HOTELS RENAISSANCE

Logo HOTELS RENAISSANCE

Renaissance est une marque d'Hôtels du groupe hôtelier international Marriott. L’enseigne Renaissance est dédiée aux voyageurs qui savent ce que veut dire « faire de nouvelles découvertes ». Tous les établissements Renaissance du monde sont une véritable source d'inspiration. Optez pour un établissement emblématique chargé d'histoire, un hôtel de charme chic ou un luxueux centre de villégiature. Chaque hôtel Renaissance a sa propre personnalité, avec un style et un charme uniques imprégnés des saveurs de la région. L’hôtel est un lieu où vous ne pourrez jamais vous ennuyer et vous pourrez vous détendre avec élégance. Explorez les destinations les plus intéressantes de la planète et découvrez ce que voyager signifie vraiment. Tous les hôtels Renaissance sauront vous donner le goût de l'aventure....Les voyages doivent éveiller l'imagination.


Voir leur site internet

Le Groupe Marriott est fortement impliqué dans la préservation de l’environnement. Le Groupe a un service dédié à cet engagement, appelé « Marriott Spirit to Preserve » qui signifie « Marriott et l’esprit de préservation ». L’objectif est de préserver l’environnement, de soutenir des actions environnementales, et de réduire la pollution engendrée par son activité. Diverses actions sont menées au sein des Hôtels ; par exemple : implantation d’un système de tri et de recyclage, instauration d’un système de management environnemental, mise en place de pratiques en vue d’une réduction d’énergie, participation à des actions de sensibilisation (Earth Hour, nettoyage…)…. 3 Hôtels Renaissance ont décidé de s’engager à la préservation des abeilles et de la biodiversité. Ces Hôtels Renaissance sont : Renaissance Arc de Triomphe (5 étoiles), Renaissance La Défense (4 étoiles)et Renaissance Le Parc Trocadéro (5 étoiles). Nous avons confié à un apiculteur le soin de produire un miel d’exception pendant que les colonies d’abeilles iront polliniser les végétaux.

La ruche en images

  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE
  • La ruche HOTELS RENAISSANCE

L'apiculteur : Alain L.

UTPLA apiculteur Alain L.

Alain est apiculteur dans la Brie verte depuis 25 ans et s’occupe d’environ 100 ruches.
Passionné par son métier il fait partie de l’équipe du « rucher du Luxembourg » (Société Centrale d’Apiculture) où il donne des cours d’apiculture.
Alain est engagé dans une démarche Bio.
Le miel du rucher des Cours Doux détient le label "AB". Alain est aussi engagé à nos côtés dans un projet d’économie sociale au Maroc ou il assure la formation d’une trentaine de femmes.

Bonne année !

Chers Parrains,

 

Tout d’abord je souhaite à tous une bonne année, beaucoup de bonheur, une bonne santé et la réalisation de vos voeux les plus chers.

Mi-octobre, après avoir vérifié que nos abeilles aient suffisamment de provisions pour passer l’hiver, il est temps de ne plus les déranger.

La transhumance du mois de juillet vers les cultures de sarrasin a été profitable aux provisions de miel pour elles.

Même si nous venons d’entrer dans l’hiver, ce solstice redonne espoir, fin janvier les jours rallongent et si la température dépasse les 10° les abeilles peuvent, dans notre région, récolter les premières pelotes de pollen sur les noisetiers; mais elles savent que le chemin vers le printemps est encore long.

L’apiculteur lui s’active, il prépare et nettoie les emplacements, désinfecte et repeint les ruches, prépare le matériel afin que tout soit prêt pour le 15 mars, début des visites de printemps.

On rêve d’une année apicole aussi belle que la précédente.
Le printemps 2018 a été propice au développement des colonies, belles floraisons des acacias et tilleuls des bois mais trop de chaleur en juillet pour être tout à fait satisfaisant car alors l’activité dans les ruches se réduit, les abeilles ventilent pour lutter contre la chaleur.
Elles se positionnent  sur les planches d’envol pour essayer de se défendre des frelons asiatiques de plus en plus nombreux et agressifs jusqu’aux gelées de fin novembre. Une perturbation incontestable qu’il faudra arriver à réduire dans l’avenir.

De plus en plus de personnes portent de l'intérêt aux abeilles, pour qu’elles ne disparaissent pas, en soutenant diverses actions : le parrainage, l’installation d’une ou deux ruches dans son jardin juste pour le plaisir des fleurs, la participation aux formations dans de nombreux ruchers écoles etc personnellement, en tant que chargé de cours au rucher école du Jardin du Luxembourg, je confirme cet engouement, les cours se rajeunissent, se féminisent, et l’attente pour les inscriptions est longue.


Merci encore de votre soutien au travers de vos parrainages, ils nous sont très utiles.

A bientôt pour le retour du printemps.

Alain Levionnois

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Cours Doux

Le rucher de Cours Doux
Le rucher de Cours Doux est situé en plein cœur de la région de la Brie Verte à Féricy (Seine-et-Marne) dans la vallée Javot en lisière de la forêt domaniale de Barbeau.
De nombreuses variétés de plantes visitées par les abeilles sont présentes sur ce territoire.

Selon l'emplacement des ruches et la floraison variante sur chaque année, Alain vous proposera deux types de miel :
Un miel d'acacia, d'aspect liquide et brillant, au parfum délicat avec des notes florales.
Un miel de forêt, liquide également plutôt sombre et de saveurs boisées à mentholées selon la teneur en tilleul et châtaignier.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

L’incroyable recul du Gouvernement…
On parle souvent de « danse des abeilles » pour évoquer le système de communication des abeilles entre elles… Et bien le gouvernement lui aussi danse, mais d’une danse bien triste, avec le recul sur les décisions annoncées en novembre 2017 par Macron. Ce dernier a annoncé qu’une sortie totale du glyphosate en 2021 est impossible.





"Je sais qu'il y en a qui voudraient qu'...




Imprimer la page

Retour