Groupe Optim

Les ruches en images

  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim
  • La ruche Groupe Optim

L'apiculteur : Alexis CHINOUILH

UTPLA apiculteur Alexis CHINOUILH

Je m'appelle Alexis, j'ai 57 ans, j’ai débuté l’apiculture en amateur en 2011.
J’ai acheté mes deux premières ruches aux Ruchers de Lorraines et deux autres m’ont été offertes…
J’ai ainsi fait grandir une dizaine de colonies en 2012 chez moi, sur mon terrain (j'ai 2 Ha de
terrains à LE PUID ).
Puis de 10 colonies je suis passé à 20 en 2013.
J’ai pris ma retraite professionnelle et me suis reconverti en 2014 (lycée agricole de VESOUL).
J'ai obtenu mon BPREA (Brevet professionnel de responsable d'Exploitation agricole - option
Apiculture) en juillet 2014.
D’ailleurs j’ai été stagiaire de Sarah, l’apicultrice vosgienne d’Un Toit Pour Les Abeilles…
J’ai gardé une très belle relation personnelle et professionnelle avec Sarah.
Aujourd’hui je compte quelques 100 ruches en abeilles noires, abeilles endémiques de la région.
J’aide ainsi à sa préservation car il n’en reste en France que 10% à peine !
Je suis donc actuellement pluriactif, je travaille seul, j'élève mes reines naturellement par divisions successives chaque année pour en renouveler suffisamment.
Je suis titulaire du diplôme de TSA (Technicien sanitaire en apiculture) délivré par la FNOSAD
(Fédération nationale des organisations sanitaires départementales - voir leur site internet)
Ma raison sociale commerciale est Le Rucher du Raybois -www.lerucherduraybois.fr -site
débutant en 2019 .
Je fais partie du syndicat apicole Les Ruchers Vosgiens (100 adhérents ) et du syndicat de
l'AOP miel de sapin des Vosges ( voir le site internet tout est explicité).
Mes ruches étant en sédentaire dans la montagne vosgienne, je ne produis que du miel de sapin ou à défaut de montagne.
mes abeilles sont à l'abri des pesticides, dans une zone géographique de montagne (10Km autour de chez moi maxi) ne possédant aucun agriculteur en intensif.
C'est un choix personnel d'une aire exempte de produits nocifs pour les abeilles et restant à l'état d'îlot de biodiversité préservée.

Une petite citation qui me ressemble je pense : " les abeilles sont loyales , alors sois-le toi même avec tout ton entourage! "

Nouvelles automnales de votre apiculteur

Bonjour à tous,

J'ai terminé les vendanges en Alsace le 16 octobre étant pluri-actif.
Les abeilles sont prêtes pour l'hivernage; j'ai passé l'année 2021 à les nourrir régulièrement afin de les préserver de l'absence de miellée de sapin et des autres arbres( érables) et plantes vosgiennes.
L'hiver très rigoureux précédent m'a obligé à redoubler d'effort en élevage pour combler les pertes, me permettant uniquement de stabiliser mon cheptel.
La météorologie de cette année a été la plus mauvaise depuis 2011.
Depuis que j'ai commencé à posséder des colonies d'abeilles (je suis apiculteur depuis 40 ans), je n'ai jamais vécu une telle année sans aucune plage de beau temps continu permettant aux abeilles de stocker le surplus habituel dans les hausses.

Résultat: aucune récolte de miel cette année et c'est ainsi dans le grand quart Nord-Est de la France.
Cette année est probablement la pire récolte de miel en France depuis les 40 dernières années.

Je survivrai à cette année noire ainsi que les abeilles en attendant 2022.
Je pense aux jeunes apiculteurs installés cette année, c'est démoralisant peut-être jusqu'à vouloir arrêter le métier.
Je remercie les parrains et marraines venus le 15 août: nous avons eu beau-temps pour aller voir les abeilles, jusqu'à 17H lorsqu'un violent orage a mis un terme à notre journée d'échanges.
Courage pour 2022, restons fidèles aux avettes qui nous donnent ce qu'elles peuvent, c'est la nature ...
Amitiés.

Alexis.

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Raybois

Le Rucher du Raybois

Aujourd’hui, mon objectif principal avec le parrainage de ruche c’est de sensibiliser sur la défense de l'abeille noire locale.
Je produits deux miels : Un miel de Sapin des Vosges en AOP ou de Montagne.
Mes ruches sont en zone de Montagne - LE PUID est situé entre 500m à 600m en montagne vosgienne. J’ai également des ruchers sur les communes environnantes (BELVAL, MENIL DE SENONES, DENIPAIRE ST-JEAN-d'ORMONT, BAN DE SAPT)
LE PUID fait partie du massif Vosgien exceptionnel par sa diversité florale, de biotope granitique et gréseux alterné, de forêts de sapins blancs Picéa Alba (à tort appelé sapin noir en raison de la proximité allemande de la forêt noire). Il est aussi composé d’épicéas et d’une multitude de races de pucerons endémiques des sapins, apportant fin mai jusque parfois septembre plusieurs miellées successives de miellat de sapin récolté par les abeilles sur les aiguilles des sapins (c'est l'exsudat des pucerons) voir mieldesapindesvosges.fr

L'apiculteur : Wilfrid BOUCHER

UTPLA apiculteur Wilfrid BOUCHER

Je m'appelle Wilfrid, je suis origniaire de la Réunion et apiculteur en Haute Normandie dans l'Eure.
J'ai trouvé le goût à l’apiculture depuis mon enfance grâce à mon grand père qui possédait plusieurs ruches.
En 2009, j'ai commencé par prendre des cours d'apiculture dans un rucher école du syndicat apicole de Haute Normandie.
Puis en 2010, je me suis remis à l'apiculture, avec une ruche fabriquée par mes soins et un essaim récupéré dans un arbre.
Peu de temps après, j'ai développé mon rucher en récupérant les essaims de mes premières ruches, tout en apprenant à les gérer.
Depuis, pris de passion, je gère moi-même mes propres ruches qui sont placées au Marais Vernier.

J'ai rejoint Un Toit Pour Les Abeilles en mai 2014, puisque je veux vraiment lutter contre la disparition des abeilles dans le monde, disparition qui ne cesse de croitre.
En 2015, j'ai obtenu mon BP Responsable Exploitation Agricole en Apiculture.
Depuis peu, je suis devenu apiculteur professionnel et je m'occupe de quelques 200 colonies.

Nouvelles estivales

Bonjour chers parrains!

 

L'année 2021 est exceptionnelle, comme on le sait tous.

La météo n'est pas clémente. Nous avons eu un printemps avec des gelées, suivi d'un été pluvieux.

Les abeilles ont du mal à butiner.

La récolte de printemps a été compliquée. Et la récolte d'été est en cours...

Nous croisons les doigts pour une prochaine saison, qui nous l'espérons sera meilleure pour nos abeilles et nous tous.

Nous vous remercions beaucoup pour votre soutien.

A très bientôt.

 

Wilfrid

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Marais-Vernier

Le rucher de Marais-Vernier

Le Marais Vernier est vaste zone humide de 4500 hectares avec ses roselières, ses prairies humides et sa tourbière de 2000 hectares (la plus grande tourbière de France).
Classé Natura 2000, la richesse du Marais Vernier tient à la fois de sa grande diversité de milieux et de la qualité de ceux-ci.

Les ruches installées dans cet environnement pourront butiner arbres fruitiers, nectars de la forêt et des prairies.
Le miel récolté sera un miel de toutes fleurs avec des notes de Châtaignier.
Wilfrid travaille avec des ruches dites DADAN et des abeilles noires (abeilles de pays).

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en octobre ?



Introduction
Les abeilles se font de plus en plus rares sur la planche d’envol et les floraisons touchent à leur fin.
Nous entrons bel et bien dans l’hivernage ! Début octobre, l’apiculteur doit être particulièrement vigilant pour bien préparer la ruche et sa colonie à un hiver pouvant être rigoureux.




Que se passe-t-il dans la ruche en octobre ?
En octobre, les abeill...




Imprimer la page

Retour