Que se passe t-il dans la ruche en Janvier ?

Avant de vous donner quelques nouvelles de vos abeilles, toute l’équipe d'Un Toit Pour Les Abeilles vous présente ses meilleurs vœux pour 2022 !
Que cette année vous soit douce et agréable.




Que se passe-t-il dans la ruche en janvier ?



Introduction
Cet hiver, la France s’est partagée en deux. Dans certaines régions les températures ont été particulièrement basses, accompagnées de chutes de neige, offrant de magnifiques paysages hivernaux !
Les abeilles sont encore au chaud dans la ruche et n’en ressortiront pas avant plusieurs mois.
Dans d’autres régions au contraire, il a fait tout particulièrement doux cet hiver avec des températures frôlant les 20 degrés, permettant aux abeilles d’effectuer leurs vols de propreté.
Hélas, l’hiver trop doux a aussi incité les abeilles à sortir, surconsommant leurs réserves dans la ruche.
La vigilance est de mise pour les apiculteurs dans ces régions.



Que se passe-t-il dans la ruche en janvier ?
Nous vous en parlions le mois dernier, les abeilles passent l’hiver en se collant les unes aux autres, formant une grappe compacte.
Et si nous nous glissions à l’intérieur de la ruche pour observer d’un peu plus près l’organisation de cette grappe ?
Sa construction commence dès que les températures descendent sous les 15 degrés et la totalité des abeilles y prend part en dessous de 7 degrés.
Cette formation est entrecoupée par les rayons de la ruche. Les abeilles ne rentrent pas dans les cellules, mais elles s’en servent comme d’une réserve d’air.
Collées les unes aux autres, têtes tournées vers le centre, les abeilles forment un manteau isolant très performant, grâce aux poils de leurs thorax.
Ce sont les abeilles situées au cœur de la grappe qui produisent la chaleur en contractant et décontractant les muscles de leurs ailes.
Voici un schéma de la grappe formée au sein de la ruche en hiver.



De son côté, l’apiculteur…
Janvier est un des mois les plus calmes de l’année pour l’apiculteur.
Il ne peut pas intervenir sur la colonie, mais son travail de gardien ne s’arrête pas pour autant.
Il doit entretenir les ruches, les dégager des éventuelles chutes de neiges et les protéger de l’humidité et des prédateurs.

Zoom sur la récolte du pollen
Les abeilles domestiques sont connues pour leur production de miel. Mais elles ont un autre rôle encore plus important : celui de pollinisatrices !
Du début du printemps à la fin de l’été, les ouvrières partent dans la nature à la recherche de pollen et de nectar.
C’est en faisant tomber un peu de pollen sur son trajet que l’abeille pollinise : elle permet ainsi la reproduction de nombreuses plantes à fleurs, ainsi que la production de fruits et légumes.
Son but à elle est de faire tomber le moins de pollen en chemin pour en rapporter un maximum à la ruche. Pour cela, elle mélange le pollen avec un peu de salive et de nectar pour en faire une pelote compacte.
Ces petites boulettes de pollen sont ensuite placées dans des réceptacles situés sur leurs pattes arrières, appelés « corbeilles ». Ce procédé limite les pertes pendant le vol !


Les bonnes nouvelles du mois
1 – La Commission Européenne propose d’interdire l’importation de produits contribuant à la déforestation

Le texte vise notamment les importations de bœuf, café, cacao, bois, soja et huile de palme.
L’Union Européenne est responsable de 16% de la destruction directe ou indirecte des forêts tropicales à cause de l’importation de ces produits.

2 – Les forêts tropicales dévastées par la déforestation pourraient se régénérer en 20 ans



C’est le résultat d’une étude publiée dans la revue « Science » : les forêts tropicales pourraient se régénérer naturellement et sans intervention humaine en seulement 20 ans !
A la condition de cesser toute exploitation et de laisser faire la nature…

3 – Quatre espèces de thon en danger sont en voie de re-développement



Sur les 7 espèces de thon déclarées en danger sur la liste rouge, 4 ont montré des signes positifs de rétablissement dernièrement. Un signe positif pour la suite !

4 – L’abeille, grande cause nationale 2022



L’Assemblée Nationale a voté à l’unanimité le 7 octobre dernier : « L’ABEILLE GRANDE CAUSE NATIONALE 2022 ».
Depuis plus de 10 ans Un Toit Pour Les Abeilles œuvre avec vous et concrètement à la protection des abeilles à miel et abeilles sauvages.
Nous espérons de tout cœur que l’abeille devenant cause nationale cette année, le grand public et les instances gouvernementales prendront conscience de l’enjeu environnemental du déclin des abeilles.
Affaire à suivre :-)