AC HOTELS

La ruche en images

  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS
  • La ruche AC HOTELS

L'apiculteur : Grégoire HEINRICH

UTPLA apiculteur Grégoire HEINRICH

Grégoire est un jeune apiculteur qui habite à Toulouse.

Il a augmenté son nombre de ruches après en avoir acheté 35 l'hiver dernier.  
Une partie de la saison a consisté à créer d'autres colonies pour habiter ces nouvelles maisons.
Il a donc divisé toutes les colonies qui lui restaient au printemps.
Il a fini l'année 2017 avec 70 colonies, en progression par rapport aux années précédentes.

Son prochain objectif est d'arriver à 100 ruches, que toutes ces caisses soient remplies de manière constante, peut-être en 2018, avec la volonté de s'occuper après, au mieux de ces colonies. 

Il a aujourd'hui plus de colonies en hivernage et relativement belles.
Ce qui laisse présager du meilleur pour la saison prochaine.

Nouvelle année, nouveaux projets

Chers parrains,
Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2020 !
Santé, joie et bonheur à vous tous…
Pour ce qui concerne les ruches, en plein hiver, l'activité est très faible.
Les abeilles restent au chaud !
J'ai fait une visite il y a quelques jours, les colonies sont très belles dans l'ensemble, avec de belles réserves pour la grande majorité.
De quoi arriver jusqu'au printemps sans soucis.  
Moi, je suis en train de chercher un endroit pour m'installer, c'est un thème présent depuis 1 an.
Mais ça se précise, et devrait se concrétiser assez rapidement.
Malgré les conditions (surtout météo) difficiles, 2019, aura été plutôt bonne pour moi et les abeilles en fin de compte.
J'ai fait une récolte correcte, augmenté le nombre de ruches, trouvé de nouveaux ruchers... et c'est déjà bien.
Pour l'année qui vient j'ai commandé une cinquantaine de ruches en plus, que je peuplerai au printemps.
Il faudra que je trouve un nouveau rucher. Il me tarde déjà de les entendre bzzz bzzz.
Avant, il faudra que je prépare le matériel, les nouvelles ruches, que je prépare aussi les ruchers, cire les cardes pour la saison etc…
Je vous dis à très bientôt pour des nouvelles des visites printanières.
Bzzz
Grégoire

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Lavaur

Le rucher de Lavaur

Le 1er rucher est situé à côté de Lavaur dans le Tarn, à 35 min de Toulouse.

Les récoltes espérées sont du miel de printemps, du miel toutes fleurs et du miel de tournesol.

L'apiculteur : Philippe CHAVIGNON

UTPLA apiculteur Philippe CHAVIGNON

Philippe s'est initié à l'apiculture il y a une vingtaine d'années en Colombie.
Installé depuis 1995 à Guillaumes dans les Alpes Maritimes,  il y a développé progressivement une activité apicole et de lavandiculture.
Le miel qu'il propose a le label "AB".
Le cheptel de ces dernières années est de l'ordre de 100 ruches malgré de fortes pertes hivernales.

Jusqu'à maintenant, les ruchers d'hivernage se situaient dans le site des Gorges de Daluis, au sein de la réserve naturelle régionale du même nom et aux portes du Parc National du Mercantour.
Philippe pratique  la transhumance le plus localement possible dans un rayon de 20 km à vol d'oiseaux, sauf pour la lavande sur le plateau de Valensole (04).

"ILS NE SAVAIENT PAS QUE C'ETAIT IMPOSSIBLE, ALORS ILS L'ONT FAIT."

Intempéries au rucher

Bonjour à tous,
J'ai eu de gros problèmes depuis la chute de neige de jeudi:
5 kms à pied de nuit dans 40 cm de neige pour rentrer chez moi!
Des dégats matériels une yourte, ma serre...
Bcp d'arbres couchés sur la piste d'accès.
J'ai bataillé jour et nuit pour pouvoir accèder seulement dimanche matin chez moi en 4X4 avec chaines et déneigeage manuel.
Puis plus d'électricté pendant 24h, puis plus de réseaux...
Je suis désolé pour ceux que je devais livrer hier.
Je suis parti dans la nuit pour rejoindre la côte et essayer d'effectuer aujourd'hui les livraisons prévues que j'ai pu préparer.
Je contacterai aujourd’hui individuellement ceux que je peux livrer.
Pour les autres patience, je réeffectuerai une autre livraison dans une quinzaine de jours.
En cas d'urgence, contactez-moi.
Encore une fois désolé pour ce contretemps.
Amitiés
Philippe

Voir toutes ses actualités

Le rucher des Gorges de Daluis

Le rucher des Gorges de Daluis
L'exploitation bénéficie d'un label Bio et dispose d'une miellerie Bioclimatique construite en mélèze local, paille et terre, et à énergie "solaire thermique" située à 1300m d'altitude.

Philippe travaille majoritairement avec des abeilles locales dites "noires" très ancienne race d'abeilles et un peu d'abeilles italiennes de race ligustica de par sa proximité géographique.

Philippe passe l'hiver en Amérique Centrale où il essaie de développer une activité apicole avec les locaux.

Il s'intéresse particulièrement à l'apithérapie.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en février ?

Commençons le mois de février avec une nouvelle qui ravira les défenseurs de la biodiversité : depuis le 1er janvier 2020, un décret paru au Journal Officiel interdit la commercialisation en France de deux pesticides de la famille des néonicotinoïdes, fabriqués à base de sulfoxaflor. Apparus dans les années 1990, les néonicotinoïdes sont devenus les insecticides ...




Imprimer la page

Retour