fortes mortalités (supérieures à la moyenne nationale de 30%) et que nous avons aidé pour relancer l’activité au sein de leur cheptel.

Sarah, votre apicultrice vosgienne, Philippe au rucher d’Entraigues (proche d’Avignon), Jérôme et Céline au Rucher du Golfe de Royans dans le Parc Naturel Régional du Vercors. Mais aussi Pascal votre apiculteur de Checy dans le Loiret, ou encore Chantal et Yves au rucher de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire et Frédéric et Evelyne au Rucher du Médoc…

Sans vous, tout ceci nous serait impossible. Vous nous permettez concrètement d’agir pour la sauvegarde des abeilles et de soutenir activement la filière apicole au sein de notre réseau.
Et toujours aussi important pour nous, tous vos messages d’espoir et de réconfort que vous nous adressez ainsi qu’à vos apiculteurs tout au long de l’année…

Vous donnez du souffle à l’action environnementale menée par un toit pour les abeilles et plus que jamais, nous vous en remercions.

Nous vous remettons quelques liens d’actions concrètes mises en place « pour sauver les abeilles »… Et merci encore pour tout !

Folies Royales : Une Gamme de Cosmétiques Bio et Engagée
Le rucher de Fouras (apiculture d’autrefois)
Récolte d’essaims « sauvages »
Des Fleurs Dans la Vallée
Accueil sur les ruchers

et pleins d’autres actions encore à découvrir ici

14
Fév
2017

Réveil des colonies …

Ça y est, nous y sommes…

Nous arrivons à la mi-février période stratégique où l’on assiste au « Réveil des colonies ». C’est une période de tous les enjeux pour les apiculteurs qui vont pouvoir démarrer très bientôt les premières visites des ruchers après la pause hivernale.

C’est un moment crucial et stressant qui va littéralement donner le ton pour le début de la nouvelle saison.
C’est notamment à cette période que les apiculteurs vont avoir une idée claire de leurs pertes d’essaims (en moyenne 30% en France depuis quelques années déjà).
Déjà durant l’hiver, les quelques abeilles mortes au pied de la ruche sont annonciatrices d’une ruche décimée ou mal en point…

C’est donc une période importante durant laquelle les apiculteurs vont devoir reconstituer leurs cheptels pour les prochaines récoltes et donc durant laquelle les installations de nouvelles ruches ont une véritable importance.

C’est le moment clé où vous pouvez agir concrètement pour la sauvegarde des abeilles et le soutien à la filière apicole en participant au développement de nouveaux essaims…

Alors n’hésitez pas à vous lancer et à parrainer votre ruche, directement sur notre site www.untoitpourlesabeilles.fr

Découvrez tous nos apiculteurs en cliquant sur la carte ci-dessous :

Encore MERCI pour votre engagement et votre soutien !

30
Jan
2017

Bienvenue à nos nouveaux apiculteurs

Le monde apicole vit des années difficiles, c’est un fait. Nous avons abandonné l’idée de retrouver l’abondance et les colonies fortes des années 90. Cette saison nous avons récolté à peine 9000 tonnes de miel en France contre 35000 dans les années 90. Plus grave encore, nos pertes  annuelles en colonies dépassent les 30% avec une tendance à la hausse. Nous atteignons même 50% d’essaims décimés sur certaines zones.

L’accumulation de facteurs aggravants : pesticides, attaques parasitaires, frelon asiatique, dérèglements climatiques, viennent peser défavorablement sur la balance.

Malgré cela, nous continuons à soutenir et aider les apiculteurs professionnels et amateurs par le biais du parrainage. Grâce aux soutiens de nombreux parrains partout en France et en Belgique, nous poursuivons l’action et finançons l’installation de nouvelles ruches sur les cheptels des apiculteurs de notre réseau.

Déjà plus de 40 apiculteurs  sont soutenus par le biais du parrainage que nous proposons. Et grâce à vous, cette année nous allons pouvoir intégrer encore de nouveaux apiculteurs.

En 2016 souvenez vous, nous avons accueilli 6 nouveaux apiculteurs, dont 3 femmes et 3 hommes ! une belle parité…

Isabelle dans le Morbihan, Benjamin en Corse, Eric dans l’Oise, Aude dans les Hautes Alpes, Baptiste en Auvergne Rhône Alpes et Justine en Nord Pas de Calais, Normandie

En ce début d’année 2017 nous avons le plaisir d’intégrer déjà 3 nouveaux apiculteurs qui proposent des ruches en parrainage et qui ont besoin de votre engagement…

Alban GORE, du côté de Carcassonne

Manuel VIGNERON à Brive La Gaillarde, en Corèze

Et Patrick FAVER à Aix en Provence, dans le Lubéron

Nous espérons que nos 3 apiculteurs obtiendront le soutien de nombreux parrains et que nous pourrons aider tout prochainement d’autres apiculteurs encore…

Plus que jamais l’apiculture est un métier passionnant, réalisé par des passionnés et des amoureux des abeilles…

Notre réseau grandit un peu plus chaque jour grâce à vous et nous espérons que nous pourrons participer au développement de milliers d’autres colonies partout en France !

Cliquez sur la carte pour découvrir tous nos apiculteurs et parrainez vos abeilles…

16
Jan
2017

Les abeilles, un enjeu environnemental !

En 2016, Un toit pour les abeilles aura cherché plus que jamais à « essaimer » autour d’elle, sur l’importance de sauvegarder les abeilles, gardiennes de notre environnement !

Après des saisons apicoles de plus en plus difficiles, qui se suivent et se ressemblent chaque année, il devient primordial de faire « résonner » au plus grand nombre, l’écho du drame écologique qui se trame si nous n’agissons pas, pour faire changer les choses.

Sans abeilles, c’est l’humanité toute entière qui serait mise en péril…

Et bien que cette phrase soit présentée au conditionnel, elle n’en demeure pas moins d’actualité. Après avoir déclaré certaines espèces d’abeilles en voie de disparition, les États-Unis, viennent tout juste d’annoncer que les bourdons sont également menacés.

Allons nous attendre que l’onde de choc résonne jusqu’en France pour réagir ?

Aujourd’hui plus que jamais nous devons éveiller les consciences pour que l’abeille, et les autres insectes pollinisateurs soient placés au cœur des discussions et des débats politiques autour de la préservation de la Biodiversité.

Nous devons, chacun à notre niveau et selon nos possibilités, agir concrètement pour préserver les abeilles :

  • planter et semer dans les jardins des espèces mellifères qui offriront aux abeilles des nectars et pollens
  • installer des hôtels à insectes
  • bannir les produits phytosanitaires types herbicides et autres Roundup qui détruisent notre biodiversité
  • consommer local et solidaire
  • parrainer des abeilles avec Un toit pour les abeilles

Nous vous publions ci-dessous quelques vidéos et articles phares de l’année 2016 sur les enjeux réels autour de la préservation des abeilles et l’action d’Un toit pour les abeilles.

N’hésitez pas à partager autour de vous, sur les réseaux sociaux, à vos contacts et familles…

Créons ensemble une chaine solidaire pour aider les abeilles…

MERCI à tous !

Le journal télévisé de TF1

Article Le Figaro : ici                                                                                                      Reportage RTL : ici

Reportage BFM Business

Reportage France 3 Éditions Régionale et Nationale

France 3 Alpes : ici                                                 France 3 Aquitaine : ici                                            France 3 Bourgogne : ici

04
Août
2016

2016 : Une année difficile pour les abeilles

Après 2014, 2016 marquera les esprits de nombreux apiculteurs qui ont vécu une saison apicole particulièrement difficile…

Les conditions météos ont déréglé tout le développement naturel des abeilles.

L’humidité a intensifié la présence et la prolifération des frelons asiatiques, prédateurs sanguinaires capables de détruire une colonie entière d’abeilles en quelques heures.

– La pluie incessante n’a pas permis aux abeilles de sortir de la ruche et récolter suffisamment de nectar et pollen.
Les abeilles ont du puiser dans leurs réserves.

Les reines, ont quand à elles été mal fécondées ou trop tardivement dans la saison. En résulte l’apparition de ruches bourdonneuses ou de colonies encore trop fragiles.

– Enfin, les fortes chaleurs, qui ont pris le relais de la pluie et du froid ont accéléré et asséché les floraisons… Les abeilles n’ont pas assez à butiner !

S’ajoute à cela bien sur, le report à 2018 de la Loi Biodiversité visant à interdire l’utilisation des pesticides de la famille des néonicotinoïdes. Sans parler des dérogations possibles jusqu’en 2020…

Bref 2016 aura vu s’accumuler de nombreux facteurs ayant contribué à déstabiliser les colonies.

En proposant le parrainage, nous agissons, à notre humble échelle pour sauvegarder ces abeilles malmenées et soutenir une filière apicole qui chaque année perd en moyenne 30% de son cheptel. Nous aidons et œuvrons à la reconstitution et au développement de nouvelles colonies.
L’engagement des parrains est primordial dans l’action que nous menons.

« Leur soutien et la commercialisation du miel, c’est ce qui m’aide à survivre depuis 6 ans. »
Sarah Holtzmann, apicultrice dans les Vosges.

Nous vous partageons ce reportage diffusé le 4/08/2016 par France 3 Lorraine au Rucher de notre apicultrice vosgienne, Sarah Holtzmann et qui explique pourquoi le soutien des parrains est important…

 

 

Moussey : parrainage de ruches

12
Juil
2016

Aidez-nous à essaimer !

Les beaux jours sont enfin de retour et les vacances ont débuté pour nombre de nos parrains…

Pour autant, les abeilles ont été mal menées cette année et on redoute déjà les bilans de nos apiculteurs.

Bien que l’hiver doux avait laissé présager de belles récoltes, la météo capricieuse et les pluies diluviennes de ces derniers mois ont chamboulé littéralement l’équilibre de nos colonies…

Alors pour nous pas de vacances ! le combat continue et nous avons besoin de vous. Aidez-nous en diffusant et partageant au plus grand nombre notre vidéo de présentation.

Voici le lien : vidéo un toit pour les abeilles

Nous comptons sur vous !

Mille mercis pour votre aide concrète et #vivelesabeilles

 

21
Juin
2016

La sauvegarde des abeilles… L’Affaire de tous !

Sale temps pour les abeilles…

Elles sont malmenées chaque jour un peu plus par de nombreux facteurs que sont les pesticides, les infections parasitaires, les nouveaux prédateurs comme le frelon asiatique apparu en France en 2004.

Chaque année nous apporte son lot de nouveaux dangers pour l’abeille… Depuis quelques temps le dérèglement climatique est entré en scène. Nous sommes aujourd’hui le premier jour de l’été et le temps demeure gris, humide et même pluvieux dans certaines régions.

2016 marquera le pire printemps depuis 150 ans !

Les abeilles ne sortent plus, le cycle naturel des floraisons est totalement perturbé.  Mais où va t’on ?

En parallèle, le projet de loi visant à interdire l’utilisation des pesticides néonicotinoïdes, tueurs d’abeilles n’a toujours pas été statué de manière concrète. Les hautes autorités de l’État, Sénat et Assemblée Nationale n’arrivent pas à se mettre d’accord… En attendant les pesticides n’ont jamais été autant utilisés et la mortalité des abeilles, en conséquence n’a jamais été aussi élevée.
L’année dernière, 300 000 colonies d’abeilles ont été décimées…
Cette semaine, mardi 21 et mercredi 22 juin 2016, l’Assemblée Nationale examine en nouvelle lecture le projet de loi, adopté par le Sénat, en deuxième lecture, pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. Nous espérons que ces deux jours de réflexion se clôtureront par une décision collégiale et unanime d’interdire les pesticides néocicotinoïdes dans les meilleurs délais.
En attendant nous gardons espoir car de plus en plus de personnes nous soutiennent au travers des pétitions que nous relayons ou du  parrainage de ruches. Nous avons créé, et ce grâce à vous, une communauté solidaire et engagée autour de la préservation des abeilles.
Jeudi dernier une pétition de près de 700 000 signataires souhaitant l’interdiction des pesticides a été remise à Ségolène Royal pour appuyer notre action !
Remise_pétition_Royal_Néonicotinoïdes_160616-k64-U10294723260oR-860x420@lafranceagricole.fr
La sensibilisation autour de ce drame écologique n’est plus l’histoire d’une poignée de personnes mais bien celle de milliers d’individus convaincus que nous pouvons agir concrètement pour la protection des abeilles. Et c‘est aussi pour cela que nous sommes fiers de la démarche que nous menons chez Un toit pour les abeilles !
Aujourd’hui les dangers autour de l’abeille sont devenus l’affaire de Tous… Petits et grands
Nous vous partageons avec une vive émotion et une grande fierté la photo de la classe de CM2 de l’école Louis Ravet de St-Laurent-du-Var. Les élèves ont parrainé durant une année l’apiculteur François Gros au rucher du Gapeau et ont reçu le cadeau des abeilles !
Un grand Bravo à leur maîtresse Lydie qui a mis en place ce beau projet de sensibilisation autour de l’abeille, sentinelle de notre environnement. Pour que nos enfants ne reproduisent pas les mêmes erreurs…
Photo classe Louis ravet - distribution du miel
01
Avr
2016

Bienvenue aux nouveaux apiculteurs Un toit pour les abeilles

Cette année (fin d’année 2015 et tout début 2016) aura été particulièrement intense pour Un toit pour les abeilles. Grâce à votre soutien, nous avons pu intégrer six nouveaux apiculteurs, passionnés et amoureux des abeilles que nous soutenons au travers du parrainage de ruches.

Parmi nos nouveaux apiculteurs, trois femmes, et trois hommes !

Une belle parité…

Justine, Aude et Isabelle mais aussi Eric, Baptiste et Benjamin ont intégré notre réseau d’apiculteurs et ont ouvert leurs ruchers aux parrainages.

Pour découvrir leur portrait n’hésitez pas à cliquer sur ce lien :

http://www.untoitpourlesabeilles.fr/decouvrez-apiculteurs.html

Pour accéder au portrait de l’apiculteur ou à la présentation du Rucher il vous suffit de cliquer sur son nom ou sa région.

La famille Un toit pour les abeilles s’agrandit donc, avec un réseau qui s’étoffe encore et qui devrait très bientôt atteindre 50 apiculteurs partout en France. C’est aussi pour nous, l’opportunité de proposer aux parrains de parrainer des ruches sur des Régions sur lesquelles jusqu’alors nous n’étions pas présent :

La Corse, La Bretagne, ou encore la Région Lyonnaise.

La prochaine étape sera d’intégrer un nouvel apiculteur, ou une nouvelle apicultrice du côté de Lille. Et nous projetons également d’intégrer un nouveau partenaire en Région Parisienne, où les ruchers des apiculteurs adhérents se remplissent particulièrement et où nous allons pouvoir accompagner un nouvel apiculteur.

Si vous êtes vous-même apiculteur en région Lilloise ou en Ile de France, ou si vous en connaissez, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous souhaitons une nouvelle fois la bienvenue à nos six apiculteurs et leur souhaitons une longue Vie avec vous, parrains, et avec Un toit pour les abeilles !

Nouveaux apis2016

 

16
Mar
2016

Forte mortalité des abeilles malgré une meilleure récolte !

Malgré une meilleure production en 2015 avec 17 000 tonnes de miel récolté contre 10 000 tonnes l’an passé, il n’en reste pas moins que la production demeure faible. 2014 a été la pire année apicole jamais enregistrée par la filière en France et ne permet pas une véritable comparaison.

La récolte de cette année s’inscrit finalement dans la moyenne des 15 000 à 17 000 tonnes récoltées au niveau national chaque année. On reste bien loin des 35 000 tonnes qu’on récoltait jadis, dans les années 90.

Cette éclaircie dans la récolte de miel en France demeure positive et permet aux apiculteurs de « souffler un peu  » après une année 2014 catastrophique.

La mortalité des abeilles, quant à elle, demeure très élevée avec une moyenne de 30% à 50% des ruches décimées chaque année.

Dérèglement climatique, parasites type varroa, frelon asiatique, pesticides… sont autant de prédateurs pour nos abeilles ! C’est beaucoup plus qu’elles n’en peuvent supporter.

« Chaque année, ce sont 300 000 colonies d’abeilles qui meurent et qui doivent être reconstituées. Aucune filière n’accepterait de perdre 30% de son cheptel », déplore Henri Clément, Porte parole de l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française), dans Le Figaro du 12 mars dernier.

Un toit pour les abeilles continue son action en permettant aux particuliers et aux entreprises de développer de nouvelles colonies d’abeilles et soutenir une filière apicole en souffrance.

Bientot 75 000 000 d’abeilles parrainées partout en France avec plus de 1900 ruches installées sur les ruchers de nos 40 apiculteurs Un toit pour les abeilles !

chiffres-utpla

Nous vous partageons le reportage réalisé par Var Matin (15/03/16) chez notre apiculteur du Rucher du Gapeau François Gros,  évoquant la démarche Un toit pour les abeilles.

Un grand merci à Var Matin, Sophie Donsey et Guillaume Aubertin pour ce beau reportage !

Vidéo Var Matin

Sources :

Var Matin : video-var-matin-un-toit-pour-les-abeilles

www.varmatin.com/video-et-si-vous-parrainiez-une-ruche-varoise-pour-sauver-les-abeilles

LeFigaro.fr : www.lefigaro.fr/malgre-une-forte-mortalite-les-abeilles-produisent-un-peu-plus-de-miel

03
Mar
2016

« Paroles d’écoliers » : Témoignage d’une classe sur le parrainage d’abeilles

Nous vous partageons la vidéo émouvante des élèves d’une classe de CM2, parrains de 4000 abeilles chez notre apiculteur François Gros.

À voir les témoignages de ces enfants d’à peine 9 ou 10 ans, on se dit que l’on a beaucoup à apprendre de nos enfants !video ecole

Nous vous livrons également le témoignage de la maîtresse de Classe, Lydie qui a reçu les journalistes de Nice Matin et a participé activement à la réalisation de ce beau reportage.

« Oh la la c’était génial !!!

Deux journalistes sont venus à la maison, avec appareil photo, micro et caméra.  Ils ont installé un véritable studio d’enregistrement !
Les enfants ont été interrogés, filmés et photographiés à tour de rôle avec pour arrière-plan, les affiches de « Un toit pour les abeilles ».

Sophie et Christophe, les journalistes, m’ont dit qu’ils avaient recueilli des informations très intéressantes à propos des abeilles, et que les enfants avec leurs mots avaient exprimé un grand intérêt pour la sauvegarde de ces insectes. Une maman qui était restée chez moi a également été interviewée.

Elle a expliqué que les enfants s’étaient transformés en de véritables messagers et avaient rapporté à la maison tout ce que nous avions pu aborder en classe à propos de l’importance des abeilles.

Et cela a bien fonctionné puisque des familles ont parrainé des parties de ruche, ont cherché à connaître les moyens de protéger les abeilles et s’impliquent désormais dans cette action.
J’ai partagé un moment extraordinaire avec mes élèves. Ils étaient impressionnés mais tellement fiers à la fin ! Et quelle joie de voir que tout ce que j’ai dit et expliqué en classe, ils l’ont non seulement retenu mais ils l’ont aussi transmis.
J’ai vraiment eu la confirmation hier, que les enfants sont de merveilleux vecteurs de toutes ces valeurs, et que notre rôle d’enseignants va au-delà de tout ce qui peut être fait en classe. »

Un toit pour les abeilles tient à remercier Nice-Matin pour la réalisation de cette vidéo. Nous remercions également Lydie, la maîtresse de Classe ainsi que nos petites vedettes : Mélissa, Lilou, Camille et Antoine !

11
Juin
2015

Art et Apiculture : Naissance de la premiere ruche en Lapis Lazuli

Folies Royales est  la première gamme de soins cosméto-écolo-solidaire créée par Un toit pour les abeilles.
Pour chaque produit acheté, vous parrainez 5 abeilles et 1 m² de biodiversité florale.
Des ingrédients naturels dont le miel fraichement récolté de vos apiculteurs,
Le soutien de projets pour la biodiversité et la survie des abeilles.

Par ce geste beauté, c’est ainsi que le Conservatoire de l’Abeille a pu voir le jour dont le projet ART et APICULTURE.
Allier ces deux univers nous a permis de créer un rucher artistique avec la participation de l’artiste potier-sculpteur Jean François Bourlard  (lauréat du Prix de l’Artisanat d’Art en 2012) valorise à travers ses œuvres et techniques modernes, l’innovation et le dépassement de la vision traditionnelle des métiers d’art. Il a réalisé pour nous une série de ruches en terre cuite inspirée de formes traditionnelles.

Jérôme Clochard, créateur de l’atelier Absolut Mosaïque, a profité des journées consacrées aux métiers d’Art les 28 et 29 mars 2015 pour entamer une création en mosaïque de pierres naturelles sur l’une de ces ruches.

La première réalisation est une ruche recouverte de mosaïque en Lapis Lazuli et on peut voir que les abeilles l’apprécient tout comme les produits de la marque Folies Royales.

 

28
Mai
2014

de drôle d’animaux dans la paille

De drôles d’animaux se sont installés dans la paille à proximité de l’un de nos ruchers

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Commenter cet article
05
Mai
2014

Biodiversité : 5 gestes simples pour protéger les abeilles

Les abeilles mellifères sont en danger mais il est possible de les protéger au quotidien, même en ville ! Pour préserver ces précieux pollinisateurs voici quelques gestes simples que vous pouvez appliquer dans votre jardin ou sur votre balcon.

Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles

Depuis quelques années, la population d’abeilles est en très forte diminution, avec une disparition totale dans certaines régions. Ce phénomène porte le nom de  » Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles  » ou CCD (Colony Collapse Disorder) et reste inexpliqué : subitement, les ruches se vident de leurs abeilles sans que l’on ne retrouve aucun cadavre à proximité. Ce syndrome est très préoccupant en raison de l’importance écologique de l’abeille en tant que pollinisatrice.

Les ruches Ecolutis, avec un toit pour les...
Les ruches Ecolutis, avec un toit pour les abeilles

1) Banir les engrais et herbicides

Cette mesure est essentielle ! Les études en cours montrent que parmi les causes les plus probables de la disparition massive des abeilles figurent les traitements pesticides. En effet, des abeilles soumises en laboratoire à des doses connues de certains pesticides développent des modifications au niveau des enzymes de leur cerveau. Or, ces modifications peuvent avoir un impact majeur sur le petit insecte pollinisateur: difficulté à voler, à s’orienter, à communiquer avec les membres de sa colonie.

De plus, sachez que pour que les abeilles puissent continuer à jouer leur rôle de pollinisateur, il faut favoriser le développement d’autres insectes et invertébrés nécessaires au cycle de vie des plantes. Dans votre jardin, faites donc place à la vie !

2) Semer des fleurs

Dans vos cours, balcons, terrasses, bords de fenêtres, toitures, privilégiez les plantes à fleurs mellifères (les plus fréquentées par les abeilles).

Si vous êtes l’heureux détenteur d’un lopin de terre, prévoyez une jachère de fleurs sauvages pour permettre à la biodiversité de se renouveler.

Voici une liste non exhaustive des plantes à privilégier :  thym, bourrache, lavande, mélisse, menthe, origan, sauge, verveine, aster, gaillarde, hellébore, jacinthe, muscari, rose trémière, bruyère, cotonéaster, mélilot blanc, pyracantha, aubépine, berbéris, cognassier du Japon, groseillier sanguin, troène, lilas, seringat, mahonia, symphorine, houx, lierre (surtout en fin de saison), ronces, clématites, glycine, chèvrefeuille, vigne vierge

3) Construire des gites à insectes

Certaines espèces d’abeilles solitaires disparaissent aussi car elles ne savent plus où faire leur nid et élever leurs oeufs. Pour les aider, c’est tout simple : on peut construire un gîte à insecte, avec une bûche de bois ou des tiges de plantes creuses, et l’installer sur le balcon ou au jardin. Mode d’emploi : accrochez en hauteur un gros morceau de bois percé de trous de différents diamètres (7mm maxi) et 6cm de profondeur. Vous pouvez aussi protéger votre bois d’une planche pour éviter que l’eau ne fasse pourrir votre abri. Certains « hôtels à insectes » très élaborés sont vendus dans les jardineries.

4) Consommer le miel de sa région

Ca a l’air bête comme chou, mais c’est un des conseils les plus logiques. Si la consommation de miel diminue, le nombre d’apiculteurs aussi, et donc le nombre d’essaims. Privilégier du miel français c’est privilégier du miel a priori sans OGM et avec un bilan carbone moindre. N’oubliez pas que la consommation de miel ne se limite pas aux biscottes du matin ! On peut l’intégrer dans tout un tas de plats et recettes bio !

5) Parrainer une ruche

Apiculteur amateur est une activité passionnante. Si vous avez un grand jardin et un peu de temps, vous pouvez vous former dans les centres et associations spécialisés. Sinon, vous ou votre entreprise, pouvez toujours parrainer une ruche chez un apiculteur! Avec seulement quelques euros par mois,  » Un toit pour les abeilles  » vous propose de créer votre propre colonie d’abeilles, suivre l’évolution de votre ruche sur internet par le biais de photos et déguster votre miel bio à l’occasion de sa récolte. Sympa !

Pour en savoir plus sur  » Un toit pour les abeilles « : www.untoitpourlesabeilles.fr

Source : www.bioaddict.fr/5-gestes-simples-pour-proteger-les-abeilles

Ecrit par Flavie dans : Nos actions | Tags : Commenter cet article
12
Août
2013

Prochaines journées de visites des ruches.

Que vous soyez déjà parrain ou pas encore inscrit, nous vous invitons à passer une journée avec nous, pour découvrir les abeilles et le métier d’apiculteur.

Nous vous accueillerons gratuitement, accompagné de votre famille ou de vos amis pour une journée en compagnie des abeilles.

Dates et lieux des prochaines journées :

– 08 septembre Eric vous accueille à Hauville (27)

– 21 septembre : Sébastien vous accueille à Charron (17)

– 14 septembre : Laurent et Anne-Marie vous accueille à La Chapelle Agnon (63)

– 29 Septembre Alain vous accueille àFéricy (77)

Pour vous inscrire : inscription aux rencontre avec les apiculteurs.

Pour vous inscrire : inscription aux rencontre avec les apiculteurs.

07
Août
2013

Brother France loge des Abeilles

Cet été en région parisienne, Un toit pour les Abeilles a installé des ruches pour Brother France. Désormais, à travers les fenêtres des bureaux de l’entreprise, les salariés peuvent observer des ruches au bord de l’eau.

Cette inauguration était l’occasion pour le personnel, sensible au sujet des abeilles en voie d’extinction, d’approcher ces dernières et de partager un moment privilégié avec leur apiculteur Eric Catel.

Afin de permettre à chacun de participer activement à la sauvegarde de la biodiversité, un atelier de fabrication de bougie à la cire a été réalisé par nos soins. Nous avons clos la journée par la distribution aux participants, de sachets de graines mellifères. Eric a pris un grand plaisir à parler de son métier passionnant autour d’un bon pot de miel. À déguster sans modération.

Une opération qui a suscité une belle mobilisation pour cette journée !

 

10
Juin
2013

Des abeilles dans un panier

Les abeilles, un peu capricieuses, n’ayant pas voulu intégrer directement la ruche, nous les avons récoltées dans un panier. Elle ont ensuite été installées dans une ruche pour le transport, puis dans un tronc d’arbre évidé sur notre rucher de Fouras. En mois d’une heure elles sont passées de leur arbre, à un panier, puis une ruche et enfin un arbre creux. C’est promis on les laisse tranquille et on ne lé déménage plus !
Cette ruche a été offerte à l’association « Un Arbe Sur Mon Chemin » qui a pour vocation de planter des arbres fruitiers sur des terrains disponibles.

 

21
Fév
2013

Recette de la peinture à la propolis

Suite à plusieurs demandes, nous vous communiquons la recette de notre peinture à la propolis.

il s’agit d’une dilution, jusqu’à saturation, de propolis brute dans de l’alcool alimentaire à 90°.
J’ai testé avec de l’alcool à 70°, mais il y a en général du camphre à l’intérieur et les abeilles n’ont pas trop apprécié.

– J’achète un bidon de 10 litre d’alcool à 90° à la pharmacie du coin. Il faut en général expliquer ce que vous souhaitez faire avec cet alcool car dans le temps, certaines personnes achetaient ça pour faire leur « ricard maison », et c’est donc règlementé. Attention l’alcool à 90 est très volatile et inflammable= > le stocker loin des enfants, bien le fixer dans la voiture lors du transport, ne pas fumer à proximité…etc

–  Vous pouvez récupérer la propolis brute par grattage de vos ruches ou l’acheter chez Propolia par exemeple (environ 60-70 € le kilo si vous n’en prenez qu’un kg).

– Je prend un bocal dans lequel je mets environ 1/4 de propolis brute pour 3/4 d’alcool. L’idée étant que le mélange soit saturé, donc qu’il reste de la propolis brute au fond du bocal, quitte à compléter avec de l’alcool de temps en temps. J’ai entendu dire que certains composants de la porpolis nécessitaient un peu d’eau pour une bonne dilution, vous pouvez donc rajouter un peu d’eau (pour faire une alcool à 80%) , mais pour ma part, je ne l’ai pas fait.

– Je secoue bien et je laisse reposer qelques jour en secouant à chaque fois que je passe devant.

– Lorsque je peins les ruche, je choisi un jour chaud avec du soleil de façon à ce que l’alcool s’évapore très vite. Ne surtout par faire cette opération à l’intérieur car les vapeurs d’alcool doivent pouvoir s’évacuer pour éviter tout risque. La ruche sèche en 2 minutes et je peux passer la couche suivante tout de suite. S’il n’y a pas d’abeilles dans la ruche, je peins l’intérieur et l’extérieur avec plusieurs couche jusqu’à obtenir un vernis. C’est la première année qui nécessite le plus de couche (4 ou 5). Ensuite je repasse chaque année une ou deux couches à l’extérieur de la ruche (c’est très rapide : environ 1 minute par ruche) avec les abeilles à l’intérieur. Je fais tout mon rucher en moins d’une heure et c’est très agréable. Il n’y a même pas à nettoyer le pinceau qui va durcir en séchant mais redeviendra souple dès que vous le tremperez à nouveau dans la mélange. L’odeur de la propolis apaise les abeilles et tout le monde est calme, y compris le peintre qui prend soin de sa santé par la même occasion. Si vous récoltez des essaims, la ruche sera aussi très facilement acceptée par les abeilles.

Voir aussi article « peinture à la propolis« 

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : Commenter cet article
23
Nov
2012

Exposé sur les Abeilles

Après avoir passé une après-midi sur les ruchers, Tom et Léo de l’école primaire de Fouras, ont présenté à leur classe un exposé sur les abeilles. Venus avec du matériel et des photos ils ont su captiver leurs camarades.

Bravo pour ce beau travail !

09
Mai
2012

Récolte du premier essaim de l’année

Cette année, la période d’essaimage a été perturbée par la pluie et le froid relatif. Nous avons récolté le premier essaim le 2 mai à Etaules en Charente-maritime.

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , , , Commenter cet article
11
Jan
2012

Des enfants et des abeilles

C’est avec seulement 6 mois de retard 😉 que nous mettons en ligne les photos des enfants de l’école primaire de Fouras en visite sur le rucher.

Au programme : jeux et déguisements autour de l’abeille, présentation du métier d »apiculteur et visite aux abeilles.

Chaque enfant a pu découvrir le fonctionnement d’une ruche et repartir avec un pot de miel.

Un merci  particulier à Marie-Paule et Alain de la fédération apicole Charente-Maritime (FACM) pour leur aide tout au long de la journée.

 

 

 

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , , Commenter cet article
11
Jan
2012

Faucon crécerelle au rucher

Fin mai, les enfants de Fouras ont découvert un oisillon tombé du nid. Ce que nous avions pris pour un bébé chouette était en fait un faucon crécerelle. Marie-Paule et Alain de la fédération apicole ont amené l’oisillon à la ligue de protection des oiseaux (LPO) qui pu le soigner et le nourrir. Début août, La LPO  nous a informé que le faucon avait grandit et qu’il venait d’être relaché dans la nature. Merci aux enfants et à la LPO !

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , Commenter cet article
02
Jan
2012

Conservation des fruits grâce à la propolis (suite et fin)

 

Cet article est la suite de l’articule publié le 16/09/11 : conservation des fruits grâce à la propolis

Dans cette expérience, la propolis n’a au final rien apporté pour la conservation de nos poires (récoltées vers le 20 août).  Quatre mois après la cueillette (les photos sont prises le 2 janvier 2012), très peu de poires sont encore comestibles car la majorité se sont gâtées par l’intérieur (environ 4 poires sur 5 sont gâtées). certaines poires non traitées à la propolis sont elles aussi encore comestibles et le pourcentage est globalement le même que pour celle qui ont été « propolisées » (environ 20%).

compte tenu des condition (à l’intérieur en cagette pendant deux mois puis en extérieur, mais à l’abri de la pluie, dans un carton ouvert) les poires se sont tout de même bien conservées…mais il semble que la propolis n’ai aucun impacte.

Les poires qui sont encore mangeables sont par contre très bonnes !

Voici quelques photos prises le 2 janvier 2012 soit 4 mois après la cueillette :

Poires « propolisées » encore comestibles :

 

Poires « propolisées » gâtée de l’intérieur :

 

Poires  non « propolisées » encore comestibles :

 

 Remarque importante : il s’agit d’une expérience isolée et qui n’a rien de scientifique.

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , , Commenter cet article
15
Déc
2011

Nos actions

De nouveaux apiculteurs à nos côtés !

Christian GRASLAND, apiculteur amateur dans la région Rennaise, a rejoint Un toit pour les abeilles, depuis la rentrée.

Christian est l’initiateur d’une association anti OGM Breton et a participé à de nombreuses manifestations. Il s’occupe également des ruches de la MCE (Maison de la Consommation et de l’Environnement) et récupère des essaims sur la périphérie de Rennes.

Son rucher est situé à St-Jacques de la Lande où il élève des reines et produit également des essaims (abeilles noires ou dites de pays).

Christian utilise des produits naturels et s’applique à une conduite du rucher biologique dans la mesure du possible. Bien que le territoire ne se prête pas à la labellisation biologique, il adopte une démarche respectueuse envers ses abeilles.

 

Chantal JACQUOT et Yves ROBERT viennent tout juste de nous rejoindre. Ils ont débuté en 2010 avec 3 ruches et leur objectif sur 2 à 3 ans est de développer une exploitation atteignant 200 ruches en vue d’obtenir un statut d’apiculteur professionnel.

Ils ont choisi des ruches Warré dites plus respectueuses des abeilles et proposent un miel de territoire. Outre le miel, l’élevage de reines et la production d’essaims, ils récoltent du pollen, de la propolis, de la cire d’abeille.

Le rucher est situé près du hameau de Tallant dans le canton de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire (Bourgogne du Sud). Il occupe un verger bordé d’une flore diversifiée qui s’épanouit dès le printemps (pissenlit, fruitiers, aubépine…) et se prolonge tout l’été (acacia, ronce, trèfle…).

 

Ces partenariats avec Christian, Chantal, Yves et les autres apiculteurs sont possibles grâce à vos parrainages et aux soutiens des entreprises locales. Voici les parrains qui nous ont rejoints ces derniers mois, que nous remercions pour leur contribution :

Majencia : Le leader français du mobilier de bureau et de l’aménagement d’espaces tertiaires parraine 6 ruches, chacune à proximité d’une nouvelle agence; il permet le soutien d’autant d’apiculteurs.

Laboratoires Arkopharma : Pour sa gamme Arkoroyal,  le N°1 du marché français et européen de la Phytothérapie et des compléments alimentaires engage une action de protection des abeilles et parraine 6 ruches proches de son site.

Les laboratoires LHS avec Naturland et Phytonature (Gammes de compléments alimentaires) : Ils parrainent 2 ruches.

Calligraphy Print : L’imprimerie certifiée ISO 9001 version 2000 et labélisée Imprim’Vert accueille 5 ruches sur son site.

CDI Recyclage : Le spécialiste du recyclage papier, du carton et du plastique, a souhaité poursuivre ses actions en matière de protection de l’environnement au travers du parrainage de 3 ruches proches de ses centres.

Buyster : Le fournisseur d’une solution de paiement d’achats sur Internet fixe et mobile  s’engage dans le parrainage de 2 ruches.

L’Hôtel du Cap Eden Roc et le Château Saint Martin & Spa : Ces deux hôtels de renommée parraine chacun une ruche au travers du programme « Green Actors ».

Pierre et Vacances AVORIAZ et FLAINE : Chacun de ces centres de vacances s’est engagé et parraine une ruche.

Courvoisier : Le spécialiste de renommée internationale de cognac parraine deux ruches qui seront installées sur son site.

 

Ils parrainent aussi une ruche depuis peu :

Apivita : Fabricant de produits cosmétiques issus des produits de la ruche.

Maya Technologies : Microélectronique et systèmes embarqués.

Addax Prototypes et Production Electronique : Assemblage et câblage de prototypes de cartes électroniques industrielles.

Clair IMMOBILIER : Agence sur la Rochelle du réseau ORPI et affiliée à la FNAIM.

ASPSERVEUR : Un des leaders français de l’hébergement internet.

O’SITOIT : Solutions photovoltaïques.

Alternacom : Agence en communication événementielle du Groupe SOS, leader de l’entreprenariat social en France.

 

Nous remercions les entreprises et particuliers qui nous soutiennent et nous vous souhaitons de passer de bonnes fêtes.

Ecrit par Flavie dans : Nos actions | Commenter cet article
10
Nov
2011

récolte de miel à l’ancienne

La fin de l’été a été l’occasion de faire une récolte de miel collective à l’ancienne (à la main) et collective. Cette journée a aussi permis de faire découvrir les ruches à un petit groupe d’enfant accompagnés de leurs parents.

29
Oct
2011

Les abeilles soutiennent le bio

Fin octobre, Un Toit Pour Les Abeilles a confié une ruche à la Ferme bio Aquamara.  Les abeilles devraient assurer la pollinissation et se trouver bien dans leur nouvel environnement sans chimie.  Après des parcours très divers mais liés au monde agricole Caroline, Mathieu, Aline et Gaël se sont installés du côté de Saintes dans le sud de la Charente-maritime.

mise à disposition d'une ruche pour le ferme aquamara

Mathieu et Gaël nous ont offert un gros sac de pommes de terre qui en frites, feront j’en suis sûr le régal de petits et grands !

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , , Commenter cet article
16
Sep
2011

Conservation des fruits grâce à la propolis

La propolis est bien connue pour ses propriétés bénéfiques pour l’homme, mais elle présente aussi des qualités anti-bactériennes et antifongiques (empêche la prolifération de champignons) reconnues. C’est d’ailleurs notamment  pour cette raison que les abeilles l’utilise. A proximité de l’un de nos rucher se trouvent un poirier et un pommier. Bien que retournés à l’état sauvage depuis de nombreuses années, ils offrent encore de beaux fruits. Cette année la récolte a donnée de 17 kg de poires et 8 kg de pommes.  Nous avons alors cherché un moyen de conserver ces fruits le plus longtemps possible et l’idée de la propolis est venue.

Chaque fruit a été peint avec une solution de propolis diluée dans de l’alcool alimentaire.


Après quelques minutes, l’alcool s’évapore et la propolis fait un joli vernis sur le fruit. Nous espérons que la propolis va permettre d’augmenter la durée de conservation. Les fruits qui ont ensuite été placé sur de la paille dans des cagettes et stockés dans notre atelier dans un coin sombre. L’opération a été effectuée vers le 20 aôut. Mi-septembre, les fruit sont toujours en parfait était de conservation.

Nous vous tiendrons au courant de l’expérience. Si certain d’entre vous ont déjà tenté ce genre d’expérience, nous serions heureux d’échanger avec eux.

25
Juil
2011

Nos actions

Grâce à vous des apiculteurs s’installent !

En Juillet, c’est 3 apiculteurs qui ont rejoint Un toit pour les abeilles.
Ce qui monte à 7 le nombre d’apiculteurs depuis le début d’année et 3 démarrant une nouvelle activité.

Grâce à vos parrainages, de nouvelles personnes peuvent s’engager sur le terrain aux côtés des abeilles.


Grégoire Heinrich, apiculteur tout juste diplômé

On peut souligner également que ces partenariats ont vu le jour grâce au soutien d’entreprises locales.

Ainsi, avec une volonté de partenariat de proximité, le laboratoire pharmaceutique Arkopharma, leader européen des médicaments de phytothérapie et de compléments alimentaires a amené Philippe Chavignon, apiculteur Bio dans les Gorges du Daluis, dans la Vallée du Var (Provence Alpes Cote d’Azur) à se joindre à l’action d’Un toit pour les abeilles.

Avec une démarche similaire, Majencia, spécialiste européen des aménagements d’espaces tertiaires et de solutions de mobilier de bureau, a désiré parrainer pour chacune de ses six nouvelles agences, un apiculteur de proximité.
Cette volonté a permis l’intégration de Grégoire Heinrich (entre Albi et Toulouse), apiculteur tout juste diplômé et ayant la volonté de constituer son cheptel professionnel pour 2014 et également, de Didier Auvray (proche Lille), apiculteur professionnel et spécialiste de l’élevage d’abeilles.

On peut également citer les parrains de ces derniers mois et les remercier de leur contribution :

OFIAN (ISF France), IS Foundation, fondation de protection animale et environnementale de l’acteur américain Ian Somerhalder.
Association SOS TERRE 44, aide et encourage les actions éco citoyennes de proximité.
Equ’inox 49, conçoit et réalise des équipements en acier inoxydable.
Radisson Blu Hotel Nice, hôtel situé sur la célèbre promenade des anglais.
Blachere Illuminations, leader en France et à l’international en illuminations.
Beehome, Maisons d’hôtes à Paris et Honfleur résolument engagées.
Pharmacie Colivet, Pharmacie Vitry sur Seine.
ITGA, spécialiste national de la santé publique et de la santé au travail.
Vacaloca, studio de création graphique à Nanterre
ADONIS éco conseil, bureau d’études en développement durable
France Benne, réseau d’adhérents transporteurs spécialistes du vrac solide (bennes et citernes)
Terra Cités, conçoit et réalise des projets d’éco-construction et de rénovation écologique.
Bord de Mer communication et Bord de Seine, agences de conseil en communication et réalisation de supports.
CAP france, premier réseau-vacances du tourisme associatif en France.
Mezcalito, agence web grenobloise spécialisée dans l’hébergement, le référencement et la création de site internet.
Delphin France, commercialise un concept d’hygiène de fabrication allemande, luttant contre les pollutions intérieures, poussières et acariens.

Également un remerciement aux entreprises ayant renouvelé leur engagement

Ecrit par Flavie dans : Nos actions | Commenter cet article
05
Juin
2011

Récolte d’un essaim rue de Verdun (La Rochelle)

Merci à Benjamin et Myriam de la société APINOV

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , Commenter cet article
31
Mai
2011
25
Mai
2011

Récolte d’un essaim au Mail (La Rochelle)

Merci à Benjamin et Myriam de la société APINOV

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , Commenter cet article

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles