aqua MESURE

Les ruches en images

  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE
  • La ruche aqua MESURE

L'apiculteur : Alain LEVIONNOIS

UTPLA apiculteur Alain LEVIONNOIS

Alain est apiculteur dans la Brie verte depuis 25 ans et s’occupe d’environ 100 ruches.
Passionné par son métier il fait partie de l’équipe du « rucher du Luxembourg » (Société Centrale d’Apiculture) où il donne des cours d’apiculture.
Alain est engagé dans une démarche Bio.
Le miel du rucher des Cours Doux détient le label "AB". Alain est aussi engagé à nos côtés dans un projet d’économie sociale au Maroc ou il assure la formation d’une trentaine de femmes.

Quelques mots printaniers pour mes parrains

Chers marraines, chers parrains,

L'hiver sans froid s’éternisait avec humidité et vents, il empiétait sur le printemps et empêchait le développement des ruches mais comme par miracle, le soleil, la douceur se sont installés.
Les abeilles ne se sont pas fait prier pour récolter du pollen sur les noisetiers, les saules marsault et les premiers arbres fruitiers. Les vergers, les buissons, les prairies fleurissent, les abeilles se pressent pour récolter les premiers nectars avec lesquels elles feront le miel.
Fin avril l'apiculteur fait sa première récolte, c'est le miel de printemps, il est généralement blanc et crémeux, il faudra attendre début juin pour la récolte d'acacia, en espérant que le mauvais temps ne revienne pas anéantir nos rêves !

Merci de votre soutien et de votre solidarité, votre aide nous est précieuse - encore 25% de perte constatées à la sortie de l'hiver.

Prenez bien soin de vous et de vos proches.
Bel été à tous

Alain et Marie Noëlle

et une petite chanson rien que pour vous:
"Donne des fleurs à tes abeilles
et tu verras comme elles t'aimeront
Donne des fleurs à tes abeilles
et tu verras comme elles produiront
du miel, du pollen, de la gelée royale, de la cire
Donne des fleurs à tes abeilles !...."
Alain

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Cours Doux

Le rucher de Cours Doux

Le rucher de Cours Doux est situé en plein cœur de la région de la Brie Verte à Féricy (Seine-et-Marne) dans la vallée Javot en lisière de la forêt domaniale de Barbeau.
De nombreuses variétés de plantes visitées par les abeilles sont présentes sur ce territoire.

Selon l'emplacement des ruches et la floraison variante sur chaque année, Alain vous proposera deux types de miel :
Un miel d'acacia, d'aspect liquide et brillant, au parfum délicat avec des notes florales.
Un miel de forêt, liquide également plutôt sombre et de saveurs boisées à mentholées selon la teneur en tilleul et châtaignier.

L'apiculteur : Nicolas et Francesco DESFORGES

UTPLA apiculteur Nicolas et Francesco DESFORGES

Nicolas et Francesco sont deux amis apiculteurs du Nord de la Seine et Marne.
Ils ont décidé de travailler ensemble en exploitant chacun leurs ruches sur des ruchers partagés et en ayant investi dans du matériel commun pour la miellerie.
Tous les deux pratiquent une apiculture sédentaire et respectueuse de l’abeille.
Ils sont sensibilisés aux problèmes de la biodiversité.
Leur cheptel est de 70 ruches environ.
Ils travaillent avec des ruches Dadant 10 cadres.

Ils consacrent principalement leur activité à la production de miels.
Ils font également de l'élevage de reines pour créer des essaims destinés pour la cheptel et à la vente.  

Fin de saison en Seine et Marne

Chères marraines, chers parrains,

En cette fin de mois de juin, nous approchons déjà de la fin de saison en Seine et Marne.
La dernière récolte de miel d’été va se faire dans les jours qui viennent.
Nous ferons un bilan complet cet automne, lorsque nous aurons fini de récolter et de préparer nos ruches à passer l’hiver qui se profilera.
Le début de saison 2020 aura été de bon augure.
Après un hiver doux et sans perte de colonie, nous avons démarré la saison avec une bonne récolte de miel de printemps aux saveurs des fruitiers et de l’aubépine.
La saison s’est poursuivie avec la récolte d’acacia.
Elle ne fut pas exceptionnelle mais sans conteste bien meilleure que l’année dernière.
La météo au cours des mois d’Avril-Mai a été particulièrement favorable.
Nous avons également profité de cette période pour faire des essaims afin de compenser les pertes que nous pourrions avoir l’hiver prochain.
La météo plus chaotique du mois de juin est moins favorable pour la dernière récolte.
La miellée de tilleul a été peu importante.
Les hausses se remplissent moins vite.
A noter que cette année, nous n’avons pas eu à déplorer d’essaimage.
Est-ce lié à notre gestion de notre cheptel ou à une année exceptionnelle sans essaimage ?
Nous ne manquerons pas de revenir vers vous à l’approche des fêtes de fin d’année pour vous faire un retour complet sur la saison et les projets 2021.
Merci de votre soutien,
A bientôt,
Francesco et Nicolas

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Violette

Le rucher de la Violette

Le rucher de la Violette est installé dans une zone de bois et de culture.

Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : aubépine, prunellier, acacia, tilleul, châtaignier, luzerne...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?

Introduction
Alors que la vie semble reprendre prudemment son cours en France avec la réouverture des restaurants et des cinémas,
nous gardons en tête cette parenthèse qui a permis à la nature de s’épanouir loin des activités humaines, pendant quelques mois.
Saurons-nous tirer des conclusions et faire évoluer nos modes de consommation pour préserver cette biodiversité q...




Imprimer la page

Retour