stip

La ruche en images

  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip
  • La ruche stip

L'apiculteur : Grégoire HEINRICH

UTPLA apiculteur Grégoire HEINRICH

Grégoire est un jeune apiculteur qui habite à Toulouse.

Il a augmenté son nombre de ruches après en avoir acheté 35 l'hiver dernier.  
Une partie de la saison a consisté à créer d'autres colonies pour habiter ces nouvelles maisons.
Il a donc divisé toutes les colonies qui lui restaient au printemps.
Il a fini l'année 2017 avec 70 colonies, en progression par rapport aux années précédentes.

Son prochain objectif est d'arriver à 100 ruches, que toutes ces caisses soient remplies de manière constante, peut-être en 2018, avec la volonté de s'occuper après, au mieux de ces colonies. 

Il a aujourd'hui plus de colonies en hivernage et relativement belles.
Ce qui laisse présager du meilleur pour la saison prochaine.

Nouvelle année

Bonjour à tous,

Je vous souhaite à tous la plus belle année possible
Et Merci, très sincèrement, pour vos soutiens et attentions.

Merci aussi à toute l’équipe d’ Un Toit pour les Abeilles. Bientôt, au mois de Juin, cela fera 10 ans d’amitié apicole :)

Je reviens brièvement sur l’année passée.
Avec l’apiculture, c’est jamais linéaire.

J’avais déjà donné des nouvelles pour le printemps. Pour les récoltes d’été, ça a été mitigé. C’était très bien parti avec une grosse miellé sur les dix derniers jours de juin. Puis après pas grand chose, le temps a été trop sec.
A l’automne et en début d’hiver, j’ai eu des pertes importantes, surtout sur un rucher. Un tiers des ruches au total.

J’ai aussi déménagé cet été. C’est un projet que j’avais en tête et qui s’est concrétisé cette année. J’habite maintenant au cœur de la Montagne Noire au sud-est de Toulouse. Je vais bien-sûr y installer des ruches. J’ai un bâtiment à reconstruire entièrement. Et aussi une forêt que je vais laisser à l’état sauvage pour la nature et la biodiversité.

Je vous souhaite, une fois de plus, tout le meilleur !

A bientôt,

Grégoire

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Lavaur

Le rucher de Lavaur

Le 1er rucher est situé à côté de Lavaur dans le Tarn, à 35 min de Toulouse.

Les récoltes espérées sont du miel de printemps, du miel toutes fleurs et du miel de tournesol.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction

Les beaux jours arrivent plus tôt qu’à l’accoutumée.
Les premiers butineurs ont pointé le bout de leurs antennes depuis une quinzaine de jours déjà, ce qui est dû aux températures printanières du mois de février.
Les abeilles ne sont pas en reste en s’activent pour commencer une nouvelle saison à la ruche !



Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Dans la ruche, la grappe s...




Imprimer la page

Retour