Mr.Bricolage

Les ruches en images

  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage
  • La ruche Mr.Bricolage

L'apiculteur : Cyrille ANCERY

UTPLA apiculteur Cyrille ANCERY

Je m'appelle Cyrille. J'ai 29 ans.
Malgré mon jeune âge, je suis apiculteur depuis quelques années déjà.
Mon exploitation comporte environ 150 colonies. Les abeilles avec lesquelles je travaille sont adaptées à l’environnement naturel berrichon. Elles sont particulièrement douces et j’ai plaisir à travailler avec elles au quotidien en toute confiance.

Mes ruches sont "Dadant". Bien que je ne sois pas labellisé bio, ma démarche est très respectueuse de l’abeille. Plus que cela, je veux montrer que l'on peut collaborer avec le monde agricole et ainsi s'inscrire dans une démarche de respect mutuel entre "apiculteurs" et "agriculteurs".
Ainsi, j’installe, en accord avec des agriculteurs des colonies sur des champs de cultures non traités. Cette opération a pour objectif de créer un rapport "donnant donnant", avec les agriculteurs et de faire doucement évoluer les pratiques agricoles pour tendre vers une pratique plus vertueuse et respectueuse de notre environnement. Tout naturellement, j’ai souhaité rejoindre le réseau d’apiculteurs Un toit pour les abeilles pour proposer mes ruches en parrainage et créer ainsi un véritable cercle vertueux entre les abeilles, la filière et vous, parrains des ruches…

Bilan de la saison au rucher

Chers Parrains,

La saison apicole approche de sa fin, c'est l'occasion de faire un petit point sur cette année riche en occupation et en travail.

La saison a commencé avec beaucoup d'avance sur les floraisons ce qui nous a permis de commencer en avance les visites et la pose des hausses. La météo au printemps ayant été capricieuse avec des périodes de beau temps et du jour au lendemain des journées froides et pluvieuses. Ce cumul d'événements nous a permis de réaliser une recolte de miel de printemps très moyenne mais finalement en dessous de ce qui aurait pu être fait. Les acacias quant à eux n'ont pas été victimes du gel cette année ce qui annonçait une récolte prometteuse mais dès les premières fleurs ouvertes la météo est venue se mettre de la partie. La pluie et le froid (9 degrés l'après midi) ont brutalement mis fin au nectar secreté par les fleurs. La récolte a donc été très faible et bien en dessous de ce qui aurait été correct pour compenser la charge de travail importante pour transhumer toutes les colonies sur des zones lointaines.
Après ces passages assez compliqués, nous avons pu réaliser une belle récolte de miel de forêt et châtaignier-ronce ce qui aura permis aux abeilles de pouvoir enfin travailler correctement et faire le plein de nourriture. Le miel de fleurs d'été s'est terminé il y a tout juste 3 semaines et la récolte a été tout aussi correcte ce qui nous permettra de vous ravir et d'avoir du miel de fleurs de carotte, entre autres, qui je sais est très demandé par nos parrains chaque année !

Maintenant il est temps de mettre les ruches en hivernage et contrôler l'état des réserves durant tout le mois de septembre en espérant qu'elles puissent travailler sur les fleurs des lières afin de compléter leurs réserves.

A cette occasion, j'aurai davantage le temps de réaliser des photos de toutes les ruches et vous partager leurs nouveaux habitats pour certaines qui ont eu droit à un changement de ruches neuves pour leur plus grand plaisir.

Merci encore à vous tous pour votre soutien.
A très vite, Cyrille.

 

Voir toutes ses actualités

Les ruches du Berry

Les ruches du Berry

Mon exploitation est basée dans le BERRY, dans le département du Cher (18140) entre Sancerre et le Val de Loire.
J'ai la chance de pouvoir profiter d'une flore très diversifiée et ainsi pouvoir récolter divers miels.

Je récolte notamment un miel crémeux de Printemps. Je récolte aussi du miel d'Aubépines, de l'Acacia, du miel d'Eté, ou encore du Forêt et du Tournesol. Plus original encore, je récolte du miel de Carotte :-)

L'apiculteur : Justine HENNION

UTPLA apiculteur Justine HENNION

Installée en couple depuis 2017, avec 250 ruches à bichonner !
Je tiens ma passion pour l'apiculture de mon père Yvan, passionné par les abeilles qui m’a transmis son savoir.
La ferme au carré typique de la région Lilloise a été reprise en 1998 par mon père (fils d’agriculteur dans les Flandres).
Auparavant ses grands-parents élevaient de nombreux animaux tels que vaches, cochons, poules et lapins…
Depuis il y a eu bien du changement ; les broutards ont été remplacés par des butineuses.
En 2012, j’ai rejoint la ruche en me spécialisant dans l'élevage des reines.
Je travaille actuellement encore sur l'exploitation familiale en plus de mes colonies.
Florian, mon compagnon qui a lui aussi été piqué par les abeilles est paysagiste de base.
Il est encore salarié dans le paysage pendant l'hiver (en attendant que l'exploitation soit pérenne).
Il se consacre à temps plein aux abeilles pendant la saison estivale.

Bilan de la saison au richer

Bonjour à tous, 

La saison apicole se termine. 

Elle fut bonne, une très belle récolte au printemps, mais plutôt moyenne cet été, due à la sécheresse qui a touché tout le pays. Néanmoins nous avons pu récolter une belle variété de miel, avec bien sûr notre 'best sceller', le tilleul

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Senlis

Le rucher de Senlis

Elles sont réparties sur plusieurs ruchers essentiellement dans le département du Nord.
Le rucher que Florian, mon compagnon et moi-même proposons au parrainage est situé à Senlis (Oise) dans un sous-bois. 
Les abeilles y produisent du miel de fleurs ou tilleul selon les floraisons.
L’exploitation familiale compte une miellerie, où est extrait et conditionné le miel.
On retrouve les produits de la ruche en vente au petit magasin de la ferme et auprès de différents revendeurs de la région et principalement des agriculteurs proposant la vente en directe.

L'apiculteur : Stéphane JOURDAIN

UTPLA apiculteur Stéphane JOURDAIN

Stéphane a débuté il y a 4 ans, suite à un arbre mort, un noyer creux, qui s'est écrasé, dans la cour de son atelier, et qui logeait un bel essaim que personne n'avait vu à 7 mètres du sol.
Les abeilles l'ont toujours attiré depuis enfant, et cette occasion l'a poussé à franchir le pas.

Il dispose maintenant, après 4 ans de travail, d'une vingtaine de ruchers, soit des ruchers d’élevage d'abeilles, soit des ruchers de production, ces derniers migrant en fonction des floraisons.
Il récolte 7 miels différents en fonction des saisons et des emplacements des ruches dans un rayon de 40 km autour de son atelier, exclusivement sur le vexin.

Stéphane est inscrit à titre professionnel depuis quelques mois, comme agriculteur, branche apiculture.
Il a tout appris par lui-même, en lisant beaucoup et en faisant beaucoup de bêtises; il a la chance d'apprendre vite et d'être autodidacte.

Lien vers ma boutique

Chères marraines, chers parrains,

Pour faire suite à mon dernier message, voici donc le lien vers ma boutique pour celles et ceux qui veulent et peuvent m'aider :

https://auxruchersduvexin.webnode.fr/ 

A très bientot,

Et encore merci pour tout,
Stéphane

Voir toutes ses actualités

Aux ruchers du Vexin

Aux ruchers du Vexin

L'atelier de l'exploitation naissante est situé à Enfer (95420) ca ne s'invente pas; quoi de mieux pour faire du miel d'Enfer?
Printemps crémeux, tilleul crémeux, acacia, toute fleurs d'été et forêt forte tendance châtaignier... un autre miel de forêt sans châtaigner très doux et parfumé mais aussi un spécial de fleurs de falaises calcicoles riches en huiles essentielles, ramassé en septembre (coteaux de seine).

En 2016, Stéphane a 220 colonies. 80 étant une base pour l'élevage, le reste des colonies de production.
Comme tous les ans, un certain nombre sont défectueuses et nécessitent d'être remplacées.

A terme d'ici 3 ans, Stéphane désire atteindre un nombre de ruches de production de miel de 350 ruches et de 100 ruches souches de production d'essaims.
Il pense aussi faire des transformations à partir de ses miels comme du pain d'épices au feu de bois, nougats et autres bonbons, et spiritueux. Il a par ailleurs suivi des formations en pâtisserie et en confiseries, sur bases miel en 2015.

L'apiculteur : Sébastien GIRAUDET

UTPLA apiculteur Sébastien GIRAUDET

Sébastien est apiculteur en Charente Maritime et 4ème de sa génération sur la commune de Charron.

Après avoir constaté des pertes annuelles de ruches de l'ordre de 50% par an à cause de l'utilisation massive de pesticides, Sébastien décide de se tourner vers des pratiques biologiques.

En respectant le cahier des charges d'une apiculture bio, ce dernier obtient le label agriculture biologique sur ces ruches cependant, la proximité de cultures conventionnelles ne lui permet pas la certification AB de son miel.

Sébastien exerce aussi une activité de maraichage bio avec une production de légumes de saisons et de fruits (poires, framboises...)

Quelques nouvelles des abeilles

Bonjour à tous,

La saison est bien avancée mais pas encore terminée car compte tenu des récentes pluies, j'espère encore pouvoir récolter du Toutes fleurs.

La récolte d'été est bonne du fait de belles conditions météo et de ruches fortes que l'on a déplacées sur des secteurs préservés de traitements.

L'hivernage, même si on est encore en Août, commencera une fois les dernières hausses de miel enlevées des ruches soit dans 15 jours à trois semaines.

Bien amicalement.

Sébastien

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Charron

Le rucher de Charron
La ruche se trouvera à proximité de la commune de Charron en Charente Maritime en plein cœur du Parc inter-régional du Marais Poitevin en Val de Sèvre et en Vendée.

Les abeilles de Sébastien sont des Apis Melifera Melifera ou abeilles noires.

Ce lieu bénéficie d'un des meilleurs ensoleillements de la façade atlantique.
Ses ruches sont disposées sur plus de 4 ha de terrain.

Le miel, issu de bocages, bois et haies est un miel toutes fleurs. Il est composé de fleurs des marais, tournesol, colza, prunelier avec des notes de châtaigner et acacia. Il s'agit d'un miel de consistance cristalline (solide) à crémeuse avec un grain très fin. Son gout parfumé et acidulé plaira à tous; il est parfait pour être dégusté sur des tartines ou pour accompagner vos recettes.

L'apiculteur : Philippe HUGUEL

UTPLA apiculteur Philippe HUGUEL

L’apiculture est pratiquée dans la famille de Philippe et Nicolas depuis deux générations : Ils ont repris l’exploitation apicole de leur père il y a maintenant plus de 10 ans.
Les deux frères gèrent aujourd’hui plus de 500 ruches et ont mis en place une activité d’élevage de reines et de création de nouvelles colonies d’abeilles (essaims).
On peut les retrouver chaque jour sur les marchés de Cavaillon, Bagnols sur Cèze, Arles, Orange, Carpentras et Avignon, où ils vendent leur miel,mais aussi de la brèche (miel en rayon), ou encore du pollen.

Philippe est aussi Président du syndicat des apiculteurs de Vaucluse, qui fédère plus de 150 apiculteurs.

Bilan de la saison au rucher

Bonjour à tous,

Le debut de saison en PACA a été compliqué par des changements climatiques qui ont perturbé le développement des colonies.

Il a fallu attendre le debut du mois de Juin pour que les abeilles commencent à rentrer du miel contrairement à d'autres régions.

Donc, pas de miellées sur le Romarin, l'acacia et la Garrigues. Mais ça a bien fonctionné sur le chataigner, la montagne, la lavande et le miel de fleurs en plaine autour de l'exploitation.

Donc globalement cela reste une saison meilleure que l'an dernier sur la production et aussi sur l'élevage (reines et essaims).

Je viens de terminer la mise en hivernage des colonies et dans l'ensemble elles devraient passer un bon hiver, malgré une pression varroa assez forte.

Maintenant ça se calme un peu sur le travail aux ruchers, mais il est temps de faire place au nettoyage des ruches mortes rentrées à l'exploitation, des cadres et la préparation du matériel pour le printemps.

Pour les vacances, j'attendrai le mois de Janvier ou Février.


Un grand merci et bonne fin d'année à tous et rdv au début du printemps pour un point sur la sortie de l'hivernage et le démarrage des colonies.


Amitiés.

Philippe

 

Voir toutes ses actualités

Le rucher D'Entraigues

Le rucher D
Les ruches de Philippe et Nicolas sont installés à proximité d’Avignon sur la commune d’Entraigues près de Gigogan, sur une zone de Garrigues et de forêts.

Philippe travaille avec des abeilles de races Caucasienne, un peu de Buckfast et depuis 2011, sélectionne un peu de Carnica.

De façon à suivre les floraisons, les deux frères pratiquent chaque année la transhumance de leurs ruches vers le plateau d’Albion, les Alpilles ou l’Isère.

Le miel récolté pour un toit pour les abeilles est un miel toutes fleurs de consistance cristalline (solide) à crémeuse composé notamment de miellat (à partir de la sève des plantes) qui est une grande source d'apport en acides aminés et lui confère un gout assez relevé, très parfumé et une couleur plutôt sombre.
On y retrouve aussi des notes de fleurs d'amandiers butinées au printemps et un mélange floral de prairies (pissenlits, trèfles, pruniers sauvages...)

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

[RECTIFICATIF de notre texte saison d’août 2020]

Dans le texte du mois dernier, nous évoquions le fait qu’ « il n’est pas conseillé de nourrir les oiseaux toute l’année car cela peut favoriser des attroupements non naturels ».

La LPO – Ligue de Protection des Oiseaux nous a informé que si c’était en effet le cas il y a quelques années, il en est tout autre chose aujourd’hui.
El...




Imprimer la page

Retour