AMF Groupe Sas

Logo AMF Groupe Sas
Le Groupe Amf représente 3 Cabinets conseil en Ressources Humaines et 1 Cabinet expert en RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), avec un rayonnement sur le grand sud de la France : Occitanie, Paca et Corse ! Notre cœur de métier est l'accompagnement, au plus près des entreprises et notamment des petites, sur des territoires que nous connaissons bien, et sur lesquels nous sommes acteurs à part entière depuis près de 20 ans.


Voir leur site internet

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) a pour objectif d'amener l'entreprise à identifier et prendre en compte ses responsabilités sociétales, c'est à dire à intégrer les enjeux économiques, sociaux et environnementaux dans sa stratégie de développement. Nous défendons l'idée qu'être responsable et éthique n'est pas réservé à la grande entreprise. En effet, l'implication sociale d'une entreprise est effectivement un concept global que l'on retrouve dans de nombreux détails : dans le choix de ses sous-traitants, ou de ses achats en général, dans sa politique d'investissement, son mode de management, etc... Totalement convaincus, nous avons développé une charte RSE qui nous correspond, consultable sur notre site internet : www.groupeamf.com, et c'est à ce titre que nous avons fait le choix de parrainer des apiculteurs, et qui plus est, proches de nos lieux de vie et de travail. D'un point de vue environnemental, il nous parait important de soutenir le développement de nouvelles colonies d'abeilles ; d'un point de vue social, nous sommes heureux de pouvoir apporter un soutien humain et financier à l'apiculteur.

La ruche en images

  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas
  • La ruche AMF Groupe Sas

L'apiculteur : Juliana CLERMONT

UTPLA apiculteur Juliana CLERMONT

L’opportunité de mon installation est venue de ma famille. Mon beau père, qui allait partir à la retraite a soutenu l’envie et la curiosité que j’avais pour le monde des abeilles, en m’offrant mes premières ruches. Il m'a également offert son immense soutien. Ma belle-mère et lui, avaient créée 20 ans auparavant, un très beau point de vente à Puy Saint Vincent. Ils m’ont donné l’opportunité de le reprendre. J’ai embrassé cette reconversion avec joie et confiance, d’abord parce que les abeilles ont suscité en moi une véritable passion. Mais aussi parce que la miellerie m’offrait la possibilité d’une installation portant non seulement sur la production de miel, mais aussi sur la confection de produits dérivés (pains d’épices, nougats etc.), de quoi rêver quand on a la fibre pâtissière.

Au fil des années et après une saison de stage et de nombreuses formations, j’ai augmenté mon cheptel et me suis officiellement installée en juillet 2016 avec 130 ruches. Aujourd’hui j’atteins mes objectifs avec près de 300 colonies en hivernage.
J’ai obtenu le label Agriculture biologique novembre 2018. L'ensemble de ma production est aujourd'hui certifiée, miels et produits dérivés.
J’ai choisi de vivre avec ma famille à Forcalquier (04), j’hiverne mes colonies dans les communes autour de chez moi et dans les Bouches du Rhône.
Je produits deux miels : Un Miel de Lavande et un de Miel de Fleurs de Hautes Montagnes.

Des nouvelles de vos abeilles.

Chères marraines et chers parrains,

L'été est bientôt derrière nous, il y a encore de belles journées chaudes qui nous donneraient bien envie de farniente, mais nous gardons le rythme encore un peu.
Toutes les ruches ont été récoltées, le miel de montagne est extrait et majoritairement vendu.
Le miel de lavande est en cours de brassage pour se faire crémeux. Bientôt tout sera mis en pot et la miellerie sera rangée et fermée.
Les ruches sont en cours de traitement contre le varroa et seront bientôt positionnées sur leurs emplacements d'hivernage.
Après le grand marathon de la saison qui a commencé il y a 7 mois nous passons en douceur à une autre étape de la saison.
Portez vous bien et à très bientôt.

Juliana & Jérémy

PS: un énorme merci pour votre soutien si précieux.

Voir toutes ses actualités

Le Rucher de Forcalquier

Le Rucher de Forcalquier

Mon objectif est d’avoir 300 colonies (ruches ou ruchettes) en hivernage chaque année. En période de production je divise mon cheptel en deux, une partie est aménée dans les Hautes alpes et y restera jusqu'en septembre et l'autre partie est répartie sur les différents sites de production de miel de lavande dans les Alpes de Hautes provence.

J’aime travailler des petites unités, c’est pourquoi mes ruchers sont composés au maximum de 40 ruches.  Je me suis installée en rêvant d’une apiculture sédentaire, mais la réalité des ressources doit nous conduire à faire évoluer nos schémas pour que les abeilles vivent au mieux, donc j'hiverne plus au sud du département une partie de mon cheptel.
Au printemps et en été les abeilles peuvent trouver du nectar ou du pollen sur les amandiers, le romarin, la fausse roquette, les fruitiers (pruniers, cognassiers, cerisiers, poiriers, pommiers), la pervenche, le lilas, les cultures de sainfoin, le thym, le coquelicot, le piracantha, les robiniers, les tilleuls, le dorycnium, la lavande, le tournesol. A l’automne principalement du lierre et de la sarriette.

Nous avons choisi avec mon époux qui travaille le bois, de traiter l’ensemble des nouvelles ruches à l’huile de lin chaude en les baignant, les anciennes ruches sont au fur et à mesure repeintes avec une peinture à la farine mélangée à un oxyde naturel rouge. j’accorde beaucoup d’importance à la qualité du matériel.
Je travaille avec deux types d’abeilles, la noire (écotype des Hautes-Alpes), l’autre partie de mon cheptel est issue d’une sélection de Marc Subirana (sélectionneur en Isère), multipliée par Laurence Monition. J’envisage de faire de l’élevage de reines, je suis avec beaucoup d’attention chacune de mes ruches.

Alors par avance merci à tous mes parrains pour leurs soutiens nombreux !

L'apiculteur : Jean-Charles BUREAU

UTPLA apiculteur Jean-Charles BUREAU

Artiste et apiculteur, j'ai suivi mes études au beaux-arts de Paris.
Je suis maintenant artiste, vous pouvez voir mon travail sur mon site jean-charlesbureau.com.
En parallèle, je me suis lancé en tant qu'apiculteur, par passion et pour trouver un équilibre financier entre ces deux activités.
L'apiculture m'est venue assez jeune, par le biais malheureux de la sclérose en plaque de ma mère.
En regardant les bénéfices potentiels des produits de la ruche pour ce genre de maladie, mon intérêt s'est naturellement orienté sur les abeilles.

J'ai énormément lu sur le sujet jusqu'au jour où j'ai sauté le pas.
Je me suis formé auprès d'un apiculteur en Bretagne.
Dès mon arrivée à Marseille il y a deux ans, j'ai continué à travailler avec un autre apiculteur du réseau Un Toit Pour Les Abeilles, Denis Fiorile auprès duquel je me forme encore et à qui je rachète l'exploitation au fur et à mesure.
J'ai commencé mon exploitation avec une quarantaine de ruches, je suis dorénavant avec une centaine et le projet à venir dans les prochaines années est de monter à 200 ruches et labélisé Bio mon exploitation
Vous pouvez suivre mon exploitation tout au long de la saison sur instagram ou facebook sur MIEL BUREAU. J’y explique précisément le travail effectué au jour le jour.

L'heure du bilan

Bonjour chères Marraines et chers Parrains,

En cette fin de saison et début de préparation de l'hivernage des ruches, nous pouvons enfin faire le bilan.
Cette année à été, on peut le dire, catastrophique pour l'apiculture en France.
A cause des gelées tardives et du froid printanier qui a suivi, les colonies qui sortaient d'un hiver doux étaient très fortes mais les fleurs n'ont pas suivi.

En espérant que l'automne soit plus propice à bien hiverner les colonies et que le frelon asiatique n'ait pas fait trop de dégâts.
Pour les bonnes nouvelles, j'ai pu honorer une vieille tradition d'apiculteur "l'annonce faite aux abeilles".

En effet, j'ai pu leur annoncer la naissance de mon fils en début d'été, en même temps que la floraison des lavandes.
Je vais également déménager ma miellerie en septembre, dans un bâtiment un peu plus grand et pouvoir agrandir mon cheptel.

Merci encore pour votre soutien, bonne dégustation à venir d'un miel rare cette année!
PS: Une photo au rucher, un cadre d'élevages avec plein de reines à venir et plein de pollen.

A bientôt!


Jean Charles.

  

 

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Roquevaire

Le rucher de Roquevaire

Ce rucher se situe à Roquevaire, une vue majestueuse sur le Garlaban.
Les abeilles iront butiner principalement sur le romarin dès le début du printemps, très tôt par ici. Un miel de Garrigues se présentera petit à petit avec l'arrivée du thym.
Les abeilles se chargeront en pollen avant la grande transhumance sur les champs de lavande de Provence.

Ces trente ruches en activité mélangent des abeilles noires locales et la buckfast classique.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en octobre ?



Introduction
Les abeilles se font de plus en plus rares sur la planche d’envol et les floraisons touchent à leur fin.
Nous entrons bel et bien dans l’hivernage ! Début octobre, l’apiculteur doit être particulièrement vigilant pour bien préparer la ruche et sa colonie à un hiver pouvant être rigoureux.




Que se passe-t-il dans la ruche en octobre ?
En octobre, les abeill...




Imprimer la page

Retour