Valmavi france

Logo Valmavi france

Valmavi France est une holding animatrice d’hôtels et de restaurants, basée à Valence (26). La société comptabilise les 8 hôtels et les 5 restaurants suivants: NOVOTEL VALENCE SUD et son N’CAFE, IBIS STYLES ROMANS VALENCE GARE TGV et son COURTEPAILLE COMPTOIR, IBIS STYLES LYON SUD VIENNE et son restaurant LE SAVOUR, IBIS STYLES TOULON LA SEYNE SUR MER et son COURTEPAILLE COMPTOIR, IBIS TOULON LA SEYNE SUR MER, IBIS PARIS GARE DE L’EST, IBIS BUDGET TOULON CENTRE, IBIS BUDGET THONON-LES-BAINS, HIPPOPOTAMUS LYON MERCIERE.


Voir leur site internet

La ruche en images

  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france
  • La ruche Valmavi france

L'apiculteur : Céline MARTIN-JARRAND

UTPLA apiculteur Céline MARTIN-JARRAND

Nous sommes apiculteurs dans le Parc Naturel du Vercors, 100% de notre production est issue de ce territoire préservé, sans transhumance de nos abeilles.

Nous avons à cœur de respecter le développement naturel de nos colonies, nous utilisons notamment des ruches Warré qui permettent une approche très douce vis à vis de l'abeille.
Nous nous engageons chaque année à former une centaine d'apiculteurs amateurs et à sensibiliser le public à la préservation des abeilles à travers des ateliers pédagogiques et la rencontre avec cette société incroyable qu'est une colonie d'abeilles.

Après avoir fait le choix de ne plus être certifié bio ces dernières années, nous avons signé un engagement de conversion en agriculture bio pendant une durée de 1 an.
Au terme de l'année de conversion et si le cahier des charges a bien été respecté nous passerons à nouveau en Bio.

DU MIEL BIO... KESAKO ?
Au niveau du cahier des charges :
- La zone de butinage doit être composé majoritairement de fleurs sauvages ou cultures mellifères labellisées AB
- Tout ce qui entre dans la ruche doit être bio : nourrissement (en apiculture, on aime inventer des mots !) des abeilles, cire, médicaments, traitement du bois...
 
Pour nous le bio doit-être en plus :
- LOCAL, donc pas de transhumance de nos ruches ! Notre production est 100% Vercors.
Notre secteur de prédilection : le Vercors sud, du Diois au Royans en passant par le plateau (Vassieux, St Agnan, Herbouilly...)
 
- DOUX, donc nous laissons vivre nos abeilles : bâtisses naturelles des alvéoles, peu de nourrissement au sucre, toujours bio et le plus local possible (sucre de betteraves français ou allemand) ...
Nous remercions tous les parrains et marraines qui nous soutiennent depuis tant d’années ! Sans vous, le miel du Vercors n'existerait plus!

UN GRAND MERCI !!

La saison redémarre

Bonjour à tous,

En ces temps difficiles où la distanciation sociale est la règle pour nous les humains, nos petites abeilles sont-elles en pleine effervescence dans les ruches !
Le printemps est là et les colonies d'abeilles se développent fortement depuis déjà plusieurs semaines grâce au retour des fleurs.
Ce sont les entrées de pollen qui sonnent le lancement de la ponte chez la reine et cette année pour l'instant les fleurs et le beau temps sont au rendez-vous !
On espère quand même que la pluie apportera l'eau nécessaire à la production du nectar par les fleurs.
La semaine prochaine, nous commençons l'activité d'élevage. Nous allons créer de nouvelles colonies à partir de nos ruches afin d'éviter l'essaimage et de compenser les mortalités des abeilles.
C'est une activité indispensable au maintien de notre cheptel d'abeilles. L'année dernière, avec les mauvaises conditions météo, nous n'avons pas pu créer assez d'essaims car nos colonies étaient trop faibles.
On espère que cette saison sera meilleure !

Avant que la saison ne commence, nous avons préparé les colis de miels pour vous, nos très chers parrains. Nous attendons que la situation s'améliore avant de vous les expédier... On espère très bientôt.
Vous pourrez découvrir le miel du Diois, du Haut plateau et le miel de lavande... Une invitation à goûter la diversité du Vercors.

Cet hiver, nous avons sélectionné 3 variétés de pollen frais récoltés sur nos fleurs sauvages, avec trois goûts bien différents et une idée d'association culinaire pour chaque.
Notre but étant de donner les clefs d'utilisation du pollen frais en cuisine, un Superaliment qui permet d'assaisonner nos plats, de façon nature.



Si vous ne connaissez pas encore le pollen frais, essayez... C'est une expérience gustative incroyable, source de protéines et de probiotiques !

Merci pour vos mots d’encouragements !

Mes pensées vous accompagnent, prenez soin de vous et de vos proches,

Céline.

Voir toutes ses actualités

Les abeilles du Vercors

Les abeilles du Vercors

Nos ruchers sont répartis sur 4 secteurs du Parc du Vercors: le Diois, le Royans, le plateau et les hauts plateaux. A chaque secteur correspond un étage de végétation typique :

Le miel du Diois est représentatif de la vallée : une année chaude et sèche et les abeilles butinent le miel de chêne : Notes puissantes et boisées.
Alors qu’une année plus humide produira un miel dominé par le thym, le tilleul, les fruitiers : Notes aromatiques et fleuries.

Le miel de Lavande de Chamaloc nous invite dans la partie méridionale du Vercors à la rencontre des plantes aromatiques.
Ici sur les terres où pousse naturellement la lavande fine, on cultive aussi le lavandin. Notes végétales et fleuries.

Le miel des Hauts Plateaux du Vercors est produit à plus de 1200 mètres d'altitude. C’est un miel de sapin blanc et de framboisier, typique du Vercors. Notes boisés et maltés.

Le miel du Royans nous fait découvrir les coteaux de châtaigniers et les tilleuls plantés par nos ancêtres. Notes mentholés et intenses.

Le miel de Prairies fleuries est récolté à 800 mètres d’altitude. C’est un paysage de prairies où des milliers de fleurs apparaissent au printemps.
C’est donc un miel d’une grande diversité florale: trèfle blanc, épilobe, ronce, framboisier, renoué bistorte, vipérine… Notes douces et fleuries.

Céline et Jérôme vous remercient (28/08/2017).

 

France 3 Alpes avec Jérôme et Céline

Reportage consacré à Jérôme et Céline et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le samedi 15 Avril 2016.
Merci à Catherine, pour sa participation en tant que marraine.

L'apiculteur : Yvon TORCAT

UTPLA apiculteur Yvon TORCAT

Je m'appelle Yvon TORCAT.
Je suis apiculteur depuis une trentaine d'années.
J'ai appris l'apiculture très jeune en aidant un apiculteur retraité dans mon village de VAL DE CHALVAGNE dans les Alpes de Haute Provence.
Il m'a transmis sa passion des abeilles et le respect de la nature.
Je suis fasciné depuis trente ans par l'intelligence des abeilles et leur pouvoir de transformer le nectar des fleurs en miel.
Je vis au rythme des abeilles et de la floraison des fleurs mellifères.
Je travaille sur des ruches langroth avec l'abeille locale: l'abeille noire.
Je possède quatre vingt ruches: j'aimerai bien augmenter mon cheptel mais chaque année j'ai de nombreuses pertes dues à l'hiver et aux frelons asiatiques.
Aujourd'hui, je transmets mes connaissances en apiculture à un jeune homme motivé.
Je propose uniquement un miel de lavande.

Nouvelles de début juin

Bonjour a vous, parrains et marraines du rucher de Val de Chalvagne,

Actuellement je prépare les ruches avant la transhumance de nuit dans les champs de lavande.
Je réunis les ruches les plus fragiles avec d’autres plus fortes pour qu’elles vivent.
En fin de semaine prochaine, les premières fleurs de lavande devraient éclore.
De plus, les belles pluies de ces derniers jours sont bénéfiques aux plants de lavande.
Mais ne soyons pas trop optimiste car la nature changeante réserve parfois de mauvaises surprises.
L’année dernière tout s’annonçait en effet très bien, puis les deux périodes de canicules ont provoqué la sécheresse des plants de lavande. Une catastrophe !
La récolte de miel de lavande fut très mauvaise.
J 'espère que vous avez bien reçu les pots de miel et que vous les appréciez.
Désolé pour le retard. Avec le confinement le transporteur a décalé les envois !
Portez-vous bien.
Yvon

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Val de Chalvagne

Le rucher de Val de Chalvagne

Les ruches passent la majeure partie de l'année dans la vallée, à 800 m d'altitude, dans l'arrière pays niçois.

Il s'agit d'un territoire ayant su préserver son environnement de tous pesticides et insecticides.
Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : thym, tilleul, sarriette,lavande sauvage, fleurs des champs et des sous bois…
Les ruches sont transhumées la nuit sur le plateau de Valensole dans les grands champs de lavande vers le 10 juin pour une seule récolte de miel de lavande.
Les lavandes poussent sur des sols calcaires secs.

La plupart des lavandes , très odorantes sont largement utilisées en parfumerie et en cosmétologie.
De nombreux apiculteurs n'hésitent pas à faire plusieurs centaines de kilométres pour récolter ce " miel des miels".
La floraison a lieu de mi  juin à fin juillet. La récolte du miel a lieu dès que les lavandes sont coupées à la fin du mois de juillet.

Le miel de lavande représente le fleuron des miels produits en France.
Il est très parfumé et offre des atouts à la dégustation qui en font sa réputation.
Il sait se faire apprécier de tous grâce a son parfum typé, blond.
Son odeur est délicat et fort agréable. Ses aromes boisés, végétaux et floraux restent longtemps en bouche et enchantent tous les palais délicats.
Nombreux sont les amateurs qui n'hésitent pas à clamer haut et fort que c'est de très loin le meilleur miel au monde.
Le miel de lavande a des vertus antiseptiques. Il est bénéfique en période de toux, c'est un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires et un anti rhumatisme naturel.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?

Introduction
Alors que la vie semble reprendre prudemment son cours en France avec la réouverture des restaurants et des cinémas,
nous gardons en tête cette parenthèse qui a permis à la nature de s’épanouir loin des activités humaines, pendant quelques mois.
Saurons-nous tirer des conclusions et faire évoluer nos modes de consommation pour préserver cette biodiversité q...




Imprimer la page

Retour