Refresco

Logo Refresco

Les ruches en images

  • La ruche Refresco
  • La ruche Refresco
  • La ruche Refresco

L'apiculteur : Bruno HOUBRON

UTPLA apiculteur Bruno  HOUBRON

Après avoir été pendant de nombreuses années apiculteur amateur, dans le cadre d'une diversification professionnelle, Bruno, installé sur les monts du Forez (Puy de Dome 63) dans le Parc Naturel Régional Livradois Forez développe une activité apicole professionnelle depuis 8 ans avec pour objectif à court terme 150 ruches en production.

Les ruches sont de type VOIRNOT adaptées aux régions montagneuses et fabriquées par Bruno l'hiver avec du bois de pays (Épicéa,mélèze et scierie à 8 km).
L'exploitation est conduite de façon raisonnée en grande partie selon le cahier des charges de la production biologique par pur choix éthique .

Les abeilles qui peuplent ses ruches sont de type "noire de pays", souche adaptée au climat et flore locale.
Les ruchers sont dispersés depuis 600 mètres d'altitude jusqu'à 1300 mètres avec une pratique de la transhumance locale dans un rayon de 40 km sans descendre en dessous de 600 m. sauf pour l’Acacia , ce qui permet de ne pas côtoyer les cultures conventionnelles .

Bruno récolte divers miels de crus : Montagne, forêt, acacia , sapin et bruyère mais également pollen et propolis et fabrique du pain d'épices.
Enfin, Bruno est aussi Vannier dans son atelier et osiériculteur puisque chaque année, il fabrique sa propre matière première, l'osier.

Bilan de la saison au rucher

Bonjour à toutes et tous,

Fin des récoltes, une toute petite année, la sécheresse dans mon secteur a grillé la végétation et pas de miellat.

Deux erreurs sur cette saison. 

Ayant misé sur l'Acacia une grosse partie du cheptel, celle-ci fut décevante .... Du coup, je suis passé à coté de la miellée de printemps. En montagne, celle-ci fut exceptionnelle pour notre secteur.

Conclusion : ne pas tous miser sur une floraison, avoir des ruchers sur plusieurs secteurs afin de niveler les caprices de mère nature :-)

Et enfin ... nous l'attendions ... il est là  .... le premier frelon asiatique à 950 m d'altitude, il est tout de même courageux ! La prédation est faible, il ne doit y avoir qu'un nid, ce ne sera pas un problème cette année, mais il va falloir adopter une stratégie de régulation (du travail pour cet hiver) préparation de pièges, documentation sur les dernières avancées.

En ce qui concerne les ruches, les colonies sont encore populeuses et lourdes, les hausses sont vides mais les corps sont totalement pleins, malignes les abeilles :-)

Seuls les derniers essaims ont souffert du manque de nectar stimulateur de ponte, à surveiller.

Des ruches ont été divisées, sur les photos de vos ruches, vous ne verrez que des ruchettes. C'est normal, ce sont des divisions pour renouveler les reines et le cheptel, elles passeront l'hiver ainsi et regagneront une ruche propre désinfectée au printemps.

Encore une info, j'ai récupéré un rucher au bout de mon chemin. Celui-ci est constitué de demis bidons métalliques. La personne qui les a installés il y a une trentaine d'années les avait bien nettoyés, l'ensemble étant homogène, les abeilles se plaisent. Je leur trouve un certain cachet. Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Je tiens à remercier les cartes et autres messages de soutien reçu, MERKIIIIIIIIIII !

Au plaisir,

Cordialement

Bruno

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Faradia

Le rucher de Faradia
Les ruches parrainées se situent sur le rucher Faradia à 980 mètres d'altitude et produisent :
- un miel de "montagne" (mention contrôlée , soumise à autorisation) très réputé qui traduit la richesse botanique d'un environnement préservé. Exposées à des printemps longs et rudes ,les floraisons sont variées et intenses. La couleur de ce miel varie de jaune paille à brun clair souvent très odoriférant, doux, aux saveurs florales et fruitées, même si le gout diffère d'une année sur l'autre .

- un miel de forêt dont la particularité réside dans son mélange de nectars et de miellats variés.
Produit en été jusqu’à fin août début septembre, toujours sombre, brun foncé voir presque noir selon sa composition, avec selon les années, une note de bruyère ou de sapin (sapin pour 2013).

La flore présente autours de ce rucher : Aubépine, cerisier, érable, robinier, saule, sapin, châtaignier, bruyère, ronce, framboisier, scrofule, pissenlit, acacia, digitale, épilobe, lierre, miellats...ainsi que toute la flore mellifère de moyenne montagne .

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

[RECTIFICATIF de notre texte saison d’août 2020]

Dans le texte du mois dernier, nous évoquions le fait qu’ « il n’est pas conseillé de nourrir les oiseaux toute l’année car cela peut favoriser des attroupements non naturels ».

La LPO – Ligue de Protection des Oiseaux nous a informé que si c’était en effet le cas il y a quelques années, il en est tout autre chose aujourd’hui.
El...




Imprimer la page

Retour