16
Juin
2011

Cruiser étendu au colza : une fois de plus le ministre défie le conseil d’état

COMMUNIQUE DE L UNAF (Union Nationale des Apiculteurs Français) sur l’autorisation du Cruiser sur le colza

Coup de tonnerre dans les campagnes françaises après l’annonce faite le 16 juin 2011 !

Le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire vient d’étendre l’autorisation de mise sur le marché de l’insecticide Cruiser au colza.

Une fois de plus, le ministre de l’Agriculture défie le Conseil d’État, juridiction l’ayant plusieurs fois condamné dans ce dossier.

En effet, le Conseil d’Etat a déjà annulé des autorisations qui avaient été délivrées en 2008 et 2009 et se prononcera dans les prochains mois sur l’annulation de l’AMM délivrées pour les années 2010 et 2011.

L’Union Nationale de l’Apiculture Française s’indigne une fois de plus d’un manque de respect de la législation.
Cette décision est d’autant plus regrettable que le colza restait une des rares cultures non traitées d’un attrait majeur pour nos colonies d’abeilles.

Après les quatre autorisations successives de mise sur le marché du Cruiser sur le maïs (de 2008 à 2011) et malgré l’annulation des autorisations de 2008 et 2009 par le Conseil d’Etat en février dernier, le Ministère de l’agriculture vient donc de délivrer une nouvelle autorisation de mise sur le marché à Syngenta pour un nouveau Cruiser pour le traitement des semences de colza.

Autorisé en mai 2011 par le Ministère de l’agriculture sur un avis favorable de l’ANSES d’octobre 2010 (seulement publié aujourd’hui), le « Cruiser OSR » contient
trois substances actives : le thiaméthoxam (un insecticide), le fludioxonil et le métalaxyl-M (tous deux des fongicides).
Le thiamethoxam, est à l’origine de cas avérés d’intoxication d’abeilles. Son autorisation sur le colza, plante très visitée par les hyménoptères, est gravissime
pour l’avenir du cheptel apicole français.

Olivier Belval, président de l’UNAF, déclare : « C’est un nouveau coup porté à nos abeilles.
Nous constatons avec dégoût le désintérêt du Ministère pour notre cause et nous redoutons un printemps silencieux dans les plaines de colza»

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : Actualités apicole |

4 commentaires »

  • Dena

    C’est scandaleux en effet ! L’appât du gain immédiat passe avant tout, alors qu’il faut absolument envisager l’avenir à long terme… Les lobbys des pesticides ont encore frappé… Ça donne vraiment un sentiment d’impuissance…

    Commentaire | 17 juin 2011
  • brigitte bordage

    quelle vanité et quelle inconséquence dans ces décisions ………

    Commentaire | 25 juillet 2011
  • Brigitte DARAS

    bonjour
    que pouvons nous faire pour empêcher cela ?
    vous pouvez peut être lancer une pétition par internet,
    ou faire un communiqué dans les médias
    c’est vous qui avez le plus de votants pour le trophée du business vert, vous avez beaucoup de sympathisants !!
    il doit y avoir un moyen !!
    Et que fait NKM la ministre de l’écologie ???

    Commentaire | 28 juillet 2011
  • Avaaz, mouvement citoyen qui lance des campagnes s’est associé à l’UNAF (Union Nationale des Apiculteurs Français) pour lancer une grande pétition qui a déjà regroupée plus de 1 239 000 signatures.
    Je vous invite à voter et faire circuler cette pétition afin que tous les acteurs et personnes sensibilisés à la cause des abeilles s’unissent autours de ce mouvement
    http://www.avaaz.org/fr/france_save_the_bees/

    Commentaire | 29 juillet 2011

Flux RSS des commentaires pour cet article.

Laisser un commentaire

 

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles