LEROY MERLIN FRANCE

Logo LEROY MERLIN FRANCE
Entreprise pionnière de GROUPE ADEO, Leroy Merlin est aujourd’hui en France l’enseigne leader sur le marché de l’amélioration de l’habitat et du cadre de vie. Spécialisée dans la vente de produits et services, Leroy Merlin France s’est donnée pour ambition « d’aider chaque habitant à rêver sa maison et la réaliser » et met la satisfaction de chacun de ses clients au cœur de son métier. Elle propose une offre de produits variée et de qualité (60 000 références en moyenne), qui anticipe et répond à la diversité des attentes de chaque habitant, un accompagnement pédagogique dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets (pose, atelier de bricolage…) et des services facilitants (financement, livraison…). 20 100 collaborateurs dans 119 magasins portent aujourd’hui cette ambition. Leroy Merlin propose à tous les collaborateurs une offre de formation et un actionnariat d’entreprise particulièrement développés. Leroy Merlin France réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de plus de 5,58 Mds € (CA 2013).
Leroy Merlin France est récompensée pour la 10ème année consécutive par le classement Great Place to Work® et se maintient à la 6ème place du palmarès 2014 des « entreprises où il fait bon travailler » dans la catégorie des entreprises de plus de 500 salariés.


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Notre enjeu est de trouver les voies d’un développement économique à long terme dans un respect toujours plus grand de l’homme et de son environnement. Qu’il s’agisse des produits proposés, de leur fabrication, des approvisionnements ou encore des magasins qui les distribuent, Leroy Merlin France s’efforce de développer l’ensemble de son activité de manière durable et responsable.
Leroy Merlin France s’engage :
- Pour un habitat durable en apportant une offre de produits et de services garants d’une maison plus saine, plus économe, plus facile à vivre, plus respectueuse de son environnement. Cette démarche a trouvé sa traduction dans l’engagement « Inventer la Maison de Demain » affiché par l’enseigne ;
- Pour une réduction de son empreinte environnementale grâce à la construction de magasin à faible impact énergétique et mieux intégrés dans leur environnement (Ex. Valence (premier magasin à énergie positive), Perpignan (premier magasin BBC sans compensation énergétique)) ;
- A limiter ses émissions de gaz à effet de serre grâce à une optimisation de son schéma logistique et un rééquilibrage de ses modes de transport ;
- A soutenir des projets d’amélioration de l’habitat destinés aux personnes en situation de dépendance ou de handicap dans le cadre de sa Fondation ;
- A participer à la sauvegarde et à la protection de la biodiversité. Leroy Merlin France parraine 200 000 Abeilles !



La ruche en images

  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE
  • La ruche LEROY MERLIN FRANCE

L'apiculteur : Justine HENNION

UTPLA apiculteur Justine HENNION

Justine tient sa passion pour l'apiculture de son père Yvan, passionné par les abeilles qui lui a transmis son savoir.

Justine travaille sur l’exploitation familiale depuis 2012 située au pied du Mont d'Halluin (Nord).

La ferme au carré typique de la région Lilloise a été reprise  en 1998 par son père (fils d’agriculteur dans les Flandres).
Auparavant ses grands-parents élevaient de nombreux animaux tels que les vaches, les cochons, les poules, les lapins…Cela a provoqué bien des changements ; les broutards ont été changés par des butineuses.

Justine s'est spécialisée dans l'élevage des reines et essaims d’abeilles.

Elle est épaulée par ses 2 frères pour la récolte de miel et le pic d'activité durant la saison estivale.

Le froid

Bonjour,

Ici, nous attendons une hausse des températures !

Pour le moment les abeilles ont froid et le miel à du mal à rentrer mais on reste optimiste ! :-)

   

A bientôt
Justine Hennion

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Senlis

Le rucher de Senlis

Justine travaille avec des petites ruches d'élevage appelées "nucléis" et en possède 300.

Elles sont réparties sur plusieurs ruchers essentiellement dans le département du Nord.

Le rucher que Justine propose au parrainage est situé à Senlis (Oise) dans un sous-bois.

Les abeilles y produisent du miel de colza, toutes fleurs ou tilleul selon les floraisons.

L’exploitation familiale compte une miellerie, où est extrait et conditionné le miel.
On retrouve les produits de la ruche en vente au petit magasin de la ferme et auprès de différents revendeurs de la région et principalement des agriculteurs proposant la vente en directe.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche ?



Septembre marque la période de transition entre l’été, très actif pour les abeilles et la période d’hivernage durant laquelle, le rythme au sein de la colonie va fortement se ralentir.
Dehors, les ultimes floraisons d’été s’étiolent peu à peu et c‘est toute la colonie qui va devoir s’adapter à cette nouvelle situation.
La reine ralentit dorénavant sa ponte. Elle passe ainsi de 2000 œufs pondus par jour durant le pic estival, à 200 œufs à peine. Cette réduction intensive de la ponte s’opère à partir du 15 août et marque le passage dans l’hivernage.
Les abeilles vont profiter des alvéoles disponibles pour y engranger les dernières réserves récoltées dans la nature qui constituent les miellées tardives (bruyère callune, lierre...).
C'est aussi la période des cultures intermédiaires après les moissons, qui jouent le rôle de pièges à nitrate comme la phacélie, la moutarde ou le sarrasin que les abeilles apprécient.
Les vas et vient sur la planche d’envol vont se faire beaucoup plus rares.
La colonie ainsi constituée durant l’été va s’organiser pour la période d’hiver. Les larves vont se nourrir davantage durant le froid formant une nouvelle catégorie d’abeilles, les Abeilles d'Hiver.

Zoom sur … L'Abeille d'Hiver

Car oui il existe deux types d’abeilles, celle d’été qui travaille à un rythme effréné et ne vivra que quelques semaines (entre 3 et 4 semaines), et l’abeille d’hiver.
Cette dernière voit le jour en période de froid et va devoir survivre jusqu’au printemps. Elle n’a pas le même rôle que les abeilles d’été, et vit en moyenne entre 5 et 6 mois.
Elle doit donc réaliser d'énormes réserves corporelles pour survivre à la période hivernale. Ces abeilles se gorgent de protéines, glucides et lipides, leurs organismes sont différents.
Elles vont naître beaucoup plus lourdes qu'au printemps. Elles sont également plus velues...



Leur rôle : Assurer l’hivernage ; Elever le premier couvain printanier et enfin butiner dès le retour des beaux jours.

De son côté, l'apiculteur …
A partir de la fin Août, après les dernières récoltes estivales, l’apiculteur va opérer la mise en hivernage de ses ruches. Tout va s’accélérer.
Le rôle de l’apiculteur est alors d’extraire l’excédent de miel qu’il mettra en maturateur avant mise en pot.

 

Il s’occupera aussi de vérifier l’état des colonies avant leur mise en hivernage. Ainsi il pourra notamment décider de réunir deux essaims trop petits ou faibles leur permettant de consolider ainsi une colonie plus forte.
Il s’assurera également que l’ensemble des colonies a suffisamment de réserves pour passer la période hivernale.
Bien entendu il vérifiera l’état des ruches et s’assurera de leur étanchéité et de leur bon état général. Il réduira les entrées par l’installation de grilles évitant ainsi les attaques de prédateurs telles que les souris, les mésanges etc…
Il faudra ensuite choisir un lieu à l’abri du vent notamment, où placer les ruches. Il évitera de les placer sous les arbres dont les branches pourraient tomber…
On voit souvent de grosses pierres ainsi placées sur le toit des ruches. Leur rôle et de maintenir la ruche fermée car si le toit venez à s’arracher la colonie mourrait. Les abeilles ne supportent pas le froid ni même l’humidité.



Le Saviez – vous ?
La colonie hiverne normalement à l'emplacement du dernier couvain sur des rayons vides afin de pouvoir se former en grappe d'hivernage dans de bonnes conditions.

Un peu de poésie … La citation du mois!
« Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches. » Proverbe arabe




Imprimer la page

Retour