Alice Délice Eragny

Logo Alice Délice Eragny
Gourmande ? J'ai eu la chance de passer mon enfance en province, à la campagne et, du coup, j'ai appris très tôt à aimer tout ce que la nature offrait : les fruits, les légumes... Papa, cuisinier, m'a transmis le goût des choses bonnes et simples et Maman était une maîtresse de maison accomplie. J'ai le souvenir de grandes tablées familiales, avec plein d'amis, de bonnes choses sur la table, des odeurs de cuisine ... De grands bonheurs tout simples ! Voyageuse ? Forcément ! Je puise mon inspiration dans mes voyages, mes rencontres. J'aime proposer toutes sortes de cuisines : traditionnelle, inventive, exotique, voire expérimentale même parfois ! A chaque escapade je m'imprègne de la culture du pays, des odeurs, des couleurs ... Après j'assaisonne le tout à ma sauce ! Mon plus grand plaisir est de surprendre et de régaler mes amis. Curieuse ? Incorrigible ! Mais je dirais plutôt dénicheuse de tendances. Je reste toujours à l'affût des dernières innovations. Quoi de plus amusant que de révolutionner la tradition ? Je teste sans cesse de nouveaux produits, de nouvelles techniques pour les faire partager ensuite dans mes boutiques. J'adore découvrir les petites astuces qui facilitent la vie, les objets qui nous racontent une histoire... Gastronomie ou cuisine familiale ? Les deux bien sûr ! Il faut savoir se mettre à la portée de tous, s'adapter à chaque occasion. Je propose une sélection de produits large et qualitative : chaque cuisinier ou cuisinière trouvera chaussure à son pied, quelle que soit son expertise en cuisine. Cuire un œuf, c'est déjà cuisiner ! Ensuite libre à chacun d'apprendre, de se perfectionner. Généreuse ! Ça c'est mon côté famille nombreuse ! Je ne peux pas m'empêcher de partager ma passion de la cuisine : je pourrais en parler pendant des heures ! Rien ne me satisfait plus que d'aider un client à choisir le bon ustensile, le cadeau qui fera mouche à coup sûr... J'adore donner des conseils, échanger des recettes... C'est pour ça que j'ai créé ma page Facebook ! L'esprit d'Alice Délice en quelques mots ? Je dirais : régaler, découvrir, apprendre et partager bien sûr !


Voir leur site internet



GROUPE : Alice Délice

L'apiculteur : Renald POULAIN

UTPLA apiculteur Renald POULAIN

Renald, paysan bio depuis plus d’une dizaine d’années et ancien éleveur laitier a décidé de se diversifier dans l'apiculture biologique en 2012 (certification Ecocert).
Amoureux de la nature depuis son enfance, Renald a pour éthique le respect de l’environnement et une démarche respectueuse de l’homme et des générations futures.

Il élève lui-même ses reines et ses essaims, ayant suivi une formation spécifique d'élevage.
Ses ruches sont des dadants comportant chacune 10 cadres, elles sont fabriquées en pin douglas provenant de la forêt voisine, la peinture de protection des ruches dite Suédoise est faite par ses soins, avec de la farine, de l'huile de lin et de l'ocre.


Il cultive ses terres et plante sur plusieurs dizaines d’hectares les fleurs qui permettront à ses abeilles de s’épanouir.
Il fournit également en blé sur des variétés oubliées et pauvre en gluten les boulangeries alentours.
Les miels produits par Renald n’ont subi aucune transformation (non chauffés), ne contiennent aucun additif.
Ils gardent ainsi toutes leurs propriétés gustatives et bienfaits pour la santé.

Son objectif est d'atteindre 250 ruches pour vivre de l'apiculture.

Visite de printemps et premiers essaimages

Chères marraines, chers parrains,

J’espère que vous allez bien. L’Equipe d’Un Toit Pour Les Abeilles m’a contactée hier pour me dire que cela faisait longtemps que je ne vous ai pas donné de nouvelles.
Et c’est vrai.
Je voulais donc, en préambule de ma lettre vous présenter mes excuses pour mes nouvelles tardives.
Nous vivons une saison atypique, par la météo particulièrement capricieuse, mais aussi par la période de pandémie et de confinement que nous traversons tous.
J'ai été u npeu débordé je l'avoue mais je suis là, avec vous, ce matin.
Plein de courage à vous tous !

Pour ce qui est des nouvelles des ruchers, la perte hivernale a été assez faible malgré le fort taux d’humidité.
Je suis soulagé de ce côté si car les pertes peuvent être très lourdes parfois, et j’avais peur que les conditions météos n’aient pas permis un bel hivernage à nos abeilles.

Actuellement je transvase mes essaims des ruchettes vers les ruches.



Compte tenu du contexte de confinement actuel, Valentin mon fils de 16 ans est présent à mes côtés et m’apporte une aide précieuse.
La météo en ce moment est très agréable, mais certains essaims commencent à essaimer.
Il faut donc être vigilant. Regardez comme c’est magnifique !



Pour la miellée à venir, je suis confiant car j’ai pu augmenter mon cheptel grâce aux parrainages et je vous en remercie du fond du cœur.
Tous mes colis sont prêts mais problème d’envoi à cause du confinement. Ça devrait se débloquer je l’espère dans les prochaines semaines.
Je prévois de refaire une porte ouverte comme l’an passé en septembre probablement. Je vous donnerai la date bientôt.

En attendant, prenez soin de vous et des vôtres,
A bientôt,
Renald

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Fleurines

Le rucher de Fleurines

Les ruches sont installées dans une zone boisée en plein coeur de la forêt d'Halatte qui avec la forêt de Chantilly et d'Ermenonville, compose le massif des trois forêts.
Bel emplacement sur lequel peuvent être accueillies quelques 70 ruches.
Renald effectue les déplacements depuis la Normandie pour prendre soin de ses "protégées"  aussi fréquemment que possible.
Les miels récoltés sont labellisés bio.
Vous pourrez déguster selon les floraisons un ou plusieurs miels qui sont l'Acacia, le Tilleul, l'Aubépine, ou du Forêt (nectars d'Acacia, Tilleul, Ronces...).

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?

Introduction
Alors que la vie semble reprendre prudemment son cours en France avec la réouverture des restaurants et des cinémas,
nous gardons en tête cette parenthèse qui a permis à la nature de s’épanouir loin des activités humaines, pendant quelques mois.
Saurons-nous tirer des conclusions et faire évoluer nos modes de consommation pour préserver cette biodiversité q...




Imprimer la page

Retour