Cabinet Coulon

Logo Cabinet Coulon
Fondé en 1925, le Cabinet Coulon, c’est trois générations d’administrateurs de biens mettant à votre disposition une expérience et un service immobilier complet. Nous exerçons en effet historiquement trois métiers dans le domaine de l’immobilier : VENDRE , LOUER, GERER. Membre de la Fédération Nationale de l’immobilier, le Cabinet Coulon au sein de ses 2 agences indépendantes vous offre un service de proximité à taille humaine


Voir leur site internet

La ruche en images

  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon
  • La ruche Cabinet Coulon

L'apiculteur : Manuel VIGNERON

UTPLA apiculteur Manuel VIGNERON

Manuel est apiculteur amateur depuis 2014 dans le massif central en Corrèze (le pays vert) aux portes du parc naturel de millevaches en Limousin.
Il s'est formé au rucher école de Brive la Gaillarde, mais surtout grâce aux lectures qui lui ont permis d'essayer de nombreuses techniques pour se perfectionner.

Il possède actuellement 48 ruches dadant où les abeilles butinent dans ce lieu paisible et naturel encore préservé qui fait leur bonheur.
Son objectif est d'atteindre une centaine de ruches environ dans le but de garder une production de miel et une méthode de travail artisanale (sans matériel thermique ni électrique).

La sauvegarde de l'abeille noire endémique de sa région mieux adaptée au climat et à la végétation, reste sa priorité.
Il développe par ailleurs un élevage naturel (tenant compte de la biologie collective des abeilles) pour proposer des essaims à la vente.
La sauvegarde de la biodiversité le préoccupe beaucoup, c'est pourquoi il n'utilise aucun produits chimiques ni dans la ruche, ni aux alentours.
L'extraction et le conditionnement du miel se font température ambiante, il n'est donc jamais chauffé.

Sa priorité n'est pas de produire un maximum de miel mais d'en laisser suffisamment aux abeilles pour la bonne santé de ces dernières.

Manuel a obtenu en 2017 l'attestation de conformité Nature et Progrès pour l'ensemble de ses ruchers et ses miels !
Ce label certifie une apiculture biologique et paysanne, qui intègre aussi des notions éthiques, environnementales et sociales dans le cahier des charges...

Quelques nouvelles de nos abeilles avant l'hiver

Bonjour à tous,

l'hiver arrive à grands pas et les abeilles sont prêtes à affronter les premières températures négatives !
Le traitement anti-varroas a été effectué au mois d'août étalé sur 3 ou 5 semaines pour certaines avec un traitement tous les 6 jours.
J'ai ensuite surveillé au mois de septembre les réserves de miel de chaque ruche pour essayer ensuite de les équilibrer entre elles en échangeant certains cadres de miel.
Quelques frelons asiatiques ont fini par arriver devant les ruches vers la fin du mois de septembre pour chasser quelques abeilles, mais il y en a eu beaucoup moins que l'année dernière, donc pas de quoi perturber les colonies...
La sécheresse a duré du 15 juin jusqu'à la fin du mois de septembre en Corrèze, les arbres et les plantes ont vraiment souffert du manque d'eau pendant 3 mois et je pense que certains arbres sont morts durant cette période.
Il faudra regarder au printemps l'étendue des dégâts...
Sinon les points d'eau et les lacs ne manquent pas par chez nous et les abeilles ont toujours eu de quoi s'abreuver...
D'ailleurs les essaims se portent bien et sont bien au chaud grâce à l'isolation du toit des ruches et les plaques que j'ai glissé sous les plateaux de ruches pour éviter les courants d'air.
J'ai pu aussi préparer les colis de miel qui vont bientôt arriver chez vous !

Concernant les abeilles noires, j'ai pu cette année grâce à l’élevage, doubler le nombre de mes colonies en abeilles noires pour arriver à une vingtaine d'essaims.
Grâce à vos parrainages je viens de commander 20 essaims supplémentaires d'abeilles noires qui devront arriver au mois de mars ou avril 2020 !
Je vais donc pouvoir par la suite multiplier tous ces essaims tout en apportant une diversité génétique avec les abeilles que je possède déjà.
Je vais aussi essayer de sélectionner les essaims les productifs et résistants pour que les mâles de ces ruches fécondent les nouvelles reines.
2020 sera donc la continuité logique du travail effectué cette année qui va me permettre d'augmenter tranquillement le nombre d'abeilles noires sur mes ruchers.
J'espère aussi toujours pouvoir m'acheter en 2020 un microscope pour pouvoir analyser les ailes de mes abeilles noires!

Je vous remercie toutes et tous pour vos soutiens !
A bientôt
Manuel

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Pierrefitte

Le rucher de Pierrefitte

Le rucher se trouve à côté du massif des monédières qui culmine à 919 mètres où la variété florale est assez grande.
Il sélectionne l'emplacement de ses ruchers selon le niveau de diversité des plantes et l'état naturel de l'environnement dans le but d'avoir un miel différent des autres avec de nombreuses saveurs !

Selon la météo et les floraisons, Manuel pourra proposer du miel monofloral de châtaignier ou acacia, mais surtout du miel toutes fleurs de printemps (pissenlit, saules, arbres fruitiers, centaurées, myrtille, rosacées, aubépine, trèfle blanc, érable…) et d'été (tilleul, ronce, châtaignier, sarrasin, luzerne, callune ...).
Il est en partenariat avec plusieurs maraîchers tournés vers l'agriculture biologique ainsi que des producteurs de plantes aromatiques et médicinales bio chez qui il pose ses ruches, afin de proposer aux abeilles un maximum de plantes à butiner en toutes saisons. (Toutes ses ruches se trouvent d’ailleurs à moins de 10km à la ronde de son domicile pour limiter les déplacements).
Cette diversité essentielle aux abeilles (nectar, pollen) va permettre une bonne santé générale de la colonie et une production de miel optimale.
Il vend sa production localement (dépôt-vente, marchés de pays…) et n'effectue aucune transhumance.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

 

L’abeille a été déclarée « La chose la plus importante du monde »
selon l’Earthwatch Institute lors de la dernière réunion de la Royal Geographical Society de Londres.
D’après The Science Time, 70% de l’agriculture planétaire dépend exclusivement de nos précieuses butineuses, car on le sait tous, sans elles, la faune et la flore disparaitraient progressivement.
Et malgr&eacut...




Imprimer la page

Retour