Esat valérie bonafé - apajh du tarn

Logo Esat valérie bonafé - apajh du tarn

Situé à Montredon Labessonnié, l’ESAT Valérie Bonafé est un établissement géré par l’APAJH 81 (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés du Tarn). Il a pour but de faire accéder à la vie professionnelle, par des conditions de travail aménagées, des personnes qui ne peuvent pas ou ne peuvent plus, exercer d’activité dans le secteur ordinaire de production.

Créé en 1998, l’ESAT Valérie Bonafé compte aujourd’hui une cinquantaine de travailleurs handicapés et propose ses services dans divers domaines, tels que:

- Une cuisine centrale: qui fabriquent plus de 330 000 prestations à destination des crèches, groupes scolaires, établissements médicosociaux, association d’aide à domicile…
- Des prestations traiteurs: référencées dans un catalogue disponible sur notre site internet : http//esat@apajh81.org ou par téléphone au 05.63.72.68.50
- Du conditionnement: de pâtisseries orientales, du montage de câbles diamantés pour l’industrie du granite, la confection de dossiers médicaux…
- L’entretien de vos espaces verts: tonte, taille…
- La vente et la livraison de bois de chauffage
- L’entretien et l’hygiène de vos locaux

Vous êtes un particulier, une entreprises ou une collectivité, n’hésitez pas à faire appel à notre gamme de prestations, et bénéficier ainsi de crédits d’impôts.

Faire travailler notre ESAT, c’est adhérer à une philosophie de l’inclusion des personnes en situation de handicap par le travail. Notre démarche qualité répond à des critères professionnels, identiques à ceux des entreprises dites ordinaires.


Voir leur site internet

L’ESAT s’inscrit dans une démarche de sensibilisation à la préservation de l’environnement en privilégiant, par exemple dans ses approvisionnements pour la confection des repas, les circuits courts. Mais aussi, en faisant appel à des entreprises locales pour l’achat et la maintenance de son matériel.

L’équipe des professionnels et travailleurs de l’ESAT a été particulièrement sensible à cette offre de parrainage « Un toit pour les abeilles ». S’agissant de la production de miel, l’ESAT est concerné à la fois dans l’utilisation de cette substance pour ses petits déjeuners et ses pâtisseries, mais aussi au travers de l’activité d’entretien des espaces verts où il n’est pas rare de « rencontrer » nos amies les abeilles. « Nous sommes fiers de participer à leur bien-être » !

La ruche en images

  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn
  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn
  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn
  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn
  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn
  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn
  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn
  • La ruche Esat valérie bonafé - apajh du tarn

L'apiculteur : Grégoire HEINRICH

UTPLA apiculteur Grégoire HEINRICH

Grégoire est un jeune apiculteur qui habite à Toulouse.

Il a augmenté son nombre de ruches après en avoir acheté 35 l'hiver dernier.  
Une partie de la saison a consisté à créer d'autres colonies pour habiter ces nouvelles maisons.
Il a donc divisé toutes les colonies qui lui restaient au printemps.
Il a fini l'année 2017 avec 70 colonies, en progression par rapport aux années précédentes.

Son prochain objectif est d'arriver à 100 ruches, que toutes ces caisses soient remplies de manière constante, peut-être en 2018, avec la volonté de s'occuper après, au mieux de ces colonies. 

Il a aujourd'hui plus de colonies en hivernage et relativement belles.
Ce qui laisse présager du meilleur pour la saison prochaine.

Nouvelle année, nouveaux projets

Chers parrains,
Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2020 !
Santé, joie et bonheur à vous tous…
Pour ce qui concerne les ruches, en plein hiver, l'activité est très faible.
Les abeilles restent au chaud !
J'ai fait une visite il y a quelques jours, les colonies sont très belles dans l'ensemble, avec de belles réserves pour la grande majorité.
De quoi arriver jusqu'au printemps sans soucis.  
Moi, je suis en train de chercher un endroit pour m'installer, c'est un thème présent depuis 1 an.
Mais ça se précise, et devrait se concrétiser assez rapidement.
Malgré les conditions (surtout météo) difficiles, 2019, aura été plutôt bonne pour moi et les abeilles en fin de compte.
J'ai fait une récolte correcte, augmenté le nombre de ruches, trouvé de nouveaux ruchers... et c'est déjà bien.
Pour l'année qui vient j'ai commandé une cinquantaine de ruches en plus, que je peuplerai au printemps.
Il faudra que je trouve un nouveau rucher. Il me tarde déjà de les entendre bzzz bzzz.
Avant, il faudra que je prépare le matériel, les nouvelles ruches, que je prépare aussi les ruchers, cire les cardes pour la saison etc…
Je vous dis à très bientôt pour des nouvelles des visites printanières.
Bzzz
Grégoire

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Lavaur

Le rucher de Lavaur

Le 1er rucher est situé à côté de Lavaur dans le Tarn, à 35 min de Toulouse.

Les récoltes espérées sont du miel de printemps, du miel toutes fleurs et du miel de tournesol.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Introduction
« Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées »
Ce proverbe français de 1816 est toujours d’actualité en 2020, où le mois de février a été particulièrement rigoureux : les écarts de températures et les vents violents ont provoqué de nombreux dégâts parto...




Imprimer la page

Retour