24
Mai
2016

Loi Biodiversité : recul sur la loi contre les pesticides

Les rebondissements de ces dernières semaines autour de la loi visant à interdire les pesticides de la famille des néonicotinoïdes, a provoqué l’appel à soutien de centaines d’apiculteurs sentant leur activité en danger et souhaitant intégrer notre réseau.

Aujourd’hui plus qu’hier, la filière apicole française a besoin de soutien. De 35 000 tonnes de miel récoltés dans les années 90, nous sommes passés à 10 000 tonnes en 2014 (la pire année apicole jamais vécue en France), pour remonter légèrement en 2015 avec 17 000 tonnes.

Malgré cela, le texte de loi qui avait été voté à la mi-mars dans le cadre de la loi Biodiversité par l’Assemblée Nationale, interdisant l’utilisation des néonicotinoïdes au 1er septembre 2018 semble de nouveau compromis.

Logo-Biodiversite_poitou
Après la lettre ouverte distribuée par Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture à l’ensemble des députés, les appelant à ne pas prendre de « décision brutale » au niveau national…

Stephane-le-foll
Après de nombreuses vidéos de Syngenta diffusées sur les réseaux sociaux mettant en avant les témoignages d’agriculteurs évoquant un pseudo retour en arrière « de l’iPad vers le Minitel « …

indexVidéo à découvrir ici.

A présent, c’est au tour du Sénat de faire marche arrière en votant le retour au texte initial voté en première lecture et qui prévoit qu’un arrêté du ministre de l’Agriculture, définisse les conditions d’utilisation de ces produits. Bref plus de mention « d’interdiction » !
L’interdiction, si elle était confirmée, se verrait appliquée quant à elle non plus en 2018 mais en 2020… Encore un recul !

senat-610
Devant autant d’actions mises en place pour ne pas interdire l’utilisation de ces produits tueurs d’abeilles Un toit pour les abeilles milite chaque jour activement à éviter l’extinction pure et simple de cet insecte qu’est l’abeille, pourtant essentiel à l’humanité.

« Sans les abeilles, l’homme ne pourrait vivre que 4 ans! « 

Cette citation prêtée à Albert Einstein » et qui ne cesse d’être clamée à qui veut l’entendre, ne semble pas éveiller les consciences…
Un toit pour les abeilles à l’ambition, d’agir, à son niveau, et grâce au soutien de milliers de parrains à la sauvegarde des abeilles et au soutien à la filière apicole française en difficulté. Un apiculteur qui ne renouvelle pas ses colonies cessera son activité en quelques années à peine…

A ce jour, un toit pour les abeilles compte plus de 2030 ruches installées partout en France, chez les 50 apiculteurs qui ont intégré le réseau.
Près de 14000 particuliers et 700 entreprises sont devenus des parrains actifs et engagés qui soutiennent la démarche environnementale d’un toit pour les abeilles !

www.untoitpourlesabeilles.fr : parrainez une ruche pour sauver les abeilles !

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles