SAMI TP

Logo SAMI TP

Les ruches en images

  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP
  • La ruche SAMI TP

L'apiculteur : David et Karine DEVERGNE

UTPLA apiculteur David et Karine DEVERGNE

Karine et David sont deux jeunes apiculteurs passionnés, ils s' inspirent de la méthode de conduite de rucher du frère Adam.
En février 2011, ils ont créé leur entreprise apicole dont le siège est situé ur la commune de Maulévrier (49) dans le Maine et Loire, juste en face du lac de Ribou, à proximité de Cholet (zone sensible protégée du captage d'eau de la région Choletaise).
Du fait que le siège soit dans ce périmètre protégé et que ses pratiques respectent le cahier des charges de l'apiculture biologique, ils bénéficieront prochainement du label agriculture biologique.
Le rucher a pour nom les Abeillers du Lac de Ribou.
En mai 2011, ils ont vu leur cheptel augmenter de 200 essaims et sont alors devenus apiculteurs professionnels.

Petit retour sur la saison

Chères marraines, chers parrains,

Cette année nous avons pu constater une faible mortalité de nos colonies à la sortie de l'hiver (-5%).
C’est une très bonne nouvelle par rapport à l'année dernière où les pertes étaient énormes...
Après un début de printemps extrêmement favorable d'un point de vue météorologique (grande douceur, alternance de pluie et soleil), les abeilles ont bien commencé la saison avec un butinage actif.

La récolte a commencé début juillet, elle est plus qu'honorable cette année. L'ensemble du cheptel est en très bon état.
Les ruchers sont répartis en forêt, prairies et nous avons transhumé des colonies sur du tournesol.
En espérant vous offrir bientôt un miel de qualité, fruit du travail acharné de nos abeilles et grâce à votre soutien fidèle qui nous a permis de nous relancer dans notre activité.

Apicalement vôtre."
Karine et David

Très bonnes vacances à vous !

Voir toutes ses actualités


Le rucher de La Baumette

Le rucher de La Baumette
Le rucher principal s'étend sur le site de dépollution des eaux (Lyonnaise des eaux) à Angers.

On peut y récolter un miel toutes fleurs grâce à une flore diversifée présente sur le site.

Les eaux usées sont traitées par un procédé de biofiltration qui consiste à dégrader la pollution à l’aide de bactéries. Cette technique permet de diviser par trois les concentrations en phosphore et par quatre les concentrations en azote rejetées dans le Maine. Afin de permettre une valorisation en épandage, les boues issues du traitement biologique sont traitées puis leur volume réduit par un sécheur thermique.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Les vacances d’été sont bien entamées et les plus chanceux d’entre nous ont pu partir se ressourcer à la campagne ou en bord de mer, loin de l’agitation de ces dernières semaines.
Un maître mot : se ressourcer ! Nos petites abeilles prennent le relais et travaillent d’arrache pied malgré les fortes chaleurs.
Il faut dire qu’elles n’ont que quelques mois pour constituer les réserves en mie...




Imprimer la page

Retour