TERZEO

Logo TERZEO
Terzeo est une entreprise innovante de valorisation et de dépollution des sols issus de chantiers du BTP. Pour la première fois, la technologie développée permettra de ‘nettoyer’ ces sols et de les valoriser en sables et gravillons naturels utilisables dans de nouvelles constructions.
Implanté sur une ancienne friche industrielle, ce projet d’économie circulaire sera directement mis au service de la dépollution et de la réhabilitation de cette friche.


Voir leur site internet

La ruche en images

  • La ruche TERZEO
  • La ruche TERZEO
  • La ruche TERZEO
  • La ruche TERZEO
  • La ruche TERZEO

JT week-end France 2 avec Claude

Reportage diffusé le samedi 5 Novembre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Claude POIROT

UTPLA apiculteur Claude POIROT

Claude est apiculteur en Vendée et Charente-Maritime depuis plus de 40 ans et s'occupe aujourd'hui d'environ 600 ruches.

Il a en outre développé une activité d'élevage de reines et de création d'essaims (nouvelles colonies).

Figure de l'apiculture et très impliqué dans la protection des abeilles, il est notamment président de l'Abeille Vendéenne et engagé dans la lutte contre l'utilisation abusive de pesticides.
Claude est aussi engagé dans une démarche pédagogique avec la Folie de Finfarine, ferme apicole.
Il est notre apiculteur référent sur le projet "Un toit pour les abeilles".

Petit mot de cette saison 2019

Bonjour à nos chères marraines et nos chers parrains,
Un grand merci pour votre soutien tout d'abord.
Voici un petit mot de cette saison 2019.
La météo capricieuse de cette année a bien compliqué la vie des apiculteurs, mais surtout celle des abeilles.
Un jour chaud, un jour froid, puis la canicule, vous comprendrez que les récoltes ne seront pas abondantes suivant les secteurs.
Nous avons été très heureux d’accueillir un grand nombre de marraines et parrains fin juillet.
Ce fut un bon moment de partage et pour nous l’occasion de faire découvrir notre métier.
Malgré tous les aléas, les abeilles ont quand même bien travaillé chez nous.
Le miel est déjà mis en pots… Ils n’attendent plus que les étiquettes et les cartons pour pouvoir rejoindre votre table !
Au niveau national, les remontées de terrains font apparaître une chute de 30 à 70% de la récolte de miel.
Les fleurs de châtaigniers, comme beaucoup d’autres ont grillé …
La production au niveau national va avoisiner les 10 000 tonnes, alors que la consommation au niveau national est de 40 000 tonnes.
J’attire votre vigilance sur la provenance des miels que vous achetez.
Malheureusement, il manque 30 000 tonnes de miel en France.
Il faut vraiment pousser à interdire l’utilisation des pesticides, ce n’est bon ni pour les abeilles ni pour les oiseaux, ni pour les humains…
POUR RAPPEL, un déclin très important des insectes et des oiseaux a été mis en évidence par des études récentes. Ce déclin concorde avec l’utilisation des néonicotinoïdes…
Je vous souhaite à tous et toutes par avance de très belles fêtes !
Claude

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Triaize

Le rucher de Triaize

Les ruches sont installées en plein coeur du parc inter-régional du Marais Poitevin sur un site Natura 2000 présentant une grand richesse écologique.
Le territoire est constitué de marais et bocages avec une alternances de paysages boisés et de prairies.

Le miel Vendéen est un miel toutes fleurs issu des plaines et prairies . On y retrouve différentes variétés de fleurs des zones de bocage : l'acacia, l'aubépine, le trèfle blanc, la ronce ou encore la luzerne ou le pissenlit. C'est un miel cristallin (solide) de consistance assez crémeuse, qui peut varier de la couleur dorée au jaune clair en fonction des floraisons. Parfumé et fleuri, il en fait un miel idéal pour les tartines ou sucrer des boissons chaudes.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

 

L’abeille a été déclarée « La chose la plus importante du monde »
selon l’Earthwatch Institute lors de la dernière réunion de la Royal Geographical Society de Londres.
D’après The Science Time, 70% de l’agriculture planétaire dépend exclusivement de nos précieuses butineuses, car on le sait tous, sans elles, la faune et la flore disparaitraient progressivement.
Et malgr&eacut...




Imprimer la page

Retour