ANRU

Logo ANRU

L'apiculteur : Jean-Charles BUREAU

UTPLA apiculteur Jean-Charles BUREAU

Artiste et apiculteur, j'ai suivi mes études au beaux arts de Paris.
Je suis maintenant artiste, vous pouvez voir mon travail sur mon site jean-charlesbureau.com.
En parallèle, je me suis lancé en tant qu'apiculteur, par passion et pour trouver un équilibre financier entre ces deux activités.

L'apiculture m'est venue assez jeune, par le biais malheureux de la sclérose en plaque de ma mère.
En regardant les bénéfices potentiels des produits de la ruche pour ce genre de maladie, mon intérêt s'est naturellement orienté sur les abeilles.

J'ai énormément lu sur le sujet jusqu'au jour où j'ai sauté le pas.
Je me suis formé auprès d'un apiculteur en Bretagne.
Dès mon arrivée à Marseille il y a deux ans, j'ai continué à travailler avec un autre apiculteur du réseau Un toit pour les abeilles, Denis Fiorile auprès duquel je me forme encore et à qui je rachète l'exploitation au fur et à mesure.

C'est reparti !

J'ai pris les rênes de mon activité apicole dès la sortie d'hivernage.
Une sortie qui s'est plutôt bien passée avec bien entendu toujours quelques pertes.
Mais dans l'ensemble les ruches sont sorties assez fortes.



Le premier travail a été de les ramener progressivement à une taille de ruche totale.
Avant l'hiver en effet, on "partitionne" les ruches, c'est à dire qu'on les resserre sur 4 ou 5 cadres afin que la grappe d'abeilles soit plus au chaud.
On fait également un premier constat des ruches fortes, celles qui n'ont pas passé l'hiver et les plus faibles avec lesquelles on compose pour les faire revenir à une ruche forte.

L'heure a aussi été au nettoyage de printemps.
Il a fallu remplacer les sols des ruches, aider les colonies à conserver un habitat propre.
Il a fallu surveiller également les miellées ou encore les essaimages.

Ici le romarin arrive très tôt, il faut installer les premières hausses.
Le temps a été très sec, les fleurs de Romarin étaient fleuries mais avec peu de nectar.
Les orages de ces derniers jours ont, je l'espère, rattrapé tout cela. A suivre dans les prochains jours...

L’élevage de reine commence aussi cette semaine.
Et la première récolte à suivre fin avril. Bref je ne chôme pas !
Je vous en dis plus très bientôt et vous dis et redis « merci » pour votre soutien.

Jean-Charles

Voir toutes ses actualités


Le rucher de La Friche

Le rucher de La Friche

10 ruches sont installées à la Friche la Belle de Mai qui est à la fois un espace de travail pour ses 70 structures résidentes (400 artistes et producteurs qui y travaillent quotidiennement) et un lieu de diffusion (600 propositions artistiques publiques par an, de l'atelier jeune public aux plus grands festivals).

Jean-Charles a la gérance de ces ruches parrainées sur le toit de ce lieu incontournable de Marseille.
Les abeilles pourront butiner principalement le tilleul en juin, dans cet environnement urbain et les nectars et pollens des parcs et jardins alentours.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Préambule
Avant d’évoquer avec vous le début de la saison apicole, nous voulions vous partager deux nouvelles concernant Un Toit Pour Les Abeilles et l’action que nous menons ensemble…

Les Ruches connectées Un Toit Pour Les Abeilles
la première concerne bien entendu, notre campagne de financement participatif autour de notre projet de « ruches connectées bienveillantes pour les abeilles ».
Nous avons béné...




Imprimer la page

Retour