Une saison à la ruche

Que se passe t-il dans la ruche en Décembre ?

Les fêtes approchent à grands pas !
Période de joie, de partage et de remerciements…

Nous souhaitions donc en préambule de ce courrier vous dire, et surtout vous redire MERCI du fond du cœur pour tout ce que vous nous permettez d’accomplir . Nous avons très souvent des témoignages de parrains qui s’excusent de ne pas pouvoir parrainer plus... Le soutien que vous nous apportez est IMMENSE et plus encore votre fidélité sans faille depuis toutes ces années, nous emplit de joie.
Joie partagée avec l’ensemble des apiculteurs du réseau, Alain, Pascale, Justine, Renald, David, Marc, Céline, Théo, Sarah et d’autres encore. Ce sont plus de 70 apiculteurs, femmes et hommes qui trouvent en vous tous des épaules sur lesquelles se reposer.
Alors un grand merci vous !



Vous recevez en ce moment ou allez très bientôt recevoir vos petites douceurs des abeilles…
Depuis la mi-novembre les envois des pots de miel aux parrains ont démarré. Vous avez reçu récemment le petit cadeau de vos abeilles. D’autres envois sont actuellement en cours. Soyez patients, votre miel arrive très vite à présent.
Vous pouvez à tout moment vous connecter à votre espace afin de savoir si vous êtes concernés par cette campagne. Vous serez bientôt alertés par le prestataire transport pour une prise de rendez-vous. Tenez-vous prêts ;-)

En attendant nous recevons des 4 coins de la France et de la Belgique de merveilleuses photos que nous avions à cœur de vous partager.



D’ailleurs nous avons mis en place un jeu concours spécialement pour nos parrains sur notre page Facebook. Rendez-vous sur cette dernière pour le découvrir. L’heureux gagnant (qui sera annoncé le 30 janvier prochain) se verra offrir un panier gourmand comprenant : Une cuillère à miel, des bonbons au miel, un pain d’épices, un nougat et bien sûr, un pot de miel ! Offert par nos apiculteurs aux multiples talents !



Et si pour les fêtes, vous offriez un parrainage de ruche ?

Un cadeau à la fois original et responsable qui fera sens auprès de vos proches. Le chanceux bénéficiaire pourra vivre "une saison à la ruche".
Il recevra des nouvelles et des photos régulières, pourra rencontrer son apiculteur, et recevra des pots de miel 100% français du rucher parrainé.
Cadeau écolo et responsable, avec une sensibilisation à la cause des abeilles, et gourmand avec de bons miels terroirs à déguster ou partager.
Petit plus cette année, vous pourrez matérialiser votre cadeau avec un "kit parrain" à mettre au pied du sapin.



Et si à présent, nous vous parlions des abeilles ?
Retour d’abord sur l’actu : "Les ruches en ville, la fin d’un El dorado ?"

C’est dans les années 2014/2015 (pires années apicoles en France) que cette idée a commencé à mûrir… Celle d’offrir un nouvel environnement aux abeilles domestiques en les déménageant dans les villes.
« Il y fait meilleur vivre » annonçaient certains…
Pourtant, déjà à l’époque, et fort du retour d’expérience de nos apiculteurs, nous avions alerté sur ce phénomène qui risquait doucement de déstabiliser notre éco-système…


A cette époque on nous évoquait une diversité florale en ville permettant aux abeilles de bénéficier de ressources naturelles et seines toute l’année. On nous vantait les pesticides inexistants en ville. Bref un petit paradis pour nos avettes.

Aujourd’hui, des scientifiques et apiculteurs alertent sur les dysfonctionnements réels engendrés par l'installation de ruches en ville, qui a pris de l’ampleur depuis quelques années.
Les pesticides demeurent présents en ville (bien qu’à une échelle moindre depuis les actions « 0 pesticide » dans les agglomérations). Cependant d’autres problématiques ont vu le jour et n’avaient pas été anticipées.

Des études démontrent aujourd’hui une cohabitation conflictuelle entre abeilles domestiques et abeilles sauvages dans les villes (ressources limitées en agglomérations, provoquant des luttes entre les deux communautés pour se nourrir).
Les ondes, la pollution le stress des villes ont également un impact négatif sur la santé des abeilles domestiques . Sans parler du phénomène d’ essaimage qui reste « gérable » en campagne, mais qui est bien plus difficile à maîtriser en ville.

Nous avions déjà rédigé et partagé un article autour de ce phénomène dans notre blog, que vous pouvez découvrir ou redécouvrir ( https://www.untoitpourlesabeilles.fr/blog/apiculture-en-ville-fin-dun-eldorado/ )


Aujourd’hui force est de constater qu’une fois de plus nous avons pris le problème par le mauvais bout de la lorgnette. Ce ne sont pas aux abeilles de déménager des campagnes en définitive. Mais c’est à nous, hommes, de revoir nos méthodes de production pour tendre vers une agriculture raisonnée, et respectueuse de notre biodiversité.

Que se passe-t-il dans la ruche ?
L’hiver s’installe doucement sur les ruchers, les températures chutent et sont même en négatives sur certaines régions.
Les prévisions météorologiques nous promettent des journées bien fraiches dans les jours à venir.



Nos abeilles restent bien groupées dans la ruche, plus moyen de sortir par ce temps-là, sous peine d'être en péril.
Il pleut beaucoup dans certaines régions tandis que dans d’autres, l’hiver à revêtu son manteau blanc, et les ruchers sont sous littéralement sous la neige.
Les ruches sont endormies…



Zoom sur … La grappe d’hiver
Pour se tenir bien au chaud durant l’hiver, les abeilles se blottissent les unes contre les autres dans la ruche, formant ainsi une « grappe » semblable à une grappe de raisins. Elles forment une boule qu’elles vont chauffer par leurs mouvements entre elles.
Au centre, là où la température sera la plus élevée, on retrouve bien entendu la Reine et le couvain. C’est le « cœur » de la grappe et la température y avoisine les 30°C.
Le cœur est protégé par une couronne d’abeilles qui régule cette température. Elle forme le « manteau ». C’est sur le manteau que les abeilles sont les plus resserrées et la température avoisine les 10°C.

De son côté, l'apiculteur …
L’apiculteur profite de cette période pour envoyer les pots de miel aux parrains concernés. Il en profite aussi pour vendre son miel lors des marchés de Noel par exemple. Les interventions aux ruchers sont limitées pour éviter de perturber les colonies. Il peut en cas de redoux (température supérieure à 15°C) ouvrir les ruches pour resserrer les cadres en ajoutant une partition.


Le Saviez – vous ?
Pendant l’hiver, ce sont les abeilles à l’intérieur de la grappe qui jouent le rôle de chauffage. Elles font vibrer les muscles de leur thorax, sans activer le mouvement d’ailes, ce qui permet de ventiler la chaleur au cœur de la grappe. En dessous de 10°C, les abeilles entrent dans un état « comateux », tombent de la grappe et finissent par mourir.

Notre coup de cœur du mois...
L'initiative de Emprunte Mon Toutou




La période des fêtes est synonyme de partage, de tablées festives et de joie…
On recherche l’idée cadeau qui fera mouche auprès des êtres chers. Nombreux sont ceux qui se lancent tête baissée, dans l’achat d’un animal de compagnie, sans même songer à la responsabilité qu’engage un tel acte.
Et puis le premier Eté arrive et avec lui, les abandons nombreux d’animaux domestiques. Ce même chiot qui a apporté tant de joie à Noël, devient un fardeau pour un foyer non préparé.

Quelle tristesse de lire qu’en France, toutes les heures on abandonne plus de 11 animaux domestiques. Soit environ 100.000 abandons par an sur le territoire, dont 60.000 l'été.
La SPA travaille dure au quotidien pour recueillir ses êtres fragiles abandonnés. 30 Millions d’amis milite également contre l’abandon d’animaux.

Une autre initiative, Celle d’ Emprunte Mon Toutou , propose une alternative bienveillante et c’est notre coup de cœur du mois.

« Emprunte mon Toutou » vous connaissez ?
C’est une plateforme en ligne, permettant de mettre en rapport des personnes qui souhaitent passer un moment sympathique avec un chien et des personnes qui ont besoin de confier leur toutou… Tout cela en toute bienveillance, et dans le respect de l’animal…
On y retrouve des amoureux des animaux qui ont envie de donner et recevoir de l’affection canine !
On vous propose de découvrir cette belle initiative : www.empruntemontoutou.com


Un peu de gourmandise… La recette du mois !
Recette de biscuits aux épices de Noël et au miel proposée par Journal Des Femmes Cuisine


INGREDIENTS
(Pour une quinzaine de biscuits) :
•    160 g de farine
•    40 g de sucre en poudre
•    1/2 cuillère à café de cannelle
•    1/2 cuillère à café de gingembre
•    1/2 cuillère à café de muscade
•    90 g de beurre salé mou
•    15 g de miel
•    1 œuf
•    Sucre glace


PRÉPARATION
Mélangez avec les mains, la farine et le beurre coupé en petits dés, jusqu'à obtenir une pâte sableuse. Ajoutez le sucre, les épices et mélangez. Creusez un puits, et ajoutez le miel et l’œuf battu au centre, malaxez jusqu'à formation d'une boule de pâte. Mettez au réfrigérateur 45 minutes.
Préchauffez le four à 200°C, étalez la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie (environ 5 mm d'épaisseur) sur un plan de travail généreusement fariné, puis découpez les biscuits avec des emporte-pièces. Placez les biscuits sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfournez environ 12 minutes en surveillant la cuisson, les biscuits doivent être légèrement dorés. Laissez refroidir sur la plaque hors du four. Pour finir, saupoudrez de sucre glace et conserver dans une boîte hermétique.
Bon appétit et surtout partagez-nous vos photos sur les réseaux sociaux !

Et puisque les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, toute l’Equipe d'Un Toit Pour Les Abeilles et vos apiculteurs vous souhaitent, un Mielleux Noël !