Laboratoire huckert's

Logo Laboratoire huckert
Entreprise familiale fondée en 1957, le Laboratoire Huckert’s International produit et développe deux marques Premium: UMONIUM38® pour la désinfection de haut niveau et PHYTOGEL By HUCKERT’S® pour l’hygiène et le soin de la peau. Inscrit dans une démarche ECO RESPONSABLE, notre laboratoire s’engage à mettre sur le marché des produits sans risque pour l’être humain, le matériel et l’environnement. C’est pourquoi nos désinfectants, issus de la chimie fine, sont et seront toujours sans composant CMR (Carcinogène, Mutagène ou Reprotoxique) ni perturbateur endocrinien, biodégradables et à pH neutre. Conformes et validés selon les plus hauts standards normatifs européens d’application, ils sont efficaces et sans risque de brûlure des poumons ou de la peau, sans danger de corrosion des équipements et sans impact de pollution environnementale. Certifié ISO 9001 et ISO 13485, nous garantissons une parfaite traçabilité et reproductibilité de nos produits. Chaque jour, nous protégeons ce qu’il y a de plus précieux : La vie.


Voir leur site internet

Le développement durable fait partie intégrante du système de management de la qualité de notre laboratoire. Nous recherchons avant tout à faire adhérer nos collaborateurs à nos Valeurs d’Entreprise Familiale. Qualité, santé, éthique sont au coeur de toutes nos démarches. Allant du caractère non nocif de nos produits à la réduction de notre impact environnemental dictée par notre activité, nous nous engageons à mettre sur le marché : des produits sans risque pour l’environnement, des vaporisateurs prêts-à-l’emploi sans gaz propulseur, des formulations à base d’huiles essentielles et d’extraits concentrés de plantes médicinales, des emballages entièrement recyclables issus d'un PE green avec une empreinte carbone négatives et des systèmes économiques de mélange et dosage automatique « ECONOMATIC ». Nous assurons également : aucun rejet toxique ou dangereux pour l’environnement lors des étapes du processus de fabrication de nos produits et une cotisation pour le traitement des déchets recyclés.

Les ruches en images

  • La ruche Laboratoire huckert
  • La ruche Laboratoire huckert
  • La ruche Laboratoire huckert
  • La ruche Laboratoire huckert
  • La ruche Laboratoire huckert
  • La ruche Laboratoire huckert
  • La ruche Laboratoire huckert
  • La ruche Laboratoire huckert

L'apiculteur : Alexis CHINOUILH

UTPLA apiculteur Alexis CHINOUILH

Je m'appelle Alexis, j'ai 57 ans, j’ai débuté l’apiculture en amateur en 2011.
J’ai acheté mes deux premières ruches aux Ruchers de Lorraines et deux autres m’ont été offertes…
J’ai ainsi fait grandir une dizaine de colonies en 2012 chez moi, sur mon terrain (j'ai 2 Ha de
terrains à LE PUID ).
Puis de 10 colonies je suis passé à 20 en 2013.
J’ai pris ma retraite professionnelle et me suis reconverti en 2014 (lycée agricole de VESOUL).
J'ai obtenu mon BPREA (Brevet professionnel de responsable d'Exploitation agricole - option
Apiculture) en juillet 2014.
D’ailleurs j’ai été stagiaire de Sarah, l’apicultrice vosgienne d’Un Toit Pour Les Abeilles…
J’ai gardé une très belle relation personnelle et professionnelle avec Sarah.
Aujourd’hui je compte quelques 100 ruches en abeilles noires, abeilles endémiques de la région.
J’aide ainsi à sa préservation car il n’en reste en France que 10% à peine !
Je suis donc actuellement pluriactif, je travaille seul, j'élève mes reines naturellement par divisions successives chaque année pour en renouveler suffisamment.
Je suis titulaire du diplôme de TSA (Technicien sanitaire en apiculture) délivré par la FNOSAD
(Fédération nationale des organisations sanitaires départementales - voir leur site internet)
Ma raison sociale commerciale est Le Rucher du Raybois -www.lerucherduraybois.fr -site
débutant en 2019 .
Je fais partie du syndicat apicole Les Ruchers Vosgiens (100 adhérents ) et du syndicat de
l'AOP miel de sapin des Vosges ( voir le site internet tout est explicité).
Mes ruches étant en sédentaire dans la montagne vosgienne, je ne produis que du miel de sapin ou à défaut de montagne.
mes abeilles sont à l'abri des pesticides, dans une zone géographique de montagne (10Km autour de chez moi maxi) ne possédant aucun agriculteur en intensif.
C'est un choix personnel d'une aire exempte de produits nocifs pour les abeilles et restant à l'état d'îlot de biodiversité préservée.

Une petite citation qui me ressemble je pense : " les abeilles sont loyales , alors sois-le toi même avec tout ton entourage! "

Nouvelles estivales

Bonjour à tous,

Les nouveaux essaims naturels ont eu beaucoup de mal à se développer.

Cette année, il fait seulement beau temps depuis 48H.

Heureusement, quelques colonies de remplacement des pertes hivernales promettent.

Je vous joins deux photos du 19 juillet lors de visites des ruches, notamment de la KLEE.

A bientôt. Alexis

 

  

 

 

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Raybois

Le Rucher du Raybois

Aujourd’hui, mon objectif principal avec le parrainage de ruche c’est de sensibiliser sur la défense de l'abeille noire locale.
Je produits deux miels : Un miel de Sapin des Vosges en AOP ou de Montagne.
Mes ruches sont en zone de Montagne - LE PUID est situé entre 500m à 600m en montagne vosgienne. J’ai également des ruchers sur les communes environnantes (BELVAL, MENIL DE SENONES, DENIPAIRE ST-JEAN-d'ORMONT, BAN DE SAPT)
LE PUID fait partie du massif Vosgien exceptionnel par sa diversité florale, de biotope granitique et gréseux alterné, de forêts de sapins blancs Picéa Alba (à tort appelé sapin noir en raison de la proximité allemande de la forêt noire). Il est aussi composé d’épicéas et d’une multitude de races de pucerons endémiques des sapins, apportant fin mai jusque parfois septembre plusieurs miellées successives de miellat de sapin récolté par les abeilles sur les aiguilles des sapins (c'est l'exsudat des pucerons) voir mieldesapindesvosges.fr

L'apiculteur : Jacques HAZECHNOUR

UTPLA apiculteur Jacques HAZECHNOUR

Jacques est apiculteur depuis plus de 35 ans au nord de l’Aveyron dans les montagnes du Carladez.
Il s’occupe d’une centaine de ruches et travaille avec la race locale de l’abeille noire qui est bien adaptée à son environnement.
Jacques pratique une apiculture de type sédentaire et ses essaims proviennent uniquement de ses propres ruchers afin de pérenniser la variété d’abeilles qu’il a sélectionnée.
Il souhaite agrandir raisonnablement son exploitation, partager son expérience apicole et vous invite à découvrir sa région qui est encore préservée.

Grande nouvelle !

Grande nouvelle !
Le démarrage d'un grand projet soutenu activement par Un Toit Pour Les Abeilles et l'ensemble de nos parrains et marraines à savoir :
La création d'un rucher ayant pour vocation la protection contre l'hybridation des abeilles de la race noire
endémique à nos régions et avec laquelle je travaille depuis près de 35 ans.
Dans ce but, et afin de préserver leurs caractéristiques, je vais créer un nouveau rucher dédié et isolé du reste de mes autres colonies
pour y installer des ruches de type warré que j 'ai fabriquées l'hiver dernier.
Ces ruches carrées et plus petites se travaillent différemment que les Dadant 10 cadres, utilisées actuellement.
Elles présentent l'avantage d'être plus légères et vue leur taille plus adaptées à un bon hivernage.
Je vais y installer pour commencer 12 ruches peuplées d'essaims d'abeilles noires et de leurs reines sélectionnées.
Vous pouvez d’ores et déjà parrainer « le rucher de l’Abeille Noire du Carladez »
et m'aider dans ce tout nouveau projet de préservation de l’abeille locale endémique.
Je vous tiendrai informés tout au long de l’année des avancées autour du projet qui sera « notre projet commun ».
Merci à tous pour votre soutien et très bel été à vous !
Jacques

Voir toutes ses actualités

Les abeilles noires du Carladez

Les abeilles noires du Carladez

Nous avons une grande nouvelle ! Le démarrage d'un grand projet soutenu activement par Un Toit Pour Les Abeilles et l'ensemble de nos parrains et marraines à savoir :
La création d'un rucher ayant pour vocation la protection contre l'hybridation des abeilles de la race noire endémique à nos régions et avec laquelle nous travaillons depuis près de 35 ans. Dans ce but, et afin de préserver leurs caractéristiques, nous allons créer un nouveau rucher dédié et isolé du reste de nos autres colonies pour y installer des ruches de type warré que nous avons fabriquées l'hiver dernier. Ces ruches carrées et plus petites se travaillent différemment que nos Dadant 10 cadres, utilisées actuellement.
Elles présentent l'avantage d'être plus légères et vue leur taille plus adaptées à un bon hivernage. Nous y installerons pour commencer 12 ruches peuplées d'essaims d'abeilles noires et de leurs reines sélectionnées. Vous pouvez d’ores et déjà parrainer « le rucher de l’Abeille Noire du Carladez » et nous aider dans ce tout nouveau projet de préservation de notre abeille locale endémique.
Nous vous tiendrons informés tout au long de l’année des avancées autour du projet qui sera « notre projet commun ».
Merci à tous pour votre soutien.
Jacques et Sylvie

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Début juillet, les journées sont longues et les floraisons encore nombreuses. Les abeilles sont donc encore très actives.
Elles travaillent jusqu’à 15 heures par jour pour rapporter du pollen et du nectar à la ruche !
A la fin du mois, nous observons un ralentissement de leur activité qui annonce la fin de la saison.



Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?
Les premiers jours de juillet se poursuivent sur le même...




Imprimer la page

Retour