TRANSPORTS VEYNAT

Logo TRANSPORTS VEYNAT

 

Créée en 1884, la société TRANSPORTS VEYNAT est aujourd’hui leader en France dans le transport européen de liquides alimentaires en citernes.

 

Implantée sur 10 sites d’exploitation, dont un situé en Espagne, la société TRANSPORTS VEYNAT compte près de 500 collaborateurs.

 

Elle engage depuis quelques années de nombreuses démarches visant à concilier le transport routier avec le développement durable.

 


Voir leur site internet

 

Notre démarche environnementale repose sur des initiatives qui ont pour ambition de réduire l’impact de notre activité sur l’environnement.

 

Signataires depuis 2007 de la charte « ADEME », les TRANSPORTS VEYNAT luttent, au quotidien,  contre l’augmentation des émissions de CO2 par :

 

-          le suivi de ses consommations de carburant,

-          le choix de pneumatiques économes,

-          la formation de ses conducteurs à l’éco-conduite,

-          l’optimisation des déplacements  par géo-localisation,

-          le développement de transport alternatif à la route (transport par conteneur-citerne en utilisant le transfert modal route-rail).

 

L’initiative proposée par « Un toit pour des abeilles » est une nouvelle opportunité pour contribuer au développement durable.

 

La ruche en images

  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT
  • La ruche TRANSPORTS VEYNAT

Céline et Jérôme vous remercient (28/08/2017).

 

France 3 Alpes avec Jérôme et Céline

Reportage consacré à Jérôme et Céline et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le samedi 15 Avril 2016.
Merci à Catherine, pour sa participation en tant que marraine.

L'apiculteur : Céline M.-J.

UTPLA apiculteur Céline M.-J.

Jérôme et Céline sont apiculteurs dans la Drôme.

Ils privilégient des ruchers fixes pour garantir l'origine du pollen butiné et utilisent des ruches Warré qui permettent une approche très douce vis à vis de l'abeille.
L'Abeille du Vercors s'engage chaque année à former une centaine d'apiculteurs amateurs, et à produire des essaims d'abeilles.

Après avoir fait le choix de ne plus être certifié bio ces dernières années, ces derniers viennent à nouveau de signer un engagement de conversion en agriculture bio pendant une durée de 1 an.
Au terme de l'année de conversion et si le cahier des charges a bien été respecté ils passeront à nouveau en Bio labellisé AB.

Céline et Jérôme s'engagent sur la démarche suivante: proposer un miel garanti sans pesticides en faisant analyser chaque lot de miel par un laboratoire spécialisé.

Bilan de la saison 2018

Bonjour chers parrains,

L'automne est arrivé dans nos ruches avec la fin des miellées d'été et le début des pontes d'abeilles d'hiver pour les reines.

Toutes nos protégées s'activent à préparer l'entrée en hivernage en faisant des réserves de miel, de pollen et en isolant la ruche grâce à la propolis.

Observer la nature nous émerveille toujours autant !

La société des abeilles atteint un tel degré de perfection et de coopération que nous ne pouvons être qu'ébahis.

Depuis le mois d'avril, une saison est passée: les abeilles et les apiculteurs sont fatigués...L'apiculture est un métier très saisonnier et tout se joue entre avril et juillet. 

Au mois d'avril, nous passons un mois entier à faire des essaims afin de compenser les pertes hivernales.
Nous avons toujours aimer élever les abeilles, c'est le cœur de notre activité.
Imaginez que nous ne faisions plus d'élevage, nous n'aurions plus aucune abeille en 3 ans...Les mortalités d'abeilles sont de l'ordre de 30%, l'élevage est donc primordial.

Au mois d'avril, les abeilles ont profité d'une belle miellée d'acacia.

Au mois de mai, la pluie est arrivée et ne s'est plus arrêtée pendant un mois !

Puis l'été est arrivé, c'est la période cruciale pour notre production de miel car nous ne transhumons pas nos ruches et sur le Vercors, il y a une miellée de printemps qui suffit juste aux abeilles pour leur développement puis une miellée d'été qui est assez importante pour monter dans les hausses.

Et là nous avons récolté du miel de montagne sur le plateau du Vercors et du miel de lavande dans le Vercors sud, le Diois.

A cela, bonne nouvelle  : Au mois d'Août nous avons signé notre engagement pour la conversion en bio qui durera un an et dont la finalité est  l'obtention du fameux AB.
Ceci n'est pas sans effort puisque le cahier des charges strict a engendré beaucoup de travail supplémentaire notamment sur les méthodes de lutte contre le varroa cet acarien de l'abeille.

Nous préparons maintenant la mise en hivernage des ruches et attendons impatiemment la miellée de lierre qui viendra compléter les réserves des abeilles.

Cette année 2018 a été pour nous, apiculteurs de terroir, une année plutôt moyenne par rapport aux très belles miellées qu'on pu trouver les apiculteurs transhumants. 

Pratiquer une apiculture douce et locale est un choix qui rend l'équilibre économique fragile et nous tenons à vous remercier tous car vous soutenez notre démarche par votre engagement!

Un grand MERCI!

En dessous un pêle mêle de photos de la saison

 

Voir toutes ses actualités


Le rucher du golfe de Royans

Le rucher du golfe de Royans

Le rucher est situé dans un rayon de 20 km autour du Royans, à mi-chemin entre Grenoble et Valence dans le Parc Naturel Régional du Vercors, classé depuis près de 40 ans. La composition de la flore mellifère du golfe de Royans permet la récolte de deux types de miel selon l'emplacement des ruches et les floraisons.

En fonctions des floraisons, Jérôme vous proposera deux types de miels :
Un miel toutes fleurs des plateaux du Vercors de consistance plutôt solide, au gout sauvage et puissant.
Son miel de lavande, de couleur claire, aux saveurs subtiles, parfumé et délicat en bouche.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Actus abeilles
En préambule des nouvelles des abeilles, nous vous transmettons les premiers résultats d’une enquête nationale relative aux mortalités des colonies d’abeilles durant l’hiver 2017/2018.
Cette étude a été menée à grande échelle par la Plateforme ESA (Epidémiosurveillance Santé Animale). Elle a été réalisée auprès de la filière et a obtenu ...




Imprimer la page

Retour