Quelques nouvelles des ruchers par Romain Q.

Romain Q.

Bonjour à tous,

Chères Marraines et chers Parrains , j’espère que cette fin d’été se passe bien pour vous tous. 

Nous n’avons pas chômé ces derniers temps, car en Bretagne, les récoltes d’été s’étalent entre le mois de juillet et le mois d’août. Les récoltes dépendent de plusieurs choses :

- d’abord il nous faut être attentif à la flore environnante, bien connaitre le terroir sur lequel est implanté notre rucher. C’est essentiel de suivre la floraison des fleurs mélifères et leur évolution. On pourrait presque dire que comme chaque ruche à son caractère, chaque fleur, qui délivrera son précieux nectar, a aussi son caractère. Elles ne fleurissent pas toutes en même temps et sont plus ou moins généreuses en nectar. Prenons la ronce par exemple, elle est l’une des fleurs les plus importantes pour les abeilles, en tous cas dans notre région. Les petits bosquets, les fossés, le lit des forêts sont souvent tapissés de ronces et leurs fleurs sont très mellifères, c’est à dire qu’elles offrent aux abeilles une grande quantité de nectar. 

La ronce est en fleur pendant environ un mois, presque en même temps que le chataignier. C’est surtout sur ces floraisons que nous comptons pour notre récolte. Cette année sur la plupart de mes ruchers, la pluie et les températures fraiches du mois de juin ont un peu gaché la fête. Sur un mois de floraisons, les abeilles n’ont pu profiter qu’une petite semaine de journées ensoleillées.

Le reste du temps la pluie les a empêchées de sortir des ruches pour oeuvrer.

Ainsi cette année, les récoltes de miel dans la zone où sont installés mes ruchers, ont été assez décevantes, mais c’est toujours Mère Nature qui décide. Dans le métier d’apiculteur on apprend vite que malgré tout nos efforts, beaucoup de facteurs nous échappent et les conditions idéales pour que les abeilles produisent du miel en quantités ne sont pas tout à fait entre nos mains. Et même si la météo n’était pas au rdv cet été (le printemps a été meilleur), les abeilles se portent bien. 

Sur quelques uns de mes ruchers, les frelons asiatiques ont fait leur apparition et ils ralentissent l’activité des butineuses et des porteuses d’eau. Mais globalement, le frelon n’est pas une catastrophe pour le moment. Je mets en place des pièges et j’essaie surtout de comprendre son fonctionnement.

Au niveau de la quête de nectar c’est plutôt le creux en ce moment, heureusement arrivera bientôt le lierre et son nectar abondant qui permettra aux colonies de mieux constituer leurs réserves d’hiver. 

En attendant cette nouvelle miéllée, je vous souhaite à toutes et à tous une belle journée.

Merci de votre attention et de votre soutien.

A bientôt pour quelques photos avant la fin de la saison.

Romain Quinio


Répondez à votre apiculteur


 

Venez rendre visite aux abeilles

Chères marraines, chers parrains,

Je propose une visite du rucher Cassiopé cet été, le samedi 12/09/2020 à 10h30.
Ce rucher est située en bordure d’une petite clairière où nous pourrons piqueniquer.

Il accueille aujourd’hui 10 ru...

Lire la suite


Il fait bon au rucher de Cassiopée !

Bonjour à tous,

Les matins sont frais mais les journées sont belles et les abeilles ne connaissent pas le confinement.
C’est donc le début de la saison pour elles.

Au rucher Cassiopée, les colonies se portent bien.
Certaines sont plus actives que d’autres...

Lire la suite


Première lettre à mes parrains

Bonjour à vous chères marraines, chers parrains,
La saison d'apiculture a repris depuis un moment déjà.
L'activité devant les ruches est bonne. Nous pouvons voir les abeilles ramener du pollen.
Plusieurs couleurs tapissent leurs petites pattes arrière o&ug...

Lire la suite


Voir toutes les actualités