5A SOLUTIONS

Logo 5A SOLUTIONS

Créée en décembre 2013, 5A Solutions est née de la volonté de 14 passionné(e)s du monde des services de se regrouper au sein d’une société à taille humaine et mieux adaptée aux besoins PLM des acteurs majeurs de l’industrie. Située à Blagnac, la société regroupe des consultants et consultantes ayant une forte expérience des métiers de l’aéronautique ainsi que des outils et des environnements PLM. Les consultants 5A Solutions bénéficient également d’un savoir-faire reconnu dans l’utilisation des méthodologies de consulting et d’accompagnement de leurs clients dans la transformation de leurs processus, méthodes et outils PLM.


Voir leur site internet

La ruche en images

  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS
  • La ruche 5A SOLUTIONS

L'apiculteur : Alban GORE

UTPLA apiculteur Alban GORE

Alban est installé au cœur des Corbières, dans l'Aude, où l'apiculture a connu son apogée avec les romains qui installés ici, pratiquaient la culture de la vigne et des abeilles.

Après avoir commencé en 2000 à constituer son cheptel et fabriqué ses premières 150 ruches, il obtient en 2001 son BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole) apicole en alternance et, en 2007, il reprend l'activité en professionnel de son oncle apiculteur qui part en retraite. Il récupère alors les ruches et le matériel de miellerie.

Il est convaincu que les abeilles doivent garder un cycle proche du cycle de leur écotype (environnement) et de fait, effectue la transhumance très raisonnablement (Aude et départements limitrophes).
Il vend sa production localement puisqu'il est présent sur les marchés de Carcassonne et de Lezignan Corbières quasiment toute l'année. Du producteur au consommateur !!

Fin de saison et premier bilan

Chères marraines, chers parrains,
Voici quelques nouvelles fraîches en direct du rucher du Massif des Corbières.
L’été et la canicule de folie que nous avons eu par ici ont eu un gros impact sur la flore, sauvage ou plantée.
Les cours d’eau sont dangereusement à sec. Ça a posé pas mal de problème puisque, comme vous le savez certainement, les colonies ont besoin d’eau non seulement pour s’hydrater mais aussi pour « climatiser » l’intérieur des ruches et maintenir le couvain en vie.
J’ai été obligé d’installer plusieurs abreuvoirs sur le rucher pour les abeilles.
Pour ce qui concerne ma production de miel, j’ai produit environ la moitié d’une année « normale ».
J’ai fait de la Montagne et du Tournesol.
J’ai beaucoup transhumé cette année, et heureusement d’ailleurs, car il n’y avait pas suffisamment de ressources. Ça aurait été une vraie cata !
J’ai pris aussi pas mal de temps pour préparer l’hivernage, avec de nouvelles techniques.
Pour l’instant, les colonies sont plutôt belles pour affronter l’hiver qui arrive très progressivement cette année.
Je finis de faire ce qu’il faut aux ruches et j’attaque la partie menuiserie pour refaire ou créer le matériel qui sera indispensable l’an prochain.
Bref bilan plutôt positif, mais échaudé, j’attends de voir…
Je vous donne des nouvelles très vite !
Encore merci pour votre aide précieuse,
Alban

Voir toutes ses actualités


Le rucher du Massif des Corbières

Le rucher du Massif des Corbières

Alban travaille avec des ruches Dadant  10 cadres (modèle qui permet plus d'autonomie aux abeilles).
Il pratique l'élevage de reines  et crée ses essaims sur l'exploitation même.
Alban travaille depuis quelques années avec des Abeilles Caucasienne et Catalane, types d'abeilles se rapprochant le plus des abeilles "noires" dites locales que l'on ne voit plus dans les Corbières depuis longtemps.
Elles ont l'avantage d'être plus rustiques mais ne sont pas commodes par moment.
Installé au cœur des Corbières, l'environnement est constitué de Garrigues basses et plutôt sèches avec de très fortes températures  en été (40°C a 50°C sans problème) et beaucoup de vent (quand ce n est pas le "marin" c'est le "cers" fréquent avec ses rafales entre 50 et 80 km/heure).
Ce n'est pas pour rien que  les passionnés pratique la planche a voile sur littoral audois !!
Les abeilles ont d'ailleurs ici le comportement de voler à ras du sol, slalomant entre les genêts, scorpions et les romarins.
Les miels "phares" de nos Corbières sont le miel de romarin (plantes aux vertus merveilleuses mais aux miellées  précoces et aléatoires) et les miels de "garrigues", de printemps, d’été ou d'automne, suivant les saisons et les floraisons.
Les abeilles vont au fil du temps sur les romarins, les thyms, les dorycniums, les roquettes blanches, les clématites, les buplèvres, les lavandes sauvages et les sédums ou en fin de saison, sur les arbousiers, les lierres ou les inules visqueuses.
En plaine du coté de Carcassonne, là ou les cultures s’étendent, les abeilles pourront faire du miel sur le tournesol.
Viennent ensuite les miels de maquis ou de montagne faits de bruyère blanche, de serpolet, de ronce ou de bruyère cendrée ou callune ou même, de châtaignier (l'arbre à pain providence qui apporte l'énergie nécessaire aux jeunes essaims pour se préparer à l'hivernage).

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

 

L’abeille a été déclarée « La chose la plus importante du monde »
selon l’Earthwatch Institute lors de la dernière réunion de la Royal Geographical Society de Londres.
D’après The Science Time, 70% de l’agriculture planétaire dépend exclusivement de nos précieuses butineuses, car on le sait tous, sans elles, la faune et la flore disparaitraient progressivement.
Et malgr&eacut...




Imprimer la page

Retour