BURGER & COMPAGNIE

Logo BURGER & COMPAGNIE

Terrasses grad : faites le choix de la terrasse nouvelle génération ! Une structure et un revêtement étudiés spécifiquement pour construire des terrasses d’exception ! Avec son système de pose breveté, sa fixation invisible et démontable, grad crée des terrasses qui répondront à toutes les configurations. Le Système Rail est composé de rails en aluminium, pré-équipés de clips JuAn®, posés sur des plots TOP LIFT®. Cela permet de créer un véritable cadre de solives pour une structure plane et pérenne. Le profil des revêtements est étudié pour contre-carrer l’effet de tuilage des lames tout en garantissant la ventilation de la structure et en facilitant l’écoulement de l’eau de pluie. Les matériaux sont sélectionnés avec le plus grand soin pour vous garantir des terrasses de qualité. Marque alsacienne appartenant au groupe BURGER, grad est votre spécialiste de la terrasse et de ses aménagements complémentaires (bardage, garde-corps, palissades...).


Voir leur site internet

grad agis depuis de nombreuses années dans le but de respecter l'environnement. Ainsi, nous refusons de commercialiser des bois exotiques. Pour lutter contre la déforestation même légale, toutes nos essences de bois sont issues de forêts bien gérées… ainsi, nous pouvons vous garantir que les arbres qui ont été coupés sont replantés ! En faisant le choix d’une terrasse grad… vous ne participez pas à la déforestation de notre planète ! Et vous pouvez en être fiers ! Conscients de l'importance de la pollinisation des abeilles dans le cycle de vie végétal, nous sommes fiers aujourd'hui de participer à l'action d'un toit pour les abeilles.

La ruche en images

  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE
  • La ruche BURGER & COMPAGNIE

L'apiculteur : Thierry COLIN

UTPLA apiculteur Thierry COLIN

Apiculteur amateur depuis 2010 suite à la rencontre avec un "ancien" apiculteur ayant 60 années d’expérience, je continue à développer mon cheptel en prenant soins des abeilles et de leurs (notre) environnement.

Ma passion pour l'apiculture est intacte et plus j'avance dans cette démarche plus je sais que c'est "la voie" pour quoi je suis fait. Avant toute chose, il faut aimer la nature et vivre aux rythmes des saisons en observant l'évolution des miellées et s'adapter rapidement aux changements de saisons ..... L'apiculture est un mouvement perpétuel et il n'y a pas de moments creux , c'est intense et relaxant à la fois...de vivre de cette façon.

J'avance dans ma démarche apicole de façon raisonnable et d'ici quelques années pourquoi pas arriver à 200 ruches en production, mais c'est un gros challenge et une remise en question de beaucoup de choses...

Depuis le début de mon installation mes enfants passent également du temps aux ruchers,viennent aux transhumances, et goûtent les miels...  A mes yeux c'est important de leur transmettre ce savoir pour qu'ils respectent la biodiversité .... et la nature de façon générale .

Bilan de la saison apicole

Bonjour à tous,

C'est la rentrée... et la fin de l'été donc la fin de la saison apicole en ce qui concerne les récoltes de miel. 

Cette saison fût correcte à tous les niveaux et je la termine serein et avec encore plus d'envie pour l'année à venir qui sera un tournant dans ma vie professionnelle.

Grâce à vous marraines et parrains et un toit pour les abeilles, je vais entreprendre ma reconversion définitive d'ici une année... cela fait un moment que j'en parle et maintenant c'est chose faite et la date est inscrite sur mon calendrier.

 

L'été fût à nouveau très chaud comme le précédent et certainement comme les suivants, il va falloir s'y habituer et la nature aussi.

Alors les récoltes de miels de fleurs d'été furent faibles, mais en Alsace nous avons la chance d'avoir une belle diversité et les abeilles se sont amusées sur les châtaigniers et dans les sapins pour finir la saison.

Depuis début août, je prépare l'hivernage de mes ruches en faisant l'état des stocks en miel à l'intérieur de celles-ci et le traitement contre le varroa.

Mes colonie sont belles et le moment le plus long va commencer pour moi car j' irai de moins en moins visiter mes abeilles pour leurs permettre de passer un bon hiver et les retrouver au printemps en forme pour de nouvelles aventures.

Cependant j'ai de quoi m'occuper en faisant les mises en pot du miel..

Bonne rentrée à toutes et tous... 

 

Thierry

Voir toutes ses actualités


Le Rucher d’Oberbronn

Le Rucher d’Oberbronn

Début d’année 2017, Thierry a ouvert son nouveau rucher à Oberbronn sur le piémont Vosgien.
Ce sont 25 ruches de type Zander mais cette fois avec des abeilles Buckfast venant d’une exploitation apicole dans la vallée de Urmatt (environ à 80 km) qui butineront dans ce havre de paix.
Ce sont donc des abeilles « habituées » à cet écosystème et donc aux conditions climatiques.
Le lieu sera aussi une station d’élevage de mes futures reines.

Ce projet est en construction depuis un an et pour des raisons de météo, il n’a pas pu voir le  jour en 2016.
C’est grâce à vos parrainages et celui d’une autre plateforme de financement participatif qu'il a pu le réaliser, alors un grand MERCI à toutes et tous pour votre aide.
Ce rucher se situe donc un espace éloigné des grandes cultures céréalières et se trouve dans un verger de 5000 m² avec une forêt de châtaigniers et des nombreuses prairies aux alentours (donc éloigné de nombreux produits phytosanitaires).
Le miel provenant de ce lieu, sera du miel toutes fleurs puis du miel de châtaigniers.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

[RECTIFICATIF de notre texte saison d’août 2020]

Dans le texte du mois dernier, nous évoquions le fait qu’ « il n’est pas conseillé de nourrir les oiseaux toute l’année car cela peut favoriser des attroupements non naturels ».

La LPO – Ligue de Protection des Oiseaux nous a informé que si c’était en effet le cas il y a quelques années, il en est tout autre chose aujourd’hui.
El...




Imprimer la page

Retour