04
Nov
2016

L’Abeille, nouvelle espèce en voie de disparition

Pour ceux d’entre vous qui nous suivent sur les réseaux sociaux, ou notre blog, ou encore pour ceux qui suivent l’actualité des abeilles, la nouvelle est tombée tout récemment, comme un véritable coup de massue :

L’abeille devient officiellement « nouvelle espèce en voie de disparition » …

abeille

Un véritable drame écologique lorsque l’on sait le rôle essentiel de pollinisateur qu’elle joue dans la nature.

Depuis déjà quelques années, la population d’abeilles est en très forte diminution, avec une disparition totale sur certaines zones. Ce phénomène porte le nom de « Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles » ou CCD (Colony Collapse Disorder) : subitement, les ruches se vident de leurs abeilles sans que l’on ne retrouve aucun cadavre à proximité.

Les pesticides, insecticides, herbicides et autres produits phytosanitaires en tous genres utilisés dans l’agriculture intensive, expliquent bien entendu pour beaucoup ce syndrome.

Mais pas que… La monoculture, le varroa, le frelon asiatique ou encore les conditions climatiques viennent accentuer depuis quelques années ce phénomène.

pesticides

Aujourd’hui chaque année un apiculteur perd entre 30 et jusque 50% de ses colonies et doit reconstituer son cheptel pour poursuivre son activité. Les récoltes de miel ne cessent de chuter et le taux d’importation n’a jamais été aussi élevé, sans que l’on ne puisse pour autant s’assurer de l’origine du miel consommé.

Cette situation autour de l’abeille « en voie de disparition » est très préoccupante en raison de l’importance écologique de l’abeille en tant que pollinisatrice.

Malgré cette triste nouvelle et plus que jamais, Un toit pour les abeilles poursuit son action environnementale pour préserver cette espèce essentielle à la vie. Grâce à votre soutien, nous avons installé et nous installons chaque année des milliers de ruches partout en France, et contribuons, à notre échelle à la sauvegarde de millions d’abeilles.

Nous avons le devoir d’agir…

 

 « Et un jour les abeilles mourront. Et le miel, ce vieux compagnon d’Abel, disparaîtra. Ce sera l’annonce de la fin de l’histoire humaine des hommes. Caïn et Abel de Martin Gray

ob_48340a_evolution-de-lhomme

 

01
Août
2014

Mise en place d’un essaim « naturel » dans une ruche en bois tressé

Mise en place d’un « essaim récolté » dans une ruche en bois tressé (ici le chapeau a été réalisé avec un gros pot de fleur retourné + torchis).

 

25
Juin
2014

Revue « Le Lien Créatif » – paniers à abeilles

Pour tous lruche en bois tressé / panier à abeilleses amoureux de l’apiculteur d’autrefois, la revue le lien créatif a dédié un numéro aux ruches en paille ou bois tressé. Les photos et les articles sont magnifiques et mettent l’accent sur une apiculture douce et naturelle. Page 30, vous aurez aussi le plaisir de découvrir l’approche de  Régis ( directeur d’Un Toit Pour Les Abeilles) et sa fille  Camille.

Pour plus de renseignement ou vous procurer la revue : http://www.leliencreatif.fr/    05 61 94 36 33

Voici un extrait :

 

Voir l’article concernant Un Toit Pour Les Abeilles (paniers à abeilles)

05
Juin
2014

Les abeilles de Gaspard

Merci à Gaspard pour son aide précieuse pour la récolte de ce bel essaim récolté à Fouras et  installé dans un tronc d’arbre évidé.

Ecrit par Régis dans : récolte essaim | Tags : , , , , Commenter cet article
15
Avr
2014

Cire d’abeille : 5 bienfaits à connaître !

Issue de la ruche, la cire d’abeille est un remède utilisé depuis plus de 2000 ans, notamment pour soigner les problèmes de peau. Aujourd’hui disponible partout, on aurait tort de s’en priver !

Pour des mains rajeunies

 

 A force d’utiliser nos mains, elles s’usent ! Elles sont sèches, rugueuses, rougeâtres… et vous en avez un peu honte ! Essayez la cire d’abeille. Grâce à sa richesse en vitamine A, elle hydrate et protège la peau des agressions, sur le long terme.

En pratique : Au bain-marie, faire chauffer 10g de cire d’abeille avec 15g de beurre de karité. Dès que la préparation est fondue, la sortir du feu et laisser refroidir. La mettre dans un pot et y ajouter 5g de glycérine, 5 gouttes d’huile essentielle de lavande et 5 gouttes d’huile essentielle de santal. Mélanger et appliquer sur les mains.
Pour accélérer la cicatrisation

 

 La cire d’abeille est conseillée en cas de cicatrices. D’abord, elle possède des propriétés anti-inflammatoires qui apaisent la blessure. Ensuite, comme elle est riche en vitamine A, elle nourrit la peau et facilite la cicatrisation.

En pratique : Faire fondre de la cire d’abeille au bain-marie et y ajouter 10 ml d’huile d’amande douce. Une fois la préparation bien liquide, la verser dans des petits contenants. Appliquer sur la cicatrice fermée en massant pour faire pénétrer.
Pour ne plus avoir la peau sèche
 
L’hiver, la peau est agressée par le froid. Heureusement la cire d’abeille est là ! Parmi ses vertus thérapeutiques naturelles, il y a l’imperméabilité. Comme elle est occlusive, elle retient l’eau et forme un film étanche sur la peau. Une stratégie nourrissante naturelle et efficace contre le froid.

En pratique : Mélanger une cuillère à café de cire d’abeille blanche et deux cuillères à soupe de lanoline. Ajouter trois cuillères à soupe d’huile d’olive, une cuillère à soupe de gel d’aloe vera et deux cuillères à soupe d’eau de rose. Faire chauffer le tout au bain-marie et retirer dès que la cire est fondue. Mettre la préparation dans un pot et badigeonner la peau.

Pour de jolies lèvres toute l’année

 Parmi les secrets de beauté naturels issus de la ruche, il y a le baume à lèvres à la cire d’abeille. Très hydratant, il soigne les gerçures fréquentes en hiver. En été, son action imperméable sert de protection contre le vent et le soleil. Une solution naturelle intemporelle !

En pratique : Faire fondre de la cire d’abeille au bain-marie et y ajouter 10 gouttes d’huile d’amande douce. Une fois la préparation bien liquide, la verser dans des petits contenants. Appliquer sur les lèvres dès que nécessaire.
Pour soigner l’eczéma sec

 

Rougeurs, démangeaisons, croûtes… L’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau qui touche 2 à 6% de la population. La cire d’abeille est l’un des composants principaux du « cérat de galien » appelé aussi « cold cream » recommandé pour les personnes atteintes de cette maladie. Inventée au IIe siècle, ce remède est connu pour la fraîcheur qu’il laisse sur la peau. Il soulage rapidement les démangeaisons et soigne les affections cutanées. Il se fabrique aisément à la maison.

En pratique : Dans un récipient, mélanger 7g de cire d’abeille, 17g d’amande douce et 26 gouttes d’huile florale de rose. Mettre le tout à chauffer à feu doux au bain-marie et retirer dès que la cire est fondue. Fouetter la préparation et verser le tout dans un pot. Mettre au frais. Appliquer sur les démangeaisons à volonté.
Attention : Vérifier l’état de la crème régulièrement avant usage car elle se conserve mal. Il ne faut plus l’utiliser si elle est rance.

Laquelle choisir ?

 

Composant de nombreux produits cosmétiques, la cire d’abeille est aussi utilisable pure et à la maison. Il en existe deux types.
La cire d’abeille jaune : Elle doit sa couleur au pollen des fleurs butinées par les abeilles. Naturelle et pure, c’est celle qu’il faut choisir pour les soins de la peau.
La cire d’abeille blanche :  Elle est surtout utilisée dans les produits industriels pour lustrer les meubles, le bois. Pour la créer il y a deux moyens. Le premier est naturel : on la blanchit à la lumière. La deuxième blanchit la cire chimiquement à l’aide d’agents oxydants.
Où s’en procurer : Pour un produit naturel et non chimique il vaut mieux se procurer de la cire d’abeille à sa source c’est-à-dire, à la ruche. De nombreux apiculteurs en vendent, ils sauront vous conseiller. Sinon la cire d’abeille est aussi vendu dans les magasins biologiques..

Source : www.medisite.fr/medecines-douces-cire-dabeille-5-bienfaits

Ecrit par Flavie dans : Apithérapie | Tags : , Commenter cet article
14
Avr
2014

Apithérapie : L’abeille est mon amie

 Les abeilles, exemples de propreté.

Les abeilles, exemples de propreté.

On connaissait les abeilles travailleuses, voici les abeilles guérisseuses . Les scientifiques s’intéressent de plus en plus aux produits issus de la ruche. Antiseptique, fortifiant, agent protecteur ou encore vasodilatateur, ces derniers ont des qualités thérapeutiques assez surprenantes. La prochaine fois que vous croisez une abeille, remerciez-la.

L’homme cultive les produits de la ruche depuis l’antiquité. Par pur plaisir ? Non. Certes, le miel fait partie de ces choses goûteuses que la nature nous offre et a longtemps été utilisé pour conserver les aliments. Néanmoins les produits de la ruche possèdent bien des propriétés thérapeutiques qui font de cette dernière une véritable pharmacie naturelle. Cela a donné naissance à l’apithérapie, une médecine alternative qui utilise exclusivement le miel, la gelée royale, la propolis mais aussi le venin pour soigner les malades.

Le plus consommé

Le miel, nutriment sucré obtenu à partir du nectar ou du miellat est sûrement le produit de la ruche le plus connu pour ses qualités thérapeutiques. Il est un puissant antioxydant qui permet de mieux lutter contre des maladies communes comme le rhume ou la grippe en renforçant le système immunitaire. Cette qualité, couplée au sucre, aux vitamines, aux minéraux et oligo-éléments contenus dans le miel en fait un « combustible » idéal pour le cerveau.

D’autre part, son acidité, son taux de sucre très élevé, ses enzymes et sa faible teneur en eau font du miel un antiseptique par excellence. À ce titre, le miel est un cicatrisant reconnu par les scientifiques et est couramment utilisé pour se débarrasser de bactéries indésirables nichées dans le tube digestif.

Un repas royal

 

Des abeilles autour d'une alvéole de gelée royale

Des abeilles autour d’une alvéole de gelée royale

La gelée royale est un savant mélange de pollen et de sécrétions hormonales des nourrices, utilisée pour nourrir les plus jeunes larves et la reine. Elle est un descompléments alimentaires les plus riches que l’on puisse trouver dans la nature. Produit selon les besoins de la ruche, ce liquide blanchâtre est difficile à récolter, un prélèvement trop important mettant en péril la survie de la ruche. Elle est un concentré de protéines diverses, d’acides aminés, de lipides, de sucre, d’oligo-éléments et de vitamines (elle est le produit naturel ayant une teneur en vitamine B5 la plus élevée que l’on puisse trouver dans la nature).

La gelée royale est donc idéale en cas de fatigue physique ou mentale ou lors d’une période de convalescence.

Propolis : la multifonctionnelle

La propolis est une substance gommeuse issue d’un mélange de cire d’abeilles de résine végétale et de différents produits trouvés dans la nature. Contrairement au miel ou à la gelée royale, la qualité de la propolis dépend directement de l’environnement de l’abeille, à ce titre il convient de faire attention à sa provenance en cas de consommation. Utilisée initialement comme enduit sur les parois de la ruche pour désinfecter cette dernière, la propolis est aussi un antibactérien et un puissant conservateur – les égyptiens s’en servaient pour leurs momies.

Les huiles essentielles qu’elle contient ont un effet anesthésiant, c’est pour ces raisons entre autres que la propolis est utilisée pour assainir et cicatriser les plaies en usage externe et contre différents types d’infections internes, de la gingivite à l’otite en passant par l’angine.

Ce qui ne tue pas rend plus fort

 

L'abeille est retirée délicatement à la suite d'une piqûre médicale pour ne pas la tuer.

L’abeille est retirée délicatement à la suite d’une piqûre médicale pour ne pas la tuer.

Le venin, composé en partie de mellitine (ou melittine), favorise la circulation du sang en régulant la pression sanguine et en augmentant la production de globules rouges. La mellitine a par ailleurs une action anti-inflammatoire qui, couplée aux effets analgésiques des autres composantes du venin, en fait un traitement naturel contre les inflammations des articulations, des muscles et des tendons. Il possède en outre des propriétés antiseptiques – à la fois bactéricide, antifongique et antibiotique.

Le venin d’abeille est utilisé pour traiter des maladies inflammatoires comme la tendinite, des affections rhumatismales et arthritiques chroniques ou encore la sclérose en plaque.

L’apithérapie, toujours considérée comme une médecine alternative à déjà ses adeptes, y compris chez les scientifiques. À ce titre, la Roumanie fait figure de pionnière puisque depuis 1974, elle dispose d’un Institut de recherche et de développement apicole. Elle est par ailleurs un des rares pays au monde où des cours d’apithérapie sont proposés dans les formations médicales classiques.

 

Source : www.allo-medecins.fr/apitherapie-l-abeille-est-mon-amie

Ecrit par Flavie dans : Apithérapie | Tags : , Commenter cet article
24
Juin
2013

Philippe ouvre ses portes

Chaque année les apiculteurs du réseau « Un Toit Pour Les Abeilles » vous accueillent pour des journées de découverte auprès des ruches. Samedi dernier, l’apiculteur Philippe a reçu un groupe dans son exploitation située dans les Alpes Maritimes au nord de Nice. Au programme, visite des ruches, initiation à l’apiculture, découverte de la vie des abeilles et bien entendu dégustation des produits de la ruche.

Ces journées sont ouvertes à tous, que vous soyez déjà parrain ou non. Pour découvrir les prochaines dates proches de votre domicile, consulter la liste des « journées découverte« .

Merci à Martine de l’hôtel Marriot Cap D’ail, pour ses photos et sa participation à cette journée.

07
Juin
2013

Un essaim pour Laurent

Laurent, l’instituteur des enfants de Fouras, souhaite se mettre à l’apiculture et nous a contacté pour récolter son premier essaim qui lui permettra de démarrer son rucher. Voilà qui est chose faite.

Ecrit par Régis dans : récolte essaim | Tags : , , Commenter cet article
07
Juin
2013

Le même et on recommence

Une semaine après avoir récolté un essaim dans un platane sur la commune de Fouras (17), nous avons été appelés pour un autre essaim exactement au même endroit. Ne disposant pas, cette fois de la grande échelle des services techniques, nous avons été aidés par le conducteur d’une pelle mécanique qui nous a permis d’atteindre l’essaim.

Merci à l’entreprise ALLEZ

 

Ecrit par Régis dans : récolte essaim | Tags : , , , Commenter cet article
07
Juin
2013

Un essaim encadré par les forces de l’ordre

Cette semaine la police municipale de Fouras nous a contacté pour un essaim qui s’était installé en haut d’un platane. La hauteur  inhabituelle a compliqué la récolte de l’essaim et il a fallu emprunter une échelle aux services techniques de la ville  pour se rapprocher de la colonie. Les abeilles ont délicatement été récupérées avec une pelle, car même avec l’échelle il n’était pas possible d’accéder directement à l’essaim.

19
Avr
2013

dessins

 

Merci à Camille 8 ans pour ses dessins.

20
Juin
2012

Un essaim dans la broussaille

15
Juin
2012

Essaim dans une cheminée

Récupérer des abeilles installées dans une cheminée, n’est pas toujours possible, mais cette fois c’est la bonne !

10
Juin
2012

Récolte d’un essaim

Merci à nos deux jeunes apiculteurs

Ecrit par Régis dans : récolte essaim | Tags : , , , Commenter cet article
21
Mai
2012

Essaim dans le centre ville de Marans (17)

11
Mai
2012

Un essaim maritime

Récolte d’un essaim sur le mur du club de voile de Fouras. Merci à la mairie et au club de voile.

10
Mai
2012

Des abeilles en ville

Récolte d’un essaim à proximité de la Place du marché à La Rochelle.

Merci à Philippe qui a pensé à nous appeler ainsi qu’à Mathilde et Emmanuelle qui ont participé à la récolte de l’essaim.

 

 

09
Mai
2012

Tentative de récupération d’un essaim dans un conduit de cheminée

Après plus de 3 heures de tentative, nous avons malheureusement dû nous résoudre à laisser l’essaim.

 

09
Mai
2012

Récolte d’un essaim à Surgères (17)

Le pulvérisateur contient de l’eau. Lorsque l’on pulvérise sur la grappe d’abeille, elles ont tendance à rester grouper et à moins voler.

09
Mai
2012

Récolte du premier essaim de l’année

Cette année, la période d’essaimage a été perturbée par la pluie et le froid relatif. Nous avons récolté le premier essaim le 2 mai à Etaules en Charente-maritime.

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , , , Commenter cet article
11
Jan
2012

Des enfants et des abeilles

C’est avec seulement 6 mois de retard 😉 que nous mettons en ligne les photos des enfants de l’école primaire de Fouras en visite sur le rucher.

Au programme : jeux et déguisements autour de l’abeille, présentation du métier d »apiculteur et visite aux abeilles.

Chaque enfant a pu découvrir le fonctionnement d’une ruche et repartir avec un pot de miel.

Un merci  particulier à Marie-Paule et Alain de la fédération apicole Charente-Maritime (FACM) pour leur aide tout au long de la journée.

 

 

 

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , , Commenter cet article
11
Jan
2012

Faucon crécerelle au rucher

Fin mai, les enfants de Fouras ont découvert un oisillon tombé du nid. Ce que nous avions pris pour un bébé chouette était en fait un faucon crécerelle. Marie-Paule et Alain de la fédération apicole ont amené l’oisillon à la ligue de protection des oiseaux (LPO) qui pu le soigner et le nourrir. Début août, La LPO  nous a informé que le faucon avait grandit et qu’il venait d’être relaché dans la nature. Merci aux enfants et à la LPO !

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , Commenter cet article
15
Déc
2011

Apithéraphie : La médecine des abeilles.

A Lille, une présentation publique de la « Revue francophone d’apithérapie » aura lieu le samedi 21 et dimanche 22 janvier 2012. Il y aura entre autres :

  • des conférences données par les membres du comité d’experts scientifiques de l’AFA (Association Francophone d’Apithérapie), des médecins et des chercheurs ;
  • une table ronde sur l’utilisation pour la santé  des produits de la ruche à travers le monde, ouvert au grand public avec un accès gratuit ;
  • des ateliers pratiques ;
  • des stands de présentation de produits liés à l’apithérapie.

 

Téléchargez le programme

 

Source : Abeilles et Fleurs
01
Déc
2011

Ruche paille / terre (suite)

Suite de l’article du 05 septembre (voir l’article).
Nous ferons d’ici peu une fiche synthétique sur la réalisation de paniers à abeilles en bois tressés. D’ici là nous mettons à votre disposition les notes prises lors de la rencontre avec mr RIGAULT.

TELECHARGER LE PDF PANIER TRESSE

29
Oct
2011

Les abeilles soutiennent le bio

Fin octobre, Un Toit Pour Les Abeilles a confié une ruche à la Ferme bio Aquamara.  Les abeilles devraient assurer la pollinissation et se trouver bien dans leur nouvel environnement sans chimie.  Après des parcours très divers mais liés au monde agricole Caroline, Mathieu, Aline et Gaël se sont installés du côté de Saintes dans le sud de la Charente-maritime.

mise à disposition d'une ruche pour le ferme aquamara

Mathieu et Gaël nous ont offert un gros sac de pommes de terre qui en frites, feront j’en suis sûr le régal de petits et grands !

Ecrit par Régis dans : Nos actions | Tags : , , Commenter cet article
05
Sep
2011

Réalisation de « paniers » à abeilles (ruches en bois tressé)

La fin de l’été a été l’occasion de passer une journée avec Monsieur RIGAULT (85 ans et la santé d’un jeune homme de 20 ans !) qui nous a initié à la fabrication des ruches d’autrefois, en bois tressé. Peu de personnes en France maîtrise encore cette technique aussi, il est urgent d’apprendre aux côtés de ceux à qui savent encore…

De façon a servir de modèle pour nos propres réalisations, Mr RIGAULT nous a donnée plusieurs ruches et enseigné les bases nous permettant de nous lancer. Il s’agit d’un réel savoir-faire présentant de nombreuses facettes telles que la date de cueillette du bois en fonction du calendrier lunaire. L’objectif est de mettre en activité un rucher dune dizaine de ruche dès le retour du printemps.

Ces ruches sont faites à partir d’un tressage de branches de viorne (coupées en 2 ou 3 dans le sens de la longueur) sur une armature de chêne. Le tout est recouvert de bouse de vache séchée puis d’un toit de seigle permettant de faire glisser la pluie.

Nous mettrons en ligne (dès que nous aurons un peu de temps) une fiche technique détaillée permettant à chacun de se lancer. Si vous avez vous-même une expérience dans ce domaine, n’hésitez pas à nous contacter pour échanger nous apporter une info ou obtenir une aide. Tous les volontaires pour conserver cette apiculture traditionnelle sont les bienvenus.

19
Juin
2011
20
Mai
2010

Jeudi 20 mai – Sahara – Région de Zagora

Après 20 heures de trajet en voiture, nous arrivons enfin à Beni Zouli à proximité de Zagora dans la zone saharienne.

Au milieu de ce territoire désertique l’oasis de Beni-zouli permet la pratique de l’apiculture.  Selon les apiculteurs locaux, le palmier dattier est la principale ressource mellifère.

Au milieu de cette zone aride, l’ombre et la fraîcheur de l’oasis sont vraiment bienvenues ! Une fois de plus, nous sommes accueillis dans les familles avec beaucoup d’attention et de chaleur humaine. Cette visite sera l’occasion de découvrir l’apiculture locale qui se pratique principalement dans des ruches en terre cuite.

132-desert 133-desert 134-desert 136-beni-zouli 134-beni-zouli 137-beni-zouli

Ecrit par Régis dans : Vie de l'entreprise | Tags : , , , Commenter cet article
19
Mai
2010

Un Toit Pour Les Abeilles au Maroc – Mardi 18 mai- Moyen Atlas

En circulant dans la vallée, on découvre plusieurs ruches très vivaces laissant penser que l’abeille noire se plait ici (climat continental).

126-ruches 127-ruches 128-ruches 129-ruches 130-ruches 131-ruches

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles