L imprevu-brunoy

Logo L imprevu-brunoy

 L'Imprévu est une chambres et table d'hôtes située à 25 km de Paris Sud-Est. En bordure de la forêt de Sénart, Brunoy se définit comme une "ville dans un jardin" et est une étape de charme dans le Val d'Yerres.

L'Imprévu met 5 chambres à disposition pour vos cours et moyens séjours et ouvre sa table sur réservation.


Voir leur site internet

La ruche en images

  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy
  • La ruche L imprevu-brunoy

L'apiculteur : Régis LIPPINOIS

UTPLA apiculteur Régis LIPPINOIS

Apiculteur passionné, Régis gère ses ruches sur la commune de Fouras en Charente-Maritime.
Il privilégie des ruchers fixes pour garantir l'origine des pollens et nectars et s'est orienté vers une apiculture douce sur des ruches warré ou Dadant divisibles et la création d'un rucher dédié à l'apiculture d'autrefois (ruches paille, argile, bois).
Il est à l'origine du projet Un toit pour les abeilles.

Le rucher de Fouras
Le rucher de Fouras (Charente Maritime) est installé dans une zone de marais, préservée et sauvage qui côtoie champs en jachères et maraîchage biologique.
Ce territoire est géré par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et le Conservatoire du Littoral.
Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : aubépine, prunelier, acacia, ronce, pissenlit, trèfle, sainfoin...

L'apiculteur : Véronique BELIN

UTPLA apiculteur Véronique BELIN

Véronique a débuté l'apiculture en 2010.
Depuis, son rucher installé sur la presqu'île de Fouras dans une zone de marais s'accroît progressivement.
Elle y pratique une apiculture douce et fixe.
Pour elle, être apicultrice est un acte militant de respect de l'environnement tout en restant une passion au regard de la vie des abeilles.

C'est la fin de la saison

Amis parrains des abeilles bonjour,

Des nouvelles du rucher de Fouras après ce bel été ensoleillé.
Par suite d’un printemps démarré très tôt dans la saison, le rucher bien développé a permis aux abeilles de bien résister aux périodes de canicule malgré une baisse de l'activité.
En effet avec de fortes températures les abeilles ventilent pour refroidir la ruche et de ce fait butinent moins et la reine cesse de pondre. En août l'activité a repris son cours normal et la récolte de miel de fleurs du marais a pu être faite.

Depuis l'activité ralentit et l'hivernage du rucher s'amorce, les abeilles d'hiver vont naître et devront maintenir la vie de la colonie jusqu'au printemps prochain.
Précieuses, elles sont l'objet de toutes mes attentions, traitement contre le varroa (petit parasite des abeilles), lutte conte le frelon asiatique…

Les dernières floraisons de lierre entre autres apporteront un indispensable nectar pour conforter le rucher dans l'hivernage de ses pensionnaires.
Je profite de ce message pour vous remercie encore pour toute l’aide que vous m’apportez à travers le parrainage de mes ruches !

Encore merci et à très bientôt,
Véronique

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Fouras

Le rucher de Fouras
Le rucher de Fouras (Charente Maritime) est installé dans une zone de marais, préservée et sauvage qui côtoie champs en jachères et maraîchage biologique.
Ce territoire est géré par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et le Conservatoire du Littoral.
Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : aubépine, prunelier, acacia, ronce, pissenlit, trèfle, sainfoin...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

C’EST LA RENTREE !
Retour sur les derniers rebondissements autour de la loi Biodiversité

Depuis qu’il a rédigé un arrêté anti-pesticides sur sa commune, en mai dernier, le maire breton de Langouët fait figure de « porte-parole » des « défenseurs de l’environnement ».
Daniel CUEFF, c’est son nom, a pourtant vu son arrêté suspendu le 27/08 dernier, pour motif « qu’il n’...




Imprimer la page

Retour