Cotrim

La ruche en images

La ruche Cotrim

L'apiculteur : Théo H.

UTPLA apiculteur Théo H.

Il s'agit de ma première année d'exploitation.
J’ai connu le plaisir de l'apiculture et l'amour des abeilles avec mon père, Bruno, lui-même apiculteur du réseau Un toit pour les abeilles.
Je l’ai accompagné sur ses ruches, et l’ai beaucoup aidé dans son quotidien.
C’est aussi de lui que vient la plus grosse partie de mes connaissances en apiculture.
Rien de mieux que la transmission d’un passionné à un autre…

J’espère bientôt pouvoir réaliser une formation complémentaire en BPREA option apiculture.
Je souhaite aussi me former à la transformation des produits de la ruche, pour réaliser mes propres pains d'épices, nougats, confies de noisette, bonbons au miel, propolis, pollen et autres gourmandises des abeilles…)

Pour ma première année j'ai pu récolter deux types de miel. Un miel de Printemps et un miel d’Eté.
J’espère par la suite récolter du miel de Luzerne, mais aussi de l’Acacia, du Forêt, du miel de Fleurs et bien sûr toujours mes miels de Printemps et Eté.
Rejoindre Un toit pour les abeilles, c’est l’occasion pour moi de poursuivre dans les pas de mon père et de gagner, le cœur de parrains, qui me soutiendront dans cette belle aventure environnementale et solidaire !

Première lettre aux parrains

Chères marraines, chers parrains,

Et voici, ma première lettre pour vous donner quelques nouvelles de nos précieuses protégées…
Ca y est, la saison s’achève. Ma première saison en tant qu’apiculteur ! Je ne suis pas peu fier de tout le travail réalisé.
Les abeilles ont bien travaillé cette saison.
Pour palier aux manques éventuels de réserves durant l’arrière-saison, j’ai même semé quelques 4 hectares de phacélies pour les abeilles.
C’est une plante que les butineuses adorent, particulièrement riche en nectar sucré ! et elle tient sur la durée !

Bref, nos abeilles ont été gâté ! Résultat, mes 17 ruches en hivernage sont populeuses et fortes, pleines de réserves pour passer l’hiver !
Elles sont à l’abris, juste derrière la ferme et j’ai même ajouté des isolants sur les toits pour éviter l’humidité…
Le miel récolté est doux et sucré, vous devriez l’apprécier je l’espère…

Au moment où je vous parle, je termine les quelques nettoyages avant le début de la saison prochaine (cadres de hausses, matériel etc…)
Ensuite, comme les abeilles, je m’octroierai une petite pause hivernale, pour revenir en pleine forme pour attaquer la nouvelle saison.

Voilà, me reste à vous souhaiter à toutes et tous de très belles fêtes et une bonne dégustation de votre miel…
Merci aussi pour l’engagement sincère que vous avez pris à mes côtés. Je vous en suis très reconnaissant.
A très bientôt,
Théo

Voir toutes ses actualités


Le Rucher des Ardennes

Le Rucher des Ardennes

Mon cheptel est constitué d’une vingtaine de ruches dadant, adaptées à l'apiculture de plaine. Je privilégie l’abeille locale noire. Je travaille aussi avec de l’abeille buckfast choisie pour sa douceur.
Mon objectif est d’atteindre 250 ruches en production. Je voudrais pouvoir vendre mon miel directement sur les marchés artisanaux. J’aime aussi le principe du parrainage de ruches proposés par Un toit pour les abeilles aux entreprises et aux particuliers : l’échange de votre soutien financier contre un peu de miel et le partage de mon quotidien !
Je pratique une apiculture raisonnée, inspirée des techniques biologiques. Pour la fabrication de mes feuilles de cire par exemple, je récupère ma cire d'opercule que je vais gaufrer artisanalement chez mon père Bruno.
Je suis dans un environnement de plaine (Ardennes) avec de grandes cultures, pâtures, marais sauvages et bois.
C'est un environnement très diversifié, qui permet de faire plusieurs types de miel dans l'année.
Etant du milieu agricole je vais avoir l’opportunité de transhumer sur la floraison de la Luzerne. J’ai aussi la chance d'avoir un emplacement pour mettre des ruches sur une jachère fleurie de 5 ha.
Sur l'exploitation agricole de ma mère on a décidé de planter de la Phacélie en inter-culture à proximité des ruches pour permettre aux abeilles de faire leurs réserves de miel avant l'hiver…

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Actus abeilles
En préambule des nouvelles des abeilles, nous vous transmettons les premiers résultats d’une enquête nationale relative aux mortalités des colonies d’abeilles durant l’hiver 2017/2018.
Cette étude a été menée à grande échelle par la Plateforme ESA (Epidémiosurveillance Santé Animale). Elle a été réalisée auprès de la filière et a obtenu ...




Imprimer la page

Retour