Energie r

Logo Energie r
Avec plus de 10 ans d'expérience dans les secteurs du BTP et de l'immobilier, Groupe ENERGIE R emploie plus de 25 personnes sur Perpignan, mais aussi Montpellier et Marseille. Parmi ses filiales, il y a : - ENERGIE R BET : bureau d’études techniques, spécialisé dans la thermique du bâtiment, les fluides, le BIM et le développement durable. - EXPEB : cabinet de diagnostics immobiliers


Voir leur site internet

Les services proposés par l’ensemble des entreprises du Groupe Energie R vont dans le sens d’une démarche durable, avec, dans les grandes lignes : - Energies renouvelables : installation de panneaux solaires photovoltaïques. - Études thermiques : optimisation de la performance énergétique des bâtiments. - BIM : un outil pour encourager la transition énergétique du bâtiment, car grâce à ses capacités d’analyses, il permet très tôt de vérifier et d’adapter la conception d’un projet afin de réduire son impact environnemental. Nous sommes actuellement en plein développement de notre démarche RSE et le parrainage d'une ruche d'abeilles nous semble être une excellente action en matière de protection de l'environnement ! Nous sommes aujourd'hui les heureux parrains d'une ruche et fiers de l'être !!

L'apiculteur : Alban GORE

UTPLA apiculteur Alban GORE

Alban est installé au cœur des Corbières, dans l'Aude, où l'apiculture a connu son apogée avec les romains qui installés ici, pratiquaient la culture de la vigne et des abeilles.

Après avoir commencé en 2000 à constituer son cheptel et fabriqué ses premières 150 ruches, il obtient en 2001 son BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole) apicole en alternance et, en 2007, il reprend l'activité en professionnel de son oncle apiculteur qui part en retraite. Il récupère alors les ruches et le matériel de miellerie.

Il est convaincu que les abeilles doivent garder un cycle proche du cycle de leur écotype (environnement) et de fait, effectue la transhumance très raisonnablement (Aude et départements limitrophes).
Il vend sa production localement puisqu'il est présent sur les marchés de Carcassonne et de Lezignan Corbières quasiment toute l'année. Du producteur au consommateur !!

Bilan de la saison aux ruchers

Bonjour chères marraines, chers parrains,

Alors, après un printemps peu propice, pluie, froid, entrées maritimes, j'ai fini par faire la moitié des essaims prévus mais ils sont plutôt bien, donc je suis content.

Pour le miel, je crois que comme tout le sud de la France, les récoltes ont été globalement assez mauvaises et les quantités très réduites. Mais les abeilles vont bien maintenant, elles sont toutes revenues sur les ruchers d'hivernage en plaine des Corbières vers la miellerie pour passer la saison froide à l'abri et que je puisse les suivre plus facilement.

Plus que 15 jours de travail avant une semaine de repos pour l'Apiculteur 

Voir toutes ses actualités


Le rucher du Massif des Corbières

Le rucher du Massif des Corbières

Alban travaille avec des ruches Dadant  10 cadres (modèle qui permet plus d'autonomie aux abeilles).
Il pratique l'élevage de reines  et crée ses essaims sur l'exploitation même.
Alban travaille depuis quelques années avec des Abeilles Caucasienne et Catalane, types d'abeilles se rapprochant le plus des abeilles "noires" dites locales que l'on ne voit plus dans les Corbières depuis longtemps.
Elles ont l'avantage d'être plus rustiques mais ne sont pas commodes par moment.
Installé au cœur des Corbières, l'environnement est constitué de Garrigues basses et plutôt sèches avec de très fortes températures  en été (40°C a 50°C sans problème) et beaucoup de vent (quand ce n est pas le "marin" c'est le "cers" fréquent avec ses rafales entre 50 et 80 km/heure).
Ce n'est pas pour rien que  les passionnés pratique la planche a voile sur littoral audois !!
Les abeilles ont d'ailleurs ici le comportement de voler à ras du sol, slalomant entre les genêts, scorpions et les romarins.
Les miels "phares" de nos Corbières sont le miel de romarin (plantes aux vertus merveilleuses mais aux miellées  précoces et aléatoires) et les miels de "garrigues", de printemps, d’été ou d'automne, suivant les saisons et les floraisons.
Les abeilles vont au fil du temps sur les romarins, les thyms, les dorycniums, les roquettes blanches, les clématites, les buplèvres, les lavandes sauvages et les sédums ou en fin de saison, sur les arbousiers, les lierres ou les inules visqueuses.
En plaine du coté de Carcassonne, là ou les cultures s’étendent, les abeilles pourront faire du miel sur le tournesol.
Viennent ensuite les miels de maquis ou de montagne faits de bruyère blanche, de serpolet, de ronce ou de bruyère cendrée ou callune ou même, de châtaignier (l'arbre à pain providence qui apporte l'énergie nécessaire aux jeunes essaims pour se préparer à l'hivernage).

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction



Le mois de novembre marque l’entrée en hivernage de la colonie.
Si les températures clémentes des dernières semaines pouvaient laisser planer un semblant d’été indien, l’automne est désormais bel et bien là.
La planche d’envol est déserte et la colonie est organisée pour les mois à venir.
Que se passe-t-il dans la ruche en novembre ?



Les temp&eac...




Imprimer la page

Retour