De fer et de cuivre plomberie

Logo De fer et de cuivre plomberie

SARL de plomberie/chauffage sur Nice - Depuis 10 ans nous intervenons chez des particuliers, des entreprises, des commerces ... - Secteur Nice, alpes maritimes et arrière pays - dépannages urgents (sur Nice) ; chantier de rénovation ou neuf ; installation chauffages et cumulus ; habilité Handibat et PG (professionnel gaz) - Nos devis sont clairs et rapides ...


Voir leur site internet

Nous ne faisons pas d'énergie renouvable (panneaux solaires) : une installation de qualité coûte trop cher et il n'y avait pas assez de demande sur notre secteur. Dans notre vie de tous les jours nous essayons de respecter notre environnement. Parrainer une ruche nous permet de faire un petit geste pour la nature.

Les ruches en images

  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie
  • La ruche De fer et de cuivre plomberie

L'apiculteur : Frédéric JULIEN

UTPLA apiculteur Frédéric JULIEN

Apiculteur depuis une quinzaine d’années, j’ai débuté avec seulement quelques ruches au départ…
Suite à une reconversion il y a 3 ans, je me suis installé en professionnel avec un cheptel qui compte aujourd’hui une centaine de ruches.

Mes ruchers d’hivernage se trouvent au pied du Garlaban, ce qui me permet, selon les années de récolter du miel de Romarin, de Thym ou de Garrigue.
Je suis apiculteur transhumant sur les châtaigniers d’Ardèche, la lavande des Alpes de Hautes Provence ou en Montagne.
Depuis le début de mon activité, je m’efforce de respecter le cahier des charges de l’apiculture biologique. Depuis maintenant deux ans, je suis certifié apiculteur bio avec le label AB..
Au cours de l’année, toute la famille participe aussi aux diverses activités : mon fils pour les transhumances, ma femme pour les visites de rucher, ma fille pour l’extraction et le mise en pots. L’apiculture chez nous est un engagement familial !

En plus de la vente de miel, je me suis spécialisé dans l’élevage et la sélection de reines. Je propose à la vente des essaims, des reines ou cellules royales.
Voilà un petit aperçu, et si vous passez par chez nous, nous serons heureux de vous accueillir pour vous faire découvrir le rucher des JULIEN.

La saison a déjà commencé sur le rucher

Bonjour les parrains,

Cette saison a commencé très tôt cette année. Début Février, les abeilles commençaient déjà à butiner sur les amandiers.

La plupart des ruches ont une hausse, ce sera du miel de printemps. Dans notre secteur, le miel de romarin ne sera pas au rendez vous, comme les années précédentes car le romarin est fleuri depuis le mois de novembre et il n’a plus de montée de nectar.

En ce moment les abeilles sont sur le thym et les cerisiers , elles rentrent du pollen de ciste cotonneux.

Il faudrait qu’il pleuve un peu pour activer la nature, nous n’avons pratiquement pas eu de précipitation depuis le début de l’année.

Nous commençons l’élevage cette semaine, afin de produire des essaims.

Cette saison, je vais essayer de produire de la gelée royale. Ce sera une saison de rodage pour être opérationnel la saison prochaine.

A bientôt pour le prochain mot et merci encore pour votre soutien.

Bonne journée.

Voir toutes ses actualités

Le Rucher de Garlaban

Le Rucher de Garlaban

Le rucher est situé au pied du Garlaban, colline chère à Marcel Pagnol, Situé au-dessus du petit village de Lascours.
Il domine toute la vallée de l’Huveaune et le pays d’Aubagne.

Il est niché sur des restanques, « bancaou » en provençal.
Les abeilles partent butiner les romarins, thyms, sumacs et autres plantes aromatiques de la garrigue.
Ce qui permet de récolter un miel de printemps très clair au parfum de thym et romarin, puis un miel de garrigues beaucoup plus foncé et plus fort en bouche.
Elles apportent aussi un excellent pollen de cistes cotonneux.

Suivant les années, je peux aussi récolter du miellat de chêne.
Au mois de juin, le rucher transhume sur les champs de lavande, pour y revenir ensuite au début de l’hiver.

L'apiculteur : Sylvain MARIE

UTPLA apiculteur Sylvain MARIE

Je suis apiculteur amateur en Région PACA depuis 2015 maintenant…
Pour mon anniversaire cette année-là, Cécile ma compagne m'offre 2 ruches.
1ère transhumance, 1ère (petite) récolte, 1er hivernage, 1ères récupérations d'essaims...
Le rucher se met en place.
Août 2017, 5 nouvelles ruches viennent agrandir le rucher situé au fond de notre jardin à 200 mètres de la mer.
Je me forme à l'apiculture seul d'abord, en apprenant à gérer mon rucher, puis auprès du CIVAM Apicole 06.
Aujourd'hui, j'ai développé un joli rucher d'une trentaine de ruches (abeilles noires principalement) qui sont situées dans les Alpes Maritimes (Cap d'Antibes) et dans le Var, près du lac de Saint Cassien (Montauroux), sur les terrains des demeures familiales.
Avec plaisir et envie, je m'occupe de nos abeilles avec soin et en respectant au mieux la Nature, accompagné de Cécile et de mes parents qui participent eux aussi à l'aventure.

Des nouvelles de nos petites

Bonjour à tous,
L’année 2019 se termine déjà… Le temps file !
 
Les colis des particuliers sont tous partis mi-novembre. Nous profitons de ce message pour remercier les parrains et marraines pour leur soutien. Et oui, c’était notre toute première campagne !
Un merci supplémentaire à ceux qui nous ont envoyé un petit mot ou qui ont partagé leurs photos. Cela fait chaud au cœur ! Pour un début, c’est motivant de voir que notre travail et celui des butineuses est tant apprécié.
Sylvain et moi tenons également à remercier l’équipe de « Un Toit Pour Les Abeilles » pour ses conseils et son investissement dans cette noble tâche.
 
En cette fin décembre, le beau temps est revenu sur la Côte d’Azur et même si les températures ont baissé, les abeilles continuent encore un peu leur va-et-vient.
Souhaitons qu’elles passent un bel hiver et qu’elles se réveillent en pleine forme au printemps prochain !
 
Nous vous souhaitons avec un peu d’avance de bonnes fêtes de fin d’année et vous disons à bientôt.
Sylvain & Cécile
 
Vous pouvez nous suivre sur notre page facebook : https://www.facebook.com/LeRucherDuCapDAntibes/
Ou sur instagram : le_rucher_du_cap_d_antibes

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Cap d'Antibes

Le Rucher du Cap d

Jusqu'à aujourd'hui, au vu de l'environnement du rucher, le miel est polyfloral. Mais depuis l'été 2019, j'ai commencé à pratiquer la transhumance à la fois sur des sites de floraison de lavande et de montagne pour diversifier la récolte et déplacer les abeilles pour également les éloigner pendant la saison chaude d’un de leurs ennemis : le frelon asiatique, leur permettant ainsi de se développer et vivre en harmonie et sérénité.
J'espère agrandir notre cheptel et construire ma miellerie coopérative dont le projet est en cours dès le printemps 2020.
Je souhaite me reconvertir dans l'apiculture dans les années à venir.
Merci aux parrains et marraines qui soutiendront notre rucher, nos abeilles et ce beau projet.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Introduction
« Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées »
Ce proverbe français de 1816 est toujours d’actualité en 2020, où le mois de février a été particulièrement rigoureux : les écarts de températures et les vents violents ont provoqué de nombreux dégâts parto...




Imprimer la page

Retour