PRAGMATISM IT

Logo PRAGMATISM IT
Spécialisée en digitialisation des entreprises, nous accompagnons une multitude de client autour de sujets structurants dans les Systèmes d'Information. Ces sujets vont de l'implémentation d'outils collaboratifs : Microsoft 365, à l'interconnexion de leurs succursales via les réseaux informatiques, leurs sécurités. Nous sommes aussi spécialisé dans l'industrialisation des processus et des tâches redondantes, à faible valeur ajoutée.


Voir leur site internet

Conscients que les nouvelles technologies peuvent être un réel accélérateur vers le développement, elles participent aussi à la surconsommation à la fois de produit et d'énergie. Nous pensons que les NTIC peuvent être un catalyseur dans l'implémentation de technologies plus vertueuses et respectueuses de l'environnement. Aujourd'hui nous compensons carbonne tous nos déplacements professionnels, orientons nos choix lors de repas à l'extérieur vers des établissements proposant le circuit court, le bio, le local. Nous reversons tous les ans 1% du chiffre d'affaire à des associations humanitaires.

Les ruches en images

  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT
  • La ruche PRAGMATISM IT

L'apiculteur : Eric FRANQUELIN

UTPLA apiculteur Eric FRANQUELIN

Eric est apiculteur amateur en Picardie depuis 2008, cette passion l'a piqué en vacances lors de la visite d’un musée de l’abeille.

Il se forme à l’apiculture auprès d’un apiculteur local ainsi qu’au Rucher École de l’Oise Apicole où il suit des cours sur l'apiculture.
Il a ensuite acquis une ruche, des abeilles, le matériel de base.

Aujourd'hui, il accomplit sa passion avec un petit rucher d’une vingtaine d’essaims qui sont situées au milieu de jardins potagers et près d'une forêt.
Il vit l'apiculture à la cadence des abeilles et selon l’éclosion des fleurs mellifères.
Eric pratique à petite échelle la transhumance pour le miel d’Acacia, il déplace quatre à cinq ruches au moment de la floraison de l'arbre.

Il espère agrandir son cheptel dès le printemps 2016 composé d'abeilles noires et d'abeilles Buckfast grâce aux parrainages.

Un petit mot de la part de votre apiculteur

Chères marraines, Chers parrains,

J’espère que vous allez bien.
Alors que nous démarions bien l’année, tout a basculé et cette année apicole est catastrophique.
Les anciens parlent d’une année noire comme en 1977; personnellement je n’ai jamais connu une telle année.
Les abeilles se remettent difficilement du printemps désastreux que nous avons eu, pluie, nuits très froides et j’en passe ainsi qu’un début d’été aussi triste.
J’ai subi de nombreux essaimages malgré une surveillance accrue des cellules royales.
Les mêmes colonies ont essaimé jusqu’à quatre fois, du jamais vu: les premiers essaims de tailles normales et les essaims secondaires, tertiaires beaucoup plus petits.

La récolte de printemps - si nous pouvons parler de récolte - est à l’image de la saison, le peu que j’ai récolté est mis de côté pour vous.
Les abeilles butinent actuellement sur les châtaigniers et les tilleuls, la ronce se termine.
Malheureusement, le nectar et le pollen des fleurs sont lavés par les pluies.
Les fleurs des arbres fruitiers ont gelé, il reste un pommier sur quatre avec des fruits, très peu de framboises également.

Je ne sais quoi vous dire en espérant que les jours à venir soient meilleurs, soyons optimistes.
Je vous remercie pour vos nombreux parrainages qui me permettent de valoriser le travail des abeilles et de tenir le coup.
Je vous dis à très vite, encore merci.

Merci pour tout votre soutien et bonnes vacances, pour celles et ceux qui ont la chance d'en avoir ;)

Eric

Voir toutes ses actualités

Le Rucher de Saint Just

Le Rucher de Saint Just

Le rucher d’Éric est situé au nord de l’Oise.
Celui-ci se compose d’une vingtaine de ruches de modèle Dadant, entouré de jardins et près d’une forêt.

Le miel récolté est le reflet des différentes fleurs mellifères et arbres fruitiers qui entourent son rucher dont il suit les variations et les floraisons.
L’extraction est artisanal pour en préserver les arômes et les propriétés nutritionnelles.
Le miel est un miel toutes fleurs, liquide et crémeux doté d’un arôme polyfloral de caractère.

Eric laisse le corps de ses ruches rempli de miel pour que les abeilles passent l'hiver sans avoir à les nourrir avec du sirop.
Il privilégie ainsi le bien-être de ses abeilles au détriment du rendement de miel.

L'apiculteur : Eric FRANQUELIN

UTPLA apiculteur Eric FRANQUELIN

Eric est apiculteur amateur en Picardie depuis 2008, cette passion l'a piqué en vacances lors de la visite d’un musée de l’abeille.

Il se forme à l’apiculture auprès d’un apiculteur local ainsi qu’au Rucher École de l’Oise Apicole où il suit des cours sur l'apiculture.
Il a ensuite acquis une ruche, des abeilles, le matériel de base.

Aujourd'hui, il accomplit sa passion avec un petit rucher d’une vingtaine d’essaims qui sont situées au milieu de jardins potagers et près d'une forêt.
Il vit l'apiculture à la cadence des abeilles et selon l’éclosion des fleurs mellifères.
Eric pratique à petite échelle la transhumance pour le miel d’Acacia, il déplace quatre à cinq ruches au moment de la floraison de l'arbre.

Il espère agrandir son cheptel dès le printemps 2016 composé d'abeilles noires et d'abeilles Buckfast grâce aux parrainages.

Un petit mot de la part de votre apiculteur

Chères marraines, Chers parrains,

J’espère que vous allez bien.
Alors que nous démarions bien l’année, tout a basculé et cette année apicole est catastrophique.
Les anciens parlent d’une année noire comme en 1977; personnellement je n’ai jamais connu une telle année.
Les abeilles se remettent difficilement du printemps désastreux que nous avons eu, pluie, nuits très froides et j’en passe ainsi qu’un début d’été aussi triste.
J’ai subi de nombreux essaimages malgré une surveillance accrue des cellules royales.
Les mêmes colonies ont essaimé jusqu’à quatre fois, du jamais vu: les premiers essaims de tailles normales et les essaims secondaires, tertiaires beaucoup plus petits.

La récolte de printemps - si nous pouvons parler de récolte - est à l’image de la saison, le peu que j’ai récolté est mis de côté pour vous.
Les abeilles butinent actuellement sur les châtaigniers et les tilleuls, la ronce se termine.
Malheureusement, le nectar et le pollen des fleurs sont lavés par les pluies.
Les fleurs des arbres fruitiers ont gelé, il reste un pommier sur quatre avec des fruits, très peu de framboises également.

Je ne sais quoi vous dire en espérant que les jours à venir soient meilleurs, soyons optimistes.
Je vous remercie pour vos nombreux parrainages qui me permettent de valoriser le travail des abeilles et de tenir le coup.
Je vous dis à très vite, encore merci.

Merci pour tout votre soutien et bonnes vacances, pour celles et ceux qui ont la chance d'en avoir ;)

Eric

Voir toutes ses actualités

Le Rucher connecté de Saint Just

Le Rucher connecté de Saint Just

Le rucher d’Éric est situé au nord de l’Oise.
Celui-ci se compose d’une vingtaine de ruches de modèle Dadant, entouré de jardins et près d’une forêt.

Le miel récolté est le reflet des différentes fleurs mellifères et arbres fruitiers qui entourent son rucher dont il suit les variations et les floraisons.
L’extraction est artisanal pour en préserver les arômes et les propriétés nutritionnelles.
Le miel est un miel toutes fleurs, liquide et crémeux doté d’un arôme polyfloral de caractère.

Eric laisse le corps de ses ruches rempli de miel pour que les abeilles passent l'hiver sans avoir à les nourrir avec du sirop.
Il privilégie ainsi le bien-être de ses abeilles au détriment du rendement de miel.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en octobre ?



Introduction
Les abeilles se font de plus en plus rares sur la planche d’envol et les floraisons touchent à leur fin.
Nous entrons bel et bien dans l’hivernage ! Début octobre, l’apiculteur doit être particulièrement vigilant pour bien préparer la ruche et sa colonie à un hiver pouvant être rigoureux.




Que se passe-t-il dans la ruche en octobre ?
En octobre, les abeill...




Imprimer la page

Retour