SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN

Les ruches en images

  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN
  • La ruche SAS LE CASTEL IBIS MONTAUBAN

L'apiculteur : Grégoire HEINRICH

UTPLA apiculteur Grégoire HEINRICH

Grégoire est un jeune apiculteur qui habite à Toulouse.

Il a augmenté son nombre de ruches après en avoir acheté 35 l'hiver dernier.  
Une partie de la saison a consisté à créer d'autres colonies pour habiter ces nouvelles maisons.
Il a donc divisé toutes les colonies qui lui restaient au printemps.
Il a fini l'année 2017 avec 70 colonies, en progression par rapport aux années précédentes.

Son prochain objectif est d'arriver à 100 ruches, que toutes ces caisses soient remplies de manière constante, peut-être en 2018, avec la volonté de s'occuper après, au mieux de ces colonies. 

Il a aujourd'hui plus de colonies en hivernage et relativement belles.
Ce qui laisse présager du meilleur pour la saison prochaine.

L'activité sur les ruches diminue

Chères marraines, chers parrains,

L'activité sur les ruches diminue depuis les dernières récoltes de cet été.

Après les récoltes en Août (petites cette année à cause des canicules et du manque d'eau), il a fallu ranger le matériel, les hausses, le matériel de miellerie, nettoyer, ....

Depuis mi-septembre, j'ai commencé et fini la mise en pots (pour toute l'année), ça fait un gros travail d'un coup mais c'est fait. 
Le 1er Octobre, on s'est retrouvé pour une après-midi autour des ruches. C'était un moment très agréable de partage !

Et depuis la semaine dernière j'ai commencé la préparation des colis de miel, et j'y suis toujours.

Après il faudra encore ranger, nettoyer les ruchers si le temps le permet, puis penser aux commandes de matériel pour la saison prochaine, .... et se reposer après une longue saison. 

Je vous remercie pour votre soutien très précieux en ces temps difficiles, et je vous souhaite un bel automne.

A bientôt.

Grégoire

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Lavaur

Le rucher de Lavaur

Le 1er rucher est situé à côté de Lavaur dans le Tarn, à 35 min de Toulouse.

Les récoltes espérées sont du miel de printemps, du miel toutes fleurs et du miel de tournesol.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

C’est le mois de décembre ! Youpi
C’est une période symbolique à bien des égards… Le mois de décembre vient clôturer une année qui nous a apporté son lot de joies et de déconvenues…
C’est aussi une période de nostalgie, de fête et de petits bonheurs partagés !
Alors pour commencer notre lettre mensuelle, nous souhaitions vous partager quelques petites nouvelles qui, nous l’...




Imprimer la page

Retour