SONNEDIX CORSOLAR II

Logo SONNEDIX CORSOLAR II


GROUPE : SONNEDIX FRANCE

L'apiculteur : Frédéric WUATELET CECCALDI

UTPLA apiculteur Frédéric WUATELET CECCALDI

J'avais en tête une reconversion agricole depuis plusieurs années déjà…
J’ai d’abord travaillé comme skipper pro durant une quinzaine d'année dans les Antilles, le Pacifique et bien sûr la Méditerranée.
Par la suite, j’ai souhaité réhabiliter et remettre en production des terrains de famille en haute corse que je possède ;
Notamment une châtaigneraie d'une quinzaine d'hectares.
Malheureusement, il a été difficile de mener à bien ce projet, essentiellement pour des raisons topographiques et de charge de travail.
Le temps que je mette tout en route, j’aurais probablement atteint l’âge de la retraite ;-)
Finalement, ma femme et moi avons acquis, avec des amis un terrain d'une trentaine d'hectares où j'ai pu développer mon activité.
J'ai également deux ruchers de montagnes sur Frasseto et Corrano ainsi que deux ruchers du coté de Coti Chiavari.
Il y a cinq ans, je me suis passionné pour l'apiculture, aidé en cela par celui qui allait devenir, par la suite, mon maitre de stage.
J'ai acquis mes cinq premières ruches en 2015 et j'ai à l’heure actuelle une centaine de ruches en production.
Je travaille en langstroth, format de ruche bien adapté à notre abeille endémique « Apis Mellifera Mellifera Corsica »,
sous espèce de notre abeille noire d'Europe.
Elle est plus petite, mois productive et plus agressive que les abeilles que l'on trouve sur le continent.
Mais elle est plus adaptée à notre flore locale, notamment grâce à sa langue plus longue qui lui permet de butiner certaines plantes de la région.

Saison compliquée en Corse

Chères marraines, chers parrains,

J’espère que vous allez bien et que le déconfinement vous permet de vous rapprocher de vos familles et des personnes qui vous sont chères.
La saison 2020 avait plutôt bien commencé avec de belles ruches en sortie d’hivernage et des températures clémentes pour un printemps précoce.
Malheureusement, une vague de température froide a bloqué la production de nectar pour la miellée de printemps.
En résulte une production catastrophique.
Pour exemple j’avais mis une centaine de ruches en production je n’en ai récolté que 40 pour une production de miel de printemps d’à peine 110kg.
Ce qui m’a tout juste permis d’honorer la commande de miel pour mes parrains, en laissant bien sûr suffisamment de réserves à nos petites.
Le miel que vous allez recevoir aura un goût tout particulier cette année, le goût de la rareté !
Très peu de gens auront en effeft la chance de manger du miel de printemps corse.
J’espère que la miellée de châtaignier en cours sera plus abondante… Ca devient primordial !
Voilà j’espère ne pas avoir été trop sombre dans ma description, mais il est difficile en ce moment de voir le verre à moitié plein.
Fred

Voir toutes ses actualités


sur site entreprise géré par F. WUATELET CECCALDI

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Les récoltes de miel du printemps 2020 s’annoncent déjà comme excellentes.
C’est une belle nouvelle qui soulage bon nombre d’apiculteurs, malmenés par les récoltes catastrophiques de ces dernières années. Mais alors, à quoi est due cette subite hausse des quantités de miel dans les ruches ?
Le premier réflexe est de faire un lien avec le confinement de ces deux derniers mois.
Et en e...




Imprimer la page

Retour