15
Août
2014

Ruche « warré » en bois tressé

L’idée étant de réaliser des éléments de la taille d’une ruche warré.

01
Août
2014

Mise en place d’un essaim « naturel » dans une ruche en bois tressé

Mise en place d’un « essaim récolté » dans une ruche en bois tressé (ici le chapeau a été réalisé avec un gros pot de fleur retourné + torchis).

 

19
Avr
2013

Ruches tressées

Ruche tressée

Voici un lien vers le site de Patrice qui réalise de magnifique ruches tressée.

http://naturanim.free.fr/spip.php?article35

Patrice est un  animateur nature, récoltant négociant en plantes et champignons sauvages. Je ne résiste pas au plaisir de vous renvoyer vers une page d’allumage de feu par friction :

http://naturanim.free.fr/spip.php?rubrique7

Expérience que nous avions nous même tenté il y a quelques années : http://www.untoitpourlesabeilles.fr/blog/allumer-le-feu/

 

 

01
Déc
2011

Ruche paille / terre (suite)

Suite de l’article du 05 septembre (voir l’article).
Nous ferons d’ici peu une fiche synthétique sur la réalisation de paniers à abeilles en bois tressés. D’ici là nous mettons à votre disposition les notes prises lors de la rencontre avec mr RIGAULT.

TELECHARGER LE PDF PANIER TRESSE

05
Sep
2011

Réalisation de « paniers » à abeilles (ruches en bois tressé)

La fin de l’été a été l’occasion de passer une journée avec Monsieur RIGAULT (85 ans et la santé d’un jeune homme de 20 ans !) qui nous a initié à la fabrication des ruches d’autrefois, en bois tressé. Peu de personnes en France maîtrise encore cette technique aussi, il est urgent d’apprendre aux côtés de ceux à qui savent encore…

De façon a servir de modèle pour nos propres réalisations, Mr RIGAULT nous a donnée plusieurs ruches et enseigné les bases nous permettant de nous lancer. Il s’agit d’un réel savoir-faire présentant de nombreuses facettes telles que la date de cueillette du bois en fonction du calendrier lunaire. L’objectif est de mettre en activité un rucher dune dizaine de ruche dès le retour du printemps.

Ces ruches sont faites à partir d’un tressage de branches de viorne (coupées en 2 ou 3 dans le sens de la longueur) sur une armature de chêne. Le tout est recouvert de bouse de vache séchée puis d’un toit de seigle permettant de faire glisser la pluie.

Nous mettrons en ligne (dès que nous aurons un peu de temps) une fiche technique détaillée permettant à chacun de se lancer. Si vous avez vous-même une expérience dans ce domaine, n’hésitez pas à nous contacter pour échanger nous apporter une info ou obtenir une aide. Tous les volontaires pour conserver cette apiculture traditionnelle sont les bienvenus.

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles