Chat pelote et cie

Logo Chat pelote et cie

Les ruches en images

  • La ruche Chat pelote et cie
  • La ruche Chat pelote et cie
  • La ruche Chat pelote et cie
  • La ruche Chat pelote et cie
  • La ruche Chat pelote et cie
  • La ruche Chat pelote et cie
  • La ruche Chat pelote et cie

L'apiculteur : Elisabeth TAILLANDIER

UTPLA apiculteur Elisabeth TAILLANDIER

Je suis apicultrice depuis la fin de mes études en 1994.
La quatrième génération d'apiculteurs dans ma famille.
J’ai baigné dans les abeilles depuis ma plus tendre enfance et je pratique depuis toujours.
Je me suis donc formée en famille, mon père avait 400 ruches et mon grand-père 180 pendant la seconde guerre mondiale ce qui était déjà beaucoup.
J'ai eu avec lui jusqu'à 600 ruches au total.
J'ai actuellement 250 ruches et ma sœur de son côté en a 200.
Je suis en BIO depuis 2009.
Je suis attachée à la protection des abeilles et l'important pour moi est de les soigner au quotidien.
J'ai beaucoup de clients qui veulent aider les abeilles.
Je suis souvent sollicitée et je veux leur offrir une solution pérenne plutôt qu'ils aient une ruche dans leur jardin qui mourra faute de soins appropriés (et oui ça ne s'improvise pas !)
D'où le besoin de me rapprocher d'Un Toit Pour Les Abeilles, pour créer une communauté de parrains engagés pour m’aider…

Une reprise en douceur...

Bonjour à tous mes parrains du rucher des Volcans
Je vous transmets quelques nouvelles et photos de nos amies les abeilles…
Les abeilles sont toujours en mode hivernage, mais lorsque les températures sont plus clémentes,
elles peuvent profiter des premiers noisetiers en fleurs offrant du pollen, source de protéines pour les abeilles…
Je vous partage quelques photos de l’activité des ruches qui reprend tout doucement au rucher…
Également des photos des noisetiers en fleurs.



Je reviens vers vous très vite pour faire le point sur les premières visites de printemps !
A très vite,
Elisabeth

Voir toutes ses actualités

La Ruche des Volcans

La Ruche des Volcans

J'ai 250 ruches sur des ruchers de 24 ruches.
Je suis en zone de montagne dans un secteur protégé.
Je travaille en ruches dadant 10 cadres que mes abeilles apprécient.
Je produis des Miels de Montagne, Bourdaine, Framboisier, Sapin, Châtaignier, Sarrasin, selon les années.

L'apiculteur : Evelyne et Frédéric WIELEZYNSKI

UTPLA apiculteur Evelyne et Frédéric WIELEZYNSKI

Evelyne et Frédéric sont apiculteurs depuis 5 ans dans le Médoc girondin.
Touchés par les problèmes que rencontre la biodiversité, Evelyne et Frédéric ont décidé de s'engager dans l'apiculture.

Ils ont aujourd’hui 46 ruches, réparties sur trois ruchers, qu’ils conduisent en respectant au mieux le rythme des abeilles.

Après avoir développé leurs propres ruchers ils ont décidé de s’investir dans le rucher école du Syndicat des Apiculteurs de Gironde et d’Aquitaine (SAGA) dont ils sont membres depuis 2005.
Frédéric est aujourd’hui président du SAGA et participe avec Evelyne à la fourniture d’essaims et de reines aux stagiaires du rucher école.

A l'aube du printemps

Chers parrains, bonjour

Pour le moment les pertes sont limitées : 5 ruches n’ont pas passé l’hiver.
Malgré les soins apportés pour les protéger du froid et de l’humidité elles n’ont plus aucune activité, même les jours où la température frôle les 20°C.
Je ne les ai pas encore toutes ouvertes, nous verrons d’ici quelques semaines si cela se confirme.

Pour les autres cela semble mieux se passer : les abeilles profitent du moindre rayon de soleil et des températures douces pour sortir faire des provisions de pollen.
La reine a sérieusement entamé sa ponte et le couvain doit maintenant remplir le centre des ruches.

Il faut faire attention aux périodes de froid et de pluie car une disette prolongée serait catastrophique pour ce couvain qui augmente.
Nous croisons les doigts pour que le temps ne fasse pas marche arrière et gèle fleurs et nouvelles pousses.

Toute la nature a démarré avec près d’un mois d’avance. S’il n’y a pas de coup de froid l’eau qui est tombée cet hiver devrait permettre un très bon début de saison, sinon …
A bientôt.
Evelyne et Frédéric

Voir toutes ses actualités

Le rucher du Medoc

Le rucher du Medoc

Le rucher se trouve dans la partie sud du médoc, prés de la région viticole d’appellation Haut Médoc, à environ 25 kms de Bordeaux.


Les colonies installées sont majoritairement des abeilles locales, dites "noires" ou présentant hybridées dues à certains croisements avec des abeilles de race Buckfast.


La flore mellifère qui entoure les ruches dans cette région boisée se compose d’arbres ou arbustes sauvages (acacia, saules, bourdaine, prunelliers, de ronces, châtaigniers, noisetiers, houx) et domestiques (tilleul, fruitiers, Sumac, cotonéasters, …).

Le miel récolté sera donc un miel polyfloral liquide et de couleur dorée à ambrée selon les floraisons et conditions climatiques.

JT de 12h France3 Aquitaine avec Frédéric

Reportage consacré à Frédéric et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le lundi 26 Septembre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Introduction
« Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées »
Ce proverbe français de 1816 est toujours d’actualité en 2020, où le mois de février a été particulièrement rigoureux : les écarts de températures et les vents violents ont provoqué de nombreux dégâts parto...




Imprimer la page

Retour