Desmazieres

Logo Desmazieres
Création variétale et commercialisation de plant et pomme de terre conventionnelle et biologique Fort de son expérience dans le biologique depuis plus de 20 ans, Desmazières commercialise toute une gamme de pomme de terre adaptée à l’agriculture biologique. Nos différentes missions sont : • La création variétale avec des axes de recherches majeurs: résistance au mildiou du feuillage et du tubercule, rusticité à des conditions météorologiques difficiles, bonne faculté de conservation et résistance aux maladies de peau. • La mise en marché de variétés spécifiques à la culture biologique avec, entre autres, les variétés Ditta, Carolus, Alouette… • La contractualisation de pomme de terre de consommation biologique sur plus de 200 ha.


Voir leur site internet

Les ruches en images

  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres
  • La ruche Desmazieres

L'apiculteur : Eric FRANQUELIN

UTPLA apiculteur Eric FRANQUELIN

Eric est apiculteur amateur en Picardie depuis 2008, cette passion l'a piqué en vacances lors de la visite d’un musée de l’abeille.

Il se forme à l’apiculture auprès d’un apiculteur local ainsi qu’au Rucher École de l’Oise Apicole où il suit des cours sur l'apiculture.
Il a ensuite acquis une ruche, des abeilles, le matériel de base.

Aujourd'hui, il accomplit sa passion avec un petit rucher d’une vingtaine d’essaims qui sont situées au milieu de jardins potagers et près d'une forêt.
Il vit l'apiculture à la cadence des abeilles et selon l’éclosion des fleurs mellifères.
Eric pratique à petite échelle la transhumance pour le miel d’Acacia, il déplace quatre à cinq ruches au moment de la floraison de l'arbre.

Il espère agrandir son cheptel dès le printemps 2016 composé d'abeilles noires et d'abeilles Buckfast grâce aux parrainages.

Des nouvelles de vos abeilles

Chères marraines et chers parrains,

Un petit coucou pour vous donner des nouvelles de vos abeilles en espérant que vous allez bien.
Vos abeilles vont bien.
Les températures très basses n’ont pas affecté les abeilles, comme je vous l’ai certainement déjà dit, les abeilles résistent mieux au froid qu’à l’humidité, après à choisir, elles préfèrent les rayons du soleil…
J’ai remarqué que les abeilles butinaient sur la fleur du noisetier, ainsi que sur le saule marsault et qu’elles se rendaient à l’abreuvoir. Ces signes nous informent que la reine a repris sa ponte et que les abeilles transportent beaucoup d’eau ainsi que du pollen pour l’élevage des larves.
Il est un peu trop tôt pour parler des pertes hivernales, j’ai retrouvé une ruche sans abeilles… alors qu’il y a des cadres de miel qui prouvent que les abeilles ne sont pas mortes de faim, difficile d’effectuer un bilan sur cette mortalité.
J’ai pratiquement fini la mise en peinture des nouvelles ruches 10 cadres qui vont remplacer les 12 cadres, comme je vous l’avais expliqué. La transition des ruches aura lieu dès que les températures le permettront. Je vous dis à bientôt.
Votre apiculteur,

Eric

Voir toutes ses actualités

Le Rucher de Saint Just

Le Rucher de Saint Just

Le rucher d’Éric est situé au nord de l’Oise.
Celui-ci se compose d’une vingtaine de ruches de modèle Dadant, entouré de jardins et près d’une forêt.

Le miel récolté est le reflet des différentes fleurs mellifères et arbres fruitiers qui entourent son rucher dont il suit les variations et les floraisons.
L’extraction est artisanal pour en préserver les arômes et les propriétés nutritionnelles.
Le miel est un miel toutes fleurs, liquide et crémeux doté d’un arôme polyfloral de caractère.

Eric laisse le corps de ses ruches rempli de miel pour que les abeilles passent l'hiver sans avoir à les nourrir avec du sirop.
Il privilégie ainsi le bien-être de ses abeilles au détriment du rendement de miel.

L'apiculteur : Justine HENNION

UTPLA apiculteur Justine HENNION

Installée en couple depuis 2017, avec 250 ruches à bichonner !
Je tiens ma passion pour l'apiculture de mon père Yvan, passionné par les abeilles qui m’a transmis son savoir.
La ferme au carré typique de la région Lilloise a été reprise en 1998 par mon père (fils d’agriculteur dans les Flandres).
Auparavant ses grands-parents élevaient de nombreux animaux tels que vaches, cochons, poules et lapins…
Depuis il y a eu bien du changement ; les broutards ont été remplacés par des butineuses.
En 2012, j’ai rejoint la ruche en me spécialisant dans l'élevage des reines.
Je travaille actuellement encore sur l'exploitation familiale en plus de mes colonies.
Florian, mon compagnon qui a lui aussi été piqué par les abeilles est paysagiste de base.
Il est encore salarié dans le paysage pendant l'hiver (en attendant que l'exploitation soit pérenne).
Il se consacre à temps plein aux abeilles pendant la saison estivale.

Bonne année 2021

Nous voici en période hivernale !

Cette saison creuse nous laisse le temps de préparer la saison prochaine, qui s'annonce riche !

En effet, nous préparons notre déménagement.
Nous quittons la ferme de mes parents située sur la commune d'Halluin, pour emménager en Corrèze.
Nous avons créé notre entreprise d'apiculture en 2017, tout en bénéficiant des locaux de mes parents (grange pour le stockage et surtout la miellerie pour l'extraction du miel).
Aujourd'hui, nous aspirons à notre indépendance...

Cela fait plus d'an, que nous prospectons à la recherche d'un bien immobilier qui nous correspondait, nous avons tout d'abord centré nos recherches dans les Hauts de France, notamment dans l'Oise où nous y avons déjà des ruchers, mais le marché immobilier et le peu de bien dans nos critères nous ont dérouté. C'est pourquoi, nous avons atterri en Corrèze où l'appel de la nature y est plus fort.
Nous avons donc acheté une petite ferme avec grange (pour y stocker du matériel et y faire la miellerie) et un peu de terrain pour y mettre quelques ruches, mais surtout des arbustes, arbres mellifères et pollenifères,
La région s'annonce propice aux abeilles avec une flore riche et de grandes forêts naturelles peuplées d’acacias, de châtaigniers... sans compter les nombreuses pâtures garnies de pissenlits et de trèfles.
Nos colonies nous accompagnent dans cette aventure, nous sommes donc à la recherche de nouveaux emplacements. Nous avons déjà rencontré des agriculteurs prêts à accueillir nos ruches. L’accueil est pour l'instant très sympathique, ce qui nous réconforte dans notre choix. Néanmoins, il nous reste encore des ruches à placer donc si vous ou des connaissances avez du terrain et qui serez prêts à accueillir quelques ruches dans la région Corrèze ou alentours, nous sommes preneurs...Le déménagement devrait s'effectuer courant février, par la suite le plus urgent sera de construire la miellerie dans la grange déjà existante afin d'être prêts pour les futures récoltes, qui nous l'espérons seront fructueuses.

Concernant le Nord, mes parents seront toujours présents sur Halluin, ayant encore quelques années avant la retraite. Nous verrons au moment venu ce qu'il adviendra de la ferme familiale, si un de mes deux frères ou moi-même la reprennent...

En espérant que l'éloignement n'altère pas votre soutien, nous vous souhaitons une merveilleuse année 2021, pleine d'ambition, de nouvelles idées et que vos projets se concrétisent.

À bientôt,

Justine et Florian

 

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Senlis

Le rucher de Senlis

Elles sont réparties sur plusieurs ruchers essentiellement dans le département du Nord.
Le rucher que Florian, mon compagnon et moi-même proposons au parrainage est situé à Senlis (Oise) dans un sous-bois. 
Les abeilles y produisent du miel de fleurs ou tilleul selon les floraisons.
L’exploitation familiale compte une miellerie, où est extrait et conditionné le miel.
On retrouve les produits de la ruche en vente au petit magasin de la ferme et auprès de différents revendeurs de la région et principalement des agriculteurs proposant la vente en directe.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Ça y est, la ruche bourdonne de toutes parts !
En avril, les floraisons sont très nombreuses et les températures sont résolument printanières.
Un vrai bonheur pour les abeilles qui trouvent facilement de quoi se nourrir et travaillent dur pour rapporter pollen et nectar à la ruche.



D'ailleurs nous avons partagé sur notre blog un calendrier de plantation / floraison des méllifères préférée...




Imprimer la page

Retour