Chromos Human Advisors SARL

Les ruches en images

  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL
  • La ruche Chromos Human Advisors SARL

L'apiculteur : Sarah HOLTZMANN

UTPLA apiculteur Sarah HOLTZMANN

Sarah, apicultrice depuis 2007 est installée à Moussey, dans les Vosges.

Sarah s'est reconvertie professionnellement de 2004 à 2007, et quoiqu'au démarrage son exploitation comptait 26 ruches, elle en gère maintenant 300.
Sarah est aussi très attentive aux questions environnementales et utilise des peintures 100 % naturelles.

En plus de la production de miel, de reines et d'essaims, Sarah se lance dans la récolte de gelée royale à destination des particuliers, ainsi que celle de la récolte de propolis pour les laboratoires pharmaceutiques.

Nouvelle année, nouveaux projets !

Chers parrains,

Il n’est pas encore trop tard, je vous présente donc mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui démarre.
Que cette année vous soit douce et qu’elle vous permette de vous accomplir !

Je vous écris ce matin, car j’ai besoin de vos précieux conseils.
Je souhaite lancer bientôt une chaîne Youtube, qui se nommera sûrement « La Reine des Vosges » pour partager mon quotidien d’apicultrice et ma passion des abeilles.
Je voudrais essayer via cette chaîne, de vous partager un peu de ma vie d’apicultrice mais aussi de vous parler des abeilles, ou encore de vous donner pleins d’astuces autour du miel, comment le consommer, vous partager des recettes et autres…

Alors je vous pose une question simple : Que voudriez-vous que je traite sur cette chaîne, car après tout, je le fais aussi pour vous.

J’espère que vous me ferez vos retours. Ces derniers me seront transmis par l’Equipe d’Un Toit Pour Les Abeilles qui est au courant et me soutient dans ce beau projet.

Hâte de vous lire,
A bientôt et MERCI
Sarah

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher est situé dans le Parc Régional de la Forêt des Vosges, en plein cœur de la vallée du Rabodeau.

Il est niché à flanc de montagne, à 500 m. d'altitude, bordé d'une forêt de 12 ha composée de pins, épicéas, hêtres et bouleaux et arrosé par une rivière.

Ce cadre permet aux abeilles de butiner des essences de montagne : sapin, fleurs d'altitudes...
Le miel ainsi récolté est un miel de montagne issu de miellats (miel de sapins, bouleaux...) qui est une grande source d'apport en acides aminés.
Liquide à sirupeux (avant cristallisation) et foncé, il est très aromatique et de saveur douce et maltée. En fonction de l'emplacement des ruches et des floraisons alentours, la proportion en fleurs d'altitude peut y être plus importante ainsi, Sarah vous proposera alors un miel de même consistance, de couleur plus clair et fleuri avec des notes de sous-bois.

JT de 13h TF1 avec Sarah

Reportage consacré à Sarah et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le samedi 27 Août 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Yvon TORCAT

UTPLA apiculteur Yvon TORCAT

Je m'appelle Yvon TORCAT.

Je suis apiculteur depuis une trentaine d'années.

J'ai appris l'apiculture très jeune en aidant un apiculteur retraité dans mon village de VAL DE CHALVAGNE dans les Alpes de Haute Provence.

Il m'a transmis sa passion des abeilles et le respect de la nature.

Je suis fasciné depuis trente ans par l'intelligence des abeilles et leur pouvoir de transformer le nectar des fleurs en miel.

Je vis au rythme des abeilles et de la floraison des fleurs mellifères.

Je travaille sur des ruches langroth avec l'abeille locale: l'abeille noire.

Je possède quatre vingt ruches: j'aimerai bien augmenter mon cheptel mais chaque année j'ai de nombreuses pertes dues à l'hiver et aux frelons asiatiques.

Aujourd'hui, je transmets mes connaissances en apiculture à un jeune homme motivé.

Je propose uniquement un miel de lavande.

Le printemps est de retour...

Chers parrains,

En visitant les différents ruchers je suis frappé par l’activité des colonies d’abeilles et du bruit caractéristiques du retour du printemps sur la planche d’envol.
C’est très agréable pour moi de voir les abeilles s’élancer par dizaines puis les voir revenir chargées d’énormes pelotes de pollen.
Je suis rassuré bien que le poids des ruches diminue, car les réserves de miel sont consommées au profit des œufs pondus par la reine.
Je dois surveiller de près les colonies malgré le confinement.
Les colis de miel sont prêts mais pour l’instant les transporteurs sont réquisitionnés pour les biens de premières nécessités ou matériel médicaux,
ce qui se comprend totalement en cette période un peu « spéciale ».

Prenez soin de vous et de vos proches.
A très vite,
Yvon

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Val de Chalvagne

Le rucher de Val de Chalvagne

Les ruches passent la majeure partie de l'année dans la vallée, à 800 m d'altitude, dans l'arrière pays niçois.

Il s'agit d'un territoire ayant su préserver son environnement de tous pesticides et insecticides.
Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : thym, tilleul, sarriette, fleurs des champs et des sous bois…

Les ruches sont transhumées sur le plateau de Valensole au mois de juillet et d'août pour une seule récolte de miel de lavande .

Yvon laisse le corps de ses ruches remplies de miel pour qu'elles passent l'hiver sans avoir à les nourrir avec du sirop.
Il  privilégie ainsi le bien-être de ses abeilles au détriment du rendement de miel.

Le miel de lavande représente le fleuron des miels produits en France .
Il est très parfumé, long en bouche et offre des atouts à la dégustation qui en font sa réputation.
Il sait se faire apprécier de tous grâce a son parfum typé, blond à l'arôme délicat et légèrement fruité.
Le miel de lavande a des vertus médicinales comme être un antiseptique général, un véritable calmant de la toux, un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires et anti rhumatismal.

L'apiculteur : Frédéric JULIEN

UTPLA apiculteur Frédéric JULIEN

Apiculteur depuis une quinzaine d’années, j’ai débuté avec seulement quelques ruches au départ…
Suite à une reconversion il y a 3 ans, je me suis installé en professionnel avec un cheptel qui compte aujourd’hui une centaine de ruches.

Mes ruchers d’hivernage se trouvent au pied du Garlaban, ce qui me permet, selon les années de récolter du miel de Romarin, de Thym ou de Garrigue.
Je suis apiculteur transhumant sur les châtaigniers d’Ardèche, la lavande des Alpes de Hautes Provence ou en Montagne.
Depuis le début de mon activité, je m’efforce de respecter le cahier des charges de l’apiculture biologique. Depuis maintenant deux ans, je suis certifié apiculteur bio avec le label AB..
Au cours de l’année, toute la famille participe aussi aux diverses activités : mon fils pour les transhumances, ma femme pour les visites de rucher, ma fille pour l’extraction et le mise en pots. L’apiculture chez nous est un engagement familial !

En plus de la vente de miel, je me suis spécialisé dans l’élevage et la sélection de reines. Je propose à la vente des essaims, des reines ou cellules royales.
Voilà un petit aperçu, et si vous passez par chez nous, nous serons heureux de vous accueillir pour vous faire découvrir le rucher des JULIEN.

La saison a déjà commencé sur le rucher

Bonjour les parrains,

Cette saison a commencé très tôt cette année. Début Février, les abeilles commençaient déjà à butiner sur les amandiers.

La plupart des ruches ont une hausse, ce sera du miel de printemps. Dans notre secteur, le miel de romarin ne sera pas au rendez vous, comme les années précédentes car le romarin est fleuri depuis le mois de novembre et il n’a plus de montée de nectar.

En ce moment les abeilles sont sur le thym et les cerisiers , elles rentrent du pollen de ciste cotonneux.

Il faudrait qu’il pleuve un peu pour activer la nature, nous n’avons pratiquement pas eu de précipitation depuis le début de l’année.

Nous commençons l’élevage cette semaine, afin de produire des essaims.

Cette saison, je vais essayer de produire de la gelée royale. Ce sera une saison de rodage pour être opérationnel la saison prochaine.

A bientôt pour le prochain mot et merci encore pour votre soutien.

Bonne journée.

Voir toutes ses actualités

Le Rucher de Garlaban

Le Rucher de Garlaban

Le rucher est situé au pied du Garlaban, colline chère à Marcel Pagnol, Situé au-dessus du petit village de Lascours.
Il domine toute la vallée de l’Huveaune et le pays d’Aubagne.

Il est niché sur des restanques, « bancaou » en provençal.
Les abeilles partent butiner les romarins, thyms, sumacs et autres plantes aromatiques de la garrigue.
Ce qui permet de récolter un miel de printemps très clair au parfum de thym et romarin, puis un miel de garrigues beaucoup plus foncé et plus fort en bouche.
Elles apportent aussi un excellent pollen de cistes cotonneux.

Suivant les années, je peux aussi récolter du miellat de chêne.
Au mois de juin, le rucher transhume sur les champs de lavande, pour y revenir ensuite au début de l’hiver.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Le mois de mars a été particulièrement mouvementé en France, où des mesures de confinement ont été prises pour limiter la propagation du coronavirus.
Partout dans le monde, les gouvernements limitent les déplacements et les activités pour endiguer ce qui s’annonce comme une pandémie tristement historique.
Ce mois d’avril devrait être en grande parti soumis aux mêmes restrictions, pour l...




Imprimer la page

Retour