Bergamotte

Logo Bergamotte

Bergamotte est l'atelier végétal qui livre des bouquets de fleurs et des plantes partout en France. Installés à Paris, les fleuristes assemblent des bouquets dans l'air du temps dans l'atelier Bergamotte, tandis que les experts végétaux prennent soin des plantes aussi rares qu'exotiques avant de les envoyer dans leur nouveau foyer.


Voir leur site internet

Chez Bergamotte, proposer des bouquets de fleurs design et des plantes de qualité de la façon la plus responsable possible est une priorité. L'atelier limite au maximum le nombre d'intermédiaires et renouvelle ses collections de bouquets tous les 2 mois pour permettre l'utilisation de fleurs de saison. Grâce à Un Toit Pour Les Abeilles, Bergamotte s'engage désormais à financer l'implantation de ruches en reversant 4€ pour chacun de ses Bouquets Solidaires vendus.

Les ruches en images

  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte
  • La ruche Bergamotte

L'apiculteur : Thierry COLIN

UTPLA apiculteur Thierry COLIN

Apiculteur amateur depuis 2010 suite à la rencontre avec un "ancien" apiculteur ayant 60 années d’expérience, je continue à développer mon cheptel en prenant soins des abeilles et de leurs (notre) environnement.

Ma passion pour l'apiculture est intacte et plus j'avance dans cette démarche plus je sais que c'est "la voie" pour quoi je suis fait. Avant toute chose, il faut aimer la nature et vivre aux rythmes des saisons en observant l'évolution des miellées et s'adapter rapidement aux changements de saisons ..... L'apiculture est un mouvement perpétuel et il n'y a pas de moments creux , c'est intense et relaxant à la fois...de vivre de cette façon.

J'avance dans ma démarche apicole de façon raisonnable et d'ici quelques années pourquoi pas arriver à 200 ruches en production, mais c'est un gros challenge et une remise en question de beaucoup de choses...

Depuis le début de mon installation mes enfants passent également du temps aux ruchers,viennent aux transhumances, et goûtent les miels...  A mes yeux c'est important de leur transmettre ce savoir pour qu'ils respectent la biodiversité .... et la nature de façon générale .

Petite parenthèse entre nous

Bonjour à toutes et tous.

Envie/ besoin de partager avec vous tous, en ce moment un peu particulier pour notre planète et ses habitants.
Combien de fois « Dame Nature » nous a envoyé des signes nous indiquant que nous faisions fausse route... A vrai dire je réponds « trop de fois » !
Mais je vous écris avant toute chose pour vous donner des nouvelles de vos petites protégées qui vont bien et qui ont profilé des quelques jours de soleil avec des températures clémentes pour récolter pollen et nectar.
J'ai réussi à faire ma visite de printemps sur la moitié de mon cheptel et les colonies sont belles.
Même si actuellement nous avons un vent froid du nord, les réserves sont suffisantes et je pourrai poser mes premières hausses à miel début avril si la météo reste clémente.

Il n'est pas évident de faire abstraction de l'actualité et par ma pluriactivité ; l’usine agro-alimentaire où je travaille tourne encore pour l'instant.
Certain(e)s me disent que j'ai de la chance car au moins je vois autre chose que "mes 4 mûrs".
Je dirai que je vois et croise beaucoup de monde ce qui m'expose, ainsi que ma famille à plus de risque.
La véritable chance est de pouvoir aller aux ruchers et de voir les abeilles et la nature s’épanouirent…. Là oui je suis chanceux.

Ces événements me donnent encore plus confiance et envie sur mon projet de passer à 100% en apiculture.
Et ceci c'est grâce à votre engagement que je vais pouvoir le faire car vous me donnez une belle visibilité et une grande envie de partager cette aventure dans laquelle j'ai déjà "embarqué" "ma tribu réunifiée".
Je n'oublie pas l’équipe d'Un Toit Pour Les Abeilles qui fait un boulot magnifique pour vous et nous, les apiculteurs avec toujours de belles idées et projets, comme le dernier en date avec « Les Dorloteurs d’Abeilles » pour préserver les abeilles sauvages.

Une fois n'est pas coutume, je remercie de façon nominative deux personnes que j'ai régulièrement au téléphone ou via différents supports, Zakia et Flavie MERCI pour tout !

Pour finir je vous souhaite à toutes et tous de prendre du temps pour vous et vos familles et de savourer le temps que nous avons pour nous recentrer sur l'essentiel.
Bon courage pour les jours à venir, veillez bien les uns sur les autres, moi je vais m'occuper de "mes filles" et je vous enverrai bientôt d'autres nouvelles.

Thierry

Voir toutes ses actualités

Le Rucher des Marie

Le Rucher des Marie

En ce début 2019 j'ouvre un nouveau rucher sur la commune d'Offendorf le long du Rhin.
Il s'agit d'un site se trouvant à 110 mètres d'altitude et 20 km de ma résidence.
C'est une zone trait verdoyante et relativement humide. Il y a des fleurs toute l'année grâce aux nombreuses variétés de fleurs et d'arbustes.
J’y récolterai un miel de Fleurs.
On y retrouve des pruniers, cerisiers, pommiers, tilleul, aubépines, pissenlits, balsamine et de nombreuses fleurs de sous-bois, ainsi que du lierre en fin de saison.
Ce rucher se trouve en zone Natura 2000.
La nature y est abondante et l'environnement permet aux abeilles de trouver un terrain idéal pour se développer un peu plus vite que sur mes autres ruchers. L’emplacement bénéficie en effet de quelques degrés (3 à 4°C) supplémentaires du fait de la localisation géographique.
Dans un premier temps j'y déposerai 20 ruches pour passer à 50/60 si le lieu donne entière satisfaction.
L'installation est prévue pour la mi-avril… C’est demain !
J’espère que vous serez nombreux à parrainer des ruches sur ce tout nouveau rucher des Marie !
Merci à tous…

L'apiculteur : Pascale LEROY-AILLERIE

UTPLA apiculteur Pascale LEROY-AILLERIE

Pascale est issue d’une famille d’apiculteurs depuis 3 générations.
Elle s’occupe aujourd’hui de 200 ruches qui se trouvent pour la plupart autour de la ferme apicole, sur le site exceptionnel du Marais Poitevin.
Elle a reçu la certification agriculture biologique début 2015 pour la conduite de ses ruches et le lieu ou elles sont installées.
Elle propose aussi une spécialité traditionnelle à base de miel et de fruits qu’elle nomme « confimiel » et qui lui a permis de remporter le Concours des produits de Vendée.

Visite hivernale des ruches

Bonjour !

Je suis en ce moment en formation dans le Tarn, sur la transformation des plantes aromatiques et médicinales. Je me régale !

J’ai fais une visite rapide des ruches au début de janvier, les réserves s'amenuisent...cet hiver trop doux, les a fait consommer davantage...

Malgré tout, les belles colonies de l’automne sont restées belles et je devrais bien redémarrer ce printemps.

Je pense faire les premières visites de printemps, avec ouverture des ruches, comptage des  cadres de couvain, mi-mars, si la température le permet, il faut atteindre les 15°C…

 

Pour les ruches à gelée royale, ce n’est pas la même....

Elles ont toutes p'ries, pas une n’a survécu à l’hiver, pourquoi ? Je ne sais pas l’expliquer, ce sont des abeilles plus fragiles.

Elles ont la réputation de passer difficilement l’hiver, je confirme.

Je vais rebondir, je vais me procurer d’autres reines, pour démarrer la saison suffisamment tôt. Ça fait quand même mal au cœur.

 

À tout bientôt 

Cordialement 

Pascale LEROY AILLERIE 

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Marais Poitevin

Le Rucher du Marais Poitevin

Les ruches de Pascale se trouvent en plein cœur du Marais Poitevin sur une zone classée Natura 2000.
D'une grande diversité écologique, ce territoire est constitué de pairies, de zones boisées et de marais façonnés par l'homme au cours du temps.

Le Marais poitevin constitue un havre pour de nombreuses espèces animales ou végétales telles que la loutre d'Europe, le vanneau huppé, l'iris jaune ou la reine des près.

Selon les saisons les abeilles de Pascale visitent les pissenlits, guimauves, lierres, saules, ronces, aubépines, sureaux...

L'apiculteur : Frédéric JULIEN

UTPLA apiculteur Frédéric JULIEN

Apiculteur depuis une quinzaine d’années, j’ai débuté avec seulement quelques ruches au départ…
Suite à une reconversion il y a 3 ans, je me suis installé en professionnel avec un cheptel qui compte aujourd’hui une centaine de ruches.

Mes ruchers d’hivernage se trouvent au pied du Garlaban, ce qui me permet, selon les années de récolter du miel de Romarin, de Thym ou de Garrigue.
Je suis apiculteur transhumant sur les châtaigniers d’Ardèche, la lavande des Alpes de Hautes Provence ou en Montagne.
Depuis le début de mon activité, je m’efforce de respecter le cahier des charges de l’apiculture biologique. Depuis maintenant deux ans, je suis certifié apiculteur bio avec le label AB..
Au cours de l’année, toute la famille participe aussi aux diverses activités : mon fils pour les transhumances, ma femme pour les visites de rucher, ma fille pour l’extraction et le mise en pots. L’apiculture chez nous est un engagement familial !

En plus de la vente de miel, je me suis spécialisé dans l’élevage et la sélection de reines. Je propose à la vente des essaims, des reines ou cellules royales.
Voilà un petit aperçu, et si vous passez par chez nous, nous serons heureux de vous accueillir pour vous faire découvrir le rucher des JULIEN.

La saison a déjà commencé sur le rucher

Bonjour les parrains,

Cette saison a commencé très tôt cette année. Début Février, les abeilles commençaient déjà à butiner sur les amandiers.

La plupart des ruches ont une hausse, ce sera du miel de printemps. Dans notre secteur, le miel de romarin ne sera pas au rendez vous, comme les années précédentes car le romarin est fleuri depuis le mois de novembre et il n’a plus de montée de nectar.

En ce moment les abeilles sont sur le thym et les cerisiers , elles rentrent du pollen de ciste cotonneux.

Il faudrait qu’il pleuve un peu pour activer la nature, nous n’avons pratiquement pas eu de précipitation depuis le début de l’année.

Nous commençons l’élevage cette semaine, afin de produire des essaims.

Cette saison, je vais essayer de produire de la gelée royale. Ce sera une saison de rodage pour être opérationnel la saison prochaine.

A bientôt pour le prochain mot et merci encore pour votre soutien.

Bonne journée.

Voir toutes ses actualités

Le Rucher de Garlaban

Le Rucher de Garlaban

Le rucher est situé au pied du Garlaban, colline chère à Marcel Pagnol, Situé au-dessus du petit village de Lascours.
Il domine toute la vallée de l’Huveaune et le pays d’Aubagne.

Il est niché sur des restanques, « bancaou » en provençal.
Les abeilles partent butiner les romarins, thyms, sumacs et autres plantes aromatiques de la garrigue.
Ce qui permet de récolter un miel de printemps très clair au parfum de thym et romarin, puis un miel de garrigues beaucoup plus foncé et plus fort en bouche.
Elles apportent aussi un excellent pollen de cistes cotonneux.

Suivant les années, je peux aussi récolter du miellat de chêne.
Au mois de juin, le rucher transhume sur les champs de lavande, pour y revenir ensuite au début de l’hiver.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Introduction
« Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées »
Ce proverbe français de 1816 est toujours d’actualité en 2020, où le mois de février a été particulièrement rigoureux : les écarts de températures et les vents violents ont provoqué de nombreux dégâts parto...




Imprimer la page

Retour