VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES

Logo VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES

VALTERRA Matières Organiques, c’est une équipe pluridisciplinaire de 50 collaborateurs intervenant dans l’ensemble de la filière de valorisation des déchets organiques depuis les études, le compostage et la méthanisation.


Voir leur site internet

VALTERRA Matières Organiques est une entreprise au cœur de l’environnement, soucieuse de satisfaire les attentes de ses clients, fournisseurs, salariés, actionnaires et partenaires dans le respect des exigences réglementaires et légales. VALTERRA Matières Organiques a pour objectifs de réduire ses impacts sur les milieux naturels et d’augmenter sa performance environnementale, et ainsi de tendre vers un management contrôlé, efficace et normalisé, dans une optique de développement durable. C’est dans cet esprit que VALTERRA Matières Organiques s’est lancée dès 2010 dans une démarche volontaire globale de respect de l’environnement conformément au référentiel ISO 14001 par étapes pour ses plates-formes de compostage. En parallèle, depuis 2011, Valterra contribue à la reforestation avec la société Reforestaction. En 2016, nouvelle étape, nous avons décidé de poursuivre notre engagement par le parrainage de ruches !

Les ruches en images

  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES
  • La ruche VALTERRA MATIÈRES ORGANIQUES

L'apiculteur : Mathieu CHIROSSEL

UTPLA apiculteur Mathieu CHIROSSEL

Mathieu pratique l’apiculture en activité principale depuis 2015.
L’apiculture est une pratique familiale ancestrale qui lui tient à cœur de faire perdurer et de développer.
Au siècle dernier, dans bon nombre de fermes, les ruches en paille étaient installées pour attirer les essaims et récolter le miel en fin d’année.
Cette pratique fut transformée au milieu du siècle dernier par  l'utilisation de la ruche Dadant une vraie révolution apicole que l’un des grands oncles de Mathieu vécu.
Aujourd’hui, ses colonies évoluent toujours dans ce modèle de ruche en pratiquant l’élevage et la sélection massale.
Après une formation en cours du soir et 4 saisons chez différents apiculteurs professionnels, il s’occupe actuellement d'une cinquantaine de ruches qu’il a développé d’année en année à partir de souches issues d’une longue sélection locale.
Soucieux de l'environnement et pour ne pas altérer la récolte, il pratique les méthodes apprises au sein de structures labellisées AB.
A terme, il cherche à passer sous la labellisation Nature et progrès pour une reconnaissance de ses pratiques actuelles.
En plus d’une pratique respectant l’abeille, l’apiculteur et la récolte, un de ses objectifs est de conserver un produit vivant.
Ses miels sont issus d'une seule et même récolte, ils sont non transformés et non mélangés avant mise en pots.

Retour sur la saison

Bonjour à vous, marraines et parrains du rucher du Roussillon.

À peine le printemps avait-il pointé le bout de son nez que les beaux jours se sont durablement installés.
Les mois de mars et d’avril furent si profitables au développement des colonies qu’elles ont fini par sortir de l’hiver sans grande difficulté.
Ce fut donc un joli déconfinement pour les butineuses en ces heures où nous, européens nous apprenions à vivre loin les uns des autres.

Pendant ce temps, les grandes miellées sont arrivées.
Le colza a manqué d’eau alors que les acacias quelques semaines plus tard n'en demandaient pas tant.
Mais au grand bonheur pour l’acacia, pas de gelées tardives cette année qui auraient mis à mal la miellée de ces grands arbres si nourriciers pour les colonies.
Les prairies fleuries, elles, ont bien profité de cette fin de printemps pluvieux et ont permis de maintenir une rentrée de provision propice au bon développement des colonies.

À l’heure d’aujourd’hui les fleurs de ronces sont en fin de floraison et ont permis aux abeilles de voir venir tranquillement l'explosion des chatons de châtaigniers.
Avec le retour du soleil les abeilles remplissent abondamment les cadres de ce nectar aux goûts relevés si apprécié des amateurs de miel de caractère.

Le cheptel qui avait pour objectif cette année d'augmenter en taille plus que de produire du miel semble avoir réussi la première étape.
L'élevage de nouvelles reines et leurs fécondations a pu se faire avec de bons taux de réussite malgré les orages défavorables aux vols nuptiaux des reines.

Pour la suite une fois que le châtaigner aura fini sa longue période de floraison, il est envisagé cette année encore,
d'amener les colonies à la montagne et sur les lavandes des hauts plateaux drômois pour leur assurer de belles réserves pour l'hiver
et leur éviter la sécheresse locale et estivale si redoutée.

Bel été à vous et en vous souhaitant épargnés par les événements sanitaires et économiques de ce printemps.

Mathieu

Voir toutes ses actualités

Le rucher du Roussillon

Le rucher du Roussillon

Son rucher est situé sur les bocages vallonnés du Roussillon, une zone peu cultivée avec principalement des prairies et des bois.

Cet environnement de collines riches en arbres mellifères lui permet de récolter du miel de printemps, de châtaignier, d'acacia parfois ou encore de tilleul.

Cette diversité permet d’offrir des couleurs, des saveurs et des textures très diversifiées.

Elle permet de proposer à chacun ou à chaque instant de dégustation, un plaisir différent. 

Dans une volonté d’une production de proximité, ses miels sont récoltés principalement dans une zone située à moins de 10 km à vol d’abeille de la miellerie.

Les ruches sont transhumées en fin de saison sur des secteurs d'altitude proche comme les monts du Pilat ou le Diois.

En plein été, le Roussillon n'offrant que très peu de ressources, cette transhumance permet de ne pas avoir à nourrir les ruches et les jeunes colonies en fin d’année.

Cela leur assure des réserves importantes et parfois une récolte de miel de lavande ou de miellat de sapin.

L'apiculteur : Sarah HOLTZMANN

UTPLA apiculteur Sarah HOLTZMANN

Sarah, apicultrice depuis 2007 est installée à Moussey, dans les Vosges.

Sarah s'est reconvertie professionnellement de 2004 à 2007, et quoiqu'au démarrage son exploitation comptait 26 ruches, elle en gère maintenant 300.
Sarah est aussi très attentive aux questions environnementales et utilise des peintures 100 % naturelles.

En plus de la production de miel, de reines et d'essaims, Sarah se lance dans la récolte de gelée royale à destination des particuliers, ainsi que celle de la récolte de propolis pour les laboratoires pharmaceutiques.

Retour sur cette saison 2020

Chères marraines et chers parrains,

 

L’année 2020 marquera certainement durablement les mémoires.

Sur fond de pandémie de coronavirus, le printemps aura démarré dans un monde étrange dans lequel l’homme est confiné.
Cette période a été très éprouvante pour notre mentale (L’angoisse ! j'ai un mari de 71 ans qui a des problèmes de cœur, diabète et un AVC il y a tout juste 1 an)
et pour mon physique prise de poids le placard de la cuisine qui m’appelait.

Nos circuits de commercialisation étaient déjà en place, nous vendons via notre site internet et par un drive fermier les ventes ont explosé.
Cela à pallier la fermeture de notre boutique et l’annulation de 2 salons.
Mais en même temps la météo a été exceptionnelle.
Nos abeilles ont eu 3 semaines d’avance, ce qui nous a mis dans un jus pas possible. On a joué au cirque, on a jonglé.

Pas de mains d’œuvres disponibles pour travailler aux ruches et une période d’essaimage intense. Une chose est sûre, la nature a su tirer parti de la situation et les abeilles n’ont pas chômé !
Un développement très rapide je le répète dû aux conditions climatiques très bonnes.
Cela vient de se calmer depuis la fin mai avec une météo « en dents de scie », pluie, froid, vent, soleil … Il nous fallait de l’eau, mais ce serait sympa que le beau temps revienne.
Nos ruches ont des hausses pleines de miel de fleurs et nous allons les extraire dans la semaine à venir. Nous avons pris un salarié pour un mois car trop de retard à rattraper.
Nous avons la ronce en fleurs, le tilleul, le châtaignier et le sapin ainsi que notre fameux miel de montagne à venir alors patience la route est encore longue.

Les médias tirent des conclusions très rapides en parlant de « saison exceptionnelle ». Notre saison apicole dure du 15 Avril au 15 Septembre avant rien n’est joué.
Durant le confinement nous avons agrémenté
le blog de notre site internet, alors peut-être trouverez-vous votre bonheur dans certains de nos articles !
Des recettes-miel.
Tout savoir sur le-miel.
Les fleurs-plantes-mellifères.
Parrainer-une-ruche-6-bonnes-raisons-de-sy-mettre-maintenant.

Nous tenons à vous remercier pour votre soutien. Sans vous rien ne serait possible.

Sarah et Lucas

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher est situé dans le Parc Régional de la Forêt des Vosges, en plein cœur de la vallée du Rabodeau.

Il est niché à flanc de montagne, à 500 m. d'altitude, bordé d'une forêt de 12 ha composée de pins, épicéas, hêtres et bouleaux et arrosé par une rivière.

Ce cadre permet aux abeilles de butiner des essences de montagne : sapin, fleurs d'altitudes...
Le miel ainsi récolté est un miel de montagne issu de miellats (miel de sapins, bouleaux...) qui est une grande source d'apport en acides aminés.
Liquide à sirupeux (avant cristallisation) et foncé, il est très aromatique et de saveur douce et maltée. En fonction de l'emplacement des ruches et des floraisons alentours, la proportion en fleurs d'altitude peut y être plus importante ainsi, Sarah vous proposera alors un miel de même consistance, de couleur plus clair et fleuri avec des notes de sous-bois.

JT de 13h TF1 avec Sarah

Reportage consacré à Sarah et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le samedi 27 Août 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?

Introduction
Alors que la vie semble reprendre prudemment son cours en France avec la réouverture des restaurants et des cinémas,
nous gardons en tête cette parenthèse qui a permis à la nature de s’épanouir loin des activités humaines, pendant quelques mois.
Saurons-nous tirer des conclusions et faire évoluer nos modes de consommation pour préserver cette biodiversité q...




Imprimer la page

Retour