FITTINGBOX

La ruche en images

  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX
  • La ruche FITTINGBOX

L'apiculteur : Grégoire HEINRICH

UTPLA apiculteur Grégoire HEINRICH

Grégoire est un jeune apiculteur qui habite à Toulouse.

Il a augmenté son nombre de ruches après en avoir acheté 35 l'hiver dernier.  
Une partie de la saison a consisté à créer d'autres colonies pour habiter ces nouvelles maisons.
Il a donc divisé toutes les colonies qui lui restaient au printemps.
Il a fini l'année 2017 avec 70 colonies, en progression par rapport aux années précédentes.

Son prochain objectif est d'arriver à 100 ruches, que toutes ces caisses soient remplies de manière constante, peut-être en 2018, avec la volonté de s'occuper après, au mieux de ces colonies. 

Il a aujourd'hui plus de colonies en hivernage et relativement belles.
Ce qui laisse présager du meilleur pour la saison prochaine.

Des nouvelles après l'incident survenu au rucher

Bonjour à tous,

Merci pour vos messages de soutien.
Je voulais faire un autre message.  
Il y a eu cet événement naturel. Surprenant. J’avais fait au mieux et je dois dire plutôt bien au printemps dans ce contexte pas facile (pour tout le monde).
Pour les apiculteurs le printemps est vraiment le moment à ne pas louper.
La phase intense et la plus complexe étaient en train de se terminer et tout d’un coup…
Un agriculteur m’appelle pour me dire que mes ruches sont sous l’eau.
Sur le moment, j’ai fait comme j’ai pu. J’en ai sauvé certaines mais qui vont prendre du retard de développement.
Et d’autres ont été noyées, j’ai même retrouvé des ruches à plus de 50 m plus bas dans le ruisseau.
Alors, j’ai commencé à récupérer les ruches emportées, les toits, les couvre-cadres, les cadres, …. J’ai commencé à nettoyer le rucher et à tout réorganiser.
Je vais remettre des essaims dans les ruches vides.
Sur les autres ruchers, le bilan du printemps est plutôt très bon.
Et le bilan général de cette période est plutôt bon malgré cet événement.
Alors en tant qu’apiculteur et amoureux de la nature, ça a été une vraie peine de voir toutes ces abeilles mortes.
Mais au bout du compte, je crois que la vie gagne toujours. Et je vais l’y aider à ma mesure.
En repeuplant de milliers de petits insectes, grandes expertes du miel, toutes les ruches qui avaient été vidées... qui seront bientôt débordantes de vie.
Bon courage à tous !

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Lavaur

Le rucher de Lavaur

Le 1er rucher est situé à côté de Lavaur dans le Tarn, à 35 min de Toulouse.

Les récoltes espérées sont du miel de printemps, du miel toutes fleurs et du miel de tournesol.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?

Introduction
Alors que la vie semble reprendre prudemment son cours en France avec la réouverture des restaurants et des cinémas,
nous gardons en tête cette parenthèse qui a permis à la nature de s’épanouir loin des activités humaines, pendant quelques mois.
Saurons-nous tirer des conclusions et faire évoluer nos modes de consommation pour préserver cette biodiversité q...




Imprimer la page

Retour