ABSIDE

La ruche en images

  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE
  • La ruche ABSIDE

L'apiculteur : Stéphane J.

UTPLA apiculteur Stéphane J.

Stéphane a débuté il y a 4 ans, suite à un arbre mort, un noyer creux, qui s'est écrasé, dans la cour de son atelier, et qui logeait un bel essaim que personne n'avait vu à 7 mètres du sol.
Les abeilles l'ont toujours attiré depuis enfant, et cette occasion l'a poussé à franchir le pas.

Il dispose maintenant, après 4 ans de travail, d'une vingtaine de ruchers, soit des ruchers d’élevage d'abeilles, soit des ruchers de production, ces derniers migrant en fonction des floraisons.
Il récolte 7 miels différents en fonction des saisons et des emplacements des ruches dans un rayon de 40 km autour de son atelier, exclusivement sur le vexin.

Stéphane est inscrit à titre professionnel depuis quelques mois, comme agriculteur, branche apiculture.
Il a tout appris par lui-même, en lisant beaucoup et en faisant beaucoup de bêtises; il a la chance d'apprendre vite et d'être autodidacte.

Une nouvelle saison pleine de nouveautés

Bonjour à tous mes parrains,

L'hivers est là et bien là.
Une nouvelle saison va commencer dans quelques semaines.
Je vous souhaite une très belle année 2019 et je la souhaite tout autant prospère à nos abeilles.
j’espère que vous avez pu déguster vos petits pots de miel pour les fêtes...

En ce moment, au rucher je prépare la prochaine saison.
Les ruches hivernent, on contrôle les poids, et on reste vigilants aux soucis dus aux tempêtes et aux sangliers par exemple.
A l’exploitation les tâches sont nombreuses : nettoyage de ruches, réparation de cadres ou matériels en panne ou abîmés.
Mes vieux véhicules ont besoin de soins : joint de culasse pour l’un, et turbo à remplacer pour l’autre.
Nous espérons commencer la saison en laissant derrière nous ces petits tracas.
Mais le temps passe vite et vu que je travaille dehors à la réparation de mes véhicules, l'hiver m’enlève pas mal de temps. Les journées sont beaucoup plus courtes…

Les ruches ont reçu leur traitement acide oxalique par sublimation, pour lutter contre les varroas et les parasites de trachées, capables de décimer les colonies très rapidement.
Les poids des ruches sont contrôlés ainsi que leurs provisions.
Les deux mois juste avant noël sont très intenses. C'est le moment des fêtes, des marchés et des comités d 'entreprise.

Un grand merci à toutes les entreprises marraines qui m'ont invitées et qui m'aident à travailler.
Merci aussi à tous mes parrains qui me soutiennent et ceux venus me voir pour faire quelques provisions de nougats, pains d’épices, bonbons et autres douceurs pour les fêtes !

Au niveau des produits, un tout nouvel arrivant : de l’aloe vera propolis pour tous les problèmes de peau.
Aussi, net amélioration dans l'atelier cuisine, avec un vrai four pâtissier d'occasion, et un batteur hobart A200 !
Donc si vous avez un faible pour :  financiers au miel, aux amandes ou aux noisettes, madeleines amandes miel, ou si certains veulent que nous fassions un atelier d'une demi-journée pâtisserie au miel dites le moi ; On fera ce qu'il faut pour vous satisfaire.

Un petit blog sur google a vu le jour, et je l’anime avec toutes les nouveautés et nouvelles autour de l’exploitation.
Si cela vous intéresse c'est ici, vous pouvez vous y inscrire et recevoir les nouveaux articles à chaque publication.
https://www.directproducteur.com/p/aux-ruchers-du-vexin/blog/

Je vous dis à très bientôt et je vous souhaite une très belle année 2019 !

Happy calement
Stéphane

Voir toutes ses actualités


Aux ruchers du Vexin

Aux ruchers du Vexin

L'atelier de l'exploitation naissante est situé à Enfer (95420) ca ne s'invente pas; quoi de mieux pour faire du miel d'Enfer?
Printemps crémeux, tilleul crémeux, acacia, toute fleurs d'été et forêt forte tendance châtaignier... un autre miel de forêt sans châtaigner très doux et parfumé mais aussi un spécial de fleurs de falaises calcicoles riches en huiles essentielles, ramassé en septembre (coteaux de seine).

En 2016, Stéphane a 220 colonies. 80 étant une base pour l'élevage, le reste des colonies de production.
Comme tous les ans, un certain nombre sont défectueuses et nécessitent d'être remplacées.

A terme d'ici 3 ans, Stéphane désire atteindre un nombre de ruches de production de miel de 350 ruches et de 100 ruches souches de production d'essaims.
Il pense aussi faire des transformations à partir de ses miels comme du pain d'épices au feu de bois, nougats et autres bonbons, et spiritueux. Il a par ailleurs suivi des formations en pâtisserie et en confiseries, sur bases miel en 2015.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche ?

Certains d’entre vous ont reçu des nouvelles de leur apiculteur expliquant que la saison, cette année, aura redémarré particulièrement tôt.
Généralement à cette période, les abeilles commencent à peine à se désolidariser de la grappe hivernale, reprenant doucement leur place naturelle au sein la ruche. La reine recommence tranquillement à pondre. Quelques &...




Imprimer la page

Retour