Biotonique sa

Logo Biotonique sa
Biotonique est une entreprise suisse qui fabrique et vend des cosmétiques naturels et en partie bio sur le marché suisse et européen. Notre vision de marque est tournée vers le bien-être et le respect de la beauté au naturel. Nous proposons des gammes de soins pour femmes et hommes ainsi que des soins en institut, dont le premier à ouvert à Nyon, à 15 minutes de Genève. L'environnement et le respect de celui-ci nous tient à coeur, c'est pourquoi Biotonique s'engage au travers de diverses associations et partenariats, pour que notre entreprise puisse rester dans une démarche eco-consciente et donner l'exemple aux futures générations de consommateurs-trices. Et comme nous avons un lien tout particulier avec les abeilles, que nous les aimons et souhaitons les voir prospérer et continuer de nous protéger, quoi de mieux que de participer à la création d'un beau toit pour leur belle activité?

Les ruches en images

  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa
  • La ruche Biotonique sa

L'apiculteur : Yves ROBERT

UTPLA apiculteur Yves ROBERT

Yves et Chantal ont débuté en 2010 avec 3 ruches. Aujourd'hui ils en comptent près de 80, dont une soixantaine soutenues par les parrains Un Toit Pour Les Abeilles.

Yves et Chantal privilégient une production locale et une conduite douce des ruches. Ce choix est motivé par une éthique personnelle et professionnelle engagée pour la protection de l’environnement, ceci dans une optique d’exploitation apicole prospère économiquement.

Chantal et Yves ne pratiquent pas la transhumance, puisque tous leurs ruchers sont fixes, ce qui réduit considérablement les dépenses en carburant, les besoins en mécanisation et ainsi l'impact carbone.

Ils ont choisi des ruches Warré plus respectueuses des abeilles et proposent un miel de terroir.
Outre le miel, Les apiculteurs produisent leurs propres essaims naturels (sans importation de reine), ils récoltent du pollen, de la propolis, de la cire d’abeille...

Rencontre chez Chantal et Yves - Il reste des places, inscrivez-vous !

Chers Parrains, chères Marraines,

Chantal et Yves seront heureux d'accueillir les parrains et marraines des abeilles par une journée de découverte et de convivialité le Vendredi 27 Septembre 2019 dès 9h45.
Nous sommes situés au cœur de la Bourgogne du Sud dotée de paysages et d'un patrimoine architectural préservés, en pleine nature, à moins d'une heure de Dijon et Villefranche-sur-Saône et moins d'une heure et demi de Lyon et Besançon (à 10 minutes de l'accès à l'autoroute A6).



Au programme :

Matinée :
- Accueil entre 9h45 et 10h30 autour d'un café, tisane...
- Présentation de la journée (nous prendrons le plus possible en compte les attentes de personnes présentes)
- Réponse aux questions sur les ruches parrainées, échanges sur le métier et les enjeux de l'apiculture, la conduite des ruches Warré...
- Chantal et Yves présenteront aussi leurs actions en faveur de la biodiversité et de la sauvegarde des abeilles
- Visite d'un rucher.

Repas sorti du sac, pris en commun. Pique-nique au parc de Ruffey, si le temps le permet

Après-midi :
- Présentation de matériels de ruches et de miellerie
- Goûter (pain d'épice, miel, jus de fruit… offerts)
- Dégustation vente d'une grande variété de produits de la ruche et du verger: miels, pollen, jus de fruits...

Voici le lien pour vous inscrire et avoir plus d'informations sur cette journée : 
https://www.untoitpourlesabeilles.fr/portes-ouvertes/160-rencontre-chez-chantal-et-yves.html
En bas de page, cliquez sur "S'inscrire"

Nous espérons vous voir nombreux!



Cette journée dédiée à l'apiculture est gratuite.
* Merci de bien lire nos recommandations concernant la présence d'abeilles sur le site au moment de votre inscription.

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Sennecey

Le rucher de Sennecey

Le rucher est situé près du hameau de Tallant dans le canton de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire (Bourgogne du Sud).

Il occupe un verger bordé de haies, de pâtures et prairies qui s'étendent à flanc de colline jusqu'au bois qui coiffe le sommet.
Cet environnement est riche d'une flore diversifiée qui s'épanouit dès le printemps (pissenlit, fruitiers, aubépine...) et se prolonge tout l'été (acacia, ronce, trèfle...).

La première récolte sera polyflorale puisqu’issue des variétés citées ci dessus.
Ainsi, selon la proportion en tilleul et acacia, le miel pourra être liquide à crémeux (ces deux espèces mellifères influençant sur la fluidité du miel).

Chantal et Yves travaillent avec des reines de souche Buckfast fécondées naturellement et issues du cheptel bio de Jérôme Alphonse (autre apiculteur partenaire Un toit pour les abeilles). Cette race d'abeilles est connue pour être douce et productive.

France 3 Bourgogne avec Chantal et Yves

Reportage diffusé le jeudi 6 Octobre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Pascale LEROY-AILLERIE

UTPLA apiculteur Pascale LEROY-AILLERIE

Pascale est issue d’une famille d’apiculteurs depuis 3 générations.
Elle s’occupe aujourd’hui de 200 ruches qui se trouvent pour la plupart autour de la ferme apicole, sur le site exceptionnel du Marais Poitevin.
Elle a reçu la certification agriculture biologique début 2015 pour la conduite de ses ruches et le lieu ou elles sont installées.
Elle propose aussi une spécialité traditionnelle à base de miel et de fruits qu’elle nomme « confimiel » et qui lui a permis de remporter le Concours des produits de Vendée.

La patience a porté se fruits

Chères marraines et parrains de nos abeilles,

Je vous livre quelques mots sur la saison qui s’achève tout juste…
La récolte est terminée, elle a été bonne, une tonne cinq avec une centaine de ruches en production, je suis très satisfaite.

Satisfaite, car j’ai pu récolter malgré des conditions météorologiques compliquées pour nos avettes !
Elles ont été fortes et patientes.

Satisfaite également car les colonies se portent bien et c’est important.
Reste à préparer l’hivernage et faire les traitements varroa.
D’ici une bonne semaine ce sera fait et je pourrai commencer la mise en pot.

Autre info, cette année je participe au protocole de la FNOSAD pour le comptage des varroas.
Je suis d’ailleurs à la recherche de bénévoles sensibles aux abeilles pour m’aider.
C’est assez contraignant puisqu’il faut pendant deux mois tous les deux jours aller compter les varroas tombés au fond des cinq ruches en test.
L’idée est de mesurer l’efficacité du produit de traitement.
Je fais ça sur le rucher de Champagné-les-Marais.

Voilà, tout est dit…
Le travail cette année a été particulièrement contraignant et rude mais il a payé.

Je tenais enfin à vous remercier encore pour tous les messages pleins de gentillesses que vous m’avez adressé et qui m’ont permis de me sentir soutenu dans les moments les plus difficiles.
Ca fait chaud au cœur !
Encore un grand merci à vous, et un peu en avance, je vous souhaite une belle rentrée.

Pascale

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Marais Poitevin

Le Rucher du Marais Poitevin

Les ruches de Pascale se trouvent en plein cœur du Marais Poitevin sur une zone classée Natura 2000.
D'une grande diversité écologique, ce territoire est constitué de pairies, de zones boisées et de marais façonnés par l'homme au cours du temps.

Le Marais poitevin constitue un havre pour de nombreuses espèces animales ou végétales telles que la loutre d'Europe, le vanneau huppé, l'iris jaune ou la reine des près.

Selon les saisons les abeilles de Pascale visitent les pissenlits, guimauves, lierres, saules, ronces, aubépines, sureaux...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

 

L’abeille a été déclarée « La chose la plus importante du monde »
selon l’Earthwatch Institute lors de la dernière réunion de la Royal Geographical Society de Londres.
D’après The Science Time, 70% de l’agriculture planétaire dépend exclusivement de nos précieuses butineuses, car on le sait tous, sans elles, la faune et la flore disparaitraient progressivement.
Et malgr&eacut...




Imprimer la page

Retour