PDGB Avocats

Les ruches en images

  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats
  • La ruche PDGB Avocats

L'apiculteur : Justine HENNION

UTPLA apiculteur Justine HENNION

Installée en couple depuis 2017, avec 250 ruches à bichonner !
Je tiens ma passion pour l'apiculture de mon père Yvan, passionné par les abeilles qui m’a transmis son savoir.
La ferme au carré typique de la région Lilloise a été reprise en 1998 par mon père (fils d’agriculteur dans les Flandres).
Auparavant ses grands-parents élevaient de nombreux animaux tels que vaches, cochons, poules et lapins…
Depuis il y a eu bien du changement ; les broutards ont été remplacés par des butineuses.
En 2012, j’ai rejoint la ruche en me spécialisant dans l'élevage des reines.
Je travaille actuellement encore sur l'exploitation familiale en plus de mes colonies.
Florian, mon compagnon qui a lui aussi été piqué par les abeilles est paysagiste de base.
Il est encore salarié dans le paysage pendant l'hiver (en attendant que l'exploitation soit pérenne).
Il se consacre à temps plein aux abeilles pendant la saison estivale.

Bilan de la saison au richer

Bonjour à tous, 

La saison apicole se termine. 

Elle fut bonne, une très belle récolte au printemps, mais plutôt moyenne cet été, due à la sécheresse qui a touché tout le pays. Néanmoins nous avons pu récolter une belle variété de miel, avec bien sûr notre 'best sceller', le tilleul

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Senlis

Le rucher de Senlis

Elles sont réparties sur plusieurs ruchers essentiellement dans le département du Nord.
Le rucher que Florian, mon compagnon et moi-même proposons au parrainage est situé à Senlis (Oise) dans un sous-bois. 
Les abeilles y produisent du miel de fleurs ou tilleul selon les floraisons.
L’exploitation familiale compte une miellerie, où est extrait et conditionné le miel.
On retrouve les produits de la ruche en vente au petit magasin de la ferme et auprès de différents revendeurs de la région et principalement des agriculteurs proposant la vente en directe.

L'apiculteur : Yvon TORCAT

UTPLA apiculteur Yvon TORCAT

Je m'appelle Yvon TORCAT.
Je suis apiculteur depuis une trentaine d'années.
J'ai appris l'apiculture très jeune en aidant un apiculteur retraité dans mon village de VAL DE CHALVAGNE dans les Alpes de Haute Provence.
Il m'a transmis sa passion des abeilles et le respect de la nature.
Je suis fasciné depuis trente ans par l'intelligence des abeilles et leur pouvoir de transformer le nectar des fleurs en miel.
Je vis au rythme des abeilles et de la floraison des fleurs mellifères.
Je travaille sur des ruches langroth avec l'abeille locale: l'abeille noire.
Je possède quatre vingt ruches: j'aimerai bien augmenter mon cheptel mais chaque année j'ai de nombreuses pertes dues à l'hiver et aux frelons asiatiques.
Aujourd'hui, je transmets mes connaissances en apiculture à un jeune homme motivé.
Je propose uniquement un miel de lavande.

La promesse d'une belle récolte

Bonjour à vous marraines et parrains du rucher de Val de Chalvagne.

J’espère que vous allez bien !
A première vue, la récolte s'annonce bonne, bien meilleure que l’année dernière.
Les lavandes ont données suffisamment de nectar pour que les abeilles remplissent les cadres d 'un miel doré.
Les lavandes commencent à être coupées.
La récolte va se faire ces jours-ci avec une température de 35°C et sous la combinaison d’apiculteur le travail va être très physique...

Je vous dis à très bientôt,
Bzzz
Yvon

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Val de Chalvagne

Le rucher de Val de Chalvagne

Les ruches passent la majeure partie de l'année dans la vallée, à 800 m d'altitude, dans l'arrière pays niçois.

Il s'agit d'un territoire ayant su préserver son environnement de tous pesticides et insecticides.
Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : thym, tilleul, sarriette,lavande sauvage, fleurs des champs et des sous bois…
Les ruches sont transhumées la nuit sur le plateau de Valensole dans les grands champs de lavande vers le 10 juin pour une seule récolte de miel de lavande.
Les lavandes poussent sur des sols calcaires secs.

La plupart des lavandes , très odorantes sont largement utilisées en parfumerie et en cosmétologie.
De nombreux apiculteurs n'hésitent pas à faire plusieurs centaines de kilométres pour récolter ce " miel des miels".
La floraison a lieu de mi  juin à fin juillet. La récolte du miel a lieu dès que les lavandes sont coupées à la fin du mois de juillet.

Le miel de lavande représente le fleuron des miels produits en France.
Il est très parfumé et offre des atouts à la dégustation qui en font sa réputation.
Il sait se faire apprécier de tous grâce a son parfum typé, blond.
Son odeur est délicat et fort agréable. Ses aromes boisés, végétaux et floraux restent longtemps en bouche et enchantent tous les palais délicats.
Nombreux sont les amateurs qui n'hésitent pas à clamer haut et fort que c'est de très loin le meilleur miel au monde.
Le miel de lavande a des vertus antiseptiques. Il est bénéfique en période de toux, c'est un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires et un anti rhumatisme naturel.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

[RECTIFICATIF de notre texte saison d’août 2020]

Dans le texte du mois dernier, nous évoquions le fait qu’ « il n’est pas conseillé de nourrir les oiseaux toute l’année car cela peut favoriser des attroupements non naturels ».

La LPO – Ligue de Protection des Oiseaux nous a informé que si c’était en effet le cas il y a quelques années, il en est tout autre chose aujourd’hui.
El...




Imprimer la page

Retour