Santander Consumer Banque

Logo Santander Consumer Banque
Née en 2015, Santander Consumer Banque est la 15ème et dernière filiale du groupe espagnol Santander Consumer Finance, leader européen du crédit à la consommation. Nous proposons des produits et services financiers à des clients particuliers et professionnels souhaitant acquérir un véhicule. Ces financements et assurances sont distribués par nos partenaires, professionnels du commerce automobile, moto, véhicules de loisirs et vélo. Véritable "start-up" au sein d'un groupe bancaire d'envergure mondiale, nous avons pour ambition de devenir un acteur en France. Pour cela, nous construisons chaque jour avec passion cette banque que nous voulons agile, innovante et flexible afin de fournir le meilleur service possible à nos clients et partenaires.


Voir leur site internet

Être la meilleure banque pour notre communauté, c’est mener des activités quotidiennes qui contribuent au progrès économique de la société dans laquelle nous évoluons. Pour nous, ce progrès passe en grande partie par la protection de la nature qui nous entoure. C’est dans cette dynamique que nous avons décidé de nous associer à Un Toit Pour Les Abeilles dans le cadre de la signature électronique de nos contrats de financement. Nous nous engageons auprès de nos acheteurs à parrainer 25 abeilles à chaque fois qu’ils signeront leur contrat digital.

L'apiculteur : Dominique MEIGNIEN

UTPLA apiculteur Dominique MEIGNIEN

Apiculteur amateur depuis 2016. J’ai repris l’exploitation d’une vingtaine de ruches que mes parents exploitaient pour leurs consommations et faire de la vente artisanale.

Après 30 ans dans le domaine de la communication visuelle, fin 2020 et avec l’envie de redonner du sens à ma vie, je me dis qu’il est important d’essayer d’accompagner nos amies les mayas dans ce changement climatique. Aujourd’hui en reconversion professionnelle dans l’objectif de créer un projet apicole en connexion avec l’abeille et la nature. Je suis partisan d’une apiculture douce et le plus naturelle possible. Aujourd’hui je prépare pour développer mon cheptel avec comme objectif 80 ruches de plus. Je pense rester un Apiculteur Amateur Artisanal pour le moment le temps d’acquérir encore de l’expérience mais aussi de sensibiliser le plus possible les personnes voulant en savoir plus sur cette fabuleuse société qui est une ruche avec toutes les castes qui la composent.

Je remercie Un toit pour les Abeilles pour leur accompagnement et leur confiance dans mon projet qui n’a pas fini d’évoluer.

Le rucher des Bruyères

Le rucher des Bruyères

Le Rucher familial « Le Rucher des Bruyères », mon grand-père l’a implanté sur la propriété familiale au début des années 1960 sur la commune de Chaource dans l’Aube.
L’environnement est plutôt protégé car pas d’agriculture intensive, sur un territoire de prairies, vergers, foret avec un massif d’acacia et sur un périmètre protégé en AOP pour de la production de lait.
La souche d’origine est plutôt de l’Abeille noires avec des ruches Dadant 10 cadres en bois.
Je prépare pour la saison prochaine la création de plusieurs ruchers allant de 2 à 15 ruches suivant l’environnement mellifères afin d’apporter un maximum à la biodiversité et à la pollinisation.
Je remercie Un toit pour les Abeilles pour leur accompagnement et leur confiance dans mon projet qui n’a pas fini d’évoluer.

L'apiculteur : Wilfrid BOUCHER

UTPLA apiculteur Wilfrid BOUCHER

Je m'appelle Wilfrid, je suis origniaire de la Réunion et apiculteur en Haute Normandie dans l'Eure.
J'ai trouvé le goût à l’apiculture depuis mon enfance grâce à mon grand père qui possédait plusieurs ruches.
En 2009, j'ai commencé par prendre des cours d'apiculture dans un rucher école du syndicat apicole de Haute Normandie.
Puis en 2010, je me suis remis à l'apiculture, avec une ruche fabriquée par mes soins et un essaim récupéré dans un arbre.
Peu de temps après, j'ai développé mon rucher en récupérant les essaims de mes premières ruches, tout en apprenant à les gérer.
Depuis, pris de passion, je gère moi-même mes propres ruches qui sont placées au Marais Vernier.

J'ai rejoint Un Toit Pour Les Abeilles en mai 2014, puisque je veux vraiment lutter contre la disparition des abeilles dans le monde, disparition qui ne cesse de croitre.
En 2015, j'ai obtenu mon BP Responsable Exploitation Agricole en Apiculture.
Depuis peu, je suis devenu apiculteur professionnel et je m'occupe de quelques 200 colonies.

Les abeilles se portent merveilleusement bien !

Bonjour à tous,

Les abeilles se portent merveilleusement bien cette année. Quelle chance! 2022 est une excellente année et nous a vite fait oublier la saison 2021.

La récolte de printemps a été superbe. Nos abeilles butinent actuellement les fleurs qui nous permettront de vous faire découvrir le miel d'été. La météo est propice.

Nous sommes très demandés sur les ruchers actuellement. Nos journées sont bien remplies comme celles des abeilles.

Nous vous souhaitons à tous une agréable journée.

A bientôt pour de nouvelles fraîches...

Bzzz Bzzz

Emilie & Wilfrid

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Marais-Vernier

Le rucher de Marais-Vernier

Le Marais Vernier est vaste zone humide de 4500 hectares avec ses roselières, ses prairies humides et sa tourbière de 2000 hectares (la plus grande tourbière de France).
Classé Natura 2000, la richesse du Marais Vernier tient à la fois de sa grande diversité de milieux et de la qualité de ceux-ci.

Les ruches installées dans cet environnement pourront butiner arbres fruitiers, nectars de la forêt et des prairies.
Le miel récolté sera un miel de toutes fleurs avec des notes de Châtaignier.
Wilfrid travaille avec des ruches dites DADAN et des abeilles noires (abeilles de pays).

L'apiculteur : Justine HENNION

UTPLA apiculteur Justine HENNION

Installée en couple depuis 2017, avec 300 ruches à bichonner !
Justine tient sa passion pour l'apiculture de son père Yvan, passionné par les abeilles qui lui a transmis son savoir.

C'est en 2012 qu'elle a rejoint la ruche en se spécialisant dans l'élevage des reines.

Florian, son compagnon a lui aussi été piqué par les abeilles, il était paysagiste mais il se consacre maintenant à temps plein pour les abeilles. 

Originaire du Nord, en quête de nature et d'une vie plus "simple" nous avons emménagé en Correze en 2021. 

 

Des nouvelles fraîches

Bonjour, 

Nous avons fini les dernières récoltes de miel, (photo ci-dessous)
Nous préparons la mise en hivernage des ruches en espérant que la pluie face sont retour afin que la végétation reprenne vigueur.

A bientôt

Justine et Florian 

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Senlis

Le rucher de Senlis

Elles sont réparties sur plusieurs ruchers essentiellement dans le département de la Corrèze .
Nos ruchers sont toujours disposés proches ou dans la forêt afin que nos abeilles aient un bol alimentaire riche et varrié
Les abeilles y produisent du miel toutes fleurs.
Nous avons une miellerie, où est extrait et conditionné le miel.

L'apiculteur : Arielle et Eric MAIDON

UTPLA apiculteur Arielle et Eric MAIDON

Eric : J'ai travaillé longtemps comme plombier chauffagiste. Mais quand j'ai eu 50 ans,
j'ai dit « Stop ! Maintenant je vais faire ce que j'ai envie de faire ! » et je suis reparti à l'école pour passer un BPREA d'apiculture.
Après avoir acheté 25 ruches en 2013, j'ai construit les autres et commencé à agrandir mon cheptel.
En 2018, celui-ci s'élevait à environ 200 colonies et obtenait une certification AB.
Arielle : J'étais institutrice depuis une trentaine d'années. J'ai pris ma retraite et je me suis engagée avec lui dans cette nouvelle voie.
Je donne un coup de main au rucher et à la miellerie, mais je m'occupe plutôt de la transformation (granolas, gâteaux, pâtes à tartiner...) et des marchés.
Je garde un contact avec l'éducation en animant parfois des ateliers de sensibilisation au peuple des abeilles, auprès des enfants d'âge scolaire.
Cette nouvelle vie nous satisfait, elle est cohérente avec nos envies d'écologie et de mieux vivre, et nous avons l'impression de contribuer à une alimentation plus saine avec nos produits !
Le parrainage de ruches avec Un Toit Pour Les Abeilles est pour nous une réelle opportunité de faire face aux difficultés auxquelles sont confrontées les abeilles et les apiculteurs de nos jours.
Merci pour tous vos parrainages !

Petit mot de vos apiculteurs

Parrains et marraines, bonjour !

Un petit mot de vos apiculteur.
Ci-joint une photo vous montrant comment les abeilles gèrent les chaleurs caniculaires : elles ventilent devant l'entrée de la ruche et une partie des ouvrières se regroupe pour « faire la barbe » , se déplaçant à l’extérieur de la colonie pour permettre une bonne régulation de la température à l'intérieur.

De votre côté, si vous avez des abeilles à proximité, n'hésitez pas à leur proposer de l'eau dans un récipient (seau, pot ou autre) dans lequel vous laisserez flotter quelques brindilles, ou des billes d'argile, pour éviter les noyades. Elles sauront apprécier !

Après les fortes températures qu'a subi le Sud-Ouest, les miellées semblent reprendre et Eric est allé poser quelques hausses sur les ruches en place autour des tilleuls. C'est toujours réconfortant de voir le miel occuper de la place dans les rayons !
La récolte de printemps est faite, ainsi que l'extraction. Les résultats sont meilleurs que l'an passé, mais ce ne sera pas non plus la récolte du siècle... soyons tout de même positifs et apprécions la bonne santé des colonies !

Actuellement nos ruches s'activent sur du tilleul et du châtaignier, avant de repartir bientôt vers le sarrasin et le tournesol. Certaines d'entre elles seront embauchées par des agriculteurs afin de polliniser du tournesol semence bio. Il faut environ 4 ruches par hectare, c'est un bon exemple de l'interaction entre api-et agri-culteurs.

N'oubliez pas notre journée porte ouverte du 10 septembre : ce sera l'occasion pour vous de faire la connaissance de vos filleules, et pour nous de connaître nos parrains et marraines !

A bientôt.

Voir toutes ses actualités

Le Rucher La Patte dans le Pot

Le Rucher La Patte dans le Pot

Le rucher est situé chez nous dans le Gers, avec environ 200 ruches dont 160 actuellement en production.
Etant situés à l'intersection du Gers, de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées, nous sommes idéalement placés pour effectuer de petites transhumances vers des zones mellifères :
tilleul, châtaignier et suivant les années bruyère callune dans le piémont pyrénéen, acacia, tournesol et sarrasin en plaine.
Également colza et tournesol en miel conventionnel.

L'apiculteur : Anne-Laure FORGERIT

UTPLA apiculteur Anne-Laure FORGERIT

Installée au cœur du Marais Breton Vendéen à Notre Dame de Monts, la miellerie « Au pré des abeilles » est née en 2017.
Le Marais Breton est composé de différents paysages :
la forêt dunaire avec ses pins et ses chênes verts, le marais salé avec ses anciens marais salants,
le marais doux avec ses prairies et ses roselières et le polder avec ses cultures.
Il abrite au fil des saisons de nombreuses espèces rares et protégées, comme le hibou des marais,
la barge à queue noire, l’avocette élégante, le leste à grands stigmas, la loutre d’Europe …
Riche d’une grande biodiversité, ce territoire est classé en zone Natura 2000 et en Zone Naturelle
d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF).

Les colonies ont profité d'un printemps chaud et sec...

Chères marraines, chers parrains,

Voici quelques nouvelles !
Les colonies ont profité d’un printemps chaud et sec, ce qui leur a permis de faire de belles rentrées de pollen et de nectar.
A ma grande surprise, j’ai récolté du miel d’acacia en forêt des Pays de Monts et pour la première fois du miel d’aubépine dans le marais.
Quant à mes abeilles situées dans le bocage, elles m’ont offert une très belle récolte de miel de printemps.
Cette année, j’ai fait le choix de constituer mes essaims après la récolte de printemps.
J’ai lancé en parallèle l’élevage de reines, ce qui me permet de récolter une dizaine de reines par semaine.
Celles-ci sont introduite dans les essaims ou servent au renouvellement des reines défaillantes ou trop âgées.
Je viens de terminer la récolte du miel de fleurs : les cadres sont en cours d’extraction.
Le coup de chaud de ces derniers jours a mis les colonies à l’arrêt : il faudrait maintenant de l’eau pour favoriser le regain dans les prairies du marais et permettre aux abeilles de faire la dernière récolte de la saison.
En attendant la pluie, mes abeilles et moi vous remercions pour votre soutien !

 

 

A bientôt
Anne-Laure

Voir toutes ses actualités

Le Rucher Au Près des abeilles

Le Rucher Au Près des abeilles

J’ai eu mes premières ruches en 2008, petit à petit le nombre de ruches a augmenté et aujourd’hui j’en possède environs 200.  
J’ai décidé de faire de l’apiculture mon métier car cela me permet de travailler dans, avec et pour la nature.
J’ai la chance d’être sur un territoire où il y a beaucoup de prairies naturelles et peu de grandes cultures.
Je peux ainsi pratiquer une apiculture qui correspond à mes valeurs, c’est pourquoi je me suis engagée dans une certification agriculture biologique.
Mes ruchers sont de petite taille, entre 12 et 16 ruches en général.
Mes abeilles butinent la multitude de fleurs sauvages présentes dans les prairies :
renoncules, crépis, guimauves, ...
Le miel « de prairie » qu’elles produisent cristallise rapidement, il est parfumé et long en bouche.

L'apiculteur : Dominique HARDOUIN

UTPLA apiculteur Dominique HARDOUIN

Suite à une carrière de technicien au sein de France Télévision, j'ai entamé une reconversion professionnelle en avril 2019.
J'ai démarré cette activité en 2010 de façon totalement amatrice pour augmenter les récoltes de mon potager.
Puis progressivement, j'ai augmenté mon cheptel.
Aujourd'hui, je m'occupe d'environ de 120 ruches et grâce notamment à votre soutien je souhaite devenir apiculteur à titre principal cette année.

Ainsi, avec mes abeilles, je vole de floraisons en floraisons au gré des saisons.
De la plaine des Maures aux monts des Cévennes en passant par le Verdon, je récolte chaque année un large panel de miels.

Des nouvelles de votre apiculteur

Bonjour à tous,

Les ruches qui sont dans les Cévennes vont bien. L’incendie n'a pas touché cette zone.
J'en ai profité pour récolter un super miel de châtaignier.
Toutes les ruches ont produit 25kg de miel chacune.

A bientôt et bonne journée
Dominique

Voir toutes ses actualités

Le rucher du Cannet des Maures

Le rucher du Cannet des Maures

Ce rucher situé sur la commune du Cannet des Maures dans le centre Var, est au bord du massif des Maures. Cette terre anciennnement volcanique est scilicieuse et acide. On y trouve des plantes typiques des maquis, tel la bruyère blanche arboricole, la lavande stoecha, l'immortelle, etc...

Ce biotop remarquable, me permet d'y recolter du miel de maquis, de chataignier et quelques fois d'arbousier.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en Août ?

Introduction

En août, l’activité des abeilles se fait de plus en plus calme. Avettes et apiculteurs peaufinent cette saison et se prépare au futur hibernage qui approche. Une période calme qui nécessite tout de même une certaine organisation.

Que se passe-t-il dans la ruche en août ?

L’entièreté de la ruche rentre dans une période plus calme que durant les mo...




Imprimer la page

Retour