Rosa Gallica Sarl

La ruche en images

  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl
  • La ruche Rosa Gallica Sarl

L'apiculteur : Thierry COLIN

UTPLA apiculteur Thierry COLIN

Apiculteur amateur depuis 2010 suite à la rencontre avec un "ancien" apiculteur ayant 60 années d’expérience, je continue à développer mon cheptel en prenant soins des abeilles et de leurs (notre) environnement.

Ma passion pour l'apiculture est intacte et plus j'avance dans cette démarche plus je sais que c'est "la voie" pour quoi je suis fait. Avant toute chose, il faut aimer la nature et vivre aux rythmes des saisons en observant l'évolution des miellées et s'adapter rapidement aux changements de saisons ..... L'apiculture est un mouvement perpétuel et il n'y a pas de moments creux , c'est intense et relaxant à la fois...de vivre de cette façon.

J'avance dans ma démarche apicole de façon raisonnable et d'ici quelques années pourquoi pas arriver à 200 ruches en production, mais c'est un gros challenge et une remise en question de beaucoup de choses...

Depuis le début de mon installation mes enfants passent également du temps aux ruchers,viennent aux transhumances, et goûtent les miels...  A mes yeux c'est important de leur transmettre ce savoir pour qu'ils respectent la biodiversité .... et la nature de façon générale .

Petite parenthèse entre nous

Bonjour à toutes et tous.

Envie/ besoin de partager avec vous tous, en ce moment un peu particulier pour notre planète et ses habitants.
Combien de fois « Dame Nature » nous a envoyé des signes nous indiquant que nous faisions fausse route... A vrai dire je réponds « trop de fois » !
Mais je vous écris avant toute chose pour vous donner des nouvelles de vos petites protégées qui vont bien et qui ont profilé des quelques jours de soleil avec des températures clémentes pour récolter pollen et nectar.
J'ai réussi à faire ma visite de printemps sur la moitié de mon cheptel et les colonies sont belles.
Même si actuellement nous avons un vent froid du nord, les réserves sont suffisantes et je pourrai poser mes premières hausses à miel début avril si la météo reste clémente.

Il n'est pas évident de faire abstraction de l'actualité et par ma pluriactivité ; l’usine agro-alimentaire où je travaille tourne encore pour l'instant.
Certain(e)s me disent que j'ai de la chance car au moins je vois autre chose que "mes 4 mûrs".
Je dirai que je vois et croise beaucoup de monde ce qui m'expose, ainsi que ma famille à plus de risque.
La véritable chance est de pouvoir aller aux ruchers et de voir les abeilles et la nature s’épanouirent…. Là oui je suis chanceux.

Ces événements me donnent encore plus confiance et envie sur mon projet de passer à 100% en apiculture.
Et ceci c'est grâce à votre engagement que je vais pouvoir le faire car vous me donnez une belle visibilité et une grande envie de partager cette aventure dans laquelle j'ai déjà "embarqué" "ma tribu réunifiée".
Je n'oublie pas l’équipe d'Un Toit Pour Les Abeilles qui fait un boulot magnifique pour vous et nous, les apiculteurs avec toujours de belles idées et projets, comme le dernier en date avec « Les Dorloteurs d’Abeilles » pour préserver les abeilles sauvages.

Une fois n'est pas coutume, je remercie de façon nominative deux personnes que j'ai régulièrement au téléphone ou via différents supports, Zakia et Flavie MERCI pour tout !

Pour finir je vous souhaite à toutes et tous de prendre du temps pour vous et vos familles et de savourer le temps que nous avons pour nous recentrer sur l'essentiel.
Bon courage pour les jours à venir, veillez bien les uns sur les autres, moi je vais m'occuper de "mes filles" et je vous enverrai bientôt d'autres nouvelles.

Thierry

Voir toutes ses actualités


Le Rucher d’Oberbronn

Le Rucher d’Oberbronn

Début d’année 2017, Thierry a ouvert son nouveau rucher à Oberbronn sur le piémont Vosgien.
Ce sont 25 ruches de type Zander mais cette fois avec des abeilles Buckfast venant d’une exploitation apicole dans la vallée de Urmatt (environ à 80 km) qui butineront dans ce havre de paix.
Ce sont donc des abeilles « habituées » à cet écosystème et donc aux conditions climatiques.
Le lieu sera aussi une station d’élevage de mes futures reines.

Ce projet est en construction depuis un an et pour des raisons de météo, il n’a pas pu voir le  jour en 2016.
C’est grâce à vos parrainages et celui d’une autre plateforme de financement participatif qu'il a pu le réaliser, alors un grand MERCI à toutes et tous pour votre aide.
Ce rucher se situe donc un espace éloigné des grandes cultures céréalières et se trouve dans un verger de 5000 m² avec une forêt de châtaigniers et des nombreuses prairies aux alentours (donc éloigné de nombreux produits phytosanitaires).
Le miel provenant de ce lieu, sera du miel toutes fleurs puis du miel de châtaigniers.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Introduction
« Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées »
Ce proverbe français de 1816 est toujours d’actualité en 2020, où le mois de février a été particulièrement rigoureux : les écarts de températures et les vents violents ont provoqué de nombreux dégâts parto...




Imprimer la page

Retour