Expèréo audit

Logo Expèréo audit

Expèréo Audit, votre cabinet d'expertise comptable, vous accompagne au quotidien.

Toute notre équipe est à vos côtés pour vous épauler dans les étapes de la vie de votre entreprise, quelle que soit sa forme juridique et vous guider dans un monde économique aux règles en perpétuelle évolution.

Vous pouvez également compter sur nous pour vous aider à assurer la pérennité de votre entreprise et vous simplifier les tâches administratives. Vous pouvez ainsi réserver toute votre énergie à votre activité.

Pour nous rapprocher de vous et suivre votre entreprise en temps réel nous utilisons toutes les possibilités offertes par Internet et cet outil moderne qu'est la comptabilité en ligne.


Voir leur site internet

La ruche en images

  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit
  • La ruche Expèréo audit

L'apiculteur : Sébastien GIRAUDET

UTPLA apiculteur Sébastien GIRAUDET

Sébastien est apiculteur en Charente Maritime et 4ème de sa génération sur la commune de Charron.

Après avoir constaté des pertes annuelles de ruches de l'ordre de 50% par an à cause de l'utilisation massive de pesticides, Sébastien décide de se tourner vers des pratiques biologiques.

En respectant le cahier des charges d'une apiculture bio, ce dernier obtient le label agriculture biologique sur ces ruches cependant, la proximité de cultures conventionnelles ne lui permet pas la certification AB de son miel.

Sébastien exerce aussi une activité de maraichage bio avec une production de légumes de saisons et de fruits (poires, framboises...)

C'est reparti au rucher

Chères marraines, chers parrains,

La saison 2019 est repartie.
Depuis un mois déjà, au gré des aléas climatiques très changeant, les colonies démarrent.
Quelques pertes hélas comme tous les ans, mais dans l'ensemble les ruches se portent bien.
Les hausses sont posées depuis quinze jours et les premières sont remplies, certaines attaquant même la deuxième.
Pourvu que sa dure.

Dans mon secteur, la végétation est un peu en avance et les mâles sont bien présents, les premiers élevages sont en cours.
La première récolte est prévue pour fin avril.
Je vous dis à très bientôt,

Sébastien

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Charron

Le rucher de Charron
La ruche se trouvera à proximité de la commune de Charron en Charente Maritime en plein cœur du Parc inter-régional du Marais Poitevin en Val de Sèvre et en Vendée.

Les abeilles de Sébastien sont des Apis Melifera Melifera ou abeilles noires.

Ce lieu bénéficie d'un des meilleurs ensoleillements de la façade atlantique.
Ses ruches sont disposées sur plus de 4 ha de terrain.

Le miel, issu de bocages, bois et haies est un miel toutes fleurs. Il est composé de fleurs des marais, tournesol, colza, prunelier avec des notes de châtaigner et acacia. Il s'agit d'un miel de consistance cristalline (solide) à crémeuse avec un grain très fin. Son gout parfumé et acidulé plaira à tous; il est parfait pour être dégusté sur des tartines ou pour accompagner vos recettes.

L'apiculteur : Pascale LEROY-AILLERIE

UTPLA apiculteur Pascale LEROY-AILLERIE

Pascale est issue d’une famille d’apiculteurs depuis 3 générations.
Elle s’occupe aujourd’hui de 200 ruches qui se trouvent pour la plupart autour de la ferme apicole, sur le site exceptionnel du Marais Poitevin.
Elle a reçu la certification agriculture biologique début 2015 pour la conduite de ses ruches et le lieu ou elles sont installées.
Elle propose aussi une spécialité traditionnelle à base de miel et de fruits qu’elle nomme « confimiel » et qui lui a permis de remporter le Concours des produits de Vendée.

Pré-visite de printemps

Chères marraines, chers parrains…

Je suis allée faire la visite de mes ruchers il y a quelques jours.
Je ne les ai pas toutes ouvertes, car bien que les températures soient quasi printanières, c’est encore l’hiver et il ne faut pas perturber les colonies.
Quoiqu’il en soit, les ruches semblent en bonne santé !
En ce moment dans le marais, les abeilles recueillent du pollen sur les frênes, les saules....

Pour les ruches que j’ai ouvertes, c’est un vrai bonheur. Grâce au pollen, la reine a commencé sa ponte et on est déjà sur deux cadres de couvains operculés...
Les nouvelles générations vont prendre le relais des abeilles d’hiver qui auront cette année, réussi leur dur job !

Suivant le temps du mois de mars, on va peut-être pouvoir faire des essaims et démarrer la saison un peu plus tôt...
Mais, comme le dit si bien le dicton « ne vendons pas la peau de l’ours ! »

À tout bientôt
Pascale

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Marais Poitevin

Le Rucher du Marais Poitevin

Les ruches de Pascale se trouvent en plein cœur du Marais Poitevin sur une zone classée Natura 2000.
D'une grande diversité écologique, ce territoire est constitué de pairies, de zones boisées et de marais façonnés par l'homme au cours du temps.

Le Marais poitevin constitue un havre pour de nombreuses espèces animales ou végétales telles que la loutre d'Europe, le vanneau huppé, l'iris jaune ou la reine des près.

Selon les saisons les abeilles de Pascale visitent les pissenlits, guimauves, lierres, saules, ronces, aubépines, sureaux...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Le printemps est là, et si les abeilles s’agitent dans La ruche, chez Un Toit Pour Les Abeilles on s’active tout autant. Nous avons plein de belles choses à vous partager…
D’abord, cet écrit est l’occasion de souhaiter « la bienvenue » à tous les nouveaux parrains qui nous ont rejoint récemment après nos passages médiatiques dans Terra Terre, France 3 et Happinez.
Et p...




Imprimer la page

Retour