IBAG HSC TECHNOLOGY

La ruche en images

  • La ruche IBAG HSC TECHNOLOGY
  • La ruche IBAG HSC TECHNOLOGY
  • La ruche IBAG HSC TECHNOLOGY
  • La ruche IBAG HSC TECHNOLOGY
  • La ruche IBAG HSC TECHNOLOGY

L'apiculteur : Thierry COLIN

UTPLA apiculteur Thierry COLIN

Apiculteur amateur depuis 2010 suite à la rencontre avec un "ancien" apiculteur ayant 60 années d’expérience, je continue à développer mon cheptel en prenant soins des abeilles et de leurs (notre) environnement.

Ma passion pour l'apiculture est intacte et plus j'avance dans cette démarche plus je sais que c'est "la voie" pour quoi je suis fait. Avant toute chose, il faut aimer la nature et vivre aux rythmes des saisons en observant l'évolution des miellées et s'adapter rapidement aux changements de saisons ..... L'apiculture est un mouvement perpétuel et il n'y a pas de moments creux , c'est intense et relaxant à la fois...de vivre de cette façon.

J'avance dans ma démarche apicole de façon raisonnable et d'ici quelques années pourquoi pas arriver à 200 ruches en production, mais c'est un gros challenge et une remise en question de beaucoup de choses...

Depuis le début de mon installation mes enfants passent également du temps aux ruchers,viennent aux transhumances, et goûtent les miels...  A mes yeux c'est important de leur transmettre ce savoir pour qu'ils respectent la biodiversité .... et la nature de façon générale .

Bilan fin de saison 2022

Nous voici déjà en hiver, et il est l'heure de faire le bilan de cette année particulière pour moi, car c'est ma première en tant que professionnel.

Cette année fût bien remplie de par mon installation à mon nouveau domicile et lieu de travail ; ayant réhabilité cette ancienne ferme bovine en ferme apicole où j'y ai fait construire une belle miellerie aux normes.

En cette fin d'année, 220 colonies sont en hivernage et attendent le retour des beaux jours, elles sont en bonne santé et quand la météo est clémente avec des températures voisines de 12°C je peux encore les voir voler. Cependant depuis quelques jours il commence à faire froid et c'est une très bonne chose car cela diminue l'activité des abeilles et donc limite leur consommation de miel, car elles en auront besoin au printemps pour augmenter le nombre d'abeilles en vue de la nouvelle saison.

En attendant, profitez bien du miel que vous allez recevoir très bientôt, il partira la semaine prochaine.

Merci pour votre soutien et au plaisir de vous rencontrer durant une portes ouvertes en 2023 .

 

Bonnes fêtes.

Thierry C.                            

Voir toutes ses actualités


Le Rucher d’Oberbronn

Le Rucher d’Oberbronn

Début d’année 2017, Thierry a ouvert son nouveau rucher à Oberbronn sur le piémont Vosgien.
Ce sont 25 ruches de type Zander mais cette fois avec des abeilles Buckfast venant d’une exploitation apicole dans la vallée de Urmatt (environ à 80 km) qui butineront dans ce havre de paix.
Ce sont donc des abeilles « habituées » à cet écosystème et donc aux conditions climatiques.
Le lieu sera aussi une station d’élevage de mes futures reines.

Ce projet est en construction depuis un an et pour des raisons de météo, il n’a pas pu voir le  jour en 2016.
C’est grâce à vos parrainages et celui d’une autre plateforme de financement participatif qu'il a pu le réaliser, alors un grand MERCI à toutes et tous pour votre aide.
Ce rucher se situe donc un espace éloigné des grandes cultures céréalières et se trouve dans un verger de 5000 m² avec une forêt de châtaigniers et des nombreuses prairies aux alentours (donc éloigné de nombreux produits phytosanitaires).
Le miel provenant de ce lieu, sera du miel toutes fleurs puis du miel de châtaigniers.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

C’est le mois de décembre ! Youpi
C’est une période symbolique à bien des égards… Le mois de décembre vient clôturer une année qui nous a apporté son lot de joies et de déconvenues…
C’est aussi une période de nostalgie, de fête et de petits bonheurs partagés !
Alors pour commencer notre lettre mensuelle, nous souhaitions vous partager quelques petites nouvelles qui, nous l’...




Imprimer la page

Retour