LABORATOIRES VENDOME

Logo LABORATOIRES VENDOME
Depuis plus de 30 ans, les LABORATOIRES VENDOME® réconcilient les peaux sèches et sensibles avec le plaisir de la douche. Riche de son expertise pharmaceutique, la marque répond aux besoins des peaux délicates en leur apportant confort et souplesse, jour après jour.


Voir leur site internet

Nous sommes fiers de travailler au quotidien pour proposer des formules optimales pour le soin de toutes les peaux, mais aussi de nous remettre en question pour améliorer notre engagement environnemental. Nos gels douches et crèmes de douche sont 100% recyclables (bouteille et bouchon), et de manière plus générale, le groupe Bolton s'engage pour la planète à travers le programme WE CARE : https://boltongroupwecare.it/en

L'apiculteur : Pascal BOYARD

UTPLA apiculteur Pascal BOYARD

Apiculteurs à Briis sous Forges, notre petite exploitation familiale nous permet de produire exclusivement dans notre région des miels de qualité.
Depuis 20 ans nous produisons des miels de cru pour le plus grand plaisir de nos clients.
Notre production artisanale, est réalisée à partir d’abeilles sélectionnées sur des critères de rusticité et d’adaptation à l’environnement local, seuls gages de la conservation d’une abeille autonome.
Les premières fleurs qui apparaissent sont celles des épines noires, petits buissons produisant de prunelles violettes remarquables à l’automne.
Suivent les floraisons des merisiers de la forêt puis des arbres fruitiers de nos jardins, les pissenlits, marronniers d'inde, érable, aubépines, reine des prés.
Puis viennent les floraisons d’acacias, suivies des tilleuls, ronces, chardons, trèfles, ombellifères puis la saison se termine vers mi-juillet par les châtaigniers.
Nous militons pour une approche locale et développons des partenariats valorisant les acteurs de notre environnement économique.
De formation agricole, c'est dans la continuité de ma relation à mon terroir que je me suis rapproché des abeilles que j'avais rencontré vers l'âge de 8 ans.
L'objectif du parrainage est une manière pour moi de partager mes abeilles, faire profiter à plus de personnes des produits de mes ruches, sans que cela ne me demande plus de temps en commercialisation.

Quelques mots de votre apiculteur

Bonjour à tous,

La campagne miel 2020 est dans la moyenne, ce n'est pas une année de folie, nous ne battons pas des records de production mais comme nos abeilles sont très résilientes elles ont réussi à emmagasiner suffisamment de miel pour tout le monde :-) 

Les petits coups de chaleur du début de printemps ont accéléré le développement de fleurs alors que les les ruches n'étaient pas tout à fait en population pour faire de grosses récoltes.

Ensuite, sur la période printanière au mois d'avril, les périodes de vents froids ont affecté les colonies qui ont accusé le coup et un peu moins fait de miel. Les colonies étaient beaucoup plus populeuses et le peu de nectar que les butineuses rapportaient à la ruche, servait à nourrir toute la famille.

En effet, dès qu'il y a du vent les plantes font moins de nectar, et le peu de nectar est rapidement séché par le vent.

Le froid et le vent limitent la période favorable aux abeilles pour sortir butiner; moins de nectar = moins de miel.

Par la suite sur la période des acacias, nous avons eu des moments de grêle qui ont détruit une grosse partie des fleurs, fin mai.

Première semaine de Juin, les conditions climatiques se sont améliorées et les colonies étaient plus sereines pour récolter les nectars de tilleul, puis de ronces et de châtaignier.

Les événements caniculaires ont brûlé une parties des fleurs de châtaignier tant et si bien que la miellée était terminée dès la première semaine de juillet.

Puis nous avons eu cette période de sécheresse jusque fin août.

Finalement les petites pluies de fin août ont permis aux abeilles de récolter du nectar pour compléter leurs réserves hivernales.

J'ai du défendre les ruches contre les attaques des frelons asiatiques. Les abeilles se portent globalement très bien.

En ce moment, mon travail consiste à vérifier que les colonies soient suffisamment lourdes pour passer l'hiver, installer des isolants sur haut des ruches pour qu'elles aient moins froid et des grilles d'entrée pour éviter que les souris et mulots ne s'introduisent dans les ruches en hiver.

Il reste encore 2-3 semaines pour affiner les préparations à l'hivernage avant que le froid ne fasse entrer les colonies en léthargie.

Merci pour votre soutien et prenez soin de vous.

Amicalement.

Pascal

 

Voir toutes ses actualités


Le Rucher L'Abeille Hurepoise

Le Rucher L

Avec moins de 50 ruches de production, je sélectionne et reproduis les meilleures abeilles de notre cheptel afin de pouvoir transmettre des abeilles aux générations futures.
Nous commercialisons majoritairement nos produits en circuit court (AMAP, Groupement de Consom'Acteurs, associations, marchés locaux, vente directe...)

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction



Le mois de novembre marque l’entrée en hivernage de la colonie.
Si les températures clémentes des dernières semaines pouvaient laisser planer un semblant d’été indien, l’automne est désormais bel et bien là.
La planche d’envol est déserte et la colonie est organisée pour les mois à venir.
Que se passe-t-il dans la ruche en novembre ?



Les temp&eac...




Imprimer la page

Retour