Naos hotel bordeaux gare

Logo Naos hotel bordeaux gare

Depuis 2018, BABETTE ouvre ses portes à Bordeaux, Massy-Palaiseau, Tour et Le Havre. Concept store responsable, Babette propose une expérience unique en conjuguant restauration, shopping et ateliers découvertes. Babette, soucieuse de vous apporter une alimentation saine, base la plupart de ses achats chez des producteurs locaux et offre également un large choix végétarien. Pour le shopping, c’est écoresponsable. Nous mettons en avant une sélection de designers français dont les objets ou accessoires ont été pensés « peacefull » pour la planète. Nous souhaitons également participer à la transition écologique de manière active, c’est pourquoi nous avons créé des ateliers pour que vous puissiez venir échanger, apprendre et collaborer sur des sujets qui vous sont chers. Nos producteurs se sentent également concernés et proposent des ateliers découvertes de leurs produits.


Voir leur site internet

ECO-RESPONSABLE Des sujets aussi importants tels que la préservation de la planète ou notre santé sont plus que d’actualité. Nous sommes fiers, chez Babette, de vous proposer un lieu atypique, décontracté, agréable et des produits « responsables ».

La ruche en images

  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare
  • La ruche Naos hotel bordeaux gare

L'apiculteur : Alexandre BLOIS

UTPLA apiculteur Alexandre BLOIS

Qui suis-je ?
Un jeune apiculteur habitant le magnifique département de la Gironde.
Après avoir longtemps travaillé pour une société de construction, je me suis remis en question et je me suis tourné vers un métier où la nature joue un rôle central.
D’abord pratiqué comme un hobby, peu à peu, je passe plus de temps sur mon rucher.
J’ai fini par laisser de côté ma profession pour me consacrer exclusivement à ses jolies demoiselles.

Pourquoi avoir choisi de devenir apiculteur ?
Parce qu’aujourd’hui, si les abeilles n’étaient plus là, le monde serait sans couleur, sans saveur et sans odeur.
Face à des conditions climatiques et environnementales qui ne cessent de se détériorer, je suis persuadé que les abeilles sont notre avenir et que sans elles, le monde ne ressemblerait plus à ce qu’il est aujourd’hui.

L’univers apicole est un monde particulièrement intéressant.
La hiérarchie, leur organisation… Tout ce qui compose leur système peut nous apprendre beaucoup de choses sur le monde dans lequel on vit.
Aujourd’hui, j’apprécie particulièrement partager mon expérience avec les enfants afin de les sensibiliser à la cause des insectes pollinisateurs car tout comme eux, elles sont notre avenir.

Pourquoi avoir choisi de travailler avec un toit pour les abeilles ?
Comme beaucoup de professions liées à l’agriculture ou à l’élevage, il s’agit d’un secteur en tension.
La pénibilité du travail peut en rebuter certains et de nos jours, il est compliqué de vivre correctement de l’apiculture.
Un Toit Pour Les Abeilles nous permet de revaloriser notre profession et de partager notre passion.
Grâce à un partenariat avec CBK, ils nous proposent de nouvelles technologies afin d’assurer le bien-être de nos abeilles lors de leur hivernation mais aussi pouvoir les surveiller si un problème quelconque surgit.
Tout cela est un véritable plus pour la profession.

Préparation des ruches neuves chez ma petite abeille !

Le mois de février vient tout juste de débuter en Gironde.

Alexandre est partagé entre l’impatience et l’allégresse de la saison qui devrait bientôt débuter.

Les colonies se portent bien et pour le moment, seule une colonie s’est éteinte lors de ce dernier hivernage.

Un véritable bonheur d’avoiraussi peu de pertes pendant la saison froide !

Certaines colonies étaient faibles mais grâce à du candipollen (nourriture particulièrement riche pour les abeilles), celles-ci sont reparties de plus belle.

Déjà, certains jours quand il fait beau et assez chaud, les abeilles sortent et ramènent du pollen à la ruche.

Vous pourrez bientôt les voir butiner pissenlits, trèfles et tout ce que le printemps peut nous apporter comme jolies fleurs.

Pour nous, l’hiver n’a pas été de tout repos. Nous avons commencé à préparer de nouvelles ruches pour y accueillir de jeunes colonies qui, nous l’espérons, profiterons pleinement du printemps et de l’été.

Les ruches ont été peintes avec une peinture écologique, étudiée pour les abeilles et nous avons eu recours à la méthode Shou-sugi-ban pour brûler l’intérieur de la ruche.

C’est une technique utilisée depuis des décennies au Japon pour protéger naturellement le bois. Pourquoi brûler l’intérieur d’une ruche ?

C’est tout simplement que les abeilles n’apprécient guère l’odeur de la ruche neuve et pourraient essaimer* si la ruche venait à ne pas leur convenir.

Pour cela, soit l’apiculteur utilise un chalumeau, soit on peut aussi mettre de la paille ou des journaux dans la ruche que l’on fait brûler. Eh oui, c’est tout un art de préparer l’habitat des abeilles !

Petite nouveauté pour nous, nous avons choisi d’investir dans une petite machine pour mettre en pot. Jusqu’à présent, nous faisions tout manuellement.

Mais, pour éviter trop de manutention (port de charges lourdes) et pour gagner du temps, nous avons fait ce choix.

Cela nous permettra de passer encore plus de temps auprès de nos abeilles !

La nouvelle saison arrive, ne la manquez surtout pas !

 

* Essaimer : Quitter la ruche en essaim pour aller s'installer ailleurs.

  

Voir toutes ses actualités


Ma petite abeille de Bordeaux

Ma petite abeille de Bordeaux

Nous avons 23 ruches qui sont situées sur des sites Natura 2000 ayant une flore et une faune exceptionnelle.
La diversité biologique garantit à nos abeilles d'être dans un environnement sain et équilibré qui leur assure un bien-être absolu, ce qui était notre priorité.
Nous essayons d'avoir le moins d'impact possible sur le travail de nos abeilles, leur apportant seulement ce dont elles ont besoin.
Les ruches au cœur des acacias : La seconde partie de notre rucher se trouve en plein milieu d'une forêt d'acacias.
Aucun traitement, aucune nuisance, aucun bruit si ce n'est celui de la nature. I
l y a 23 ruches dadants dans ces forêts qui ne sont dérangées que par les soins que nous venons leur prodiguer.
Notre projet, étant d'agrandir notre rucher avec l'achat d'une cinquantaine de ruches l'an prochain est de s'inscrire dans une démarche de sauvegarde des abeilles.
Nous espérons, cette année, pouvoir récolter du miel d'acacias, de ronces et de fleurs.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe t’il dans la ruche en MAI ?

Introduction
Chères marraines, chers parrains,
Si chez Un Toit Pour Les Abeilles on cébère tous les jours et depuis plus de 15 ans (le temps passe si vite !)  les abeilles et la nature, nous avons décidé de mettre les bouchées doubles en mai !
Pourquoi en mai ? Parce que ce mois comprend deux dates très importantes, probablement déjà inscrites dans vos agendas...
Le 20 mai,...




Imprimer la page

Retour